Par bernard.kuchukian le 06/12/16

 

Les jeunes hommes politiques italiens auraient dû se souvenir de l’histoire de France. On ne touche pas au Sénat.

De GAULLE est tombé en 1969 là-dessus.

En Italie, RENZI pareil.

Et par les temps qui courent, le NON au référendum est tellement facile. Parce que peuple souverain répond en réalité, NON à la situation actuelle.

Par bernard.kuchukian le 01/12/16

 

Il n’est de droit fondamental que le droit pénal, parce que privatif de liberté, quelle qu’elle soit.

Et au sommet de la pyramide sont les avocats du pénal.  Qui ont plus que d’autres en charge de pratiquer la chose suprême en la matière : le doute.

Oui, le doute, avec son inévitable corolaire qui est  la méfiance, l’ordinaire de l’avocat, quel qu’il soit d’ailleurs.

Doute  vis-à-vis du client, qui peut être ne dit pas tout, ou n’a peut-être finalement pas raison, doute vis-à-vis  de l’adversaire, même chose, mais aussi vis –à-vis du juge, qui peut être ne sera ni compétent, ni indépendant, ni impartial, et qui même en toute bonne foi pourra se tromper, d’où l’appel de sa décision, idem, la possibilité d’un pourvoi en cassation, idem un recours devant la cour européenne.

Longtemps, on a refusé l’appel des décisions des cours d’assises, parce qu’on considérait que le peuple souverain, membre du jury, ne pouvait pas se tromper. Puis on s’est ravisé, et un peut maintenant faire appel.

Et je ne parle pas du doute suprême qui est exprimé dans la question prioritaire de constitutionnalité : c’est tout de même la remise en cause de la loi censée exprimée du peuple souverain à travers ses représentants élus au suffrage universel direct.

Et je dis que la société actuelle vit depuis quelques mois et encore plus, un temps inouï de doute. Le Brexit, TRUMP, FILLON, en sont les expressions, sans compter que ceux-là, sans compter les autres, attendez ce n’est pas fini,  ont commencé de douter et vont continuer.

A suivre.

Par bernard.kuchukian le 28/11/16

 

L’incompétence est générale depuis des décennies dans notre pays,  à propos spécialement de l’emploi,  plus exactement du chômage.

On continue à s’exprimer à tort en pourcentage et valeur absolue aussi.

Parce qu’on refuse absolument de faire entrer la notion de l’immigration non maitrisée   dans l’équation.

Evidemment, si la population totale de référence,  par rapport à laquelle on compte les chômeurs,  varie sans arrêt et sans limitation, à l’infini, l’effet aspirateur est total et jamais l’équation ne peut être résolue.

Il suffit en effet que le pourcentage des chômeurs baisse, pour qu’il reparte immédiatement à la hausse dès lors qu’artificiellement, je veux dire en partant d’importations, la base de référence augmentera elle-même artificiellement.

Nous autres les avocats le savons mieux que tout le monde, dont le nombre augmente sans arrêt, sans jamais  qu’on se pose la question de savoir si la matière à traiter augmente dans la même proportion.

Le suicide est collectif.

 

Par bernard.kuchukian le 21/11/16

 

Après les échecs successifs des prévionnistes,  cette année et partout, du Brexit à ce matin en passant par TRUMP, une règle universelle s’impose.

C’est la déroute des instituts de sondage.

Il ne manque plus qu’à inviter Madame IRMA et de ses élèves à revenir.

Ce sera aussi peu fiable, mais finalement nettement moins cher.

Et puis, à l’antenne, beaucoup plus amusant que tous ces professeurs Nimbus de la science politique.

 

Par bernard.kuchukian le 13/11/16

On a déjà oublié TRUMP.

Pendant qu’on organise à PARIS  à grands renforts publicitaires l’anniversaire d’une tuerie islamique au Bataclan, grands et  naïfs sentiments,  pleurnicheries  comprises en tout genre, invitations gratuites pour la presse, les Polonais ont organisé une manifestation géante pour manifester leur identité polonaise et contre l’islam.

De leur côté, les Autrichiens se préparent à envoyer à la présidence de leur République dans moins d’un mois un président dont les idées politiques ne le conduiront surement pas à dévoiler les plaques commémoratives des victimes du terrorisme d’islam.

Par bernard.kuchukian le 11/11/16

 

Il parait que Rafi EITAN, 89 ans, qui fut jadis membre du Mossad israélien, héros d’Israël – il a dirigé en Argentine la capture du criminel de guerre Adolf EICHMANN, ainsi chasseur de nazis, a récemment déclaré ceci au quotidien autrichien  Kronen Zeitung, à quelques semaines du vote du 4 décembre prochain qui devrait amener à la tête de l’Autriche  un  nouveau président  aux idées dérangeantes pour les bienpensants.

« Le monde musulman se différencie nettement de la culture occidentale. S’il y a maintenant des musulmans dans chaque pays européen, nous devons nous attendre à de la violence et à du terrorisme.

« Il y a beaucoup d’extrémistes qui vont essayer de faire de l’Allemagne et ou de l’Autriche un pays musulman.

« Trois conseils ce sujet. Premièrement, arrêtez immédiatement l’immigration, fermez vos frontières. Deuxièmement, créez de fortes incitations  financières pour que les réfugiés repartent en Syrie ou en Irak. Troisièmement, occupez là, ne leur laissez que très peu de temps libre ».

 

Ma source : Le monde juif info.  En ligne.

Par bernard.kuchukian le 05/11/16

Attention SARKOZY, attention, tu (on est confrères) va faire l'objet de poursuites.

Koa, se moquer de la "Jungle de Calais" en sous entendant que nous y étions en Afrique ? Pas n'importe quelle Afrique. Moi qui suis né en Afrique, certes du nord, je ne suis pas concerné. Non, on a parlé ici de la jungle africaine d'ailleurs avec des animaux sauvages, et meme des sauvages. De couleur.

Aie, SARKOZY raciste ?  Ah, la peur des mots ...

 

 

Par bernard.kuchukian le 05/11/16

 

Un islamiste furieux entre dans la boutique d’un commerçant juif en confection.

« Allah est grand » lui déclare-t-il.

Le commerçant : « Quelle taille ? »

Par bernard.kuchukian le 29/10/16

 

Ce billet s'appui sur  TOYNBEE, le célèbre historien britannique du siècle dernier, auteur du fameux « Déclin de l’Occident », lequel  analysait le mouvement général de l’histoire toujours  en trois temps : la position des problèmes, leurs solutions, et les problèmes qui subsistent une fois lesdites solutions appliquées. Et alors, le cycle reprend, la position, etc.

C’est bien le cas,  avec toute révolte ou protestation populaire, quelque en ait été le temps. La Révolution française n’a pas résolu tous les problèmes, et en a posé d’autres. Et ainsi de suite, tiens par exemple apparus en France après  mai 1968.

Les temps actuels voient l’apparition de ce que « Le Monde » met dans la bouche de Vladimir POUTINE, dont la formation intellectuelle est marxiste,  et surtout léniniste, il a tout de même été colonel du K.G.B.  Analysant ce qui se passe en Occident, on parle de  révolte des masses.

Ceci s’appelle le populisme.

Qui est avant tout une réaction légitime contre les systèmes organisés en place, quels qu’ils soient, confisqués par l’intelligentsia du moment, et fermant toute avancée. Le fascisme italien, puis le nazisme allemand, ont procédé de ce schéma, qui pour eux, au départ et même en cours de route, est avant tout socialisme. Le fascisme, c’est bel et bien du socialisme.

Plus tard, nous avons vécu en direct en Espagne, et vu pour ceux qui y voyagent de temps à autre comme moi,  les protestataires dans leurs tentes de camping, qui sont devenus une structure politique appelée PODEMOS qui fait presque jeu égal avec le parti socialiste espagnol, structuré à l’ancienne, et tend désormais à le supplanter. Tandis que plus à droite, voici que d’autres se retrouvent à l’identique dans CIUDADANOS qui prend dans l’électorat de droite, dont une partie est d’ailleurs issue des anciens du Franquisme.

En France, me direz-vous ? Apparemment rien de tel, vraiment. Le populisme français n’est surtout pas du socialiste, il procède du poujadisme, réactivé un temps par du Gérard NICOUD, et  apparemment c’est jusqu’ici une adhésion à toute autre chose, plutôt qu’un mouvement d’expression de base.

Encore que le phénomène a changé, voyez la montée locale des amis de Robert MENARD. Et aussi ce qu’on nous dit des vagues internes dans le Front national

L’histoire n’est pas terminée. Mais l’expression révolte des masses est bonne.

Par bernard.kuchukian le 22/10/16

 

Le Parisien libéré, qui est décidément un journal bien fait,  avec toujours des informations grinçantes, nous informe qu’une association marseillaise de défense des animaux appelée L.214 [elle dispose aussi d'un site Internet]   proteste auprès du grand rabbin de la ville contre une pratique juive,  cruelle envers les animaux. Il s’agit de l’égorgement des poulets vivants à l’occasion de telle grande fête religieuse. Kapparot.

Le pendant d’autres pratiques  cruelles ailleurs, mais avec des moutons.

Quelque part, cette légitime protestation rejoint la notion de laïcité, à savoir que la religion, qu’elle soit,  n’est pas supérieure à la loi commune qu’on doit respecter. Tandis que celle-ci interdit  les actes de violence inutiles contre les animaux.

Le pire de l’affaire est que cette association a découvert qu’en Israël aussi, il y a débat sur cette pratique, au point que tel ministre du cabinet la dénonce de son coté, en invitant les assassins des poulets vivants,   en transformant – et il a bien raison - leur geste en don en argent pour les nécessiteux, à l’occasion de la fête dite des cabanes.