Sep
25
ABANDON DU DOMICILE CONJUGAL

C'est la grande peur, et pourtant ça n'a juridiquement que si peu d'importance...

Rappelons tout d'abord que ça n'est pas un délit, chacun est libre de demeurer ou bon lui semble.

Alors quelles sont les conséquences de ce déménagement?

C'est une faute qui pourrait en principe permettre le divorce aux torts exclusifs de celui qui est parti. Toutefois la question de savoir si nos tribunaux continuent à considérer que c'est suffisant en soi pour cela reste posée.

Mais rappelons que cette faute n'entraîne en elle même aucune conséquence concernant les enfants, ni la pension, ni la prestation compensatoire, ni la liquidation du régime matrimonial et que l'octroi de dommages intérêts de ce chef reste hautement improbable.

Mieux, le fait d'être parti ouvre une fois le délai passé, la possibilité de mettre en oeuvre le divorce pour altération définitive du lien conjugal.

Alors quel est l'inconvénient?

Il n'y en a qu'un réel, mais il peut être très lourd de conséquence, cela concerne le domicile conjugal.

Si le domicile conjugal appartient aux époux et que l'un d'entre eux le quitte, de facto il en laisse la jouissance à l'autre et il est fort probable qu'en cas de divorce contentieux, le JAF fasse de même.

En pratique cela aura pour conséquence que celui qui reste dans le domicile conjugal va pouvoir s'y maintenir, parfois durant des années sans débourser un sou ou presque...

C'est donc ce point qui est le plus problématique et qu'il convient d'étudier avec son avocat avant de quitter le domicile conjugal.

Vous trouverez des informations complémentaires sur le domicile conjugal dans le divorce sur mon site internet, cyber-avocat.com

Commentaires

Nom: 
virginie
Site: 
http://

le médiateur en quoi peut il m'aidée exactement? il me faut une assistante sociale ou un avocat. moi je veux pas devoir mendié au service social. je voudrais faire se choix de me débrouillé sans aide social je veux juste savoir si un jdaf peut éventuellement me soutenir pour avoir des avantages pour le bien de mes enfants coté logement car mon concubin et propriétaire de 2 appartements. si personne veux m'aidé est comprendre que je suis sans revenue personne peut m'héberger dans mon entourage, car vu que j'ai plus sous moins était coupé du monde pas d'amies ect.. même avec ma famille il a fait en sort qu'une histoire éclate du coup je ne vois plus personne depuis déjà pas mal de temps je veux juste que que mon compagnon subvienne au bon soins de c'est deux enfants, est qu'il arrête de s'en servir pour me faire du mal car au finale c'est contre moi qu'il pense faire sa mais c'est mes enfants qui en fin de compte en subisse les conséquences. je veux juste savoir si avec le cas de femme battu rabaissé salie etc... donc mes enfants, si j'ai des chance ou pas pour l'éloigner de nous tout en restant ici pour le bien de la scolarité de mon fils de 7ans. moi j'ai mes voisins qui son témoins. après si ici vous voulez pas me répondre ben alors que faire allé a la mairie pour une aide juridique et dois -je faire appel a la gendarmerie en faite moi je veux pas en arrivé la vous comprenne veux pas l'enfoncer mais la il abuse de ma gentillesse. si sa dur je vais bien devoir faire quelque choses mais au finale c'est lui qui l'aura voulu a force de joué avec le feux

Nom: 
marie
Site: 
http://

"il me faut une assistante sociale ou un avocat" je crois que c'est par là qu'il faut commencer, vous n'avez pas d'argent, pas de quoi nourrir vos enfants et vous dites être battue. par contre vous voulez ménager votre compagnon qui vous aurait mis dans cette situation ! c'est à n'y rien comprendre.

Nom: 
sylvie
Site: 
http://

Dans votre cas, être raisonnable et responsable, c'est d'aller voir une assistante sociale pour faire valoir vos droits au rsa. Faire également une demande de logement en hlm, ça n'aboutira peut-être pas mais faites la, ça montrera que vous essayez de vous en sortir.

Ensuite bien sûr voir un avocat ce qui vous ne coûtera rien car il vous donnera un dossier pour l'aide juridictionnelle. Mais votre action en justice qui portera nécessairement ses fruits en vue d'une pension alimentaire va mettre des mois avant d'être conclue, donc faites en tout premier lieu une demande de rsa.

Nom: 
virginie
Site: 
http://

je vois, d'accord mais vous savez depuis hier il rentre a la maison toujour en repartant encore se matin il et revenu a 8h20 pour la rentré de son fils mais il est encore repartie toujours sans nous laissé un sous bien que je lui demande gentillement sa fait 1mois maintenant que sa dur il rentre pour repartir toujours sans rien me donné pour les petits lui il dis que c'est de ma faute tout sa car sois dissant que je le met a la porte et qu'il a des vetement sur lui sale depuis 1 mois moi. vous comprennez il veut me faire porté le chapeaux quand il rentre je l'empeche pas de se prendre du linge propre je le met pas dehors moi c'est lui qui repart mes voisin sont la pour le dire hier mes voisin était a la maison quand il est rentré et devant eux il se plaignait de pas être propre a cause de moi mais mes voisin on bien vu qu'il aurait pu en prendre hier avant de repartir il la pas fait encore se matin il est repartie sans récupéré du linge propre

se mec c'est un mythomane il va faire en sorte de me reproché tout sa il arrête pas de me le dire et a force moi ben je me poses des questions enfin voila quoi pourquoi la justice punie pas se genre de mec qui son violent et qui laisse leur famille comme sa moi je comprend pas après beaucoup de gens se demande pourquoi les femme dans mon cas ose rien dire et pas en parlé car finalement c'est moi qu'il fait passé pour une folle une moins que rien bien en plus que j'ai déjà déposé une plainte. je me sens même plus une femme a force tellement il me rabaisse tellement il me dit c'est de ta faute. lui c'est jamais de la sienne c'est vraie c'est lui le dingue mais c'est moi la méchante. vous voulez savoir en juillet 2006 j'ai déjà eu affaire a une assistante sociale elle me disait que c'était confidentielles et que si lui voulais en voir une aussi se serait une autre assistante sociale chose fausse elle ma menti cette dame car quand mon compagnons a su que je l'avais vu il c'est encouru d'allé la voir elle est elle la reçu et après sa me suis retrouvé dehors avec mon 1er fils qui a l"époque avait que 1ans car les gendarme mon jeté dehors de chez lui alors que je connaissais personne ici ma maman et ma soeur était en vacances a l'étranger j'ai bien failli resté 15 jour a la rue car les gendarme mon juste mise dehors avec mon bébé et avec quelque s'affaire heureusement pour moi un gentil garçon que je connaissais pas ma hébergé 15 jours le temps que ma famille rentre et vous voulez savoir pourquoi je ne veux plus le faire a cause de sa

Nom: 
virginie
Site: 
http://

enfin si c'est comme sa préfère encore mourir de faim !!! si c'est pour passé pour une folle et lui la victime c'est pas la peine car a la rue avec un c'est pas simple avec 2 donc l'école obligatoire sa l'ai encore moins est c'est pour sa que je veux si la justice sera t'elle la pour m'aidée pour pas revivre. est mes enfants mangerons je trouverais la solution seule moi tampi

Nom: 
virginie
Site: 
http://

rien est fait contre c'est papa la qui on que la méchanceté en eux c'est tout simplement dégueulasse. et il s'arrange toujours pour me faire culpabilisé et me rabaissé et lui passe pour un gentil une victime et tout le monde le crois alors que c'est moi la victime non ben j'ai eu la réponse a ma question je profère rien tenté si c'est pour vivre encore ainsi sa va encore se retourné contre moi il est fort pour sa. il me fait passé pour la mauvaise mère alors que moi seule j'assume mes enfants enfin merci encore pour vos réponses et votre écoute rien est fait dans se monde pour les femmes dans mon cas un droits au logement serais logique je vais pas prendre le risque de me retrouvé une fois de plus a la rue

Nom: 
sylvie
Site: 
http://

Une action en justice c'est neuf mois minimum, point barre. Qu'est ce que vous voulez qu'on vous propose d'autre que d'aller voir les services sociaux ??? C'est ça ou c'est rien. Et puis, cherchez du travail, vous n'avez pas à lui obéïr sur ce point !!!! A-t-il au moins reconnu les enfants ? Si non, vous n'avez aucune légitimité à vivre chez lui et pouvez être mise dehors à tout moment (attention je ne dis pas cela pour l'excuser). Prenez vous en charge, allez voir des associations d'aide aux femmes en difficulté.

Nom: 
virginie
Site: 
http://

si ils les à reconnu heureusement pour moi.

Nom: 
Information
Site: 
http://

Virginie, selon le code civil si votre mari se défile de ses obligations, vous pouvez saisir le Juge pour qu'il soit

condamné à vous verser une contribution aux charges du mariage tout en étant toujours mariée, c'est dans le code civil. Bon courage

Nom: 
sylvie
Site: 
http://

Information, Virginie n'est pas mariée au père de ses enfants.....

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Même sans être marié, elle peut obtenir une contribution pour les enfants.

Et compte tenu de la situaiton, elle pourrait réclamer des dommages et intérêt au titre DES préjudices subits

Nom: 
marie
Site: 
http://

oui sur le principe cependant il faudrait, qu'avant, Virginie aille voir une assistante sociale pour voir avec elle à régler l'urgence de sa situation , nourriture des enfants, logement. celle ci nous dit que le logement appartient à son compagnon donc elle peut être mise dehors à tout moment car elle n'a aucun droit au maintien dans les lieux et le juge ne peut lui attribuer le logement car il n'y a ni pacs ni mariage. parallèment il lui faut faire une procédure devant le jaf pour obtenir une contribution du compagnon à l'entretien de ses enfants.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Je pense que le logement peut lui être attribuer au titre de la (ou des ) PA.

Elle peut faire un référé devant le JAF, mais je suis d'accord, vu sa situation, il FAUT qu'elle aille voir une assistante sociale

Nom: 
Bosa
Site: 
http://

Bonjour,

je suis mariée depuis 4 ans et nous avons 2 enfants (dont un bébé). Mon mari a quitter notre domicile (nous sommes propriétaires) il y a une semaine, me disant qu'il ne supportait plus la vie de famille. Je n'ai plus de nouvelle à ce jour. Je sais qu'il loge dans un hotel dans la région (débité sur notre compte joint). Mon seul revenu ne me permet pas de rembourser le prêt pour notre habitation (ni le reste).

Que dois-je faire ?

En vous remerciant.

Nom: 
Bosa
Site: 
http://

enfin plus exactement : ai-je un recourt quelconque ?

Nom: 
tagada
Site: 
http://

Chacun des époux est tenu de contribuer aux charges du ménage en fonction de ses moyens. Vous pouvez obtenir que le JAF le condamne à vous verser une contribution à ce titre.

Nom: 
Bosa
Site: 
http://

je vais donc me tourner vers le JAF,

merci

Nom: 
Charlie
Site: 
http://

Vous pouvez au préalable faire une déclaration en gendarmerie ou commissariat de police, pour signaler un abandon de domicile conjugal.

Même si Mr n'habite plus la maison, il en reste propriétaire et est toujours tenu d'en assurer l'emprunt.

De même il a l'obligation légale de continuer de pourvoir aux besoins de vos enfants.

Consultez d'urgence un avocat, à la maison de la justice et du droit vous aurez des infos gratuites. (voir coordonnées en mairie ou sur le site du ministère de la justice)

Nom: 
cocoricco83
Site: 
http://

bonjour,

Voici mon experience qui est en cours...

Mon ex compagne et moi meme nous nous sommes separé courant juillet, separation de corps. Nous avons continué la cohabitation sous le meme toit, financierement ça la mettait plus a l'aise, le bail etait a mon nom, elle effectuait les virements, je lui confiais la moitié du loyer en liquide en toute confiance. Elle a un enfant d'une premiere union et un second en commun.

Début septembre aprés une enieme dispute, elle a quitté le domicile avec son fils et l'integralité des affaires des enfants (son fils et notre fils)en laissant notre fils chez mes parents.

Le soir je recois un texto m'indiquant qu'elle avait quitté le domicile en mon absence(j'etait au travail au moment de son "demenagement"), j'apprend un mois plus tard que deux loyer n'ont pas été payé, du coup je me retrouve dans notre ancien domicile avec deux loyer de retard à payer plus un trou dans le budget correspondant au deux moitié de loyer que je lui avait confié pour qu'elle paie le loyer, et d'autres factures divers. Me trouvant dans l'incapacité de racheter une chambre pour le bébé (il a 14 mois) ainsi que des habits des placards, des biberons,et des jouets, j'ai confié le bébé a mes parents ou il y avait tout pour l'accueillir.

Actuellement elle demande la garde integrale de l'enfant pretextant que ce sont mes parents qui le garde et pas moi.

Fort de rechercher un equilibre pour l'enfant, je lui ai proposé une garde altérné une semaine \ une semaine, en lui proposant de lui confié le bébé le mercredi pour qu'il voir son demi frere.

Au début tout fonctionnait trés bien, mais a trés vite fait des proposition rocambolesque proposant que je ne vois l'enfant que sur les jours ou je ne travaillait pas et trés vite ça s'est transformé en "tu ne verras que un jour sur deux le week end...

Nom: 
cocoricco83
Site: 
http://

souci est que sans jugement on a autant de droit l'un que l'autre, et j'ai peur qu'un jour elle ne prenne le bébé et ne veuille plus me le confier, quelle recourt puis je avoir ?

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Je n'ai pas tout compris.

Vous avez un jugement concernant votre fils commun? Si oui elle doit s'y conformer sctrictement sino vous pouvez aller porter plainte pour non présentation d'enfant.

Concernant votre propre fils, où est-il? chez vos parents? chez elle?

S'il est chez vos parents demandez à ce dernier de vous "prêter" les meubles et vêtements por le petit le tmeps de la procédure (enfin en ce qui concerne les vêtements, vous allez en changer cette année vu qu'il grandit)

Ensuite êtiez vous marié? Si non moi je porterais plainte pour vol (1/+2 loyer + meubles et affaires du petit). conernant le loyer, il faudra prouver que vous lui avez donné 50% en espèce, ce n'est pas gagné (copie de relevé bancaire de votre part faisant apparaitre le retrait)

Concernant le loyer, allez voir votre propriétaire et expliquez lui la situation en lui demandant d'étaler la dette sur 12 mois par exemple et payez (cela pourra prouver que vous êtes réglo et donc qu'il n'y avait aucune raison que vous ne payiez pas votre loyer pendant 2 mois et donc que c'est votre ex qui a "volé" cet argent)

Et compte tenu des tensions entre vous, oubliez la résidence (on ne dit plus garde) alternée.

Nom: 
HELMAS
Site: 
http://

Bonjour,

Une copie du relevé bancaire faisant apparaître un retrait ne sera pas une preuve de versement en espèces pour le loyer, devant la justice française !

Dans tous les cas de versement d'espèces, il faut absolument un reçu en retour, daté et signé de la main du bénéficiaire !

Bon courage.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Une résidence alternée, surtout hebdomadaire, pour un bébé de 14 mois est à totalement à proscrire surtout dans le conteste présent !

En revanche, ce n'est pas bon à cet âge de ne voir son père qu'un week end sur deux.

Il est donc nécessaire de trouver un ryhme approprié à l'âge de cet enfant qui tienne compte de son besoin d'une présence continue d'un parent et qui lui permette d'accéder à son autre parent de façon fréquente mais sans coupure trop longues de l'autre.

Nom: 
marie
Site: 
http://

"en laissant notre fils chez mes parents." pensez vous que le lien principal d'attachement soit la maman en lisant cela ?? si j'étais partie j'aurai emmené les deux enfants avec moi, non ???

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

@Helmas : certes ce n'est pas une preuve mais un commencement de preuve. Surtout si le retrait correspond à 50% du loyer et en début de mois (ou fin du mois précédant). Ajouté à ces éléments le fait qu'il cherche à rembourser les 2 mois impayés, cela commence à faire qq éléments pour cocoricco 83

@marie : tout à fait d'accord, qui plus est, elle est partie avec l'ensemble du nécessaire du bébé donc elle savait que c'est le bébé qui serait touché.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Alors c'est du pur Kafka ! Ne dit-il pas qu'il a "confié le bébé à ses parents où il y avait tout pour l'accueillir" ?

C'est à tout le moins bizarre...s'agit-il vraiment d'un abandon du bébé par sa mère ? on finit par douter...

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

laissez kafka où il est

relisez le post et mettez votre haîne anti-père dans votre poche et ressortez la quand c'est justifiable.

Ce n'est pas lui qui a laissé son fils à ses parents : c'est la mère en se barrant avec meubles et habits dudit enfant dont elle n'a pas besoin puisqu'elle a laissé ledit bébé chez ses beaux-parents.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Inutile de vous demander de laisser votre incommensurable connerie de coté, car elle est congénitale chez vous !

Votre profonde bétise doublée de votre coté femme à barbe talibane, ne vous permet pas d'avoir le moindre esprit d'analyse !

Pour vous il parait naturel qu'une mère se barre avec un enfant mais pas l'autre, mais s'emmerde qui plus est, à embarquer matériel et garde robe du bébé ?????

Ne jugez pas les autres d'après vous-même : vous êtes une folle furieuse qui devrait suivre un traitement hormonal !

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Hi hi hi

Hi hi hi

Et qui s'est la gentille fifille à sa maman qui vient de se bâcher par la connerie de la folle furieuse?

Hi hi hi

Vous pourrez m'insulter autant que vous voudrez : mes propos sont la stricte vérité et encore une fois, vous démontrez toute seule que lorsque vous êtes mise en défaut vous sortez les insultes.

"Etre pris pour une crétine par une fiéfé imbécile est un plaisir de fin gourmet

Je vous imagine : hystérique devant votre écran attendant schizophérnique que je (ou pat ou marie ou...) vous réponde

Hi hi hi

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Si je devais vous imaginer ce serait dans un hopital psychiatrique où vous auriez un peu de temps pour apprendre à vous exprimer en français correct et à faire moins de fautes d'orthographe !

Par ailleurs on n'a jamais vu un fou furieux et moins encore une folle furieuse reconnaitre sa pathologie.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Hi hi hi

Je reviens à votre post complètement à côté de la plaque : ce n'est pas le père qui a abandonné son fils mais bien la mère et ça ça vous en bouche un coin parce que impossible à imaginer pour vous qui n'avez que sans neurones!!!

Quant à mes fautes j'ai déjà expliqué sur ce blog que je ne me relis pas, que je tape avec mes dix doigts et votre maman aurait du vous apprendre qu'avant d'aller balayer chez la voisine (folle ou pas) il faut le faire chez soi et être irréprochable, ce qui est loin d'être votre cas!!!!

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Et bien relisez-vous une fois en passant, ne serait-ce que par correction vis à vis de ceux qui vous lisent ! En outre, avec quoi pensez-vous que les " gens tapent ", mais avec leurs dix doigts, madame la bananière ! Mais vous n'aviez pas saisi le mode d'emploi et vous devez utiliser vos doigts de pieds certainement !

Moi ce qui m'en bouche un coin, bougre d'idiote, ce n'est pas qu'une mère abandonne sa progéniture, mais qu'elle l'abandonne , tout en emportant lit, matériel et garde robe de la progéniture en question ! peut-être comme souvenir en lieu et place d'une photo !!!

Et ce qui ne m'en bouche pas un coin, mais qui m'interroge, c'est que le père annonce qu'elle l'a laissé à la grand mère paternelle, pour dire ensuite qu'il a confié le bébé à ses parents !

Ou il s'agit d'une folding dans votre genre et c'est la raison pour laquelle ça ne vous étonne pas, ou "la situation est moins limpide qu'il n'y parait !

Vous devriez surveiller votre taux de testostérone !

Nom: 
Nono
Site: 
http://

Bonsoir,

Je me permets de vous adresser ce message, pour vous exposer ma situation qui est assez ironique et particulière. Il y a quelques jours, j'ai dit à mon épouse que j'allais rendre visite à ma famille. Cette dernière m'a dit qu'il était hors de question si non allait porter plainte auprès de la police pour abandon du domicile, elle n'a pas arrêté de m'harceler moralement et me faire des menances pendant que j'étais chez ma famille. En revanche, elle ne s'est pas génée car une semaine avant elle est allée rendre visite à la sienne. Je n'ai fait aucun commentaire et je lui ai dit que c'était une excellente chose. Le jour où je devais partir, je l'ai appelé sur son lieu de travail pour la prévenir que je partais quelques jours rendre visite à ma famille, bien entendu, elle n'a pas répondu. Je lui ai donc laissé un message sur son protable et elle n'a pas arrêté de me provoquer et de m'injurier, elle dit même qu'elle a envoyé une personne pour prendre une photo de mon véhicle sachant qu'elle s'est très bien que je suis chez ma famille. Comment dois-je réagir, comment dois-je faire ? Pouvez-vous me conseiller et me dire quelles sont les démarches à accomplir pour faire cesser tout ça. Merci d'avance pour vos réponses.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

1) Comment réagir : laissez tomber!!!! Ne lui donnez pas de prise, laissez là s'essoufler à vous insulter. Le fait de partir 1 semaine dans votre famille ne sera JAMAIS considéré comme un abandon de domicile conjugal, surtout si depuis vous y êtes retourné!!

2) Pour faire cesser tout cela : demandez le divorce

Et rassurez vous, même si vous quittez le domicile conjugal et que le Code civil le punit, vous ne craignez pas grand chose (l'ex de mon conjoint est partie et n'a jamais été condamnée à quoi que ce soit, bien au contraire). Si vous voulez vous proteger, vous pouvez aller déposer une main courante à la gendarmerie précisant que compte tenu des insultes et menaces la vie au domicile conjugal est devenue impossible (gardez 1 copie, cela pourra vous servire pendant la procédure). Ensuite vous écrivez, rapidement et en LRAR, à votre futur ex que compte tenu de son attitude vous ne pouvez plus vivre sous le même toit mais que vous allez continuez à assumer votre "contribution aux charges du mariage" et qu'elle vous adresse copies des différentes copies pour que vous lui remboursiez 50%, ou que vous assumez l'intégrlité du loyer ou, ...;

ATTENTION, ne versez pas une somme trop frote sinon votre ex va se baser sur ce montant pour demander un devoir de secour plus important

Nom: 
nono
Site: 
http://

Bonjour Yara972,

Je tenais à vous remercier pour votre réponse qui m'a rassuré et je pense que dans un premier temps je vais me rendre chez la police pour déposer une main courante et dans second temps prendre rendez-vous avec un avocat car cette situation ne peut plus durer. Psychologiquement, je suis fatigué de toutes ses jérémiades et injures qu'elle me fait subir.

En tout cas je vous remercie encore.

Je vous tiendrai au courant de la suite des évènements.

A très bientôt.

Nom: 
stéphane
Site: 
http://

Bonjour, à tous voila ma femme est partie du domicile mardi 11 oct au matin avec notre enfant âge que de 2 ans sans mon accore. elle est partie a 500 km chez c'est parent de chez moi et ma dit part téléphone quel veux divorce et que je suis pas prés de revoir l'enfant et si ont divorcée c'est moi qui doit faire la route pour aller voir mon titi. de mon coté j'ai fait aussitôt une mains courant à la police mais j'ai très très peur de pas revoir je dor (la réponse de son départ des dispute et je suis très franc 4 claque en 7 ans et pas part violence que je suis pas du tout mais part les disputes et aussi car madame me reproche beaucoup de choses. mais elle reconnais pas c'est défaut) merci de votre répond

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

1) allez porter plainte pour enlèvement d'enfant et pas seulement une main courante, si les policiers ne veulent pas prendre votre plainte, écrivez directement au procureur de votre lieu de domicile.

2) lancez la procédure de divorce, vous aurez ainsi la main, demandez la résidence de votre enfant ou à défaut que les trajets soient entièrement à la charge de la mère puisque c'est elle qui est partie. Demandez également qu'elle participe à l'entretien du domicile conjugal tant que la procédure dure (50% du loyer par exemple)

3) niez systématiquement les violences (sauf si preuves) et SURTOUT ne l'insultez pas, ne la menacez pas physiquement.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

LE PLUS IMPORTANT

Prennez un avocat, si vous n'avez pas les moyens, vous pouvez demandez à bénéficier de l'aide juridictionnelle (allez au tribunal dont vous dépendez)

Nom: 
nono
Site: 
http://

Bonsoir,

Compte tenu des injures et menaces que mon épouse exerce sur moi, je ne peux plus continuer à vivre dans le même domicle que mon épouse. Malgré de longues discussions elle continue continue à m'harceler et honnêtement ça devient pesant. Elle est allée demandé à l'une de ses soeurs de se rendre sur le parking du domicile de ma mère pour savoir si j'y étais, en effet j'y étais bien car elle m'a envoyé via son téléphone portable une photo de mon véhicule, j'ai été choqué qu'elle puisse demander à l'une de ses soeurs d'aller m'espionner et je trouve cette façon d'agir pervers. Ma question est la suivante, comment puis-je quitter le domicile conjugal ? Est-ce que je dois voir un avocat qui puisse adresser une requête qui sera transmise au JAF qui à son tour prendra une ordonnance qui me permettra de ne plus vivre dans cet abîme ? Je suis entrain de somber dans une dépression car je ne sais plus quoi faire. J'ai beau essayé de la raisonner mais en vain, je pense que cette situation est inéluctable et on va droit vers une procédure de divorce sachant qu'elle ne souhaite pas divorcer mais qu'est-ce qu'elle veut, je n'arrive pas à la saisir, je ne reconnais plus cette personne. Le pire c'est qu'elle m'a menti, je savais qu'elle était divorcé d'un premier mariage, mais j'ai appris par elle que c'était son second divorce mais pourquoi me l'a t-elle dissimulé ? Je suis fatigué et j'en ai assez. Au début, c'était une personne agréable mais au fil du temps j'ai vu sa vraie personnalité car en fait elle achète les gens pour les amadouer mais en fait elle n'est pas si gentille que ça. Je suis désemparé mais je n'ai plus le choix désormais il me fait recourir au divorce car cette situation est insoutenable.

Merci d'avance pour vos réponses et vons conseils qui me seront très précieux.

A très bientôt.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Légalement vous ne pourriez quitter le domicile conjugel qu'avec l'accord du juge (article du code civil)

mais encore une fois, si vous prouver l'urgence de la situation, le juge ne vous en tiendra pas rigeur

Nom: 
franck
Site: 
http://

Donc le seul danger de quitter le dom et pour les biens immo ou mobillier , et que si je justifi que mon depart et pour ce préserve mutuellement ainsi que de nos enfants de tout derapage liés a notre situation, cela me me pénalisera pas sur mes demandes de garde et de pension alimentaire?(d'autant que je participerais financierement ce qui est normal)

par contre une fois partie vous me conseiller de prendre un avocat rapidement?

merci de votre aide

franck

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Si vous pouvez faire venir un huissier pour qu'il fasse un inventaire du mobilier avant votre départ ce sera bon pour la liquidation. evitez que Mme soit là, cela ne ferait que mettre de l'huile sur le feu. par contre une fois séparé, n'hésitez pas à lui faire parvenir une copie du constat : elle pourra y faire ses remarques et surtout cela lui évitera peut être de dilapider les meubles...

pour le départ du domicile, en principe, compte tenu des "violences" que vous subissez, le juge ne vous en portera pas rigueur mais.... vous n'êtes pas à l'abri d'un juge procédurier et encore faut-il prouver les insultes et les pressions psychologiques, dur dur.

Mais si vous partez et que vous assumez votre contribution aux charges du mariages, ce n'est que bon pour vous

je vous conseille d'aller voir un avocat DES MAINTENANT. je ne le suis pas et donc ce professionnel saura peut être quoi faire mieux que moi

Nom: 
nono
Site: 
http://

Bonsoir,

Je me suis rendu 4 jours chez ma famille et en rentrant à la maison mon épouse n'a pas arrêté de m'insulter et de me menacer qu'elle allait portait plainte contre moi alors que je n'ai jamais été violent avec elle . En fait, j'ai bien compris son petit jeu, elle essaie par tous les moyens de me pousser à bout pour que je lui mette la main dessus ou bien pour que je quitte le domicile dans le but de me pousser à la faute. Mais là c'était trop c'était la goute qui a fait déborder le vase car elle m'a pris les clés du logement et m'a mis dehors mais là je crains qu'elle aille déposer une main courante pour abandon de domicile alors que j'étais contraint de quitter le logement, je ne voulais pas partir car je suis chez moi mais pour éviter toutes violences et injures de sa part je n'ai pas dit un mot et je suis sorti car les choses commençaient à s'envenimer et j'ai donc du quitter le logement en laissant toutes mes affaires sous la contrainte je ne veux ni conflit ni de violence. Heureusement que ma soeur habite à quelques minutes de chez moi. Que dois-je faire car je suis à la rue ? Le pire c'est qu'elle va s'en servir pour dire que j'ai abandonné le domicile conjugal alors que ce n'est pas du tout le cas du fait qu'elle m'a pris mes clés et je ne peux plus avoir accès au logement. Dois-je me rendre à la police et quelles sont les autres démarches à faire car je suis perdu.

Merci de me répondre le plus rapidement possible car je suis dans l'impasse totale.

Bonne soirée.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Demain vous retournez chez vous

Si madame n'est pas là, vous appelez un serrurier en disant que vous avez perdu vos clefs, vous récupérez tous vos papiers (banque, impôts, ...) qui pourraient vous êter utiles, vous les mettez chez votre soeur. Ensuite vous allez voir la police pour leur expliquer la situation, qu'ils soient au courant de votre mise à la porte.

Ensuite vous allez voir TRES RAPIDEMENT un avocat pour lancer la procédure de divorce (pour que vous ayez la main, si c'est elle qui commence, vous allez subir au départ)

Ensuite vous écrivez à votre femme que compte tenu de votre éviction du domicile conjugal, vous avez entammé une procédure de divorce

N'oubliez pas : la meilleure défense, c'est l'attaque

Nom: 
pat
Site: 
http://

allez déposer plainte et demandez a la police de faire ouvrir la porte.

prenez ensuite toujours un double des clefs sur vous. Sortez d'urgence vos papiers et objets précieux.

Nom: 
JOLA
Site: 
http://

Le contexte decrit de la violence psychologique a vtre endroit evoque les agissements de conjoint pervers narcissique..dt la problematique est de plus en plus connu,

Marie-Hirigoyen, psychiatre et specialistes des violences domestiques depeint les mecanismes ds ses 2 ouvrages suivants :

-harcelement moral

-femme sous emprise.

La psychologue Yvonne Poncet-Bonnissol, idem..dt vs trouverez les ouvrages aisement sur le net.

Elles st les pionnieres en ce domaine..et leurs recherches ont servi à l elaboration de la loi de juillet 2010 contre la violence psychologique considerée comme un délit.

Pour organiser vtre defense en justice urgemment et efficacement, entourez vs des conseils d avocats specialises ds ses problematiques, la majorite exerce a PARIS.

Sachez que ce type de divorce est feroce, rien ne vs sera epargné de la part de vtre conjoint violent..mais entouré de bons alliés, vs parviendrez a surmonter cette epreuve douloureuse. Ensuite, le temps et la sagesse consolent de bien des chagrins pour jardiner de nouveau le bonheur autrement.

Nom: 
nono
Site: 
http://

Bonsoir,

Je reviens à vous pour vous demander de plus amples renseignements car je suis perdu et je ne sais pas vers qui me tourner. Le fait de mon éviction du domicile conjugal par mon épouse a fait que je ne savais plus où aller, j'ai du donc me faire héberger chez ma soeur qui habite à proximité mais je n'ai pas voulu la déranger plus longtemps car elle a sa famille. Je suis donc retourné chez ma maman qui réside dans un autre département.

Ma question est de savoir où dois-je lancer la procédure de divorce car je ne remettrai plus jamais les pieds dans mon ancien domicile et je ne veux plus avoir à faire à mon épouse qui n'arrête pas de m'harceler et de m'envoyer des messages via le portable en m'injuriant en m'humiliant mais je ne préfère pas lui répondre. Je me suis rendu au TGI du domicile de ma maman et j'ai expliqué ma situation, l'agent chargé de l'accueil m'a donné une liste d'adresse et coordonnées téléphoniques dans lesquelles des avocats tiennent des permanences gratuites mais la prochaine permanence n'est que dans un mois hors je ne peux plus attendre pour antamer une procédure de divorce.

Pouvez-vous avoir l'amabilité de donner la marche à suivre et s'il est possible de lancer une procédure sur le lieu de domiciliation de ma maman qui m'héberge en attendant que je m'installe dans ce département ? Merci de me donner une réponse le plus rapidement possible.

Cordialement.

Bonne soirée.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Quelle est la distance entre votre nouvelle résidence et l'ancienne?

Nom: 
nono
Site: 
http://

Bonjour Yara,

Vous me demandez quelle est ma distance entre ma nouvelle résidence et l'ancienne, celà représente environ 200 km mais je vais entamer la procédure même si elle refuse le divorce par consentement mutuel. Par contre, cette dernière continue à m'envoyer des injures et propos humiliants via mon téléphone portable, je les ai conservé. J'ai déposé une main courante auprès de la police pour leur dire qu'elle m'a congédié du domicile conjugal. Je me doute qu'il va falloir attendre deux ans pour divorcer mais le fait de comparaître devant le JAF et qu'une ordonnonance de non-conciliation soit rendue je serais beaucoup plus apaisé car je n'en peux plus, je suis à bout.

A très bientôt.

Nom: 
nono
Site: 
http://

Désolé c'était ordonnance que j'voulais écrire.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA