Mar
24
Aliénation parentale, réagir rapidement

J'ai déjà eu l'occasion sur ce blog de la famille de parler à plusieurs reprises du syndrome d'aliénation parentale (SAP) qui, selon le Docteur Paul BENSUSSAN, psychiatre, expert agréé auprès de la Cour de Cassation notamment, désigne "l'ensemble des manifestations psychopathologiques observées chez les enfants soumis à des séparations parentales très conflictuelles: en premier lieu le rejet injustifié ou inexplicable d'un parent par un enfant."

Je vous renvoie à la lecture des ouvrages et du site du docteur BENSUSSAN pour en comprendre les différents paramètres psychologiques qui ne sont pas de ma compétence.

Par contre, je suis régulièrement contactée par des parents en grande souffrance du fait du rejet dont brutalement ils ont fait l'objet de la part d'un ou plusieurs de leurs enfants, rejet qui les a emmenés souvent devant le juge des affaires familiales et devant le juge pour enfants sans pour autant qu'ils puissent obtenir une décision réellement efficiente de sauvegarde de l'intérêt supérieur de l'enfant, pourtant au centre des préoccupations légales des différentes procédures judiciaires les concernant.

Contesté par certains, vilipendés par d'autres, le SAP n'a pas encore trouvé sa place dans les ouvrages de psychopathologie et de ce chef est parfois totalement méconnu non seulement du corps judiciaire mais également des divers enquêteurs sociaux.

Je n'entends pas rentrer dans ce vif débat, je n'en ai pas les compétences, mais la souffrance des personnes concernées, que ce soit le parent rejeté ou les enfants, est réelle et parfois extrême.

J'ai noté également dans ces situation, que le plus souvent l'autre parent se réfugie derrière l'attitude des enfants ou du parent rejeté pour justifier de la situation, considérant à l'extrême que la souffrance de l'enfant est due à l'attitude du parent rejeté.

Je n'ai bien entendu pas de solution mais une chose est certaine, il faut réagir vite, fortement et accompagner l'ensemble des intervenants judiciaires, ne pas laisser faire ou attendre de la justice un miracle.

Il faut dès qu'une suspicion de SAP apparaît, consulter un spécialiste informé de ces matières, j'entends par-là un psychiatre et obtenir un avis écrit, ceci étant absolument impératif, pour justifier de la situation.

Il convient alors d'engager en parallèle toutes les procédures de nature à permettre la sauvegarde de l'enfant qu'elles soient devant le juge des affaires familiales ou le juge pour enfants, s'assurer du suivi de l'enfant, et tout au long de chaque procédure se faire conseiller par le psychiatre ou le psychologue en parallèle avec l'avocat spécialisé en droit de la famille, qui sauront au fur et à mesure de l'évolution aider et faire en sorte d'obtenir les décisions permettant que la relation entre l'enfant et les parents puisse redevenir sereine.

Attention, il ne s'agit pas ici de vouer aux gémonies l'autre parent en le considérant comme coupable d'un acte volontaire d'éviction. Si effectivement dans certains cas, il peut y avoir volonté consciente, le plus souvent c'est totalement inconscient et surtout le parent en question est quasiment toujours persuadé de faire bien pour son enfant. Il faut donc en tenir compte dans les demandes, les évolutions et le déroulé de la procédure.

Pour terminer, je citerai à nouveau le docteur BENSUSSAN "on ne dira jamais assez à quel point le pronostic est lié la précocité du diagnostic et de l'énergie de la réponse judiciaire : seuls un diagnostic précoce et une réponse psycho-juridique énergique permettent d'espérer une réversibilité totale des troubles. »

Commentaires

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Et moi, Guimberteau, je ne pensais qu'on puisse autant de conneries que vous en dites à longueur de posts et de forums !

Nom: 
jean louis guimberteau
Site: 
http://www.lodd.fr

Madame Attention,

Vu l'unanimité quasi parfaite que vous faites contre vous (mamans, papas et enfants du divorce devenus adultes) à votre place je ferais place à plus d'humilité.

Vos propos partout ou vous sévissez soulèvent une majorité de désapprobations et plus particulièrement quand ils sont insultants.

Quand vous avez appris votre métier de psychologue il m'étonnerait que l'on vous ait enseigné l'art de l'insulte.

Je vais vous répéter ce qui me semble essentiel, un parent qui détruit l'image de l'autre parent aux yeux d'un enfant est une maltraitance, vous pouvez continuer à insulter qui vous voulez mais ceci se nomme une aliénation parentale, chercheurs ou pas chercheurs c'est un fait et les conséquences perdurent dans le temps pour ces enfants victimes de ce grave délit, certains d'entre eux se suicident et bien d'autres dont je fais partie s'ils ne l'ont pas fait y ont pensé sérieusement à l'adolescence.

http://www.lodd.fr

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Doit-on comprendre que vous vous considérez, vous et pat, comme "l'unanimité de la population" ???

C'est donc bien vrai.....vous avez été très sévèrement aliéné, cher Guimberteau ! Il n'y a plus le moindre doute là dessus !

Nom: 
jean louis guimberteau
Site: 
http://www.lodd.fr

Madame Attention,

Nous ne sommes pas deux à penser que l'aliénation est une maltraitance, de nombreux jugements depuis plusieurs années vont dans ce sens, votre agressivité n'inversera pas le courant.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

vous répondez toujours à côté de vos pompes !

Cela dit, et pour le énième fois, pensez, révez, cauchemardez, ce que vous voulez sur des forums ou ailleurs, cela ne change rien, et ma soi disant agressivité, non plus !

Allez en paix, mon fils.....

Nom: 
jean louis guimberteau
Site: 
http://www.lodd.fr

Madame Attention,

La société évolue, seul des gens comme vous tente de la freiner, l'aliénation est de plus en plus prise en compte dans les tribunaux, la garde alternée sera de plus en plus accordée et vous n'y pourrez rien.

Vous n'avez pas encore compris aveuglée par votre sectarisme que ce ne sont pas les enfants qui se séparent mais seulement les parents, 700 000 enfants mineurs sont privés de leurs droits de relation avec au moins l'un de leurs deux parents (certains sont même déracinés en famille d'accueil), c'est bien le dernier de vos soucis.

Vôtre fond de commerce ne devait pas se nommer "lenfantdabord" mais la "mèredabord".

http://www.lodd.fr

Nom: 
Attention
Site: 
http://

J'ignore si la société évolue, mais votre fond de commerce s'appelle incontestablement "la connerie d'abord" !

Nom: 
pat
Site: 
http://

On voit l'élévation d'esprit et le sérieux d'Attention se révéler davantage a chque message. tant que les ennemis du SAP seront de cette qualité, tout ira bien ils vont se faire laminer progressivement tellement ils sont tartignoles!

Un conseil, Guimberteau n'essayez jamais d'argumeter face a un pervers.....

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Il n'est pas certain que la méthode Coué, soit très efficace pat !!

En parlant des "tartignoles", vous savez à l'évidence de quoi il s'agit. En lisant vos soi disant arguments, il vaudrait mieux, d'ailleurs, parler de "branquignoles"

Pour ma part je parle de ça :

http://www.village-justice.com/articles/Syndrome-alienation-parentale,10...

ou ça

http://www.lenfantdabord.org/wp-content/uploads/2011/06/SAP-ou-Aliénation-parentale.pdf

Et ça :

http://www.lenfantdabord.org/wp-content/uploads/2011/06/Publication-John...

Nom: 
pat
Site: 
http://

a vous citer vous même pour appuyer vos assertion douteuses, vous perdez votre dernière once de potentielle crédibilité.

La mtéhode Coué que vous pratiquez a outrance ici et ailleurs a ses limites en effet

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Ah bon, "Je me cite moi-même" ????

Hahahahaha...;Et vous voulez faire avaler ça à qui ?

Essayer de prendre les gens pour des cons, est vraiment tout ce qui vous reste, cher pat !

Mais je suis vachement flattée que vous m'assimiliez à ces prestigieux chercheurs.......

http://www.lenfantdabord.org/wp-content/uploads/2011/06/SAP-ou-Aliénation-parentale.pdf

http://www.lenfantdabord.org/wp-content/uploads/2011/06/Publication-John...

Nom: 
HOFMANN
Site: 
http://

Mon enfant victime d'inceste, le criminel qui est le pere cri à "l'Alienation parental ! Le SAP n'est qu'une vulgaire pour les peres incestueux , pour mon cas .Le SAP sert a gommer l'inceste. On n'entend plus l'enfant et dans la plupart des cas on file la garde au pere incestueux ! Vive la FRANCE !Le SAP DE Gardner est aujourd'hui interdit aux Etats Unis.

Nom: 
GERARD
Site: 
http://

CRIER "AU SAP" EST INTERDIT aux ETATS UNIS (là d'ou vient ce fameux Sap...) A Bon entendeur !

Nom: 
barbidure
Site: 
http://

pour l'aspect médical, on va voir les sites adhoc et pas le blogobidul de BOGUCKI.

En justice, on est simplement confronté à des montagnes de faux. C'est sur ce point qu'on atttend des solutions de la part d'avocats. Le problème, c'est que c'est une pratique sans risque et mise en place par les avocats eux même !

Nom: 
Pascale
Site: 
http://

Si aucun administrateur ne peut régler le problème d'Attention, je propose très sérieusement que PLUS PERSONNE ne réponde à ses porvocations ni à ses insultes. Cela semble être le meilleur moyen de faire taire cette personne qui, visiblement, est non seulement folle à lier mais également dangereuse.

Pour ma part, je ne m'abaisserai plus à répondre à cette femme sur un blog qui est un lieu d'information, d'échange et de confrontation pacifique de points de vue fort intéressants (sauf le sien !!).

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Voici une information très interessante

Dans une Lettre ouverte adressée aux responables du DSM Task Force ( Diagnostic and Statistical Manual) chargés de l'inclusion de nouvelles pathologies dans la nouvelle mouture du DSM qui doit sortir en 2013, plus de 6000 professionnels en santé mentale, se sont opposés à l'inclusion de différents « syndromes » dont le syndrome d'aliénation parentale car ils ne reposent sur aucune preuve empirique :

« Par exemple, le «syndrome d'apathie», le «trouble de dépendance à Internet», et le «syndrome d'aliénation parentale» n'ont pratiquement pas de fondement dans la littérature empirique »

Les responsables du DSM Task Force ont répondu ce 4 novembre 2011 :

« Nous tenons à clarifier plusieurs questions spécifiques que vous soulevez. Plusieurs troubles qui ont été mentionnés, tels que le Syndrome d'aliénation parentale, ont été proposés par des groupes extérieurs, mais n'ont pas été proposés par la Task Force pour leur inclusion . «

http://www.dsm5.org/Newsroom/Documents/DSM5%20TF%20Response_Society%20fo...

Ce qui signifie que l'aliénation parentale ne pourra être incluse, contrairement à ce que certains avaient soutenu, dans le DSM, faute de validation scientifique.

Nom: 
chris
Site: 
http://

bonsoir,

J'ai eut la garde de mes enfants pendants 11 ans tout ce passé bien avec mes enfants, ils ont voulu aller vivre chez leur mère, ce que je comprend très bien ils ont goûter la vie avec moi et veulent faire de même avec leur mère.

Depuis septembre ils vivent avec leur mère et depuis novembre il y a eut une dénonciation par l'école car ils sentent les enfants perturbés par ce changement, l'école m'a même demandé si ils ne voulaient pas revenir chez moi. enfin bref...

Aujourd'hui, j'appelle ma fille dans l'après midi elle me parle correctement pas de souci et comme elle était occupé elle me demande de la rappeler plus tard, ce que j'ai fait et la je me suis fait hurler dessus par ma fille que je n'étais pas un père que je ne faisais rien de bien pour eux et plein d'autres choses, qu'elle allait pourrir les vacances que l'on doit passé ensemble.

Je pense que sa mère a reçu le même appel que moi de l'aide social à l'enfance aujourd'hui et qu'elle doit pensé que c'est à cause de moi, alors je suppose qu'elle a dit des choses à mes enfants (je ne sais lesquels) pour que ma fille soit dans cette état, mais elle a eut des propos qui ne sortes pas de la bouche d'une enfant de 14ans tel que de dire que ma femme est une pièce rapporté ainsi que ma belle fille (qui est ma fille je l'ai reconnu comme tel).

Depuis des années leur mère montent la tête à mes enfants mais tant qu'ils étaient chez moi j'arrivais à gérer (psy) mais maintenant comment je peux faire et surtout comment démontrer que mes enfants se font manipuler, je souffre de tout ça, ma femme et mes 2 autres filles souffrent et surtout mes 2 enfants qui vivent chez leur maman souffre alors comment les sortir de ça?

par avance je vous remercie de l'aide que vous pourrez m'apporter

Nom: 
Soraya
Site: 
http://

Cet expert est "bizarrement" toujours contre un parent protecteur, et c'est lui qui à denigrer la parole des enfants d'Outreau, une belle m.....de ce type. Et le couple Bobuki, Bensoussan, c'a veux tout dire. A bon entendeur !!!

Nom: 
ed61
Site: 
http://

emmène systématiquement l'enfant chez son médecin traitant après le droit de visite ? l'enfant est rentré avec un bouton dans le dos, ou alors il a réclamé un biberon en pleine nuit (il a trois ans) ... sa mère le nourris exclusivement de biberon de lait et de soupe. J'ai téléphoné au médecin traitant et celui ci ignorait même mon existence et de plus il a diagnostiquer une boulimie car d'après la maman mon fils réclamait sans cesse à manger depuis 3 jours sauf que ces trois jours là il était chez moi ?? et bien sûr le médecin veut rester en dehors de tout ça et comment je fais moi qui ne l'ai que 2 WE/ mois pour me protéger de ce comportement ? au dernier jugement elle a essayé de faire rejeter me demande d'élargissement de mes droits de garde sous prétexte qu'il était toujours malade en revenant de chez moi (à l'époque je n'accueillait mon fils que deux jours par mois !) j'ai pu , en faisant des copies du carnet de santé, prouver que sur les 15 dernières visites chez son médecin, une seule avait été faite après mon droit de garde et maintenant a chaque retour de chez moi elle l'emmene chez le médecin ... que faire ???

Nom: 
Lulu
Site: 
http://

Bonjour, juste un petit mot pour vous dire que j'ai pensé être un parent victime d'Alienation Parentale... Aliénation heureusement enrayée avant qu'il ne soit trop tard...

Et j'ai cherché, cherché, cherché, cherché pourquoi ? Pourquoi ce parent prend il l'enfant en otage ? Quelles sont les raisons ? Pourquoi l'utilise t il ? Pourquoi les calomnies, le dénigrement, les manipulations, le harcèlement téléphonique, etc....

Et bien ce n'est pas un parent aliénant ! Et non... Ca n'explique rien du tout... Rien de rien...Désolée de vous decevoir...

C'est un profil de personnalité pathologique, et oui !! Et là tout s'explique.

L'aliénation Parentale, c'est donc un faux débat. Un parent aliénant peut parfaitement dénigrer et rompre les liens affectifs avec l'autre parent tout en accusant l'autre d'aliénation parentale... C'est donc une théorie qui peut être utilisée à mauvais escient par les personnalités perverses qui renversent les roles (homme ou femme).

Ce qu'il faut en revanche, c'est mettre le doigt sur les comportements et mécanismes pervers de l'autre parent. (Mais sans les appliquer soi même évidemment).

Il arrive que ces parents qui dénigrent, qui se vengent, soient des personnalités perverses narcissiques, des personnalités paranoiaques. Qu'elles soient vraiement pathologiques.

Ce n'est pas une question de sexe. Dans dans chaque bord il y a des personnalités perverses, alors le débat PERE/MERE, SAP, ENFANT VICTIME, etc, etc n'avancera jamais.

Le combat pour le bien être de nos enfants dans les procédures de séparation, cpeut être dangeureusement utilisée par ce même parent pervers qui le provoque...

C'est donc un combat contre un parent pervers, (s'il est avéré que ses comportements sur le long terme l'attestent...)

Protégez vous des conjoint(e)s et des ex conjoint(e)s pervers.

Ne rentrez pas dans leur jeu... et refusez que les enfants s'y fassent entrainer à leurs tour.

Ne soyez pas vous même pervers (occasionnellement) par esprit de vengeance...ne voyez pas des pervers partout mais sachez ouvrir les yeux quand ces parents existent bel et bien... (et ca se vérifie seulement sur le long terme malheureusement).

Faites vous aider par des psy dans ces procédures si difficiles afin de prendre du recul quand la douleur est trop grande. Messieurs, on ne vous voit pas assez chez les psy... Qu'attendez vous pour poussez leurs portes ?

Protégez vos enfants sans dénigrer l'autre parent, sachez mettre le doigt sur les postures déviantes, sachez dire STOP.

Réfléchissez également à vos propres postures déviantes car un pervers n omettra jamais de se faire passer pour une victime et renverser les roles...

Restez zen (et c'est pas facile !)

Sortez du triangle dramatique "victime bourreau sauveur"... Ne jouez aucun de ces 3 roles.

Refusez qu'un parent pervers, et qu'un enfant déboussolé ne vous y entraine.

Prenez un avocat spécialiste, un psy spécialiste...

Bon courage à tous et à toutes, on fini par en sortir :)

Nom: 
Lulu
Site: 
http://

Ce que je veux dire pour résumer, c'est que lorsque cette rupture parentale existe avec l'enfant...

S'agit il de conflit ou de violence ? C'est très difficile de le savoir quand on est soi même englué dedans...

Il peut s'agir de violence délibérée, et non pas d'un simple conflit...

Mais qui vous le dira ??? Pas grande monde...

Un psy non spécialiste de la violence dans la famille peut confondre conflit et violence... Idem pour tout votre entourage...idem pour les experts....

Alors, de quel jeu s'agit il ? Vivez vous dans la peur, depuis quand ???

Quel role jouez vous ? Quel role joue l'enfant pour vous et pour l'autre parent ?

Il faut voir les réalités bien en face pour contrer les jeux de roles malsains violents.

Un pervers narcissique (violent) peut parfaitement se présenter en victime en brandissant le SAP contre un parent vraiment victime de violences (psychologique, physiques...)

Un parent vraiment victime de violences psychologiques (homme ou femme), peut être victime de rupture parentale avec son enfant, provoquée par une personnalité personnalité perverse narcissique qui se sert de l'enfant comme d'une arme contre l'autre, un levier pour détruire psychologiquement l'autre parent... en se faisant pour une victime auprès de l'enfant qui le répare...

(ce qui fut mon cas)

Tous les cas de figure existent... et bien d'autres encore qui sont propres à l'enfant... C'est du cas par cas. C'est pour cela que le SAP n'est pas reconnu.

La théorie de Mr Bensussan n'est pas nécessairement fausse, mais c'est une micro partie de l'iceberg qui ne règle rien des causes profondes.

Pourquoi l'enfant s'aligne t il auprès de l'un contre l'autre ?

Quelles sont vos propres réactions quand l'enfant vous refoule ?

S'aligne t il auprès de son seul parent protecteur ? de l'agresseur ? d'une victime de violences psychologiques ? (approche victimologie, criminologie)

Bon courage à tous les parents qui sont amenés à se poser les vrais questions sur les jeux de roles dans la famille.

Et n'oubliez jamais que les personnalités perverses narcissiques sont les championnes des jeux de roles qu'elles font jouer à tout leur entourage...y compris aux experts psy non avisés de ces profils de personnalité ! (incroyable mais vrai ^^)

N'oubliez pas de prendre un psy dans le privé pour protéger l'enfant des jeux de roles pervers (conflictuels ou violents, c'est à determiner) avec une formation très complète. Il faut qu'il soit bien supervisé, irréprochable, qu'il travaille aussi avec les juges pour enfants par exemple. (une formation analytique ET systémique ne peut pas faire de mal...). Et ce afin que l'autre parent ne se sente pas la possibilité de l'écarter lui aussi.

S'il s'agit de violence avérée (psychologique, physique), c'est un avocat spécialisé dans la famille et les violences qu'il faut prendre, car les jeux de roles pervers, il connait ^^

Nom: 
pat
Site: 
http://

Ce que vous dites sur le sap est tres étonnant Lulu, le terme parent alénant ne désigne pas une pathologie, c'est juste un qualificatif, et il existe certainement différentes catégories de parents aliénants: ceux qui travaillent au corps l'enfant dans le but de l'utiliser contre l'autre parent, et ceci très consciemment, mais l'immense majorité est a mon avis constituée de parents qui attaquent sounoisement et souvent très indirectement l'autre parent devant l'enfant et finisse par s'allier avec l'enfant contre ce parent aliéné. Quand un parent amène systématiquement l'enfant chez le médecin apres chque visite il inculque à son enfant le fait qu'aller chez l'autre est tres dangereux, tout comme (vécu) l'amener au commissariat pour porter de fausses accusation en présence de l'enfant et bien d'autres comportements du genre l'autre a de l'argent et moi je n'ai rien pour survivre, l'autre a refait sa vie et moi je sui seul, il a tout je n'ai plus rien que toi.....

L'aliénation n'est pas le fond (la racine) du problème, c'est la conséquence de la malveillance répétée contre l'autre parent. je peux vous garantir que cela fonctionne très bien et qie l'enfant est démoli de manière radicale.

Nom: 
Lulu
Site: 
http://

Nous sommes bien d'accord, l'aliénation est une conséquence, et pas une pathologie.

Maintenant, tout ce que vous décrivez comme comportement parental déviant...

Ce n'est effectivement pas un travail au corps, (trop visible !) mais c'est du conditionnement psychologique, délibéré ou inconscient ????

Il faut faire des profils de personnalité des deux parents, par des experts qui soient au fait des structures de personnalité paranoiaques, perverses, psychopatiques et/ou manipulatrices. Par des experts compétents à les détetecter (ils sont rares malheureusment)...

Parce que c'est également facile de brandir l'aliénation parentale chez l'autre quand on la pratique soi même à la maison...(comportement typique des manipulateurs pervers ou manipulatrices perverses, cela dit en passant).

Nom: 
Lulu
Site: 
http://

Ce que je veux dire, c'est que j'ai victime (sans le savoir) d'une personnalité perverse narcissique paranoiaque... De longue date. et non pas d'un SAP

Cette personnalité s'est servi de l'enfant et de mon entourage comme d'une arme... j'ai subi du chantage, été accusée de coupure parentale, etc, etc.... ce qui était faux évidemment...

OUI MAIS.... durant ce temps, cette personnalité a coupé les liens psychologiques de l'enfant avec moi sa mère (en se faisant passer, comme vous dites, par une victime auprès de l'enfant, en se servant d'un expert pour faire valoir une maltraitance psychologique qu'il exerçait lui même... !! typique des pervers paranoiaques)

C'est très complexe à démeler le vrai du faux avec certains types de personnalités qui mentent et qui manipulent depuis leur tout jeune âge...C'est complexe de détecter les profils pervers... qui sont des champions des retournements de situation...

(et l'enfant trinque, c'est sûr)

Il faut des experts qui soient compétents dans les profils de personnalité pour éclaircir un peu les choses et protéger l'enfant de son parent pervers -s'il existe, car il aura toujours le don de se faire passer pour un héro mais aussi pour une victime tout en jouissant de la destruction psychologique de l'autre parent, via l'enfant.

Il y en a peu des psy qui les détectent ces profils pervers, ils n'ont pas la formation dans ce domaine... Bref, il en faut plus....

Nom: 
pat
Site: 
http://

Je persiste à penser que l'aliénation parentale aboutit à une pathologie chez l'enfant. C'est exactement la même chose que le syndrome de stockholm. Elle est provoquée par un parent pervers mais le mécanisme peut être plus complexe car les deux parents peuvent se lancer dans une concurence à la manipulation. Les experts ne sont pas toujours dupes. J'ai un exemple ou l'expert a tout vu mais a atténué ses conclusions pour ménager la relation enfant/parent aliénant....et a mis tout son poids a essayer d'établir un equilibre par une résidence alternée. cela a fini par fonctionner mais avec un parcours extremement difficile.

Nom: 
Lulu
Site: 
http://

Mais non pat, ce n'est pas l'aliénation parentale qui abouti à une pathologie chez l'enfant...

C'est bien le comportement d'un (ou des deux) parents qui peut aboutir à une aliénation parentale.

Chercher à comprendre les causes, c'est accepter d'aller au delà des slogans, de mettre le doigt sur ce qui cloche et de lever un déni.

Nom: 
Lulu
Site: 
http://

Et attention, ce que je dit n'enlève rien à la responsabilité du parent dit "aliénant"...

Si on cherche bien les causes profondes (voir carrément pathologiques), ca peut l'enfoncer encore plus.

Mais c'est du cas par cas.

Nom: 
Lulu
Site: 
http://

Et j'ajouterai une remarque... pourquoi faut il chercher à savoir s'il y a présence d'un parent pervers narcissique dans une situation hautement conflictuelle ?

Tout simplement parce qu'un ou une PN ne dénigre pas seulement l'autre parent... Il transmet sa pathologie aux autres.

Il sappe le moral de l'enfant insidieusement, par petites touches, il l'empêche de s'épanouir, il l'envahi; Sous couvert d'amour affiché pour la galerie à l'extérieur, un PN le fragilise dans sa construction psychologique dans l'intimité... L'enfant est sa petite chose. Un faire-valoir.

Plus tard, devenus ado, adultes, ou parents à leur tour, nombre d'entre eux s'aperçoivent qu'ils ont été floués, et finissent par couper les ponts... Les autres deviennent des Pn à leur tour.

Nom: 
Lulu
Site: 
http://

http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/l-exclusion-parentale-...

Sur les comportements pervers et l'instrumentation des institutions... ca ressemble bien au comportement des pervers narcissiques dans les procédures de séparation...mais sans les nommer ^^

Bonne lecture

Nom: 
DESGRANGES

Bonjour, plus tard ce sera votre enfant ou vos enfants qui sauront je l'espère réagir à ce qu'ils ont subi

Nom: 
ludovicbourgouin
Site: 
http://www.blogavocat.fr/space/bogucki/content/alienation-parentale--reagir-rapidement_7e745e9d-24b5-4086-b26e-281851f85f78

Voltál már elutasították) Sok bank?

Jó estét hölgyeim és uraim,
Voltál már elutasították (e) Sok bank? Ön banki fichage vagy kiléphet az on-eladósodás?
meg kell finanszírozni, hogy megszilárdítsa a tartozást? akartál kölcsönnel segítse az üzleti kap vissza a pályára, vagy egyéb igények? A megoldás számunkra. mi egy tőke hitel cég, és kínálunk az ügyfeleknek nyújtott hitelek iránt érdeklődő alacsony kamatláb. adunk a hitelek magánszemélyek közötti kezdve; € 10.000 € 950.000 névleges kamatláb 3% összeghatártól függetlenül. ha érdekel, forduljon hozzánk :: ludovicbourgouin01@gmail.com

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA