Jun
26
Attestations, la difficulté

"Maître, je peux avoir une attestation de ....

Pas de problème..."

Combien de fois cette phrase entendue dans mon cabinet (et celui certainement de mes confrères) s'avère totalement erronée.

Peur du regard de l'autre, peur de froisser, de se "mouiller", ... les gens refusent souvent d'attester.

Mais le pire reste le refus des membres des administrations soi-disants protectrice des enfants comme les écoles.

Ainsi la directrice de l'école d'un enfant a t'elle convoqué récemment mon client en présence de la psychologue scolaire pour lui faire part du danger que lui semblait représenter la mère dans certaines conditions.

Mais devant les experts, pas un mot, pour ne pas "enfoncer cette mère en difficultés", refus d'attester, refus de faire même un signalement.

Interrogée, la directrice de dire "je suis une mère moi aussi, je peux comprendre..."

Bien sur, si un malheur arrive, elle pourra être poursuivie.

Mais pourquoi attendre, un peu de courage que diable!

Commentaires

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

sur leur employés pour ne pas qu'ils établissent d'attestation, même lorsque cela est relatif à leur vie privée ... abbérant !

ca rallonge les procès mais au moins ce n'est pas n'importe quoi !

Nom: 
jenny
Site: 
http://

devrait effectivement adopter une attitude plus cohérente.

Exemple:

Ne pas prendre pour acquis les propos d'un parent aliénant qui se présente, à l'inscription scolaire, comme le seul parent détenteur de l'autorité parentale

Ne pas envoyer de lettre ( à la signature de l'Inspecteur d'Académie en personne ) au parent aliéné pour qu'il confirme son autorité parentale conjointe, qui pourtant existe et n'a jamais été contestée.

Ne pas obliger ce parent à quitter la première rencontre parents professeurs sous pretexte que l'enfant n'a pas pris de rendez vous ( et pour cause puisque cet enfant est aliéné contre ce parent ) , de peur de l'esclandre que va faire le parent aliénant .

Ne pas refuser de fournir les photos de classes sous pretexte qu'il n'y a " qu'un set de photos par famille " ...

Il est vrai que cela ne doit pas être facile tous les jours, de se confronter à de telles situations.

Mais l'objectif du parent aliénant est atteint.

Je me tiens très en retrait des écoles pour que l'école reste un lieu apaisant et que la scolarité de mes enfants qui est déjà fort compromise, ne soit pas trop entachée par ce conflit . Un conflit totalement alimenté par ce parent en toute puissance sur nos enfants, dont devant la justice et les institutions, y compris scolaires et qui décide de leur orientation non pas dans leur intérêt et les envies qu'ils avaient il y a encore 2 ans, mais contre ce qu'il sait être mon idée d"un parcours scolaire et universitaire pour eux...les voici donc dans une filière technologique agricole ... ( les grands parents , aliénants egalement , si ce n'est principalement puisque je suis la deuxième belle fille à subir ce sort, sont exploitants )

Dans le cadre de l'enquête sociale et Action Educative en Milieu Ouvert , les rares professionnels de l'éducation qui ont "parlé" se sont vu accusés d'avoir pris parti, quand ce n'est pas le rapporteur lui-même qui s'est vu accusé de n'avoir pas rapporté les propos du Conseiller Principal d'Education.

Alors on peut comprendre parfois, que l'éducation nationale reste sourde et aveugle....sauf qu'au final ce sont des enfants qui souffrent de ces comportements d'adultes.

Nom: 
pat
Site: 
http://

moi je ne me tiens pas en retrait, je me suis fait élire comme parent d'élève et j'assiste au conseil de classe......c'est tres intéressant et c'est un vrai role de parent.

Nom: 
Nazu
Site: 
http://

... est de voir à quels points les clients tombent de haut quand non seulement leurs amis, collègues, refusent de faire l'attestation en leur faveur, pour finalement en rédiger une... en faveur de la partie adverse (souvent vu dans les litiges prud'homaux de la part des salariés).

Nom: 
Jenny
Site: 
http://

je le ferai bien mais j'ai dû suivre mes enfants suite à un éloignement géographique volontaire op&éré par leur père dans le berceau familial qui plus est, donc je me vois mal m'imposer comme parent d'élèves......bien que depuis 2 ans, je sois intervenante à l'aide aux devoirs du centre social....et appréciée si j'en crois les retours que j'en ai.

Bravo, c'est vraiment interessant ce que vous faites. Mais dans mon cas cela ne ferait que jeter de l'huile sur un feu que je m'efforce d'éteindre depuis 2 ans.

Nom: 
pat
Site: 
http://

il est difficile de remonter le courant. moi j'ai eu la "chance" de vivre deux rupures avec des mères assez spéciales et tres agressives. la deuxième fois je ne me suis pas laissé "endormir" par des sentiments du genre: je m'éclipse pour ne pas faire de mal. J'ai d'emblée occupé le terrain et pris ce qui était possible comme pouvoir. Quand la maman me cahssait par la porte je rentrais par la fenêtre. Je pense que mon enfant sans vraiment savoir ce qui s'est passé est heureux que je sois présent et actif pour elle. Les choses ont été beaucoup plus difficiles avec ma première fille, j'ai maintenu le contact avec difficulté au début mais malgré les séquelles de ce qui s'est passé, j'ai réussi a maintenir un lien d'assez bonne qualité. Plus le temps passe plus c'est difficile, mais en tous cas il ne faut pas abandonner. les enfants comptent sur nous même si parfois ils disent (et en arrivent a penser) le contraire.

ce qu'il faut savoir c'est que ce refus d'attester provient, à Angers notamment, d'une directive de l'inspection d'académie, devant certains abus. il est cliarement spécifié aux établissements scolaires qu'ils ne doivent pas faire d'attestation dans le cadre des litiges familiaux.

et ce à la suite d'un dossier très conflictuel ou la maîtresse d'école avait pris fait et cause pour le père (mon azdversaire).

mais cela ne correspond pas à la situation dépeinte plus haut.

Nom: 
zorg
Site: 
http://

un peu de pub en passant !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA