Dec
14
Blog, pourquoi faire?

Suite à un interessant questionnement de Catherine Viguier sur le choix de la profession d'avocat, Chems-eddine Haffiz se demande pourquoi nous devenons bloggeur.

Bloggeur et visiteurs, que voulons nous, nous qui écrivons jour après jour, que venez vous chercher, vous qui nous visitez?

Un sondage, bien sûr, suit ce billet, mais ce sont vos commentaires qui me semblent le plus riche.

Avons nous tant besoin de nous exprimer? Sommes nous des écrivains en puissance (Laurence Leraille assurément avec son "héros" Saturnin Clignapouf)? Voulons nous discuter entre nous ou avoir des échanges avec l'internaute visiteur?

A lire nos blogs, il est évident que nous souhaitons évidemment discuter entre nous, donner notre opinion sur la vie judiciaire, mettre en ligne la toute dernière jurisprudence, mieux nous faire comprendre du justiciable,...

Mais ce "justiciable internaute visiteur" que souhaite t'il de nous? A l'évidence certains espèrent des consultations gratuites (pourtant nous sommes tous clairs, ce n'est pas le lieu), mais les autres?

Pour ma part, j'ai imaginé qu'une vision informelle mais purement pragmatique de la pratique du droit de la famille pourrait apporter au lecteur profane une autre vision de ce droit parfois difficile à saisir.

Et vous lecteurs?

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Chems-eddine HAFIZ
Site: 
http://chems-eddine.hafiz.avocats.fr

Les résultats du sondage sont clairs.

J'avais indiqué pour ma part que lorsque j'ai effectué mes premiers pas de blogeur, c'était pour donner une visibilité à mon activité dominante. Au vu du nombre réduit de visites, j'en concluais que ce n'était peut être pas la bonne formule. Les différents commentaires de mes confrères blogeurs (Marie Laure Fouché, la première, vous-même, Catherine VIGUIER, Sandra AZRIA, Michèle BAUER) ont donné un autre sens à mon intérêt de blogeur. C'est de pouvoir discuter entre confrères qui est devenu vraiment palpitant. La raison : Un métier très difficile, des contraintes, des horaires indécents (6 h du matin, 23 heures), des charges écrasantes, MAIS, l'esprit toujous vif et disponible pour se lancer dans une nouvelle aventure intellectuelle avec des personnes qui partagent votre quotidien, vos tracas, vos peines et EGALEMENT vos joies, votre envie de défendre, de transemttre vos connaissances, comparer les expériences de chacun.

Je crois avoir détourné mon blog de son objectif premier. J'avais conçu le mien comme un support de communication pour faire connaitre mon cabinet. C'est aujourd'hui devenu pour moi un moyen de communiquer avec d'autres confrères, débattre de l'actualité et même de faire des petits clins d'oeil humoristiques. Bref, je m'y détens et me défoule, tout en suivant, grace à vous, chère Brigitte BOGUCKI, l'actualité du barreau de PARIS. A trés bientôt.

j'ai déjà un site depuis 1996 (et oui, je sais...) donc pas de besoin de communication du cabinet, mais la volonté d'une communication plus personnelle

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA