Jun
09
Divorce: se donner le temps

Dans une séparation, celui qui est à l'origine de la rupture est souvent pressé et c'est normal, il a pris d'abord la mesure de la situation puis l'a accepté et s'est décidé, l'ensemble de ce processus décisionnel a pris du temps et lorsqu'enfin il est prêt, il voudrait que tout aille au plus vite.

Mais l'autre conjoint, celui qui subit, n'en est pas au même point et de loin.

Pour être très imagée, l'un des conjoints est dans le TGV, l'autre sur le quai; ils n'avancent pas à la même vitesse.

Il faut savoir être patient et connaître le déroulement du processus séparatif.

On compte 5 phases dans la séparation:

le déni la négociation (je suis prêt à tout accepter pour qu'il/elle revienne) la colère la dépression - tristesse l'acceptation

La plupart du temps, celui qui a décidé de partir est dans la dernière alors que l'autre est dans la première, il faut donc laisser le temps au temps.

Notamment dans un divorce par consentement mutuel car le but est la pérénnité et il faut pour cela un accord équilibré.

Commentaires

Nom: 
Attention
Site: 
http://

A qui allez-vous faire croire que tout père qui exige une résidence alternée égalitaire, ne le fait que par intérêt pour son enfant ?

Par ailleurs les chiffres sont là : 75% des RA sont exemptes de toute pension alimentaire.

Les études "que je mets en avant" sont celles qui sont faites depuis 25 ans et plus sur ces problèmes !

Le seul équilibre que j'appelle de mes voeux est celui du respect d'un enfant, c'est ce qui vous parait à vous et à l'évidence insupportable. Car pour ma part et très égoistement je peux vous répondre que mes enfants vont bien......

Quant aux pères qui disent "je ne suis pas d'accord" et qui ensuite imposent leur loi au reste de la famille, c'est hélas encore monnaie courante. On n'efface pas des millénaires de machisme par un trait de plume.....Je remarque cependant que les pères disent très rarement "je ne suis pas d'accord" lorsque ce sont les mères qui fournissent le gros du travail parental durant la vie commune ou qui arrêtent leur travail pour s'occuper d'un enfant malade !

Mais c'est certainement ce que vous appelez "un équilibre" ......

Nom: 
jenny
Site: 
http://

c'est vraiment trop simpliste de rapporter toujours le désir d'un père, ou d'une mère , d'installer la résidence alternée au motif que cela dispenserait de payer une pension alimentaire. C'est un acte d'amour aussi et un challenge certain .

Vos statistiques datent , tout comme votre perception des pères qui sont de plus en plus investis dans l'existence et l'education de leur enfants.

Tout le monde le constate autour de nous, c'est une nouvelle génération de pères , et de mères aussi, qui doivent demontrer au moment de la séparation, qu'ils ont la capacité d'élever leurs enfants, meme lorsqu'ils refont leur vie.

c'est d'ailleurs cela qui pose problème en général, dans la résidence alternée, ne pas supporter qu'une tierce personne, beau-père ou belle-mère soit à égalité de temps en présence de nos enfants.

c'est à nous de prendre sur nous. En adultes. pas en enfants qui se disputent une poupée.

Vos statistiques ne parlent pas de l'instrumentalisation de la justice qui permet à un parent revanchard ou immature d'installer et d'alimenter un conflit artificiel autour des enfants dans l'intention même de convaincre le juge que cette residence alternee sera "invivable" pour les enfants.

Maitre Bogucki le constate et en parle aussi sur ce blog. Vous avez vraiment une lecture selective.

Nom: 
pat
Site: 
http://

des études sérieuses datant de 25 ans sur la RA....rappelez moi depuis quand elle existe dans les textes.

Une étude exaustive qui traite de cas exceptionnels il y a 25 ans ça c'est du sérieux , du crédible.....quand on veut noyer son chien....

Un père qui dit "je ne suis pas d'accord" a sa femme ne devrait donc pas exister, vive les moutons bêlant les marionnettes....soit efficace et tais toi.

quel beau monde vous nous proposez :" je décide et tout le monde doit être d'accord avec moi". En politique ça porte un nom ce genre de régime et ça existe depuis la nuit des temps, et ça fait des peuples heureux surtout a la fin du régime en question.

"Le seul équilibre que j'appelle de mes voeux est celui du respect d'un enfant, etc...." le fait de dire ça vous donne assez de crédibilité pour pouvoir dire ce qui vous convient ensuite et c'est une technique couramment utilisé par tous les politiciens.

En Amérique on invoque aussi la volonté de dieu, vous devriez y penser.

Nom: 
jenny
Site: 
http://

Alors selon vous :

La grande majorité des divorces seraient demandée par des épouses.

Lesquelles obtiendraient à 80 /90%, la residence exclusive de leurs enfants.

Seulement 10% des enfants vivraient en résidence alternée.

75% des RA seraient exemptes de pension alimentaire.

10% des pères cesseraient de voir leurs enfants après le divorce ( selon vous pour les punir de vouloir vivre avec leur mère).

...quelle caricature !

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Non Jenny ! Selon les chiffres officiels ! Je ne confonds pas, pour ma part ou comme le font certains, des convictions personnelles ou croyances tout aussi personnelles, avec des études ou chiffres officiels.

- 75% des divorces sont d'initiative féminine.

- 81 % de la totalité des résidences alternées égalitaires sont demandées conjointement par les 2 parents.

- 75 % des résidences alternées exemptent de pension alimentaire.

- nouveaux pères ou pas, ce sont encore les mères qui assument l'essentiel des tâches de soins aux enfants durant la vie commune.

Rien ne vous empêche cependant de croire le contraire si tel est votre désir dont dépendrait votre survie !

Quant aux 10 % de pères qui cesseraient de voir leurs enfants, l'information n'est pas de moi.....mais vous ne l'avez pas remarqué !!!!

@Pat

La résidence alternée (imposée) existe aux USA depuis 1979 !!! C'est vrai que la loi a été amendée en 1994 pour ne plus valider que les résidences alternées demandées conjointement par les 2 parents......Non pas pour les dégâts observés, mais sans doute à cause de "rétrogrades pures caricatures" selon Jenny and co.

Et quand on veut noyer son chien....? on fait exactement ce que vous faites : on nie tout ce qui ne convient pas,...on traite les experts et spécialistes d'imbéciles, les études scientifiques de "frelatées", les études sociologiques de "partisanes" etc. Bref ! seul PatXXX. SAIT !!!

En France on appelle ça comment ?

Un type qui se prend pour Dieu (le Père ) !

Nom: 
Information
Site: 
http://

dans l'éducation de leur enfants, certes, il y en a et il y en a toujours eu.

Je crois qu'au lieu de chercher une égalité illusoire, les pères et mères devraient faire en sorte que leurs différences se complètent, s'harmonisent et tendent au bien-être de leurs enfants au lieu de s'acharner (en justice ou pas )pour savoir qui a raison ou tort et accomplir des actes ou tenir des discours regrettables devant leurs enfants.

Nom: 
doris
Site: 
http://

Félicitation PAT DIEU LE PERE, c'est tout de même mieux que de se faire traiter de stupide!

Nom: 
pat
Site: 
http://

je vais soigner mon look : barbe blanche et petits nuages.....

car comme dit le dicton: du côté de la barbe est la toute puissance.

Je suis tres heureux de cette ascension sociale qui me permettra d'affronter les jaf en toute tranquilité d'esprit:

t'es pas content? allez ouste un coup de barbecue chez Satan pour t'apprendre a vivre.......

Nom: 
Competition
Site: 
http://pipis.in/ejQ

Cela fait un bon moment que je n avais pas lu un billet de cette qualite !!!

Nom: 
Boursicoter Ligne
Site: 
https://fr-fr.facebook.com/gagnerdelargentenbourse

Royal ce moment passez avec vous, un enorme compliment et felicitation. Merci bien pour cette lecture.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA