Dec
10
Enfant et tiers de confiance

Dans les multiples désaccords pouvant exister entre parents séparés pour l'exercice du droit de visite et d'hébergement, on trouve les modalités que doit utiliser le titulaire de ce droit pour venir chercher et ramener l'enfant.

Dans de nombreuses décisions, il est précisé que le titulaire du droit de visite et d'hébergement devra chercher ou faire chercher, ramener ou faire ramener l'enfant par un tiers de confiance.

Qui est ce tiers de confiance?

C'est une personne choisie par le titulaire du droit de visite et d'hébergement et en laquelle il a confiance pour prendre en charge son enfant.

Et c'est souvent là que le bât blesse car ce choix, l'autre parent, celui chez lequel l'enfant réside, n'a pas à le valider et ne peut en aucun cas s'opposer à ce que cette personne prenne l'enfant, ce serait commettre le délit de non représentation d'enfant.

C'est fréquemment un sentiment d'injustice, de danger qui est vécu par le parent avec lequel réside l'enfant. Comment laisser son enfant partir avec un inconnu, au seul motif que c'est le choix de son ex auquel on ne fait plus aucune confiance???

Il faut se raisonner et penser que votre ex aussi aime son enfant et que même si les relations entre vous ne sont pas au beau fixe, il n'est pas pour autant inconscient des dangers de la vie. La loi considère que si l'on peut lui confier l'enfant pour quelques jours, c'est qu'il est responsable de ses actes et capable de pallier aux besoins de son enfant. Dans ces conditions, il est logique et légitime de considérer qu'il ne le confiera, comme l'autre parent, qu'à des personnes dont il est sur.

Commentaires

Nom: 
lavoisier
Site: 
http://

Chère Maître,

Mon jugement stipule "à charge pour le père d'aller chercher les enfants à la sortie des classes", sans que mention soit faite d'un "tiers de confiance". Dans ces conditions, leur papa peut-il déléguer à quelqu'un le soin d'aller chercher nos filles à l'école ?

Merci beaucoup pour cette précision,

la raison l'y autorise. si toutefois vous exigez qu'il y aille en personne, ce qu'effectivement ce jugement vous permet, il lui suffira de saisir un juge pour obtenir le droit de se faire substituer une personne de confiance...pensez aux enfants

Nom: 
isabelle
Site: 
http://

mère de 5 enfants, mon ainé a 18 ans et son père l'a institué tiers de confiance pour ces frère et soeurs (17,16,13 et 13). Ils se déplacent sur un trajet nécessitant 3 changements. Mon ex-mari n'a pas de moyen de déplacement ni de téléphone et je me retrouve donc seule à pouvoir les rejoindre en cas de problème. Je refuse donc ces trajets sans lui mais le jugement précise un tiers de confiance.

Mon fils peut-il légalement prendre le rôle du tiers de confiance?

Merci de votre initiative de blog juridique que je découvre!

il n'y a pas de définition du tiers de confiance mais a priori votre fils de 18 ans est majeur et attentif à ses cadets, il me semble donc pouvoir être considéré comme tiers de confiance, je crains que vous ne puissiez vous y opposer, sauf problème particulier le concernant.

Nom: 
annabelle
Site: 
http://

parce que sa mère est absente , une enfant de 12 ans vient chercher sa petite soeur de 4ans et demi chez le père de celle-ci . ça se passe à paris. Comment le père doit-il réagir s'il ne veut pas faire de conflit devant sa fille déja perturbé ? c'est un papa ,qui ne c'est plus comment faire pour prouvé que sa fille est constament en danger.Il y a déja eu un signalement d'enfant en danger .Peut-il faire une demande au juge des enfant pour communiqué le dossier au J.A.F, et la même chose pour le juge d'application des peines, car il existe un jugement du tribunal correctionel exécutoire (petite déja agressée,par ami de la maman). Dossier JAF en cours. Merci si vous pouviez me donner une réponse

il est impossible ici, et ce n'est en outre pas le lieu, de répondre à une demande aussi précise qui nécessiterait à l'évidence de connaître le dossier pour pouvoir apporter la réponse adequate a ce père.

Nom: 
Claire BG
Site: 
http://

Bjr,

On ne peut pas s'opposer à ce que la personne jugée de confiance par son ex conjoint prenne notre enfant, mais

- pouvez vous me confirmer que cela ne peut pas se faire (sauf entente) au delà des heures "normales" ; si la personne se présente à 21 heures le vendredi soir ...ai je le droit de ne pas laisser partir mon enfant comme çà dans la nuit ?

- Cela est il applicable quelque que soit l'age de l'enfant et le trajet à effectuer

- avons nous droit quand même de connaître l'identité et le numéro de télé de la personne avant le départ de l'enfant?

Nom: 
Dribel
Site: 
http://

Bonjour, Depuis maintenant 8ans mon papa est décédé, 4ans plus tôt il se mariait avec une femme et eu avec elle une petite fille. Depuis maintenant 7ans, nous ne pouvons pas voir cette petite soeur qui nous est chère(nous sommes 5 autres enfants), sans aucune raison, pourtant il n'y a pas eu de conflit entre sa maman et moi. Mais la seule fois ou jy suis aller la petite pleurais pour venir me voir,elle se souvenait tres bien de sa grande soeur...

Jai peur que la petite soit mal dans sa peau car moi aussi étant petite, ma maman m'a séparer du reste de la famille (de 3 à 7ans). D'apres vous un droit de visite est il applicable pour les freres et soeur je vous en remercie d'avance c'est tres important pour nous!

Nom: 
kasa
Site: 
http://

afin de vous arranger entre vous?

en ce qui concerne les horaires, sauf mention particulière du jugement, le fait de venir chercher l'enfant en retard ne légitime pas le refus de le donner.

la règle du tiers de confiance s'applique à tout âge de l'enfant.

a partir du moment ou le parent vous envoie une personne de confiance que vous ne connaissez pas, il est légitime qu'il vous donne son nom afin que vous puissiez vérifier qu'il s'agit bien de la bonne personne.

par contrevous ne pouvez pas exiger plus.

Nom: 
MAXIME
Site: 
http://

Bonjour,

Pourriez vous me dire , s'il vous plait, quels sont les risques concrets à emmener un enfant en vacances à l'étranger lorsque son deuxième parent s'y oppose par écrit (les deux ont l'autorité conjointe, la garde est chez l'un et l'autre a le droit de visite et hébergement). Le tout sans qu'il n'y ait aucune procédure en cours.

Il me semble que l'enlèvement d'enfant entre conjoint n'existe pas et ce ne sont que des vacances avec un retour certain.

Merci!

MAX

Merci beaucoup!!

le vol entre époux n'existe pas mais l'enlevement si! vous ne pouvez pas enlever impunément des enfants, et c'est heureux.

Ceci étant dans votre cas ce n'est pas un enlevement.

vous ne risquez rien en soi à les emmener à l'étranger contre l'avis du parent concerné toutefois s'il y a une raison particulière et que des conséquences sur l'enfant apparaissent ultérieurement, vous en seriez responsable et l'autre parent pourrait s'en servir lors de procédure devant le juge.

Nom: 
MAXIME
Site: 
http://

Merci pour votre réponse. En réalité, c'est moi qui m'oppose à ce que mon enfant parte en vacances à l'étranger avec sa mère qui en a la garde car ma fille revient toujours perturbée...Mon ex belle famille lui raconte des horreurs sur mon compte et ça me déplait.

Merci

je comprends mais vous ne pouvez rien faire.

Nom: 
laurence
Site: 
http://

Bonjour

Mon ex mari avec lequel j'ai un enfant m'impose de passer par son avocat pour toute communication, même si l'information en question est parfois sans grande importance. Il me l'a signalé par écrit en AR.

Je voudrai savoir, si c'est à lui de le payer son avocat ou à moi, sachant que de temps à autre, j'envois des fax pour lui concernant notre enfant (vacances etc...) ou des courriers...L'avocat peut il me demander quelque chose sachant que ça m'est imposé?

Si j'envoies les informations en question directement sans passer par l'avocat, mon ex mari m'a écrit qu'il ne lirait pas les courriers ou qu'il ne viendrait pas chercher les recommandés.

Est ce que ça va lui coûter de l'argent de se servir d'un avocat systématiquement comme intermédiaire (avocat avec lequel il a déjà travaillé dans le cadre d'une réevaluation de pension) ou est-ce une pratique courante?

Merci beaucoup!

Nom: 
kasa
Site: 
http://

Qu'il fasse comme bon lui semble.

Vous,continuez à faire comme à l'accoutumée;s'il ne va paschercher les recommandé c'est SON problème,il ne pourra pas arguer de n'être pas prévenu.

Et bien sur que non ca n'est pas à vousde régler des honoraires à SON avocat, en voilà une idéee!Le client,c'est lui,pas vous!

Nom: 
jeanne
Site: 
http://

D'abord un grand merci pour ce blog que je viens de découvrir

Un père ne peut pas venir chercher ses enfants (12 ans, 9 ANS),il demande à un taxi de les prendre chez leur mère. Il ne sera pas chez lui pour accueillir ses enfants à l'arrivée du taxi, il demande à une personne de confiance de le faire à sa place.

Les chauffeurs de taxi peuvent-ils prendre des enfants non-accompagnés ?

si oui, le père doit-il donner, au chauffeur de taxi, l'identité de la personne qui doit prendre les enfants à la fin de la course ?

Si les enfants ne connaissent pas cette personne, le chauffeur de taxi est-il tenu de vérifier l'identité (s'il la connaît) de la personne qui prendra les enfants à l'arrivée ?

Si pour une raison quelconque cette personne n'est pas présente à l'arrivée des enfants, qu'est-ce qui peut se passer ?

Nom: 
Dora
Site: 
http://@orange.fr

Etant leur mère , Il faudrait mon autorisation écrite + obtenir des garanties quand à la fiabilité du taxi + heure de départ + heure d arrivée ( approximatives à cause de la circulation ) et confirmation de la bonne arrivée de mes enfants par la personne de confiance que mon ex-mari aura désigné pour les accueillir . Oui, il serait préférable que le chauffeur de taxi verifie l identité de l accueillant . Si pour une raison quelconque personne n accueille les enfants , il faut convenir de les ramener chez leur mère , mème si cela entraine des frais .Je vois mal des enfants attendre sur un trottroir , a moins que le père n ait prévu une solution a cet incident . Prevoyez aussi la gestion d un eventuel retard de l accueillant à l arrivée du taxi . Bon courage pour votre organisation !

Nom: 
kasa
Site: 
http://

les enfants ne sont pas de vulgaires paquets à trimballer!

Je doute qu'un chauffeur de taxi prenne une telle responsabilité (recupérer 2enfants inconnus,chez uneinconnue ,à dépopser à une autre inconnue ) c'est délirant!!!!

J'espere que ceci n'est qu'un gag!

Nom: 
jeanne
Site: 
http://

On ne peut qu'espérer qu'aucun chauffeur de taxi ne prendra cette responsabilité!

Le père à prévenu que pour son prochain week-end de garde il enverrait un taxi pour prendre les enfants (25 km de son domicile en région parisienne (entre 35mn et 1h30 selon les embouteillages du vendredi soir))

Il menace de porter plainte pour non représentation d'enfant si les enfants ne sont pas mis dans le taxi.

Il dit que c'est son choix à lui qui fait autorité.

Nom: 
Dora
Site: 
http://@orange.fr

et cela peut etre une bonne alternative de solliciter toujours le meme , dans le cas où la situation serait régulière . C est pour cela que la fiabilité du taxi doit etre vérifiée . C est vrai que c est affolant de laisser ses enfants à un inconnu . C est certainement plus difficile en région parisienne . J habite en province , et ce genre de situation , ici , est tout a fait gérable car les sociétés de taxi sont connues de tous, certains font ambulanciers position assise . Peut etre serait il bon d obtenir les conseils de votre avocat , renseignez vous aussi auprès du commissariat de votre domicile ? C est difficile de donner un bon avis surtout devant les menaces et pression du père . En tout cas la securité des enfants passe avant tout . C est vrai que l idéal serait qu aucun chauffeur n accepte cette responsabilité . De toute facon vous n etes pas obligée de remettre vos enfants à un inconnu qui n est pas ce qu on peut appeler un tiers de confiance . C est un inconnu , pour vous comme pour le père , point à la ligne . Il faut par contre préserver vos arrières au commissariat , cela peut servir au cas où le père porte plainte . A propos , le we prochain c est bien la fète des pères ? C est peut etre pour cela qu il veut absolument ses enfants .

un tiers de confiance est par nature une personne connue du parent, en laquelle il a confiance ou un preofessionnel spécialement qualifié donc un taxi ca ne fonctionne pas

Nom: 
jeanne
Site: 
http://

pour vos réponses

Nom: 
DAL
Site: 
http://

bonjour mon mari a ramener ses enfants le dimanche a 19h comme convenu sur le jugement la mere etait absente et donc c etait sa mere a elle qui etait la avec son compagnon mon mari n as pas eu le temps de leur dire au revoir la grand mere et le compagnon on pris les enfants de force et on insulter mon mari.donc il la dit a son ex et precise que c est a elle d etre presente madame etait a un week end de rencontre d adherents de tuning;bref elle lui a dit que c etait ecrit sur le jugement qu elle pouvait faire appelle a qui elle voulait mais sur le jugement rien n est ecris juste ramener les enfants a leurs mere a son domicile.mon mari a ete au commiseriat et du coup ils sont fait une main courante contre la grand mere le compagnon et la mere.moi c est pour les petits ils sont deja assez pertuber comme ca que faire

Nom: 
celsey
Site: 
http://

Bonjour, c'est le père de ma fille qui doit venir la chercher le vendredi soir et la ramener le dimanche, mais pourriez-vous me dire à quelles heures il doit venir la chercher et la ramener? est-ce le méme créneau horaire pour tout le monde? Merci si vous avez des infos.

Nom: 
alexia
Site: 
http://

est normalement indiquée dans votre dernière ordonnance,regarder la bien.Non ,il n'y a pas de créneau horaire identique pour tout le monde,cela dépend de ce qu'il a demandé et de ce que vous avez demandé , puis de ce que le juge a fait de vos demandes , regardez votre ordonnance.

Nom: 
BIBI
Site: 
http://

peut elle interdire à ma mère de récupérer mon fils chez elle, étant donné que je le récupère tous les mercredis après midi chez la nounou. Lorsque je ne pourrais pas aller le chercher moi meme, puis je mandater quelqu'un de ma famille pour aller le chercher ?La nourrice pourrait elle me dire que son employeur est ma femme et que par conséquent elle n'a pas à donner l'enfant à une autre personne que sa mère ou son père ? Si je préviens moi même la nourrice que ma mère va récupérer mon fils par tél avant, c'est pas mieux ? Le divorce s'étant mal passé, mon ex et moi même devons "se laisser tranquille l'un et l'autre" exit le jugement de l'ONC. Mercide vos réponses.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Pendant votre DVH, vous faites ce que bon vous semble.

Vous n'avez qu'à informer la nourrice et votre ex que votre mère est suscéptible de venir récupérer votre fils chez la nourrice (sans fixer de jour précis sinon vous serrez prisonnier le jour ou vous aurez oublié de le faire).

Ce n'est que le strict respect de l'ordonnance du juge

Nom: 
Virginie
Site: 
http://

Bonjour,

sur le jugement de divorce il y a marqué : M. X ( le père) pourra exercer ce droit selon la progressivité suivante, à charge pour lui de chercher et ramener les enfants au domicile maternel"

La plupart du temps il ne peut pas venir chercher les enfants ( et jamais aux heures citées de plus) et il envoie sa mère venir chercher les enfants ( 4 et 6 ans) à mon domicile. C'est elle qui les garde, sans que lui les voit car il a autre chose àfaire. Sa mère prend de plus en plus la place du père, et les enfants ne veulent plus aller chez lui. Aujourd'hui je ne veux plus que ça soit sa mère qui vienne les chercher et j'iamerai qu'il regagne sa place de pere tout en respectant le jugement (horaire, pension alimentaire,...). Je lui ai stipulé que c'était à lui et seulement à lui de venir chercher les enfants. Suis-je dans mon droit? et puis je refuser que sa mère vienne chercher les enfants ce mercredi au regard de ce qu'il y a d'écrit sur le jugement?

merci de votre réponse.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Le jugement stipule le père effectivement mais si ce dernier se fait substituer par une tierce personne (qui plus est la grand-mère) vous n'y pouvez rien.

Et ce qu'il fait pendant les DVH ne vous regarde pas.

Inversez les rôles pour comprendre un peu mieux.

En ce qui concerne sa place de père, c'est à lui (je suppose qu'il est grand, majeur et vacciné) que gérer la situation comme il l'entend.

Et essayez de voir l'effet que votre demande aurait devant un juge surchargé de boulot qui voit une mère venir se plaindre que ce n'est pas le père mais la grand mère qui vient récupérer les enfants chez elles. En termes de rugby, vous vous faites renvoyer dans vos 22.

Sincèrement EN QUOI cela vous emm.... que ce soit la grand mère des enfants qui viennent????

Nom: 
virginie
Site: 
http://

merci de votre réponse rapide,

en fait cela m'ennuie bcp dans la mesure où c'est elle qui est la cause de notre séparation ( le pédiatre m'avait meme dit que j'aurais dû déménager loin d'ici avec mon mari et les enfants pour éviter la séparation). Elle voulait la garde des enfants et disposer d'eux comme elle le voulait. C'est effectivement ce qu'elle fait pdt le DVH, et là je n'ai rien à dire effectivement. Sauf que les enfants entendent des horreurs à mon sujet ( je suis folle, une connasse.. (pardon pour les termes)). De plus lorsqu'ils sont chez elle, mes enfants doivent surveiller leur cousine de un an dans le bain, et quand la grand mère à des choses à faire.

Alors oui ça m'ennuie de les laisser àla grand mère.

Quand vous me demander d'inverser les roles, je l'ai fait et mon ex mari a toujours refusé de les ramener à ma mère.

Alors en regardant sur certains site, j'ai pu voir que un tiers pouvait venir si c'était stipuler sur le jugement.

Je précise que je ne le fait pas pour emm.. le monde, Jusqu'à présent j'ai tjrs tout accordé à mon ex et à sa famille, pour n'avoir que des retours négatifs et perturbants pour les enfants ( vol de courrier, rumeurs sur mon compte, intimidiation....eh oui ça existe malheureusement)

Nom: 
Virginie
Site: 
http://

je tiens également à préciser que cette grand mère, tout comme le père quandil vient , ne respectent pas les horaires du jugement et il faut que je me tienne à disposition de leurs horaires, meme le mercredi ou lui ne travaille pas autant pour venir chercher les enfants que pour le retour. ILs veinnent soit à midi , soit en début d'après midi alros que je jugement stipule 10 h....

Nom: 
savin
Site: 
http://

Bon allez au tribunal pour cela, pas la peine vous perderez du temps, de l'argent et des neurones...

Par contre, rien ne vous empêche de lui dire ses 4 vérités et de vous faire respecter...Si à 10h vos enfants ne sont pas revenu, déclaré à la police, un RJ à la gendarmerie au cas où un jour, les limites de respect sont dépassés.

Vous direz que vous serez de retour à 19h par exemple...

Cette grand-mère a dû rater son rôle de mère et veut se rattraper mais se sont vos enfants, pas les siens...

Remettez là à sa place de grand-mère fermement, gentillement (pas facile, je sais).....

Et si l'on vous critique ben faites le aussi...

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Faites leur respecter les heures. Le jugement stipule 10h00. Si à 11h00 ils ne sont pas venu, ne leur donnez pas les enfants. Ils iront certainement porté plainte mais seront dans leurs tords.

A chaque fois qu'ils ne respectent pas les horaires, ne leur donnez pas les enfants.

Et s'il neles respectent pas en vous les rendant, allez porter plainte.

S'ils vont au tribunal, vous expliquerez le pourquoi de la chose et vous direz également tout ce que vous nous avez dit sur ce blog.

Mais sincèrement, je pense que vous aurez du mal à refuser de les donner à la grand-mère avec la "validation" d'un juge.

En ce qui concerne les séparations et les erreurs, en général, je pense qu'il est très facile de dire c'est pas ma faute c'est celle des autres (attention je ne vous juge pas).

Et comme le dit Savin, envoyez la promener sur les roses (ca pique mais dans un parfum agréable)

Nom: 
Cisco75
Site: 
http://

Bonjour,

Vous indiquez en début de l'article "C'est une personne choisie par le titulaire du droit de visite et d'hébergement et en laquelle il a confiance pour prendre en charge son enfant."

Qu'en est-il pour le parent qui dispose du droit de garde (en l'occurence leur mère) lorsqu'il ne peut être présent lorsque celui qui a le DVH ramène les enfants ?

Peut-il également désigner un tiers de confiance ?

Le père doit-il être informé que leur mère ne sera pas présente lorsqu'il ramènera les enfants ?

Cette information doit-elle être écrite ou simplement orale ?

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

semble évident.

Vous voudriez laissez les enfants à la rue? ou peut être les garder un peu plus parce que la tronche du beau-père (je pense que c'est de lui que vous voulez parler) ne vous revient pas?

Sincèrement, vous vous voyez dire au juge : Monsieur le juge, je n'ai pas laissé mes enfants parce que leur mère n'était pas présente et que machin m'a ouvert la porte.

Concernant votre question d'information du père, je pense qu'il n'y a aucune obligation à ce que la mère vous dise qui vot avec elle , qui sera là à la réception des enfants,.... mais si cela vous tracasse, demandez à la mère de le faire, vou sverrez sa réponse.

Expliquez nous le pourquoi de votre questionnement, parce que moi je ne le comprends pas trop.

Nom: 
cisco75
Site: 
http://

et je n'ai pas problème avec la tronche du père :o)

Bien que le divorce soit effectif depuis plus de 3 ans, le père se montre agressif (plus verbalement que physiquement même si on a quand même du aller porter plainte) tant envers la mère que moi et nous cherche des histoires. Nous pensons qu'il pourrait être en train d'essayer de constituer un dossier pour une procédure quelconque.

Le but de ma demande était donc de faire les choses légalement pour que je puisse récupérer les enfants à leur retour si leur mère ne peut le faire.

Pour information, les enfants ne sont pas laissés à la rue, leur père les amène en bas de l'immeuble et attend qu'ils soient dans l'appartement pour repartir afin d'éviter tout contact.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

ne craignez rien.

Si le père cherche la petite bête, vous pourrez vous retourner contre lui.

Vous avez uneplainte contre lui, vuos vivez ouvertement avec la mère des enfants, vous n'avez rien à craindre. Laissez le gesticuler et se dévoiler, vous verrez bien.

Si vous voulez être encore plus "blindé", la maman peut écrire au papa pour lui dire que lorsqu'elle n'est pas la, vous récupèrerez les enfants et encore, je ne sais pas si cela vaut la peine : il vous a déjà laissé les récupérer donc dans les faits il est d'accord.

Nom: 
Philippe G
Site: 
http://

Bonjour,

ma compagne voudrait designer un tier de confiance au pere ....

comment doit-elle s'y prendre?

un courrier en AR avec nom et prenom au pere suffit-il ?

Nom: 
DIDIER
Site: 
http://

Bonjour,

Je suis séparé et ma fille et sa mère sont à 200km , j'exerce mes DVH 2 we par mois et moitié des vacances. Ayant des problèmes de santé une partie des trajets est faite par mon ex 50km pour elle 150 pour moi à l'aller et au retour ce que je trouve stupide pour diverses raison ma fille passe d'un parent a l'autre en 5 mn sur un parking ou un quai de gare, je ne peux plus etre present a l'ecole, et cela impose a mon ex et moi des contraintes professionnelle le vendredi et des contraintes professionnelle surtout a moi le dimanche et moi ca me provoque des douleurs le vendredi et le dimanche ( j'avais propose de faire l'aller et elle le retour )

Je vais subir une opération importante ( colonne vertébrale ) et ne pourrais que ce soit en train ou en voiture faire les trajets pendant au moins 3 mois. Je n'ai malheureusement pas de tiers de confiance ma mère est trop agée ma soeur est seule et s'occupe de son enfant et mon frère le we va aussi chercher sa fille en province je n'ai pas refait ma vie, et n'ai pas les moyens de payer qqun que je ne connaitrais pas et que ma fille de 4 ans non plus. Je pourrais avoir une amie mais elle ne pourrais me dépanner qu'une ou 2 fois et encore ma fille ne la connais pas. Je ne peux pas bien sur mon ex a faire 800km dans le we bien que moi je l'ai fais pendant 4 ans. Que faire je ne me voie pas rester 3 mois sans voir mon enfant déjà 15 jours c'est long.

Nom: 
Rapha
Site: 
http://rapha.scapin@laposte.net

Bonjour,

j'aurai souhaité savoir si le statut du tiers de confiance était régit par une loi? si oui laquelle? ou bien est ce simplement de l'ordre de la jurisprudence?

Comment puis je invoquer ce droit?

Nom: 
flo
Site: 
http://

Bonjour,

Depuis trois ans je subis par la mère de mon beau fils des attaques par voie interposée. Quand ce n'est pas interdiction que je parte avec l'enfant en vacances sur les vacances du papa et avec l'accord de l'enfant, ce sont des interdictions à répétitions que je vienne le chercher à la place du papa le vendredi soir ce qui fait comme mon conjoint travaille tard qu'ils rentrent vers 22h00 - 22h30 à la maison nous obligeant de fait (mon fils et moi) à les attendre, alors qu'elle s'est pertinnement que le dimanche mon conjoint n'est pas là et que c'est moi que m'occupe de l'enfant.

Je lui ai fait un courrier pour qu'elle arrête ses agissements pour le bien être de tout le monde et malgré cela elle continue et osé répondre à mon courrier de 5 pages que je la harcelait. Alors que c'est tout à fait l'inverse et je n'entre pas dans sa vie de famille. Je ne peux tout raconter car elle nous en a fait voir alors que nous avons toujours dis oui à ses demandes.

Mon conjoint a du mal à bouger et je m'épuise.

Au mon niveau puis-je porter plainte pour harcèlement où alerter le juge aux affaires familiales ou l'ASE par ce j'estime que son comportement est plus que mauvais pour l'enfant et que c'est à la limite de l'aliénation mentale. Bien évidement je n'ai pas de preuve qu'une liste innombrable de faits qui se sont produits. Merci

Nom: 
pat
Site: 
http://

Mais pourquoi voulez vous négocier avec quelqu'un qui est de mauvaise foi???? Il faut faire appliquer la loi avec vigueur pour ce genre d'écart.

Votre compagnon devrait, a mon avis, envoyer une lettre recommandée avec AR a son ex vous désignant (ainsi que quelques autres personnes) comme tiers de confiance, ensuite vous vous présentez et en cas de refus votre compagnon peut déposer plainte pour non représentation d'enfant.

Quant a déposer plainte vous même je pense que vous n'avez aucun motif et que vous serez éconduite.

Nom: 
flo
Site: 
http://

Merci d'avoir répondu rapidement et désolée pour les fautes....

Je suis moi-même maman résidence alternée et mon fils a une belle-mère. Je ne peux décidement pas comprendre pourquoi et comment on peut rendre la vie de son enfant si difficile. Certes il n'est pas toujours facile de confier son enfant à une autre femme mais j'ai confiance au père de mon fils et je sais qu'il ne le mettra jamais en danger.

Ces situations sont épuisantes d'autant plus quand on est le beau... nous avons les pieds et poings liés alors que nous serions nous-mêmes dans cette situation nous règlerions l'affaire rapidement.

J'en arrive à une situation où je m'épuise et où je commence sérieusement à rejeter son enfant. Mais en tant que mère je préserve plus ou moins les liens pour mon fils et leur relation. J'y pense jour et nuit et deux solutions s'offrent à moi : que la situation se règle rapidement (ce dont je ne suis pas maître) ou me détacher totalement de son enfant... mais après que reste t'il du couple?

Dans une situation de vie ou vous vous faites agresser par un tiers vous pouvez riposter mais dans ces situations là vous ne pouvez rien faire. Le père et en l'occurence mon conjoint est souvent dans la peur de perdre son enfant car la société veut qu'on l'on donne plus de poids à la mère qu'au père. Mais de fait toute personne peut et doit signaler un enfant en danger (même si notre situation est loin d'être la pire). Mais comment prouver qu'un enfant est déstabilisé psychologiquement quand il vit avec le parent aliénant.

Mon conjoint a entamé une procédure de médiation et bien entendu madame a déjà reporté une fois le 1er rendez-vous. Nous attendons depuis décembre. Alors il est vrai que la balance de ce fait penche plus vers nous mais en attendant, j'attends toujours et encore...

Nom: 
pat
Site: 
http://

Au début on cherche a comprendre pourquoi l'autre agit comme ça , puis on comprends qu'il n'y a rien a comprendre et rien a négocier, c'est un mode de fonctionnement psychologique rien d'autre .

Le meilleure chose a faire c'est d'être tres ferme avec le parent manipulateur, et surtout de ne pas rendre l'enfant responsable. Il faut au contraire lui offrir calme et sécurité et le tenir a l'écart du conflit pour lui donner une chance de se reconstruire.

vous verrez comme on se sent plus léger quand on accepte que celui d'en face a peut être un "grain" et qu'il faut faire avec sans trop le prendre a coeur....

Nom: 
pat
Site: 
http://

J'insiste, ne vous justifiez jamais, ne lui écrivez pas. Votre compagnon doit agir fermement et vous n'êtes dans cette affaire qu'un tiers (de confiance...)

Qu'il aille a la médiation sait on jamais, ouvert mais sans illusion.

Ne croyez pas qu'en cédant vous allez améliorer les choses, au contraire vous aller reculer la limite acceptable.

Votre compagnon doit poser des limites claires et réagir immédiatement a chaque tentative de dépassement, c'est la seule manière d'enrayer le conflit, en faisant front.

Tout cela sort du juridique évidemment mais il est urgent de l'appliquer pour eviter de gros ennuis a votre couple et surtout a l'enfant.

Nom: 
flo
Site: 
http://

Merci pour votre soutien et vos conseils. Ca me redonne un peu de courage. J'attends son retour du travail et une nouvelle discussion en perspective. Comme à mon habitude j'ai fait des recherches et lui ait imprimé quelques documents notamment sur l'alienation parentale et là si il ne voit pas c'est vraiment qu'il ne le veut pas.

Bonne soirée et merci encore.

Nom: 
pat
Site: 
http://

N'en faites pas trop pour lui, laissez lui du temps pour agir. Il doit en souffrir autant que vous il est tres difficile de changer de comportement et de s'affirmer face a ce genre d'agression.

Nom: 
fat
Site: 
http://

bonjour

je suis belle mere depuis 2 ans, mme a trompe, mme a perdu et desormais mon homme est heureux et elle en est folle malgre qu elle refasse sa vie...avec mr adultere !!

je viens de passer deux ans à me battre pour qu'elle arrete de nous envoyer des mails quotidiens sur rien et n imprte quoi week end dans 7 mois... alors que les crises de somnanbulisme de la petite pas d nfo seulement par son beau pere.. bref

j y ai donné tte mon energie, pensant meme partir car trop de souffrance

mon homme a evolué et je m aperçois qu il ne reagit pas pareil que nous, femmes, il s en fout pas, mais il veut pas batailler pour ne pas avoir de conflit et envenimer les choses pour les enfants

ce que je pensais etre de la soumission n est autre que la recherche de tranquilité

il mise aussi ses prirorités sur notre couple il sait que ses enfants il les verra a mi temps et veut garder l autre mi temps pour nous deux

alors je dis ok, et je veux que notre couple ne tourne pas autour d elle :!!!!!

si il le vit bien, pourquoi me prendrai je la tete !? c ma nouvelle resolution !!

elle est hysterique et mechante, sa fille de 7 ans s en rend compte et le rejete, elle a exprime la jalousie de sa mere a mon egard..bref j ai encore plus de preuve d amour de sa part grace a cela!! et de son pere aussi

Nom: 
flo
Site: 
http://

Bonjour,

Suite des évènements.Je rappelle je suis la belle-mère. Vendredi dernier je me suis rendue chez la grand-mère lieu ou mon conjoint récupère l'enfant d'habitude. Refus de la grand-mère.

Comme c'était un accord verbal d'avoir l'enfant 1 week end sur deux (même si la mère par ses écrits à confirmé cet état de fait), je me suis de nouveau présentée samedi matin en tant que tiers de confiance comme stipulé sur le jugement. Refus de la grand-mère.

Le papa a tenté de joindre son enfant sur le téléphone de la maman, a laissé un message, également à deux reprises sur téléphone de l'enfant, moi également sur le téléphone d'enfant. Pas de réponse. Pas de rappels. Le père ne savait donc pas où était son fils.

Nous sommes allés au commissariat pour un dépôt de plainte. N'ont pas voulu cependant main courante avec demande de convocation de la maman pour qu'elle vienne s'expliquer sur ces faits et rappel à l'ordre.

Cette semaine l'enfant est avec nous (12 ans) et son père et moi essayons de lui faire prendre conscience de ce qui se passe car aliénation parentale de la maman. Nous lui avons d'ailleurs fait lire le jugement initial avec la demande (la maman à l'époque demandait l'autorité parentale exclusive alors qu'il n'y avait aucun violence. ... même le juge avait été outré de cette demande).

Maintenant je me demande combien de temps cela va prendre avec qu'elle ne soit convoquée et honnêtement j'aimerai être une petite souris pour voir sa tête. Si vous avez une idée...

Donc maintenant tout mais vraiment tout par écrit en LR/AR, et main courante dès qu'un faux pas comme nous l'a conseillé le policier qui a vraiment été de très bon conseil et très à l'écoute.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA