Dec
10
Enfant et tiers de confiance

Dans les multiples désaccords pouvant exister entre parents séparés pour l'exercice du droit de visite et d'hébergement, on trouve les modalités que doit utiliser le titulaire de ce droit pour venir chercher et ramener l'enfant.

Dans de nombreuses décisions, il est précisé que le titulaire du droit de visite et d'hébergement devra chercher ou faire chercher, ramener ou faire ramener l'enfant par un tiers de confiance.

Qui est ce tiers de confiance?

C'est une personne choisie par le titulaire du droit de visite et d'hébergement et en laquelle il a confiance pour prendre en charge son enfant.

Et c'est souvent là que le bât blesse car ce choix, l'autre parent, celui chez lequel l'enfant réside, n'a pas à le valider et ne peut en aucun cas s'opposer à ce que cette personne prenne l'enfant, ce serait commettre le délit de non représentation d'enfant.

C'est fréquemment un sentiment d'injustice, de danger qui est vécu par le parent avec lequel réside l'enfant. Comment laisser son enfant partir avec un inconnu, au seul motif que c'est le choix de son ex auquel on ne fait plus aucune confiance???

Il faut se raisonner et penser que votre ex aussi aime son enfant et que même si les relations entre vous ne sont pas au beau fixe, il n'est pas pour autant inconscient des dangers de la vie. La loi considère que si l'on peut lui confier l'enfant pour quelques jours, c'est qu'il est responsable de ses actes et capable de pallier aux besoins de son enfant. Dans ces conditions, il est logique et légitime de considérer qu'il ne le confiera, comme l'autre parent, qu'à des personnes dont il est sur.

Commentaires

Nom: 
flo
Site: 
http://

Petite information complémentaire, au commissariat nous avons eu copie de la main courante

Nom: 
pat
Site: 
http://

Il faut vous montrer plus "directive" au commissariat, ils n'ont pas le droit de refuser la plainte. Donc envoyez une lettre recommandée au procureur pour porter plainte.

Par contre essayer de raisonner l'enfant et lui faire lire le jugement, moi je ne le ferais pas. Il vaut mieux lui montrer par votre attitude qu'il est chez lui avec vous et qu'il est aimé. Vous devez aussi lui dire tres simplement la loi et le résultat du jugement mais sans entrer autant dans le détail.

Nom: 
flo
Site: 
http://

rebonsoir,

Pouvez-vous me dire combien coûterait un avocat pour une révision de jugement?

Merci

Nom: 
perrin
Site: 
http://

Bonjour,

le père vient de me signaler qu'il n'avait plus de véhicule pour me ramener notre fille la semaine prochaine et que ce serait à moi d'y aller. mais il n'est jamais arrangeant avec moi pour lui laisser plus tôt les week end où je dois faire beaucoup de route poru déposer les 2 grands. bref, est-ce que je peux lui refuser ou est ce que le mieux ce serait d'y aller à ma sortie de travail et pas à 20h. c'est à côté de mon travail... ???

Nom: 
marie
Site: 
http://

"est-ce que je peux lui refuser ou est ce que le mieux ce serait d'y aller à ma sortie de travail et pas à 20h. c'est à côté de mon travail... ???" Ne pensez vous pas que vous détenez là le moyen de faire comprendre au père de votre fille qu'il ne sert à rien de camper sur des positions strictes, et que de l'huile peut être apportée dans des rouages quand cela convient à tout le monde ? si j'étais à votre place compte tenu que le papa n'a pas de voiture j'irai chercher l'enfant mais à l'heure qui vous est la plus judicieuse ....donnant donnant gagnant gagnant. Un refus ne vous apporterait rien , bien rien au contraire sinon démontrer que vous êtes obtus et hermétique au dialogue.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Belle mère étonnante !

Si on vous comprend bien :

l'enfant part en vacances avec vous et sans son père,

le week-end où son père a son enfant, il travaille jusqu'à 22 h.30 et n'est pas là le dimanche et c'est vous qui vous occupez de l'enfant,

et vous voudriez que la mère soit ravie de cette situation ?

C'est surréaliste ! que le père cesse d'exiger des droits de visite et hébergement en sa faveur et les demande en faveur de sa nouvelle conjointe. Cela aura au moins le mérite d'être clair et net.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

C'est inadmissible de faire lire un jugement à un enfant de 12 ans ! Vous êtes des irresponsables, tant son père que vous-même.

Pratique et pas dégonflé, de parler d'aliénation parentale dans votre cas.

Et vous êtes étonnée que ce gosse vous envoie paitre ?

Nom: 
taramis
Site: 
http://

"C'est inadmissible de faire lire un jugement à un enfant de 12 ans ! Vous êtes des irresponsables, tant son père que vous-même.

Pratique et pas dégonflé, de parler d'aliénation parentale dans votre cas.

Et vous êtes étonnée que ce gosse vous envoie paitre ?"

Je n'émet pas de commentaire sur cette histoire.

Je suis seulement étonné par les commentaires de la personne qui a écrit ceci !!! Etant donné son histoire, je la trouve très mal placée pour faire la morale aux autres.

Ma chère Fabienne, tu as été mouchée dans une autre conversation, ça ne doit pas te suffire...

C'est souvent les plus défaillants qui font la morale aux autres.

Nom: 
Fabien
Site: 
http://

Bonjour,

en ce qui concerne comme le dit le titre la personne de confiance, si le jugement ne stipule en rien le fait de désigner une personne de confiance, et que la chose n'a aucunement été stipulée devant le juge, un père n'ayant qu'un droit de visite peut-il obliger la mère à donner ses enfants à une personne que le père lui dit sans la désigner de confiance ni par lettre recommandée ni devant un juge ?

Merci d'avance pour votre réponse.

Nom: 
Fabien
Site: 
http://

Pour apporter une petite précision, dans le cas que je présente, la mère a la garde exclusive des enfants.

Nom: 
gigi
Site: 
http://

Quelle serait la différence entre cette situation et l'autorisation (écrite ou orale?) à donner à un tiers d'aller récupérer les enfants à l'école (même le jour de l'alternance d'hébergement)?

Nom: 
sylvie
Site: 
http://

"Qui est ce tiers de confiance?

C'est une personne choisie par le titulaire du droit de visite et d'hébergement et en laquelle il a confiance pour prendre en charge son enfant.

Et c'est souvent là que le bât blesse car ce choix, l'autre parent, celui chez lequel l'enfant réside, n'a pas à le valider et ne peut en aucun cas s'opposer à ce que cette personne prenne l'enfant, ce serait commettre le délit de non représentation d'enfant."

Vous avez la réponse dans le post de Me Bogucki ci dessus, il me semble que c'est assez clair. Le tiers de confiance est désigné par le parent qui doit prendre l'enfant et il n'est nul besoin de l'approbation d'un juge ni de la validation de l'autre parent.

Je recommande par contre que le tiers de confiance se présente avec une lettre d'autorisation du parent à la place duquel il récupère l'enfant, histoire de rassurer l'autre parent.

Nom: 
gigi
Site: 
http://

Justement au moins une autorisation ecrité quand on délègue quelqun à récupérer les enfants...

Toutefois, je voudrais faire un cas particulier de responsabilité parentale. Si l'enfant pendant qui est sous la surveillance d'un tiers cause un accident qui sera responsable? Comme va jouer la présomption de responsabilité? Et l'assurance RC familiale va payer ou non?

Nom: 
sylvie
Site: 
http://

Je n'ai pas la réponse mais je trouve que vous posez de drôles de questions ! Et quand vous envoyez votre enfant dans la famille d'un de ses amis, vous vous la posez cette question ?

Nom: 
gigi
Site: 
http://

Les questions pourront etre drole mais essayons de rester dans une interpretation de la loi et/ou du bon sens.

Theoriquement en effet la question se poserait meme dans le cas d'une famille d'un des ses amis (que par exemple on ne connait pas du tout...)...A defaut je ne comprends pas toute cette histoire de tiers et personne de confiance: meme le fameux chauffer de taxi ou n'importe quel personne pourrait recuperer les enfants n'importe où....

Nom: 
sylvie
Site: 
http://

C'est pour cela qu'il vaut mieux quand on est un "tiers de confiance" venir avec une lettre d'autorisation du parent qui ne peut se présenter. Mais ce n'est pas obligatoire, un coup de téléphone pourrait suffire, en tout cas prévenir l'autre parent me paraît la moindre des choses.

Nom: 
gigi
Site: 
http://

Prevenir l'autre la mondre des choses? Mais justement s'il n'y a pas une lettre d'autorisation (par exemple à pr'esenter à l'ecole pour recuperer les enfants) come pouvons demontrer la bonne foi et/ou exclure toute responsabilité civile si les choses se basent sur un simple coup de téléphone?

Nom: 
Stéphanie
Site: 
http://

Bonjour,

Si à la fin de cette phrase il y a : "chercher ou faire chercher, ramener ou faire ramener l'enfant par un tiers de confiance dûment mandaté." Qu'est ce que cela change ?

Est ce le parent ayant le DVH doit obligatoirement faire sa demande par lettre RAR ?

Merci de votre réponse

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Dûment mandaté cela veut dire que la personne qui récupère l'enfant doit avoir été mandatée par le parent ne pouvant pas assurer le transport de l'enfant : en gros le parent ayant le transport demande à une tierce personne de remplir son rôle.

Et l'accord de l'autre parent n'est pas nécessaire : imaginez que le père doivent faire les transports, qu'il ne puisse pas et demande à sa pouf (la nouvelle compagne) de s'en charger. Mais que la tête de cette dernière ne revienne pas à la mère et que cette dernière refuse rien que pour emm... le père!!!

L'autorité parentale étant commune, si un parent estime qu'une tierce personne est de confiance, l'autre n'a rien à dire (sauf mise en danger de l'enfant)

Nom: 
Stéphanie
Site: 
http://

Merci beaucoup de votre réponce, et cela marche dans les deux senses je présume.

autre question si je peux : si la personne qui à le DVH ne veux pas transmetre son adresse, est ce que l'on peut refuser de donner l'enfant.

Merci

Stéphanie

Nom: 
claire
Site: 
http://

Bonjour

Il y a quelques mois le père de mon fils (3 ans) est venu le chercher avec sa compagne qui me déteste. Elle est devenue subitement violente verbalement et physiquement envers moi, devant mon fils qui hurlait après moi et ne voulait pas partir. La mort dans l'âme, j'ai été obligée de le laisser partir avec eux, au milieu des hurlements de mon fils. Suite à cela le petit a continué de pleurer et crier à chaque départ avec son père durant des mois malgré que depuis, son père soit tjs venu seul. Ca a fini par se calmer progressivement mais ça a mis des mois. J'ai porté plainte par rapport à ces violences, mais la suite n'est pas encore connue. Madame a tout nié. Les relations restent très difficiles avec mon ex. Tout récemment, et comme par hasard suite à des faits récents de dispute entre mon ex et moi, Madame s'est arrangée pour me faire savoir (indirectement) que c'était elle qui allait venir chercher mon fils, car son père ne pourrait pas pendant quelques semaines. Il ne sert à rien que je demande au père de mon fils le pourquoi de son absence, ni aucun arrangement, il n'acceptera pas et ne répondra sans doute même pas.

Pensez-vous que j'ai des chances pour obtenir que cela ne se produise pas, car c'est évidemment contraire au bien-être du petit vu le passé ? Je pourrais proposer que mon concubin le dépose chez elle, ou par ex changer l'heure d'échange du petit... N'importe quoi pour éviter cette inutile et dangereuse confrontation entre elle et moi devant mon fils...

Et si oui comment s'y prendre ??

Nom: 
Sam
Site: 
http://

Bonjour,

et si vous étiez absente lors du départ de votre enfant (une course etc) et que c'est votre concubin qui s'en occupe ?

Vous lui dites "au revoir et bon WE" (en y mettant les formes) avant, puis vous partez.

Et ensuite votre concubin gère le départ : cela évitera la confrontation.

(Je sais, ce n'est pas une réponse très juridique ... Si quelqu'un a mieux ...)

Nom: 
Sam
Site: 
http://

Et il faut faire attention, si vous appréhendez, votre fils le sentira ...

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Je ferai la même chose que Sam ET je l'écrirais au père.

"Compte tenu de l'attitude agressive de XXX (la pouf) envers moi je ne souhaite pas qu'elle vienne chercher YYY (votre fils). Cependant, ne souhaitant pas envenimer la situation, la seule solution que je te propose lorsuqe XXX (la pouf) viendrait chercher YYY (votre fils) c'est que ce soit ZZZ (votre conjoit actuel) qui lui remette YYY.

YYY n'étant pas disponible avant telle heure, je te demande, pour le bien de YYY (votre fils) de le faire récupérer à mon domicile à telle heure."

Vous l'envoyez en LRAR. Cela prouvera votre recherche de solution et pourra vous aider dans la plainte que vous avez déposé (cela fait un écrit de plus)

Nom: 
claire
Site: 
http://

Effectivement ça me paraît assez judicieux, dans le pire des cas.

Cela dit les gendarmes avaient bien dit à madame, au moment de ses accès de violence, que vu les circonstances, il était préférable qu'elle reste chez elle au moment de l'échange de mon fils. Le gendarme était même assez cru au moment où j'ai déposé ma plainte : "non mais, elle est née pour emm*** le monde celle-là, elle reste chez elle et c'est tout..."

Je trouve ça juste incroyable qu'elle puisse se pointer chez moi en toute impunité...

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Vous remplacer l'avant dernier YYY par ZZZ, je me suis trompée.

Quant à son "autorisation" de se pointer en toute impunité, et bien oui rien de l'y oppose. S'il fallait interdir à tous els c... de nous approcher, nous serions seuls sinon inexistants!!!

Nom: 
BECKER
Site: 
http://

Bonjour,le père de mon enfant travaille sur un paquebot entre Marseille et la Corse du 29 juin au 20 juillet, il sera donc absent pendant toute cette période, pourtant il fait récupérer son enfant par sa copine ( ils ne vivent pas ensemble), chez qui elle restera jusqu'au 20 juillet, ont ils le droit, je n'ai même pas les coordonnées de la personne. J'ai obtenu la garde de l'enfant et lui ses droits de visites pour les vacances,mais cette femme n'étant pas sa compagne encore, n'a je pense aucun droit à remplacer la garde du père? Pourriez vous me répondre rapidement ca r demain se sera trop tard et je ne sais pas où me renseigner mon avocat étant absent...Merci d'avance pour vos réponses...T.B

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Vous ne pouvez rien faire.

Manifestement le père vous a prévenue que son amie viendrait chercher l'enfant donc c'est un tier de confiance.

Et pour votre info, pas besoin de faire toit commun pour être ensemble (certains même mariés ne vivent pas ensemble).

Et qui vous dit qu'il ne sera pas là? il a certainement des jours de repos, il va peut être faire qq traversée avec votre enfant.

L'organisation du père pendant ses DVH NE VOUS REGARDE PAS. Lachez du lest!

Vous ne pouvez rien faire sauf à vous mettre dans l'illégalité et vous retrouver nez à nez avec les forces de l'ordre

Nom: 
tagada
Site: 
http://

La seule solution serait de vous mettre d'accord pour inverser les périodes de garde de façon à ce que l'enfant puisse voir son père pendant une période où il est disponible. Mais peut-être que cela ne sera pas possible pour vous. Vous pouvez aussi demander à l'amiable à téléphoner pendant la période de garde du père en indiquant que c'est à la fois pour vous, parce que vous vous faites du souci, mais aussi pour l'enfant qui peut trouver un peu raide de ne plus vous voir pendant tout le mois. Je pense que si tous les adultes se comportent intelligemment, c'est plus simple pour l'enfant.

Nom: 
gigi
Site: 
http://

"L'organisation du père pendant ses DVH NE VOUS REGARDE PAS": je n'est pas exactement vrais si une telle organisation a des répercussions négatives sur l'hébergement de l'autre et est contre l'interet de l'enfant. Toujours la même histoire: pourquoi avoir un hébergement/DVH si après on n'est pas disponible ou si c'est simplement pour laisser l'enfant à une baby-sitter ou à une tierce personne dont la confiance reste à vérifier? Que après on ne peut rien faire ou certaines choses sont difficiles à prouver est une autre chose.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Je persiste, l'organisation des DVH ne regarde absolument pas l'autre parent.

Et je suis presque certaine que le père ne dit pas tout à la mère, pour avoir la paix. (l'intérêt de l'enfant étant très subjectif!) Sauf mise en danger bien sûr.

Et de quel droit, un père qui ne peut pas prendre son enfant 24/24 pdt son DVH, n'a-til pas le droit d'avoir son DVH? Et de quel droit, sa personne de confiance peut-elle être "douteuse"?

S'il veut le mettre en nourrice ou autre (centre aéré) pdt qu'il travaille pourquoi ne le peut-il pas? Il me semble que l'on ne travaille pas 24/24 et donc que l'on peut profiter de ses enfants pendant la durée où l'on ne travaille pas.

En ce qui concerne le cas d'espèce, M. travaille sur un bateau reliant la Corse au continent, nul doute qu'il doit avoir des périodes d'absence de 2 ou 3 jours suivies de périodes de repos du même temps voir un peu plus (il n'aurait donc pas le droit de voir son enfant pendant ses repos au pretexte qu'il n'a pas pu s'en occuper exclusivement avant???)

Il faut surtout que celui qui à la résidence principale lache du lest et arrête de se sentir revêtu d'une autorité toute puissante sur les enfants

Nom: 
Tiphanie0101
Site: 
http://

Tout d'abord je suis nouvelle, donc bonjour a tous !

Voila mon soucie, je ne suis pas mariée avec mon conjoint, mais nous vivons ensemble, cependant il a 3 enfants, il a déjà saisis le JAF pour avoir la garde de la moitié des vacances scolaires et il l'a obtenu (ils habitent a 500km l'un de l'autre).

Mais depuis maintenant 4 mois mon copain est en prison, du faite de cela son ex a stoppée les droits vu qu'elle veut lui remettre ses enfants a lui est personne d'autre.. (ils sont en GROS conflit, et avec moi et elle encore plus gros)

Moi j'aimerais pouvoir prendre les enfants comme lui aurais du le faire pour pouvoir déjà les emmenés voir leur père et aussi leur famille paternelle..

Es-ce possible ?? Et comment faire ?? Dois-je être marier pour prétendre quoi que se soit ?? A-t-il le droit de me faire une lettre ou téléphoner a son ex pour que je puisse être le tiers de confiance ? Je n'ai pas l'ordonnance du juge, c'est son ex qui l'a donc je sais pas si le tiers de confiance peut être mis en place ??

Je suis perdus sur tout ces forums je ne trouve pas réponse à mes questions.. Aidez moi !!!!!

Merci d'avance

Nom: 
lamarque
Site: 
http://

Un tiers de confiance peut-il garder mon fils plusieurs jours chez lui avant de le ramener à son père ou bien chez moi?

Nom: 
Sam
Site: 
http://

Les deux paretns peuvent confier l'enfant à quelqu'un en qui il a confiance sur son temps.

Du moment qu'il le ramene en temps et en heure, et que l'enfant n'est pas en danger, l'autre parent ne peut rien dire.

Nom: 
Palmi
Site: 
http://

Bonjour,

Cette réponse m'intéresse beaucoup, car je me trouve dans une situation similaire. Est-ce que quelqu'un pourrait me citer l'article de loi à la quelle se refere?

Merci

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Sauf erreur de ma part, il n'y a pas d'article de loi.

Pendant son DVH le parent gardien FAIT CE QU'IL VEUT et l'autre parent n'a rien a y redire, même s'il n'est pas d'accord (sauf mise en danger de l'enfant)

Nom: 
gigi
Site: 
http://

En théorie il est vrais mais en pratique c'est plus nuancé car la confiance et danger sont notions subjectives. Et sur le danger il faut normalement faire prévention car après le fait c'est trop tard...je fais un exemple récente: si quelqu'un roule en excès de vitesse avec vos enfants vous avez une situation la personne pourra être de confiance mais le danger on le vois pas....Même histoire si un parent décide d'inscrire l'enfant à un sport dangereux sans rien dire...ou partir en voyage dans un pays sans autorisation.

J'ai eu le cas récent aussi où mon ex voulait organiser la fête d'anniversaire 12 ans au karting...heureusement que on demandait de signer l'abandon de recours et j'ai pu dire niet... et donc pas de karting...

Nom: 
Sam
Site: 
http://

C'est effectivement tres subjectif : le centre de loisirs organise chaque année du karting pour les enfants, qui ont tous moins de 12 ans, sans probleme...

Et si l'autre parent souhaite inscrire les enfants dans un centre de loisirs sur sa periode d'hebergement, il en a le droit, de meme pour l'envoyer en colonie.

Et si vous ne voulez pas qu'il aille à l'étranger, il faut le demander au juge qui peut ordonner une interdiction de sortie du territoire pour les enfants, quel que soit le parent.

Après, on ne peut pas etre toujours derriere les enfants, meme sur son temps de dvh, c'est encore plus difficile sur le temps de dvh de l'autre.

Et je ne vois pas comment on pourrait interdire à un parent de laisser l'enfant chez telle ou telle autre personne s'il n'y a pas de danger existant.

L'enfant peut aussi avoir un accident en traversant la route sur un passage pieton quand son feu est vert .. (et un adulte aussi).

Nom: 
gigi
Site: 
http://

Sur le karting sans problème je veux voir le jour qu'il y a un accident...Il y a normalement un formulaire à remplir avec un "abandon de recours" et je peux imaginer que ce type de formulaire n'est pas exactement adapté aux parentes divorcés...

De toute façon tout se passe bien jusqu'au jour qu'il y a un pépin...et le danger il faudrait le prévenir car après c'est trop tard...

Imaginez aussi la situation de l'assurance parentale RC familiale/civile: la mienne pas nécessairement va payer si mon fils fait une bêtise pendent la période d'hébergement de l'autre qui est tenue à la surveillance et éducation correcte...

Nom: 
franck dipayen
Site: 
http://

bonjour, je voudrais savoir comment faire pour demander un droits de visite pour mon neveu. Ma soeur vient de déménagé en nouvelles calédonie et la garde a été confiée au père de l 'enfant.(il ne sent est jamais occupé plus d'un wk par mois et encore quand il le prenait)Nous avons fait appel du jugement mais en attendant le père le coupe de toute notre famille même pour les communication téléphonique . Mon neveu as toujours vécu avec sa mère et avec moi.Je viens d aller le voir a l 'école ,il est perdu et se sent abandonné.Je ne sais pas quoi faire

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

On demande un certificat médical pour le moindre sport maintenant.

On demande de signer un abandon de recours pour du cannioning, pour l'accrobranche, ...

Mes enfants pratiquent le karting depuis leur 5 ans SANS soucis. En effet, en matière pénal, cet abandon de recour ne sert à rien puisque c'est le ministère publique qui attaque

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Il faut faire une demande au JAF.

Par contre, ce serait peut-être mieux que ce soit vos parents qui le fassent : le code civil dispose clairement qu'ils peuvent avoir un droit (qu'il demande 2 fin de semaine par mois et 1/2 vacances par an)

Nom: 
Palmi
Site: 
http://

Mon cas est très simple (il n'y a même pas de kartining en question).

Mon ex (surprise-surprise) ne supporte pas ma nouvelle compagne, qui, par ailleurs s'entend très bien avec mon fils. Or dans ses délires mon ex voudrais comme m'interdir de faire garder Emilio par ma nouvelle compagne, dans les cas où pour travaille j'aurais des empechements.

Est-ce qu'on est tous d'accord qu'elle ne peut pas faire ça (ne pouvant bien sur pas prouver que ma nouvelle compagne met en danger mon fils).

Merci pour vos réponses,

Nom: 
Charlie
Site: 
http://

En effet, elle ne peut pas vous interdire de confier votre fils comme bon vous semble.

Hors mise en danger de l'enfant bien entendu.

Pas plus que vous ne pouvez lui interdire de faire garder votre fils par une personne qu'elle estime de confiance, que vous la connaissiez ou non.

Faites-le lui remarquer, ça lui remettra peut-être les idées en place.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

En ce qui me concerne, je ne prendrais même pas la peine de lui répondre, sauf si elle le fait par courrier (et je suis persuadée, qu'elle ne le fera pas)

Nom: 
aurore
Site: 
http://

Bonjour Maître,

apres la divorce j'ai la garde de notre fille de 8ans, mon ex-mari a les w-ends+ moitié de vacances.

exceptionnellement pour les raisons professionnelles j'ai été absente pour 3 jours durant le temps de ma garde, et pour la 1ere fois j'ai confié ma fille à mon compagnon (à mon domicile), que je considère comme personne de confiance. Mon ex-mari s'y oppose - est-ce qu'il a le droit? sachant qu'il-même souvent peut être absent en partie pendant ses w-ends. je n'ai pas putrouver l'article de loi concernant ce sujet

en vous remerciant par avance

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

1) non (de quoi se mèle-t-il)

A ma connaissance, il n'y a pas d'article à ce sujet.

Laissez votre fille à votre conjoint (que cela plaise ou non au papa), que pourra-t-il faire? portez plainte? a quel titre? Si vous respectez le jugement vous ne craignez rien.

Mais si le père peut s'occuper de votre fille pendant votre absence, pourquoi ne pas la lui laisser? c'est sa fille non? plus que celle de votre conjoint.

Nom: 
gigi
Site: 
http://

"Mais si le père peut s'occuper de votre fille pendant votre absence, pourquoi ne pas la lui laisser? c'est sa fille non? plus que celle de votre conjoint".

ehh oui, mon ex préfère tout autre "tiers de confiance" au parent des enfants...et ceci même dans une situation où dans l'accord il y avait écrit que dans le cas d'un empêchement (sans préciser combien ça doit durer...) on devrait d'abord faire appel à l'autre parent plutôt qu'une baby-sitter, grand-parent ou autre...

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Si M; ne met pas de bonne volonté à prendre sa fille, n'ayez aucune hésitation à laisser votre fille à un tiers de VOTRE ocnfiance, quel qu'il soit. Laissez le aboyer (la caravance passe ...)

Nom: 
laurent
Site: 
http://

Bonjour,

Suite à votre article je voudrais un supplement d'information :

Mon ex qui a la résidence habituelle de mes enfants, les confie apres l'ecole et les week ends entier à differentes personnes, dans des lieux comme une boutique, et cela sans raisons professionnelles ; ai je mon mot à dire ?

De plus, si elle s'absente 2 mois pour ses vacances à l'etranger, peut elle decider de les confier à un tiers plutot qu'à moi? que puis je faire pour les avoir en garde pendant cette periode?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA