Dec
03
Gonflé le mari

Je reçois une dame pour un problème de divorce, banal me direz-vous, certes pour un cabinet de droit de la famille comme le mien, c'est le quotidien.

Ce qui l'est moins toutefois c'est l'attitude du mari.

En effet, ayant pris l'habitude (douteuse) de relever les appels téléphoniques de son épouse, il apprend qu'elle a rendez-vous à mon cabinet.

Immédiatement il appelle et prend rendez-vous.

Sa femme s'étant présentée sous son nom "de jeune fille", mon secrétariat ne fait pas le rapprochement et prend le rendez-vous.

Au cours du rendez-vous sa femme m'apprend bien entendu, son nom de femme mariée.

Elle part et je vérifie mon prochain rendez-vous.

Et là, je m'aperçois que le rendez-vous suivant est ... au nom de son mari.

Je la rappelle, je vérifie avec elle le numéro de téléphone de son époux et ... c'est effectivement lui qui a pris rendez-vous.

J'ai bien évidemment appelé le mari pour lui indiquer que je ne pourrais pas le recevoir, sans autre explication.

Gonflé non?

Mots-clés: 

Commentaires

Il voulait des informations, les gens essaient.

Ou il voulait lui prendre son avocat ...

C'est au premier qui arrive.

nous sommes 22.231 si j'en crois l'accueil de la blogosphère sans compter les confrères de la périphérie ou habite ce Monsieur...

Il croyait vraiment me faire croire à un malheureux hasard?

il le pensait visiblement...

après tout, offrons lui le bénéfice du doute même si la corrélation de date et d'heure me laisse un gros gros doute

Nom: 
sandra.azria
Site: 
http://

.. effectivement, je n'ai aucun doute sur le fait qu'il vous a choisi sciemment, surtout s'il a l'habitude de relever les appels téléphoniques de sa femme..

Alors, pour moi, 3 possibilités : soit il pensait naivement que vous lui donneriez des infos.., soit il pensait vous demander de décourager sa femme de divorcer.., soit c'est un grand malin et il pensait vous écarter en invoquant ensuite un conflit d'intérêts...

Mais dans tous les cas, il est vraiment gonflé !!

Dans le genre "anecdote", j'ai fait quelques divorces quand j'étais collaboratrice et un cas m'a marqué. Notre client me demande le déroulement de la procédure ce que je lui explique. Il m'interrompt en me disant : "donc pendant ce temps, je suis encore marié ?", je lui réponds "oui" et là grandiose, il me dit "je peux donc obliger ma femme à avoir des rapports puisque c'est le devoir conjugal et nous sommes toujours mariés !!!"

J'ai vraiment pris sur moi pour lui répondre très calmement que cela relevait du pénal et que cela s'appelait un viol entre époux mais ça a été très pénible..;

Dans le genre gonflé, pour moi, il a le pompom !!

là il n'est plus gonflé, il est dérangé, c'est un violeur en puissance...

je viens de faire un article à ce sujet pour rappeler la règle pénale aux couples

c'est ICI

Nom: 
sandra.azria
Site: 
http://

Vous avez raison, un violeur en puissance...

Et bravo pour l'article, c'est utile de réexpliquer certaines notions élementaires !!!

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA