May
12
la preuve diabolique

J'en ai déjà parlé à plusieurs reprises, il est impératif, pour pouvoir obtenir une décision judiciaire favorable, de rapporter la preuve de ce que l'on prétend.

Il est parfois possible de demander à la partie adverse de verser aux débats, c'est à dire de produire tel ou tel document justificatif de sa situation et que l'on ne peut obtenir par ses propres moyens.

Mais on ne peut demander de preuve négative car c'est absolument impossible.

En effet, s'il est possible de prouver un fait, comment prouver l'inexistence d'une allégation.

Ainsi par exemple, même si vous soupçonnez votre conjoint d'avoir des comptes bancaires à l'étranger, vous ne pouvez pas lui demander de vous prouver qu'il n'en a pas. Comment le ferait-il?

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
mam
Site: 
http://

Personnellement Jenny avez vous testé la Médiation?

Si oui, sur quelles bases?

Nom: 
jenny
Site: 
http://

.... et en pure perte, 4 fois de suite, avec un ex mari aliénant et qui maintient son contrôle d'une main de fer , avec l'appui de toute sa famille, sur 3 adolescents après les avoir rapatriés dans son berceau familial , à 800 kms de notre lieu de residence .

Mais j'ai essayé, c'est ce qu'il faut toujours essayer de faire, apaiser, dédramatiser et ne pas se laisser emporter dans le conflit. Toujours proposer une main tendue, en gardant espoir.

Nom: 
pat
Site: 
http://

contre un manipulateur pas de négociation: seul le recours a la loi appliquée strictement peut agir.

Nom: 
pat
Site: 
http://

mais ne pas dialoguer face a quelqu'un de mauvaise foi. lui renvoyer la balle tranquillement et systématiquement c'est la seule issue viable pour vous et qui peut amener un semblant de respect. Ma situation a changé en même temps que mon attitude une personne qui manipule ne discute avec vous que pour vous soutirer davantage ou vous détruire

Nom: 
jenny
Site: 
http://

..quand les enfants sont dans un tel conflit de loyauté, aggravé et instrumentalisé par le recours à la loi lui même, que la justice est impuissante ?

..mes enfants sont adolescents, et comme les fils Fortin, convaincus que personne ne peut rien contre leur père tant qu'ils le protègent...

Ils sont dans le piège de la Justice, avec moi et c'est le recours à la loi qui apporte du grain à moudre à leur père pour sa stratégie d'isolement et de révolte contre la société qui "défend " mes droits de mère.

Nom: 
pat
Site: 
http://

c'est des le debut des manipulations qu'il faut frapper avec la force maximum autorisée par la loi....

Plus le temps passe plus il faut d'énergie pour obtenir un résultat et malheureusement si vous négociez trop longtemps tout le monde y compris le juge vous trouve peu crédible quand vous passez a l'attaque.

Dans le jeu de dupe d'une certaine justice familiale, les gentils sont perdants.

Si les années ont passé sans résultats je pense qu'il faudra en plus de votre obstination, des évènements extérieurs pour renouer une relation. Je pense a l'intervention de personnes neutres qui peuvent émettre des isées qui dérangeront la certitude des enfants; par exemple des amis, ou un psy....

Nom: 
jenny
Site: 
http://

malheureusement, cette emprise que subissent les enfants, j'étais sous la même depuis des années et je ne savais pas ce que je sais aujourd'hui. Je n'aurais jamais cru que mes enfants puissent devenir ce qu'ils sont devenus à mon égard et me faire subir , sous la férule de leur père, ce que j'ai subi.

Maintenant je comprends, mais il est trop tard.

Nom: 
pat
Site: 
http://

pour espérer renouer une relation, mais ce sera difficile et long.

par contre quel gachis que toutes ces années perdues et surtout le broyage psychologique des enfants qui arrivent dans la vie avec des idées faussée d'une relation vraie. ce sont eux les victimes même si ils apparaissent agressifs et injustes

Nom: 
mam
Site: 
http://

Jenny, Pat,

À vous deux vous résumez la situation :

1.j'ai essayé, c'est ce qu'il faut toujours essayer de faire, apaiser, dédramatiser et ne pas se laisser emporter dans le conflit

Moi aussi j'ai essayé...en pure perte.

de tempérament optimiste, moi aussi : j'ai proposer une main tendue, en gardant espoir

Conclusion je dirai que cela m'a amené à tendre l'autre joue!

ALORS...

2. mais ne pas dialoguer face a quelqu'un de mauvaise foi.(et oui, ça lasse, des arguments qui ne portent pas, un vrai mur!)

lui renvoyer la balle tranquillement et systématiquement (ok, ça aussi j'ai fait) c'est la seule issue viable pour vous et qui peut amener un semblant de respect.(en théorie) Ma situation a changé en même temps que mon attitude(mon attitude n'a eu aucune incidence sur la situation)

Une personne qui manipule ne discute avec vous que pour vous soutirer davantage ou vous détruire (je confirme)

3. contre un manipulateur pas de négociation: seul le recours a la loi appliquée strictement peut agir

"La loi appliquée strictement" par qui le JE le JAF?

Tout a fait d'accord avec la restriction PEUT (quel est le pourcentage de cette possibilité?)

4. quelle loi ?demande Jenny (et moi aussi)

"Quand les enfants sont dans un tel conflit de loyauté, aggravé et instrumentalisé par le recours à la loi lui même, que la justice est impuissante ?"

Allons nous attendre la justice divine (=pour Pat et pour moi: des évènements extérieurs (qui tardent à se manifester) (y aura t il un jour un déclic chez nos enfants?)

C'est dès le début des manipulations qu'il faut AGIR (OK)

Encore faut il s'en rendre compte....

5. malheureusement si vous négociez trop longtemps tout le monde y compris le juge vous trouve peu crédible quand vous passez a l'attaque....

(tout à fait: j'en suis là)

..."Dans le jeu de dupe d'une certaine justice familiale, les gentils sont perdants."

Moralité; la loi du plus fort est toujours la meilleure (sympa pour les enfants de découvrir cette loi humaine, que leur restera t il de tolérance, de compassion à l'âge adulte?

6"Je pense a l'intervention de personnes neutres qui peuvent émettre des idées qui dérangeront la certitude des enfants; par exemple des amis, ou un psy...."

là vous êtes bien optimistes, car les amis sont partis depuis longtemps, le cercle familial est un vrai no man's land, et vous espérer de l' écoute chez un psy... (alors que les psy sont plein de certitude...)

"Si les années ont passé sans résultats je pense...."(la situation s'aggrave avec le temps)

"Malheureusement, cette emprise que subissent les enfants, ... je ne savais pas ce que je sais aujourd'hui.(Hélas on découvre bien des choses ultérieurement on comprend le pourquoi du comment...) Je n'aurais jamais cru que mes enfants puissent devenir ce qu'ils sont devenus"

Moi non plus : j'étais trop confiante je croyais au libre arbitre, à leur capacité de jugement....

Maintenant je ne crois plus en rien.

"Maintenant je comprends, mais il est trop tard":

NON il n'est jamais trop tard puisque vous êtes là; vos enfants sont loin; mais je reste persuadée qu'une RENCONTRE un échange , un dialogue seront peut être un jour possible(le fameux événement extérieur qui leur permettra de voir les choses sous un autre angle)

Puisque vous vous exprimez sur ce Blog cela montre qu'il reste chez vous une forme de combativité : courage

Nom: 
anna
Site: 
http://

comme le dit si bien pat on ne peut rien faire contre un manipulateur.la mediation ,il faut que les deux parents soit d'accord pour l'essayer et lui ne l'est pas .en plus je ne crois pas que l'on puisse faire quelque chose contre un père qui trouve normal de faire du chantage au suicide a son fils.il l'a dit haut et fort devant le juge pour enfants mais tout le monde s'en fou.maintenant mon ados fou ses etudes en l'air et se mat a l'alcool bravo le resultat!alors comment faire quand on voit son ados partir a la derive et qu'on a en face un père qui n'ecoute rien et qui ne pense qu'a manipuler? comme dit pat il n'y a que la justice qui peut trancher et nous aider contre un manipulateur.mais elle ne fait rien cela fait 4 ans que j'attends des reponses.4 ans qui ont suffit pour bouzillzer mon fils c'est normal que je sois en colère non? les manipulateurs sont difficile a arreter et tant qu'ils ont le dessus sur quelqu'un ils ne lachent pas prise.c'est si facile de manipuler les plus faibles !un adultes a deja du mal a s'en depetrer alors un enfant...

Nom: 
pat
Site: 
http://

la loi a appliquer c'est, pour tout incident grave comme non représentation d'enfants, ou volonté de ceux ci de ne pas vous voir: dépot de plainte immédiat, c'est faire respecter le jugement a la lettre sur tous les points durements accquis pour éviter le grignotage si cher aux manipulateurs.

Quand je parle des amis qui peuvent agir pour l'enfant ce ne sont pas les anciens amis, ceux de la famille, c'est la remarque d'un autre ado , d'un petit ami un peu intelligent, d'un copain équilibré, d'un membre de la famille éloigné mais respecté qui sort du silence, d'un psy qu'on va consulter pour son mal être et qui vous aiguille sur une voie jusque la refusée . ça peut arriver sur le tard ; si il y a retournement il est spectaculaire et salutaire, mais c'est loin d'être gagné.....

Moi quand j'ai vu le chemin pris par les évènements j'ai aussi voulu lacher du lest négocier etc.... et puis j'ai rencontré les gens qu'il fallait et apres beaucoup de tergiversations j'ai fait valoir mon droit d'abord timidement puis avec hargne et j'ai reconquis une partie du terrain.

Nom: 
doris
Site: 
http://

si, si, si, si ..... les humains étaient plus courageux ils ne se détourneraient pas devant des drames provoquées par l'aliénation parentale!

si, si, si la justice était capable de voir l'ugence pour mettre fin à des palabres inutiles, si, si, si, si ....

Ce n'est pas pas avec des si, si, si ... que le monde changera et les plus forts, les manipulateurs gagneront tjs!

Reste l'espoir pour survivre ........

Nom: 
mam
Site: 
http://

il parait que les parents égocentriques et manipulateurs provoquent un désarroi total chez leurs enfants.

Désarroi qui passe parfois par la prise de drogue , d'alcool , addictions en tout genre....

Anna , si votre fils a ce genre de problème , en est il conscient ou est il dans le déni?

Nom: 
anna
Site: 
http://

il est conscient que ce n'est pas une solution mais il dit que ce n'est pas grave que ca va passer et que ce n'est pas la faute de son père.il se veut plus fort que ce qu'il est .il dit qu'il se sent moins vulnerable avec de l'alcool mais il nie que son

problème vient des manipulatons de son père,sauf quand il se sent vraiment mal et qu'il me dit"j'en peut plus je touche le fond"je lui ai conseillé d'en parler a son père mais il n'en a pas le courage.et puis son père trouve que de se prendre"une murge " ca prouve qu'on devient un homme.il se sent fort quand il est devant moi "tu as raison je vais lui en parler" et puis devant son père il dit plus rien.jusqu'au moment ou il ne peut plus tout contenir et il tape partout....chez moi car chez son père il supporte sans rien dire.une fois son agressivité deverssée il pleure et s'enferme dans sa chambre.

Nom: 
mam
Site: 
http://

" il dit que ce n'est pas grave que ca va passer"....

Ma fille aussi avait des problèmes ; pour elle aussi c'était transitoire...mais voilà, ça ne passe pas , ça s'enkyste.

Je regrette de ne pas m'étre montrer plus ferme.

En parler à son père n'est pas une solution

Pourquoi trouver un coupable, un responsable...

Il faut soigner les addictions au plus vite avant qu'elles ne s'installent définitivement.

Je pense qui faut agir dès le début.

Voir un psy (peut etre) pas sur, en tout cas pas suffisant.

Essayer les centres de déintoxication...

Avoir 17 ans ça devrait etre merveilleux.

Nom: 
anna
Site: 
http://

je ne pense pas qu'un centre de desitox soit approprié pour un jeune de 17 ans (pour l'alcool je parle)nous parlons beaucoup mais quand je pense arrive a quelque chose "le destructeur" réataque et le gamin trouve la solution qu'il peut pour partir de ses griffes.je ne cherche pas un coupable c'est le coupable qui nous court apres.et personne n'a voulu m'ecouter quand j'ai tiré la sonnette d'alarme.nous avons vu(mon fils ,son père et moi) un psycologue qui nous a suivi pendant 6 mois,quand j'ai dis que j'avais peur que mon fils fasse des betises si on ne l'ecoutait pas on m'a repondu"mais non madame vous voyez le mal partout!"et le père de repondre"elle est toujours comme ca bien sur quetout va bien!"

voila maintenant on y est et mon fils ne veut plus voir ni psy ni docteur ni rien.et oui avoir 17 ans cala devrais etre merveilleux...les addictions dans ce cas naissent d'un mal être et tant que la cause de celui ci n'est pas resolu on ne peut pas soigner grand chose.je pense que si son père y mettait du sien on pourrait peut etre y faire quelque chose;pour moi il n'y a que deux solutions:soit son père devient raisonnable et ecoute enfin ce que son fils veut lui dire ou bien il vaudrait mieu pour lui s'eloigner de son père un certain temps.mais voila la pression est trop forte(chantage au suicide...)des que le gamin va mieu son père l'appelle en lui disant "je vais mourrir j'ai une tumeur"ou "je vais me pendre si tu viens pas" alors que faire?

Nom: 
Audrey
Site: 
http://

Bonjour

Je m'appelle Audrey, je vais avoir 15 ans, mes parents vont divocés mais ils sont séprarés depuis environ 9 ans.

Je ne sais absolument pas comment va se passer le divorce, je suis fâchée avec mon père depuis plusieurs mois (depuis octobre) car celui-ci m'agace fortement, il disparaît fréquemment, enchaînait les déceptions amoureuses, me faisait tout le temps part de ses soucis d'argent, fumait tout le temps, avait une mauvaise hygiène de vie, et on passait notre week-end devant la télé mais surtout il déprime tout le temps.

Alors quand il a disparu pendant 3 mois nous laissant, ma mère et moi, sans nouvelle et seule j'en ai eu assez. Il a ensuite voulu me revoir, j'ai refusé. A vrai dire c'est peut être horrible mais je me sens mieux maintenant que je ne le voit plus, il ne me manque pas.

Pour le divorce ma mère m'a dit qu'il souhaitait demander à me reprendre un week-end sur deux. La solution , je crois est de me faire entendre par un juge (JFA ?) pour éviter cela . Mais ma mère ne m'aidera pas, elle ne souhaite pas s'en mêler et se rebeller contre mon père donc je doit me débrouiller mais je ne sais pas quoi faire ...

Mon père trouvera, je pense, un bon avocat. Sont-il gratuit pour les mineurs ? J'ai fais quelque recherche mais rien de très précis ...

Je sais que mon père ne me viole pas ne me bat pas mais je ne supporte plus de m'en occuper. J'ai peur que le juge ne comprenne pas et qu'il trouve ces raisons inutile.

Je ne sais pas quoi dire devant lui, aidez moi s'il vous plait, conseillez moi .

Merci de votre aide

Audrey.

Nom: 
Tagada
Site: 
http://

Article 388-1 du Code civil. En résumé, le texte affirme le droit pour le mineur d'être entendu, éventuellement assisté d'un avocat s'il le souhaite. Le plus simple est d'écrire au juge que vous voulez être entendu et que vous demandez à être assisté d'un avocat. Il existe une association d'avocats spécialisés en droit de la famille.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

AUCUN juge ne vous autorisera à ne plus voir votre père. Vous serez obligée de le voir, que vous le vouliez ou non, sinon c'est votre mère qui risquerait d'avoir des problèmes avec la justice pour non présentation d'enfant.

C'est donc a vous d'essayer de faire en sorte que les DVH soient plus réduits, par exemple la moitie des petites vacances et 15 jours pdt les grandes.

Pour êter entendue, pas de pb, faites en la demande au JAF via l'avocat de votre mère

Nom: 
alexia
Site: 
http://

si Audrey vient d'avoir 15 ans et que le divorce est en cours ,que le père a dit qu'il allait demander à la prendre un WE sur deux, que rien n'est demandé de manière encore officielle,que Audrey pense que son père trouvera un bon avocat (donc qu'il ne l'a pas encore?) et qu'elle n'a aucune idée de comment va se passer le divorce....

ça fait beaucoup d'éléments pour deviner qu'il n'y a pas le feu au lac et qu'Audrey va tranquillement aller sur ses 16 ans d'ici qu'il soit jugé quoique ce soit dans le divorce de ses parents.

ET A 16 ANS C'EST ELLE QUI DECIDE!

Nom: 
Omega
Site: 
http://

Audrey,

Si vous lui parliez a votre pere. Si vous lui disiez le mal que cela vous fait de le voir comme il est. Si vous lui disiez le mal qu'il vous fait sans le vouloir. Si vous lui rappeliez ce qu'il est pour vous, ce que vous attendez de lui. Si vous lui rappeliez que vous etes une personne a part entiere, en passe de devenir adulte, et que vous n'en attendez pas moins de lui.

Il n'a pas pire punition pour un parent que d'entendre un de ses enfants lui dire qu'il ne veut plus le voir. Vous faites partie de la vie de votre pere. Ne l'amputez pas ! Votre pere fait partie de votre vie. Ne vous amputez pas !

Nom: 
Tagada
Site: 
http://

le commentaire précédent. J'ajoute qu'il est possible d'aménager le DVH de façon à poser un cadre qui vous protège, par exemple en demandant qu'il ait lieu dans un lieu de rencontre.

Nom: 
alexia
Site: 
http://

Il n'y a pas pire punition pour un ado que d'assister impuissant à l'autodestruction d'un père ou une mère ,

Les ados sont rarement des béquilles pour les parents qui vont mal.

Le rôle de la mère est capital dans le rétablissement de la relation entre Audrey et son père.Elle ne peut pas se situer en amont et dire qu'elle ne veut pas s'en mêler.

Voici une situation qui prête à médiation...

Nom: 
pat
Site: 
http://

quand je lis les commentaire d'Audrey j'y vois un mélange de révolte d'ado et comme un arrière gout de sap la petite phrase sur la mère "qui ne veut pas s'en occuper" et qui donne tout pouvoir a une saveur de déja entendu pour moi.

Nom: 
mam
Site: 
http://

Les enfants ne doivent pas ètre les parents de leurs parents...

Alors tout à fait d'accord avec l'analyse d'Omega.

Il faut parler à son père ; lui dire qu'on a pas envie de le voir pour l'entendre gémir sur les soucis de son divorce ou les problèmes de sa vie actuelle.

La vie est courte il faut profiter des bons moments, essayer de dire à son père que si vous avez fait l'effort de le voir aujourd'hui c'est pour espèrer passer un bon moment avec lui...se distraire, s'amuser, aller au ciné, se trouver des points communs, etc...

Lui doit changer pour VOUS écouter et pas l'inverse.

c'est pas facile de parler; ecrivez lui pour lui dire ce que vous avez sur le coeur

Nom: 
mam
Site: 
http://

"Un Papa-

-Un papa rapluie-

Qui me fait un abri-

Quand j'ai peur la nuit-

-Un papa ratonnerre-

Je ne sais pas quoi faire

-Quand il est en colère--

Un papa rasol-

Avec qui je m'envole-

Quand il rigole--

........

F Jezegou

........

Essayez de dire à votre père que vous avez envie de liberté(choix des week end) et de légéreté ( pas de conversations pesantes quand vous ètes avec lui)

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Audrey écrit :

"Pour le divorce ma mère m'a dit qu'il souhaitait demander à me reprendre un week-end sur deux.La solution , je crois est de me faire entendre par un juge (JFA ?) pour éviter cela . Mais ma mère ne m'aidera pas, elle ne souhaite pas s'en mêler et se rebeller contre mon père "

Et vous y voyez une " odeur de SAP" ?????

Cela confirme les inquiétudes que d'aucuns ont avec ce concept utilisé comme une tarte à la crème !

A partir du postulat qu'un enfant quel que soit son âge, jeune ou vieux, fait partie de la vie d'un parent, ce dernier a aussi des contraintes dont le devoir de ne pas agir à sa guise selon ses humeurs, ses états d'âme, disparaitre quand cela l'arrange, et réapparaitre quand cela lui sied !

Vous dénoncez "l'enfant-soldat", "l'enfant orphelin d'un parent vivant" mais vous préconisez "l'enfant - esclave d'un parent vivant" ........

Nom: 
pat
Site: 
http://

ecouter le "parfait" discours des enfants de M Fortin : tres calme posé et d'un logique imparable,les enfants se disent absolument libres de leur choix, leur père n'a jamais rien fait pour les empêcher de voir leur mère etc.... c'est typiquement le résultat d'une super aliénation parentale....

vous ne savez pas décrypter le discours d'un enfant qui accumule les reproches plus ou moins crédibles pour couper tout lien, moi si.

l'enfant soldat c'est l'enfant manipulé qui attaque un parent au profit (parfois non avoué) de l'autre.

Mais que certains trouvent normal qu'un enfant refuse de voir un parent au motif qu'il est dépressif et qu'il fume ne m'étonne pas.......ma fille faisait ça en prétextant que je pressais les tubes de dentifrice au milieu et que je ne m'occupais pas d'elle quant elle était bébé , ce qui était faux mais pas beaucoup plus valable comme prétexte.

Dans le discours d'une personne il y a les mots mais ces mots sont dictés par des motivations souvent inconscientes et il faut un minimum d'analyse pour décrypter le fond.

L'enfant adolescent adresse des reproches a ses parents, c'est normal. il peut même prétendre qu'il ne veut plus les voir, OK mais si cela s'adresse a un seul sans un motif tres grave il y a un malaise.

Nom: 
le kid
Site: 
http://

ouai ben moi j'ai chopé la salmonel en boufant chez mon père car il lave jamais son frigo et ça pu la clop il lave jamai rien il fait jamais les courses et on boufe n'importe quoi il en a rien à foute de nous et je veux plus y aller donc j'y vai plus.En plus il picole

Nom: 
Attention
Site: 
http://

A l'évidence vous ne "décryptez" pas le discours d'un enfant, vous le réécrivez selon vos désirs. Ce fut déjà le cas avec le témoignage de Thomas ( 35 ans si mes souvenirs sont bons) dont vous n'avez pas hésité une seule seconde à réécrire sa propre histoire !!!

Et lorsqu'Audrey qui a 15 ans dit :

je suis fâchée avec mon père depuis plusieurs mois (depuis octobre) car celui-ci m'agace fortement, il disparaît fréquemment, enchaînait les déceptions amoureuses, me faisait tout le temps part de ses soucis d'argent, fumait tout le temps, avait une mauvaise hygiène de vie, et on passait notre week-end devant la télé mais surtout il déprime tout le temps.

Alors quand il a disparu pendant 3 mois nous laissant, ma mère et moi, sans nouvelle et seule j'en ai eu assez.

vous trouvez qu'il n'y a pas assez de faits qui expliquent la rancoeur et la lassitude de cette jeune-fille vis à vis de son père ????

Mais que non!

vous n'y voyez une fois de plus qu' un SAP que ferait sa mère !!!!!

Vos conceptions de la paternité et l'amour filial sont.....inquiétantes !

Nom: 
jenny
Site: 
http://

Désolée pour vous que vous soyez confronté à cette situation. Souvent les séparations mal vécues conduisent à ce genre de comportement. Mais parfois aussi ce comportement conduit aux séparations...pour les enfants c'est bien pénible à vivre et on leur demande trop souvent et trop vite de trouver des solutions à la place de leurs parents.

Vous êtres seul à connaitre les raisons de la situation actuelle, sauf si un conflit de loyauté a été mis en place.

Si vous n' allez plus au domicile de votre père, ce qu'on peut comprendre, maintenez quand même le contact téléphonique ou par courrier. Il peut se reprendre un jour et ce lien qui aura été maintenu malgré les difficultés, sera plus facile à consolider.

Vous serez content d'avoir accompli votre "devoir filial" . Même si lui ne respecte pas vraiment les siens en matière d'hygiène de vie et d'exemple parental.

Courage The Kid.

Nom: 
pat
Site: 
http://

une bonne partie des arguments que vous reprenez sonne mieux dans la bouche d'une ex déçue que dans celle d'un enfant libre de ses choix

Nom: 
le kid
Site: 
http://

qui c'est qu'a fait un conflit noyauté,c'est mon père qu'a noyauté le conflit,il se foutait de tout et c'est ma mère qui fesait tout le boulot

Nom: 
pat
Site: 
http://

je l'aurais parié

Nom: 
zorg
Site: 
http://

attention zéro nous inquiete vraiment , son discours est dissocié et elle parle vraiment de maniere bizarre .....

Nom: 
Attention
Site: 
http://

C'est décidément maladif chez vous....vous voilà en train de réécrire ma propre vie !

Ce qui caractérise votre profil psychologique, au travers de vos différentes interventions, c'est que rien mais vraiment rien ne justifie à vos yeux la mise à distance d'un parent, surtout un père, par un enfant !

Votre conception du "père" est quasiment magique !

quoiqu'il fasse (ou ne fasse pas) , quoi qu'il dise, quel que soit son comportement paternel, un enfant ne peut que l'aimer, être bien avec lui au point d'en redemander !

Et si tel n'est pas le cas, comme dans l'exemple d'Audrey, vous trouvez "aussi sec" des boucs émissaires : "c'est pas sa faute mais la fautre de l'autre" ! L'autre étant la mère bien sûr, quitte à ajouter un "inconsciemment" lorsque vos explications sont trop tirées par les cheveux.... Et lorsque les circonvolutions de votre cerveau ne trouvent pas de quoi accuser la mère, vous vous en prenez à l'enfant et son vécu mal "interprété" ou très exagéré par lui !

Lorsqu'Omega dit à Audrey " n'amputez pas votre père" il serait plus exact de lui dire " n'enlevez à votre père la béquille que vous êtes pour lui" ....

Ce père est en effet assez grand pour se passer de sa "béquille" quand l'envie lui en prend et sans lui demander son avis ! On vous a bien compris....seule la béquille a des devoirs !

Nom: 
pat
Site: 
http://

ecouter le "parfait" discours des enfants de M Fortin : tres calme posé et d'un logique imparable,les enfants se disent absolument libres de leur choix, leur père n'a jamais rien fait pour les empêcher de voir leur mère etc.... c'est typiquement le résultat d'une super aliénation parentale....

vous ne savez pas décrypter le discours d'un enfant qui accumule les reproches plus ou moins crédibles pour couper tout lien, moi si.

l'enfant soldat c'est l'enfant manipulé qui attaque un parent au profit (parfois non avoué) de l'autre.

Mais que certains trouvent normal qu'un enfant refuse de voir un parent au motif qu'il est dépressif et qu'il fume ne m'étonne pas.......ma fille faisait ça en prétextant que je pressais les tubes de dentifrice au milieu et que je ne m'occupais pas d'elle quant elle était bébé , ce qui était faux mais pas beaucoup plus valable comme prétexte.

Dans le discours d'une personne il y a les mots mais ces mots sont dictés par des motivations souvent inconscientes et il faut un minimum d'analyse pour décrypter le fond.

L'enfant adolescent adresse des reproches a ses parents, c'est normal. il peut même prétendre qu'il ne veut plus les voir, OK mais si cela s'adresse a un seul sans un motif tres grave il y a un malaise.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

nous savons lire !

Le cas d'Audrey n'a rien à voir avec le cas "Fortin" !!!

Mais afin de vous contenter dans vos maniaco-certitudes, nous allons dire que c'est la mère d'Audrey qui lui a fait croire que son père partait durant des mois sans se préoccuper de sa fille, sans demander de nouvelles !

C'est sa mère qui lui a mis dans la tête qu'elle était plantée devant la TV les week ends chez son père !

C'est sa mère qui lui a fait croire qu"elle était la confidente des heurs et malheurs des aventures de son père !

etc.

OUF ! vous allez pouvoir dormir tranquille ! La sainteté du statut de père est sauve.......

Nom: 
pat
Site: 
http://

vous posez des diagnostics hatifs.

moi je m'étonne d'un enfant qui se plaint que son père (ou sa mère) le laisse devant la télé et en fasse prétexte pour refuser de le voir.

Je connais plein d'ados qu'il faut décoller des écrans avec beaucoup de "persuasion" pour faire autre chose, une immense majorité, mais vous n'en connaissez pas.

Je connais peu d'ados tres préoccupés de la vie sentimentale de leurs parents....mais vous ne connaissez que ça.

Quand un enfant entend une grande personne se plaindre constamment j'ai l'impression que assez naturellement il l'envoie promener mais pas vraiment plus. Les odos habituels savent dire "tu fais ch..."

Quand un enfant refuse de voir un de ses parents en prenant bien soin d'annoncer que c'est bien sa propre décison c'est suspect. Un ado ne prend pas ces précautions oratoire il dit sa vérité et renvoie tout le monde dos a dos.

C'est comme ça qu'agisent ceux que je connais, mais vous êtes naturellement tellement plus qualifiée a l'écoute des enfants et des jeunes qu'il faut prendre vos opinions pour des réalités indiscutables.

votre analyse pêche par le fait justement que vous n'analysez rien, vous prenez les mots au pied de la lettre. Quel drame si vous étiez psy ou juge.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

le moins qu'on puisse dire....c'est que vos "analyses" vous amène à réécrire les histoires de vie qui ne vous conviennent pas !

Je vais reprendre point par point :

Je connais plein d'ados qu'il faut décoller des écrans avec beaucoup de "persuasion" pour faire autre chose, une immense majorité, mais vous n'en connaissez pas.

Je connais pleins d'ados dont mes enfants, qui préfèrent les copains, les sorties le week end à la TV !

Je connais peu d'ados tres préoccupés de la vie sentimentale de leurs parents....mais vous ne connaissez que ça.

Il se trouve qu' Audrey en a assez d'être la confidente de son père sur ces points !

Quand un enfant entend une grande personne se plaindre constamment j'ai l'impression que assez naturellement il l'envoie promener mais pas vraiment plus. Les odos habituels savent dire "tu fais ch..."

mais c'est exactement ce que fait Audrey ! Elle demande des conseils pour l'envoyer "se faire ch.... "!

Quand un enfant refuse de voir un de ses parents en prenant bien soin d'annoncer que c'est bien sa propre décison c'est suspect. Un ado ne prend pas ces précautions oratoire il dit sa vérité et renvoie tout le monde dos a dos.

Là....on vous retrouve Pat ....pourquoi cette jeune fille devrait être manipulée par sa mère ????

N'a t-elle pas assez de bonnes raisons de considérer qu'elle n'est qu'une quantitié négligeable pour son père ??????

et pourquoi devrait elle aussi en vouloir à sa mère ?????

Sa mère fout-elle le camp des mois durant sans tambour ni trompette et sans donner de nouvelles ???

Sa mère l'oblige t-elle à rester plantée devant la TV tout le week end ?

sa mère l'utilise t-elle comme médicament ou béquille qu'on laisse dans un coin quand on a mieux à faire ????

Etonnantes vos " analyses"....elles ressemblent à s'y méprendre à celles des patriarches familiaux d'antan !!!

Vous me rappelez ce père dans le " cercle des poetes disparus" qui faute de pouvoir se remettre en question, a préféré s'en prendre au professeur pour le suicide de son fils ......

Nom: 
pat
Site: 
http://

comme vous perdez facilement votre sang froid dès la première contrariété sans tenter de comprendre.

Vos schéma sont simplistes et tellement prévisibles, c'est un peu navrant.

Nom: 
alexia
Site: 
http://

ce doit être parce qu'elle n'est pas un animal à sang froid

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Je suis amusée en vous lisant........surtout en lisant que vous voyez une "perte de sang froid" dans ma réponse !

Mais en ce qui concerne vos propres shémas, ils se résument à un postulat irreductible :

allégeance de tout enfant à tout père quoi que ce dernier fasse....Si l'enfant se rebiffe sans se rebiffer simultanément contre sa mère, c'est cette dernière qui l'a manipulé !

Shéma ultra-simpliste mais très prévisible chez vous....

Nom: 
pat
Site: 
http://

vous ne lisez pas.

vous auriez du comprendre que mes schémas pas simplistes concernent tout parent et pas seulement les pères, que prendre au pied de la lettre les mots de révolte d'un enfant et d'un ado mène a des choses aussi glorieuse que la mise a l'écart définitive d'un parent et la destruction psychologique de l'enfant ça va même jusqu'a des choses comme l'affaire d'Outreau.

Votre certitude repose sans doute sur le sentiment que ces problèmes ne pourrons jamais vous atteindre et vos diagnostics lumineux et rudimentaires sont d'un grand confort de pensée .

J'ai cru remarquer qu'on est d'autant plus affirmatif sur les problèmes complexes qu'on les connait moins.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

reposent sur mon experience, et qui n'a rien de personnelle contrairement à vous !

Entre "ne pas prendre au pied de la lettre" les propos d'un enfant petit, et ne pas vouloir être à l'écoute d'une ado de 15 ans qui argumente fort bien son détachement de son père, il y a une différence majeure que vous occultez avec beaucoup d'agilité !

Que ressort-il de l'histoire d'Audrey telle qu'elle nous la conte ?

qu'elle est la 5 eme roue du carrosse pour son père !

quand il n'a rien d'autre à faire de plus jouissif pour lui, il l'accueille comme il accueillerait une infirmière.

Quand il a un "bon plan" interessant pour son nombril, il la largue. Et ce "largage" peut durer 3 mois (ce qui n'est quand meme pas rien...) sans la moindre nouvelle !

Et vous voudriez qu'elle continue à y être attachée comme si de rien n'était parce que c'est son "père" ?

Mais ce n'est pas un père justement !!!

Et il est préférable, pour les choix qu'elle aura à faire dans sa vie de femme, qu'elle soit lucide sur ce point !!!

Et toujours d'après ses dires, je trouve l'attitude de la mère très saine :

elle refuse d'intercéder dans sa relation avec son père !

Elle refuse "d'attaquer" le père, mais elle refuse de lui présenter une image positive d'une paternité qui ne l'est pas ! sinon l'image, le sentiment, qu'aurait cette adolescente de la paternité serait complètement faussée. Et ça....c'est aussi destructeur !

Quoi qu'il en soit, dans peu de temps elle sera majeure et fera ce que bon lui semble. Il y a fort à parier qu'elle prendra son père pour ce qu'il est, sans agressivité, sans rancoeur excessive, mais sans illusions non plus.

Nom: 
pat
Site: 
http://

Attention : "mes certitudes reposent sur mon experience, et qui n'a rien de personnelle contrairement à vous !"

une expérience ne peut qu'être personnelle, vous, vous nous servez a longueur de temps des compilations d'écrits soigneusement sélectionnés. Ce ne peut être qualifié d'expérience, c'est d'ailleurs ce que je reproche a de nombreux "spécialistes": travailler dans une direction prédéterminée en utilisant surtout ce que d'autres ont écrit. C'est un biais méthodologique beaucoup plus grave que de parler a partir de quelques rares cas vraiment observés ou vécus. L'idéal étant une étude large avec un esprit ouvert sur un échantillon correct.

Nom: 
jenny
Site: 
http://

.....et qui décourage certainement Audrey comme le Kid de continuer à nous faire part de leurs questionnements et auxquels nous devrions répondre sans parti pris.

Ils ont tous les deux un père, c'est le leur et ils doivent faire avec. Avec leur subjectivité.

Et comme beaucoup d'ados, il arrive un moment dans leur vie ou ils doivent (excusez moi du terme mais c'est une image psychanalytique paraît-il, ) "tuer" leurs parents pour devenir adultes.

Je pense que les séparations conflictuelles leur apportent sur un plateau de bons motifs pour le faire.

En attendant qu'ils passent ce cap difficile , par lequel nous sommes passés d'ailleurs, tout ce qu'ils demandent en venant sur ce blog, ce sont des conseils éclairés.

Pas des diatribes.

Merci de leur laisser la parole. Et de leur apporter si possible un peu d'apaisement plutôt que de mettre de l'huile sur le feu de leur souffrance. Expérience personnelle ou pas.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

vérifier si nos consultations ne reçoivent pas des pingoins que nous croyions être des enfants par un biais méthodologique camouflé dans un coin, leurrés qui plus est par des auteurs de science mais fiction, des réalisateurs de marche de l'empereur !

Bref...je ne vois qu'une issue :

Se fier aux seules séries américaines et aux affaires de télé-réalité ! Là c'est du concret...du vécu....

Et que seuls les cancereux puissent soigner les cancers, que seuls les sidéens puissent soigner le SIDA, que seuls les culs de jatte puissent prendre en charge ceux qui le sont !

Nom: 
jenny
Site: 
http://

...stérile ...

Nom: 
pat
Site: 
http://

ce genre de discussion doit être difficile a endurer pour les jeunes en question, dont acte, je me tais.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA