Dec
05
Le quérulent processif

Nous avons l'occasion au cours de nos carrières de connaitre des personnes qui sont visiblement atteintes d'une pathologie psychiatrique et il n'est pas toujours facile de gérer les problèmes que cela peut nous poser.

Mais il est une pathologie qui est particulièrement liée à notre exercice professionnel, celle du quérulent processif.

Il s'agit d'une forme particulière de délire paranoïaque sur un thème de revendication. Ce délire repose sur la conviction d'un préjudice subi. Le patient est en règle actif, se livre à de nombreuses démarches administratives et souvent judiciaires. Le quérulent processif intente procès sur procès afin de faire reconnaître son bon droit supposé. Dans la même catégorie, on trouve l'inventeur méconnu qui veut faire reconnaître l'antériorité de ses découvertes et le délire de filiation de celui qui veut absolument prouver son ascendance illustre.

Le problème particulier du quérulent processif est qu'il entame en permanence des procès, tous azimuts.

Sil a droit à l'aide juridictionnelle, il le fait d'autant plus facilement que c'est gratuit.

Souvent les juges du secteur les connaissent mais leurs malheureuses victimes n'ont pas beaucoup de solutions car elles doivent se défendre et pour peu que leurs revenus dépassent un peu le seuil de l'aide juridictionnelle, la situation devient un gouffre insondable car même dans les procédures ou le ministère d'avocat n'est pas obligatoire, il est difficile de se défendre seul contre un quérulent processif.

En effet sa pathologie l'entraîne à une connaissance du droit non négligeable; en outre sa victime au bout de quelques années est psychologiquement usée par les procès successifs et ne peut plus supporter de venir à ces audiences à répétition qui lui pourrissent la vie.

Et à ma connaissance, il n'y a pas de solution pour la pauvre victime. Parfois, lorsque le quérulent processif a des moyens financiers, une application ferme de l'article 700 du NCPC et des dommages intérêts (y compris ceux pour procédure abusive, préjudice moral et financier...) permets de ne pas ruiner sa victime, mais cela reste psychologiquement épuisant. Et quand il est sans ressources ni biens, là il n'y a vraiment pas de solution.

La seule possibilité consiste à obtenir sa mise sous curatelle pour qu'il ne puisse agir seul en justice, mais ca n'est pas facile.

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
jean de valon
Site: 
http://jean.valon.avocats.fr

ososn le : quérulent purulent...

hi hi hi

Attention à ne pas les confondre avec d'autres fous:

les fous qui ont vraiment raison pour leur dossier et veulent aller jusqu'au bout, même après la Cour de cassation, çà existe aussi,

ceux qui deviennent fous à cause de la procédure, çà se passe mal et çà les rend fous.

Nom: 
Laurence LERAILLE
Site: 
http://

Ces personnages changent, en outre, régulièrement d'avocats. Ils sont agressifs, souvent impolis avec les secrétaires. Et je regrette bien souvent que certains de mes confrères ne savent pas leur dire non.

Il me semble que dans la jurisprudence administrative, le cas des époux BERTIN (?) est resté célèbre. Je crois me souvenir d'une condamnation à des dommages et intérêts envers l'ETAT pour des recours non pas abusifs mais trop nombreux. Je vais rechercher cela et vous tiens informés. IL y aurait peut être quelquechose à gratter en ce sens...

merci laurence, il est certain que trouver une solution pour leur victime pourrait être utile

il est difficile chère Catherine de les confondre car les quérulents processifs font des procès à de multiples personnes pour toutes les causes imaginables (et même les autres).

Nom: 
jenny
Site: 
http://

d'un justiciable qui est tellement persuadé de sa toute puissance face a la Justice qu'il fait appel d'une ordonnance d'expertise psychologique prise par un Juge des enfants.

La Cour d'Appel , ne pourrait - elle pas lui demander des comptes quant a cette procedure abusive qui est faite pour ralentir les efforts de la Protectioin de l'Enfance pour soulager ces enfants d'une souffrance psychologique ?

Ce meme justiciable avait deja fait perdre du temps au Tribunal , ainsi qu'à l'officier de police heureusement fort consciencieux, en portant abusivement plainte contre la mere de ses enfants, quelques jours avant l'ANC, pour "violences conjugales".

Fort heureusement la verité a été faite...

Serait-il un inconvenant, voire indécent quérulant ?

Nom: 
alexia
Site: 
http://

le quérulent est un pervers , et comme tout bon pervers qui se respecte ,il pratique la politique du retournement ,le principal retournement en justice , c'est de se faire passer pour la victime alors qu'il est le bourreau.

Si je peux donner un conseil aux victimes de quérulents ,ne tombez pas dans le piège de vous défendre en ripostes trop virulentes car vous ferez son jeu et passerez vous même pour quérulente ! et il aura gagné son tour de passe passe.

Je n'ai réussi à m'en débarrasser qu'avec du temps et de la patience , et surtout avec un total détachement pour

tout ce qui vient de lui , il ne m'a lâchée que quand il ne m'a plus fait peur...il a lâché notre enfant par la même occasion,ce qui est dommageable pour le petit car il aime son père ,mais l'amour que lui porte ce père ne me laisse aucune place , les paranoiaques sont dans des délires d'auto-engendrement , c'est pour ça que lorsqu'ils sont pères ,ils veulent l'enfant pour eux tout seul car ils les considèrent comme le prolongement d'eux-même.

Nom: 
alexia
Site: 
http://

non , ce n'est pas la 4ème dimension!

c'est les 4 étapes du fonctionnement pervers:

1) DELIT (je fais un acte hors la loi)

2) DELICE (j'en tire du plaisir)

3) DEFI (c'est hors la loi mais toi , l'Autre , prouve le !)

4) DENI (mais non je n'ai rien fait)

Nom: 
alexia
Site: 
http://

l'expérience de mon divorce avec un quérulent procéssif me fait émettre une hypothèse ,les tribunaux sont pour ces gens comme une scéne où ils peuvent jouer leur pièce en plusieurs actes , les Juges , tout comme les avocats sont leurs spectateurs ,c'est une image , certes , mais mon opinion est que les quérulents sont des gens qui ont , à un moment donné de leur vie , raté le coche avec la loi , sur des faits graves , ils n'ont pas été incriminé , leur acte est resté secret , ou a été recouvert par leurs proches ,et ils l'ont gardé en mémoire comme un virus en sommeil , la possibilité de s'exprimer sur la scéne de la justice , via le divorce ,déclanche le virus et ouvre les vannes.Il est tout le temps question pour eux de se faire reconnaître comme victime , mais il s'agit d'une autre histoire , qui est forclose.

Nom: 
Serge
Site: 
http://

Bonjour à tous et merci de ces détals sur le profil du Quérulent processif. Une question : avez vous connaissance de ce type de personnalité exerçant la profession d'avocat ?

Un avocat de ce profil serait particulièrement redoutable non ? Et comment se défendre des retournements qu'il opérerait sans cesse ?

Merci.

Nom: 
TchiTchi
Site: 
http://

Bonjour,

Dans quelle mesure est il possible d'obtenir du juge une ordonnance d'expertise psychiatrique ou psychologique ?

Si la folie est avérée, le caractere abusif des procédures peut il être automatiquement reconnu ?

Merci de votre aide

Nom: 
Avellana
Site: 
http://

Je viens de lire avec effroi tous vos messages décrivant ce genre de personnage que je ne connaissais que sous le nom de "pervers narcissique" ou de même manipulateur pervers. Je peux vous citer le cas d'un homme et de son avocate tous deux, au sens où vous décrivez ce profil psychologique ici, de "quérulents processifs". Cette avocate aurait donc ce redoutable travers psychique.

En bref, violences physiques de la part du père de mes enfants, trois plaintes, une condamnation. Suppression de pension alimentaire juste après la troisième fois (nous étions séparés mais pas encore de jugement), puis jugement auquel il a acquiescé. Pour 4 mois après, sur fond de litige immobilier dont il a voulu se défaire à moindre frais, en laissant une situation de travaux pourrir, assignation auprès du JAF, demande d'expertise psychiatrique à mon encontre, accusation de folie, puis désistement après avoir fait pression sur moi dans l'horreur psychologique des pleurs des enfants. Sa condamnation est intervenue ensuite. Blocage de la situation auprès du Notaire pour la maison. Nouvelle assignation auprès du JAF pour changement de domiciliation (2 en 18 mois) sans en parler aux enfants, accusation de logement insalubre, référé sans justifier de l'urgence, violation de domicile à plusieurs reprises dont je me suis aperçue le jour de l'audience. Production de photos faxées la veille dans l'après midi, mise en scène catastrophe, non respect du contradictoire, accusation de "maltraitance" de la part de son avocate, désistement sur place de sa part de sa demande de domiciliation mais maintien de sa demande subsidiaire "d'enquête sociale". Là où la suite dépasse l'entendement est que le Juge a accordé cette mesure, en retenant une preuve d'urgence de par ces photos, qui ne veulent rien dire (photos de plafond noirci, d'encadrement de fenêtre, et de ... vieilles chaussures des enfants !), en mettant les frais d'enquête ... à ma charge !

Dans la foulée, assignation pour suppression de pension alimentaire, et réponse à la demande faite par moi-même en Instance pour sauver la maison et le mettre devant ses responsabilités : réponse de l'avocate par une demande d'expulsion de ses propres enfants et de leur mère, pour non paiement de loyer (heureusement preuve de règlements mensuels par virement).

Donc oui, je pense que certains quérulent processif sont présents (présentes) chez les avocats ? Quant au Juge, sa pathologie ???

Nom: 
Brown
Site: 
http://

bonjour,

J'ai découvert ce terme aujourd'hui, en recherchant des informations sur les abus de procédure. Mon père nous a assigné en justice pour une affaire qui n'a aucun fondement (réclame restitution de parts d'une propriété qui n'est plus à lui mais à nous, sa part nous ayant étant vendu par son liquidateur judiciaire). De mémoire, mon père a toujours était en procés depuis 1980, date du décès de ma mère: contre sa belle famille, contre son liquidateur (15 ans de procédure), contre 3 de ses soeurs et maintenant contre ses enfants. Que pouvons nous faire ? comment prouvé qu'il est "malade"?

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Demandez une mise sous tutelle

Nom: 
marie
Site: 
http://

vous y allez un peu fort Yara ! , un quérulent processif n'est pas nécessairement une personne à mettre sous tutelle, par contre il existe des possiblités dans le code de procédure civile pour le juge de sanctionner un tel comportement. et si cela n'a pas été fait c'est que la quérulence n'a pas été caractérisée ! il ne faut pas oublier que grâce à certains dits "quérulents processifs", ,la jurisprudence a pu évoluer, certains procès ont connu des dénouements inespérés etc.... merci à certains d'entre eux d'avoir grâce leur pugnacité fait évoluer le droit et pas nécessairement le droit civil.

Nom: 
Joseph
Site: 
http://

Un quérulent processif n'est pas pugnace, il est irrationnel !

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Je me suis prononcée sur les propos de Brown qui dit son père "malade" (je cite).

Nom: 
Brown
Site: 
http://

Merci Marie de votre réponse,

Comment faire pour que la quérulence soit caractérisée?

Nom: 
brown
Site: 
http://

J'ai bien pensé à la mise sous curatelle mais il n'acceptera jamais de voir un psychiatre ou autre expert. Il est persuadé qu'il est dans son bon droit et que nous voulons lui nuire par tout les moyens.

Nom: 
marie
Site: 
http://

bonjour,

il faudrait que dans vos écritures dans le rappel des faits et procédures il soit relaté toutes les procédures qui ont été intentées et leur résultat. Ensuite il faut dans les écritures "susurrer" ....pour que cela arrive à l"oreille" du juge qu'il s'agit encore d'une prodédure abusive (ou dilatoire) qui mérite d'être condamnée par le juge. (demander que le juge prononce au profit du trésor public (il en a besoin :-D) une amende pour procédure abusive. sI elle n'est pas de droit demander l'exécution provisoire des décisions lorsque c'est possible. c'est en effet par "l'argent" et les condamnations financières qu'on arrête les quérulents processifs parce qu'à un moment donné cela leur coûte cher. auparavant du fait de l''aide juridictionnelle il y avait souvent des abus de procédures..... Maintenant si la juridiction considère que la procédure est abusive ou faite pour gagner du temps l'aide juridictionnelle peut être retirée (c'est normal c'est la société qui en supporte les frais)..... encore faut il le suggérer au juge dans ses écritures.

maintenant je maintiens qu'on qualifie souvent de quérulents processifs certaines personnes" jusqu'au boutistes": pourtant, certaines ont fait évoluer le droit ...à leur frais, et on a tendance à les qualifier à tord de quérulents parce qu'elle gênent le ronron des tribunaux. à mon avis ils s'agit plutôt de personnalités "psychorigides" qui défendent leurs droits "par principe" et même si il leur en coûte, et souvent c'est tant mieux pour toute la collectivité.

Nom: 
marie
Site: 
http://

je connaissais une personne qui a défendu jusqu'au conseil d'état une procédure contre "une entreprise qui distribuait l'eau" ....on l'appelait d'ailleurs"l'amiral de la flotte" ! elle n'avait aucun intérêt particulier dans ce dossier, sauf que sa demande était surtout pour des personnes (souvent pauvres) à qui on imposait un mode de taxation forfaitaire. et bien elle a gagné le procés et beaucoup de personnes lui sont redevables, parce que le système de facturation a changé, d'avoir intenté et soutenu ce procès jusqu'au bout, et cela lui a coûté de l'argent. Cette personne connaissait son dossier mieux que ses conseils, d'ailleurs il leur demandait de se "taire". Il est vrai que je trouvais cette personne psychorigide mais elle défendait une évidence qui n'était pas celle du" profit "de l'entreprise. Qui aurait fait pareil ? et j'ai d'autres exemples dans l'exercice de mon activité professionnelle ....où par exemple l'administration a du plier et changer sa doctrine face à un administré jusqu'au boutiste. ainsi donc parfois le pot de terre arrive à combattre le pot de fer, il lui en coûte, mais la législation évolue

Nom: 
Joseph
Site: 
http://

@Marie, vous faites une erreur de terme, un quérulent ,'est pas un jusqu'auboutiste ou une personne pugnace qui défend ses droits, les dossiers de quérulents ne sont étayés que par l'obsession d'obtenir réparation de faits incohérents, multiples, contradictoires et souvent inexistants ,la quérulence n'est pas une catégorie de justiciables mais une maladie psychiatrique.

Nom: 
marie
Site: 
http://

Bonjour Joseph.

face à une telle anarchie de la demande, en ce cas je pense que le quérulent doit perdre systématiquement ......il arrive donc bien un moment où la quérulence est caractérisée , donc il est vrai que cela relève plus de la psychiatrie que du tribunal.

potentiellement, je dirai que chaque justiciable qui monte la première marche du palais... est un "quérulent en puissance" qui veut voir reconnaître ses droits, seul l'enjeu du procès lui même le fera basculer dans la pathologie .

ce que je souligne et pour l'avoir entendu souvent dans divers propos, c'est d'"attaquer" de manière cinglante en qualifiant l'adversaire de "quérulent processif"parce qu'il se défend ou intente une procédure pour faire reconnaître ses droits.

Et là je dis non. Il faut savoir nuancer, et utiliser les bons termes. "attaquer" pour faire reconnaître ses droits, de manière pugnace n'est pas nécessairement de la quérulence. seul l'enjeu du procès pourrait évidemment donner cette orientation.

Mais on peut judicieusement se poser la question ......l'avocat qui accompagne son client dans un tel procès n' entretient-il pas cette quérulence ?.... parce que pour lui, ce client, c'est le jackpot !

Au cas particulier de Brown il ne nous dit pas si son père a sytématiquement été débouté dans toutes ses procédures.

à mon avis revendiquer des parts sociales ce n'est pas un petit bobo que l'on veut faire réparer en justice. J'ai suffisamment lu dans la presse les malversations de certains liquidateurs judiciaires et les scandales de certains tribunaux de commerce pour concevoir que le père de brown peut parfaitement ne pas avoir tord , a priori. Combien de longs procès suite à des successions qui au final ont donné raison ?

eu égard aux définitions que j'ai glanées ici et là (je ne suis pas du tout au fait de la psychiatrie) je relève surtout que le quérulent fait des procès pour des "broutilles" ou de manière disproportionnée, mais le préjudice subi peut être réel.

"en psychiatrie, tendance pathologique à rechercher les querelles et à revendiquer d'une manière hors de proportion avec la cause, la réparation d'un préjudice subi, réel ou imaginaire. "

"Sens : Tendance à chercher querelle de façon disproportionnée par rapport à la cause, pathologique "

Nom: 
Joseph
Site: 
http://

Bonjour @Marie,

certaines personnes sont totalement et pathologiquement dépourvues du minimum critique nécessaire à la compréhension de leur propre situation et trouveront dans la multiplication de revendications et recours de toutes sortes, un exutoire à leur sentiment d'injustice, la réalité de ce sentiment est souvent la seule motivation objective de leur comportement, l'objectivité d'un affect très puissant qui est en permanence sur le devant de la scène .

L'erreur serait de croire qu'un quérulent est dépourvu d'intelligence, ce sont des personnes qui, bien au contraire, possèdent une intelligence supérieure à la normale,ils sont très informés sur le Droit, leur conviction absolue d'être victime, liée à leur incapacité fonctionnelle et totale de se remettre en cause ne se situe pas dans un défaut de l'intellect mais dans celui de l'affect.

@Marie, non, ce ne sont pas des "bonnes affaires" pour les Avocats, ils changent de Conseil à une fréquence rare, c'est d'ailleurs à ça qu'on les repère le mieux.

L'Avocat du quérulent ne tient pas dans la durée, l'occasion fait le larron, mais ça n'a qu'un temps, très vite le quérulent l'accusera de n'être jamais à la hauteur de ses attentes, il veut toujours plus ,une inflation de griefs, réclamations, toutes hors de proportion et dans une surenchère permanente. Ils oeuvrent plus à faire le procès du procès qu'à gagner sur le contenu de leurs demandes, c'est dans cette course là que leur Avocat est dépassé, lui, ce qui l'interresse, c'est que son client gagne, pas de faire sans fin le procès du procès.

Là où je vous rejoins, @Marie, sur l'idée que les quérulents peuvent faire avancer la Justice, ce n'est pas dans votre interprétation de la pugnacité pour faire valoir leurs Droits mais dans le questionnement qu'ils amènent à l'institution judiciaire.

Il faudra bien qu'un jour on trouve le moyen de filtrer les recours abusifs car ils ont leur part dans l'engorgement des tribunaux, si les peines d'amendes pour procédure abusive ou dilatoire arrêtent la plupart des demandeurs abusifs, les victimes de quérulents ne sont, elles, jamais débarrassées de leur persécuteur et subissent un cauchemar sans fin.

Nom: 
marie
Site: 
http://

@joseph .

merci pour ces explications.

".La politique a ses mégalomanes, la médecine ses hypocondriaques,.... et le droit ses quérulents".

ou... "Jean Racine, Les Plaideurs. Le bourgeois Chicaneau y campe un singulier prototype du fou quérulent, aussi nommé maniaque processif par Pottier qui, dans son Etude sur les aliénés persécuteurs écrit : Les causes occasionnelles de l'éclosion du délire chez ces malades résident le plus souvent dans la perte d'un procès qu'ils considèrent comme un déni de justice à leur égard. Et Chicaneau de déclarer (acte I, scène 7) :Voici le fait. Depuis quinze ou vingt ans en çà,Au travers d'un mien prés certain ânon passa,S'y vautra, non sans faire un notable dommage,Dont je formai ma plainte au juge du village.Je fais saisir l'ânon. Un expert est nommé...";-)

Nom: 
Joseph
Site: 
http://

Citation amusante @Marie! et commentaire pertinent.Merci.

Les mégalomanes de la politique, les hypocondriaques de la médecine et les quérulents de la justice ont chacun deux points communs: la perte et la cause occasionnelle de l'éclosion du délire.

La perte d'un procès pour les quérulents qui vont sans cesse faire le procès du procès,et demander réparation, la perte de l'image positive d'eux-même pour les hypocondriaques qui vont sans cesse croire leur corps malade ,et demander réparation,la perte de la perception de l'altérité chez les mégalomanes qui vont sans cesse penser le monde à partir de leur nombril,et demander réparation, chacun met en place un mécanisme de défense délirant pour fuir l'angoisse de perte, qui, si elle n'est pas intégrée et acceptée, provoque l'exaltation pathologique des cerveaux.

En psychanalyse l'angoisse de perte a été découverte par Sigmund Freud,Selon lui, le nourrisson n'est pas en mesure de faire la différence entre absence temporaire ou perte durable de la mère, ou de l'objet qui le satisfait, on pourrait trouver une origine à la quérulence dans la petite enfance de ceux-ci, l'angoisse de perte, ou d'abandon,vécue dans la petite enfance, les pousse à combler un manque originel, et à sans cesse mettre à l'épreuve la sollicitude et la bienveillance des institutions, une manière de paraître "grands" aux yeux de la société et d'échapper à la psychose.

Il ne s'agit en fait que d'angoisses extrêmement archaïques pour réclamer réparation d'un dommage qui ne le sera jamais, leur guérison résiderait dans l'acceptation de la perte comme inéluctable et définitive.Mais ils n'en sont pas capables, il y a,dans le développement de la personnalité des gens de notre société, des caps d'acquisitions (en terme d'affects et non d'intellect) qui, une fois dépassés ne peuvent plus être réparés rétroactivement.

Ce sujet est passionnant et devrait servir de base de réflexion à ceux qui décident nos lois car plus que jamais nos institutions vont avoir à faire à ces pathologies.

Nous vivons une époque de recrudescence de causes occasionnelles d'éclosion du délire, la perte va se faire sentir à tous les niveaux de notre société et nous ignorons à quel point notre société regorge de ces pathologies dites "limites"

Ceux qui vivent la perte à travers un sentiment d'insécurité permanent ne trouveront d'apaisement que dans la demande de réparation.

Nom: 
jJoseph
Site: 
http://

En fait, le psychotique, face à l'angoisse de perte, annule toute différence entre réel et fiction, comme le nourisson ne fait pas de différence entre absence temporaire ou perte durable de la mère. Le quérulent, pour ne pas devenir psychotique, entre alors dans un jeu de Fort Da (Freud, le jeu de la bobine).La compulsion de répétition à l'oeuvre dans la permanence à faire le procès de procès est un moyen pour lui de maîtriser,s'approprier et symboliser l'angoisse de perte. Le problème de la quérulence dans l'institution judiciaire est qu'elle laisse à cette pathologie psychiatrique un champs de jeu du Fort Da ouvert à l'infini, au Canada une Loi permet de cadrer la quérulence caractérisée, il faudra bien qu'en France cela arrive.

Nom: 
Joseph
Site: 
http://

Et pour l'amusement de chacun voici un exemple de procès de quérulent au Quebec:

http://www.jugements.qc.ca/php/decision.php?liste=59168553&doc=A7D22B397...

Nom: 
marie
Site: 
http://

Ah ah ah ! le grand éclat de rire de fin de week end ! merci @Joseph !

...je suis rassurée que Langevin ait été débouté.... car il revendiquait la planète Terre, donc notre plancher des vaches... et j'avoue que cela m'aurait embêté qu'on lui donne raison ....je n'aurai plus su où poser les pieds chez moi , puisque cela aurait été chez lui ! :-D

pour le fun : certains ont posé cette question http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Cahiers-de-vacances/Sons/A-q...

plus sérieux je pense que notre droit peut venir à bout de ces personnes sans qu'il soit nécessaire de créer encore une loi qui interdise à ce genre de personnes d'ester en justice : il y a les consignations, les amendes civiles , les dommages et intérêts, l'exécution provisoire, la recevabilté de l' appel que si les condamnations pécunaires ont été payées... bref je crois que si on veut, on peut.

Maintenant face à un tel cas, il y aurait peut être des liaisons à établir avec le procureur et le service des tutelles non ?

enfin en revenant à la définition de Pottier ci dessus "aussi nommé maniaque processif par Pottier qui, dans son Etude sur les aliénés persécuteurs écrit : Les causes occasionnelles de l'éclosion du délire chez ces malades résident le plus souvent dans la perte d'un procès qu'ils considèrent comme un déni de justice à leur égard" sans aller jusqu'au cas de Langevin , je crois que si les conseils et les juges eux mêmes expliquaient mieux les décisions ou n'en prenaient pas de si aberrantes (voir sur ce blog) en un mot si la justice était mieux rendue, il y aurait peut être moins de plaideurs quérulents.

Nom: 
Joseph
Site: 
http://

"La recevabilté de l' appel que si les condamnations pécunaires ont été payées"

@Marie, que voulez-vous dire, je ne vous suis pas bien? Merci de m'expliquer ce dont il s'agit.

Nom: 
marie
Site: 
http://

je faisais de la" redondance" avec le clavier, en fait je pensais à l'exécution provisoire que j'avais déjà citée, qui si elle n'est pas de droit peut toujours être demandée. il s'agit d'un sacré barrage qui obvie à l'encombrement des cours d'appels . par contre j'avais oublié de citer l'article 700 (sauf dans le cas Langevin il n'y avait pas de partie adverse !) le timbre à 35 € pour engager une procédure , et le ministère d'avocat obligatoire en général (le coût peut être dissuasif) encore faut il qu'il joue son rôle de filtre sinon il participe à cette quérulence . donc toute cette panoplie "financière" ou "administrative" doit permettre d'écarter les plaideurs quérulents pathologiques. comme je l'avais écrit aussi plus haut l'aide juridictionnelle (qui en son temps a permis peut être à de nombreux plaideurs quérulents d'encombrer la justice) a été réformée et peut être retirée comme elle peut ne pas être octroyée. je concluerai donc que la panoplie existe pour arrêter, il ne suffit qu'à l'utiliser sans avoir à créer "une Loi qui permettrait de cadrer la quérulence caractérisée" . J'ai ri en lisant la décision contre Langevin et la démonstration caractérisée de sa quérulence, ...j'espère qu'en France il doit y avoir un raccourci plus rapide pour aller devant le juge des tutelles dans un tel cas ???

Nom: 
Tama
Site: 
http://

Oh la la la la la la .... et dire que je ne donnais pas de nom autre que mon ex mari a cette description parfaite du profil psychologique.

Vous venez d'avoir raconte ma vie, je l'ai appele longtemps PV jusqu'a ce que je decide d'en divorcer.

et c'est pas fini. on est a l'etape 4: D. comme Deni. Je n'ai rien fait.....

Nom: 
Yannis54
Site: 
http://

C'est pas forcément à cause d'un crime resté impuni, qui est devenu "forclos", que l'on devient un quérulent, vous savez. Je ne crois pas trop aux théories psychanalytiques, dont je trouve qu'elles ont une fâcheuse tendance à interpréter les comportements des gens, en essayant d'y trouver des explications "cachées", qui sont, la plupart du temps, erronées et biaisées.

Par contre un truc qui est évident (et qui a été prouvé par la science) c'est que la plupart des quérulents, sont des paranoïaques, qui la plupart du temps, se sentent victimes d'une injustice, persécutés ou rejetés. Ils décident de porter plainte de façon intempestive contre des gens pour obtenir réparation de cette injustice dont ils se croient victimes. Il me semble aussi que la paranoïa est avant tout provoquée par une interprétation erronée de la réalité, une mauvaise compréhension de celle-ci, aboutissant à un délire.

Cordialement,

Nom: 
Yannis54
Site: 
http://

Je corrige un peu mon précédent message pour qu'il soit plus précis. Je voulais dire que la quérulence n'était pas forcément due au fait d'avoir râté le coche avec la loi, suite à des faits graves restés secrets ou n'ayant pas été incriminés.

Nom: 
Indice Bourse
Site: 
http://sttl.in/sitedejeuxpourgagnerdelargent29464

LA reference sur le sujet, on en redemande merci.

Bonjour, 

 

Ayant affaire au même type de personnage, je souhaiterais entrer en contact avec vous. Comment puis-je vous contacter ? 

 

Cdt. 

 

AA

Nom: 
Jacques

Je suis sidéré de la psychologie de comptoir qu'on retrouve dans les commentaires de certains internautess. J'ai pu lire que le psychotique avait une angoisse de perte (en réalité c'est une angoisse de morcellement), que le quérulent processif était un pervers (non, c'est un psychotique, ce sont deux structures différentes), et diverses théories plus farfelues les unes que les autres. Non-spécialistes de la maladie mentale -- et je précise que non, ce n'est pas parce qu'on a eu un ex-mari pervers narcissique ou que sais-je encore qu'on est spécialiste de la maladie mentale --, arrêtez de balancer de telles sottises. Vous ne faites qu'alimenter le feu de l'ignorance qui brûle au pied des blogs de qualité comme celui-ci.

Oui, il a toujours été débouté de ses demandes.

Nom: 
Somny Fabienne
Site: 
cyber-avocat.com

J'en connais une ! Ma propre fille !!!

Nom: 
Somny Fabienne
Site: 
cyber-avocat.com

Je connais un avocat querulent processif ! Ma propre fille !!!

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA