Jun
08
Pensions alimentaires, table de référence 2011

Commentaires

Nom: 
Julo
Site: 
http://

Je voudrais savoir si un tableau comme celui-ci peut servir à demander une réévaluation à la baisse de la pension? .

Je ne prends plus du tout mon fils en DVH et j'ai des droits de visite et d'hebergement "classiques",rien ne m'oblige à le prendre ce sont des droits, pas des obligations, mais comme je trouve que je paye trop de pension est-ce que je peux officialiser un peu les choses, et déclarer que je veux des DVH "réduits" pour payer moins?

Merci de votre aide

Nom: 
Tagada
Site: 
http://

donc si je vous suis bien, vous estimez payer trop de PA et par conséquent vous punissez l'enfant en n'exerçant plus vos DVH parce que cela vous permet de réduire vos frais?

J'espère pour vous que ce raisonnement est motivé par une réel impécuniosité (pas par un motif tel que le cout de la pose de votre nouvelle véranda qui vous epecherait d'assumer vos obligations parentales).

La table de référence est une aide à la décision, donc oui, elle peut etre invoquée. Mais sachez qu'elle n'est qu'un point de départ, si des circonstances particulières sont démontrées, le juge s'en écartera.

Nom: 
suzan
Site: 
http://

Attention Julo, sauf erreur de lecture et d'interprétation du tableau de ma part, l'officialisation d'un DVH "réduit" aboutira à une augmentation de la pension alimentaire.

Ce qui semble logique: si le DVH est réduit, l'enfant est pris moins fréquemment par le parent "non gardien" et se retrouve donc plus souvent (voire exclusivement) à la charge du "parent gardien"; il semble donc logique que la contribution du "parent non gardien" soit augmentée.

Nom: 
HELMAS
Site: 
http://

Bonjour,

J'ai un doute, car le parent gardien peut justifier qu'il a l'enfant à temps plein !

Bon courage.

Nom: 
sylvie
Site: 
http://

Un dvh réduit aboutira à plus de pension pour vous puisque ne prenant pas votre fils, et votre ex fera valoir en plus que vous ne prenez pas du tout l'enfant.

Soit vous ne prenez pas votre fils car vous n'en avez vraiment pas les moyens financiers et dans ce cas vous demandez une dévalorisation de la pension en justifiant que vos revenus ont baissé.

Soit vous ne le prenez pas pour toute autre raison et dans ce cas vous ne bougez pas, cela se retournerait contre vous.

Nom: 
Pascale
Site: 
http://

Dans quelle mesure le JAF prend-il en compte les revenus de la compagne (ou du compagnon) de l'ex pour le calcul de la pension ?

J'imagine bien qu'il ne faut pas faire le total des 2 salalires en question et voir ensuite selon la table de référence.

Mais un ex-conjoint seul, ou pas seul et vivant avec quelqu'un qui gagne bien sa vie, ce n'est pas tout à fait pareil...

Nom: 
tagada
Site: 
http://

En principe, le JAF prend en compte le fait qu'il y ait partage des charges de la vie courante, mais n'additionne pas les revenus parce que le nouveau conjoint n'a pas d'obligation alimentaire envers l'enfant du premier lit. En pratique, cela sera fonction de l'appréciation de la situation (conjoint richissime ou au RSA, soupçon de fraude, besoin de l'enfant, etc.)

Nom: 
pat
Site: 
http://

Il y a pourtant des Jaf qui font l'addition des revenus.....

Nom: 
tagada
Site: 
http://

"En pratique, cela sera fonction de l'appréciation de la situation".

Effectivement, je comprends qu'un JAF convaincu que le futur ex-époux(se) a organisé son insolvabilité et ne vit aux crochets du nouveau(elle) coompagn(on)e que pour les besoins de la procédure ait tendance à additionner.

Nom: 
Pascale
Site: 
http://

Merci pour vos réponses.

En clair : je veux demander une augmentation de la PA (très basse...). Dois-je demander au JAF ce qui correspond au salaire de mon ex dans la table de rférence, ou puis-je tenter de majorer (la compagne de mon ex gagne un peu plus que lui, environ 1800 € par mois) ?

Nom: 
tagada
Site: 
http://

Les aliments, aka la pension alimentaire, sont fixés en fonction de deux éléments, d'une part le besoin du créancier, d'autre part les moyens du débiteur. En principe, la table de référence permet de s'économiser l'étape évaluation des revenus du parent demandeur, mais autant fournir tous les éléments.

En principe également, les revenus de la nouvelle compagne ne sont pas pris en compte, mais le juge devrait tenir compte de ce que votre ex. partage les frais de la vie courante, c'est-à-dire que cela divise ses charges par moitié.

Par ailleurs, le barème n'est qu'une proposition, c'est-à-dire que d'une part le juge n'est pas tenu de s'y tenir, d'autre part que si vous fournissez des éléments particuliers (ex. l'enfant a besoin de soins spécifiques couteux), le montant alloué peut etre supérieur.

Avant de vous lancer, consultez un avocat spécialisé, il pourra vous dire assez précisément ce que vous pouvez retirer de cette procédure (et en principe, il connait les tendances des JAF de sa juridiction).

Nom: 
Limonade
Site: 
http://

Bonjour,

Je suis dans le cas de la compagne qui devra certainement montrer son buletin de salaire!

Je vis effectivement avec mon conjoint qui a deux filles.

Sachant que je vis "chez lui", (Il a contracté un emprunt de 30 ans pour sa maison), je ne vais l'aider uniquement que pour les charges courantes (EDF, eau, assurances,..)

Ainsi, je ne contribue à l'aider qu'à hauteur de 150€ par mois de charges.

Si un jour nous sommes propriétaires ensemble, il va de soit que nous augmenterons les mensualités du prêt.

Mais en attendant, je ne veux pas que mon conjoint soit pénalisé et que le peu que je lui donne soit reversé à son ex!

De mon coté je n'ai pas envie de payer une maison qui ne m'appartient pas et de laquelle je peux être virée à tout moment n'ayant pas de contrat de location!!

Merci pour vos réponses

Nom: 
sylvie
Site: 
http://

Vous ne couperez pas à la présentation de vos revenus, non pas fiche de salaire mais dernier avis d'imposition. Votre conjoint devra aussi présenter un "état de ses ressources et charges" dans lequel il pourra indiquer la somme mensuelle que vous lui versez.

Nom: 
Limonade
Site: 
http://

...et ensuite le juge tiendra ou non compte du fait que je ne paie pas l'emprunt de mon ami??

Savez-vous quelles augmentations se pratiquent en général?

Merci

Nom: 
sophie
Site: 
http://

je suis dans le même cas que vous à la différence que j'ai acheté une maison avec mon mari.

Le JAF a effectivement demandé a voir mes fiches de paye ainsi que mes déclarations d'impots et ce même lorsque nous n'étions ni mariés ni propriétaires.

...

en dehors de la colère à chaques fois que madame l'ex a engagé une procédure, le sentiment de viol de vie privée est bien présent....

Nom: 
marie
Site: 
http://

je vous raconte un cas que je connais : une personne assez aisée s'est remariéee avec un auttre personne sans emploi sans revenus qui avait trois enfants déjà d'un premier lit. Au cours de leur mariage une litige est apparu avec l'ex au sujet des pensions alimentaires des enfants.l'ex a demandé que les feuilles de salaires (au cas particulier il n'y en avait pas car profession libérale) et feuilles d'impot soient transmises. Elles l'ont l'été mais toute la partie conjoint (profession libérale) a été occultée. le juge n'a pas exigé plus. je pense que le juge avait raison de ne pas exiger plus car la personne n'avait rien à voir dans ce conflit ni à élever des enfants qui n'étaient pas les siens.

Nom: 
boblep
Site: 
http://

Bonjour à tous,

Cette grille fixe un montant en fonction des revenus du parent débiteur

Or le code civil mentionne que les deux parents doivent contribuer à l'entretien des enfants selon leur facultés respectives (revenus)

Comment est géré cette contradiction apparente ?

Ne faudrait il pas avoir une grille établissant la pension sur la base de l'écart de revenus entre les deux parents ?

Merci de vos avis

NB : ceci présupposant par ailleurs que les enfants coutent un pourcentage de revenus de leur parents et non pas la conséquence de choix d'éducation (ie : des revenus confortables n'entrainent pas nécessairement le fait que les enfants soient "pourri-gatés") - mais c'est sans doute un autre débat.

Nom: 
viguier
Site: 
http://

Bonjour maître

je suis en instance de divorce depuis juin 2009 avec séparation de corps et de bien pour maltraitance. un premier jugement m'accordé 400€ pour 4 enfants. apres rectification le juge a décidé de m'accorder 750€ de PA. depuis 2009 mon ex marie ne m'a versé aucune PÄ . de plus je crois qui va bientot plus avoir de travail et veut repartir au maroc. que puis je faire pour l'obliger a me verser la pa sachant que mon jugement de divorce repasse en septembre

je vous remercie de bien vouloir me donner quelque renseignement

cordialement

alexandra

Nom: 
jacques
Site: 
http://

Suite à une ONC mes revenus passent de 5800 à 2000 euros

Mme gardent l'appartement en location.

Je dois donc trouver un appartement pour acceuilir 3 enfants un we/2 et la moitié des vacances scolaires.

Je n'ai aucun bien ni de compte épargne et pour courroner le tout ma voiture vient de rendre l'âme (Mme a garder la seconde voiture)

J'ai réussi à trouver en urgence un appartement à 800 euros/mois

Je dois donc prévoir un prêt pour trouver de quoi payer la caution, l'agence immobilière, meubler la maison et acheter une nouvelle voiture (d'occasion).

Je serai au maximum de l'endettement pour la banque.

Est ce qu'au moment de la procédure de divorce cela impactera le capital que je devrais pour la pension compensatoire ?

Je précise que mon but n'est pas de me rendre insolvable mais de répondre aux nécessités d'acceuil de mes enfants et de garder "un minimum à vivre" suffisant.

Pourrais t-on m'imposer de faire un nouveau prêt alors que je n'ai aucun moyen d'emprunter d'avantage ?

Merci d'avance pour votre réponse.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Je ne saurais que trop vous conseiller de déjà demander la diminution (par 3 environ - cela correspond à la baisse de vos revenus) de la pension alimentaire que vous versez pour vos enfants. Ne voyez pas cela comme une faute de votre part mais il vous faut effectivement pouvoir continuer à vivre.

Concernant la PC, elle n'est pas automatique et de plus comme vos revenus ont diuminués, demandez à ne pas en verser.

par contre si vous devez en payez une et qu'économiquement vous ne pouvez pas, demandez à ce qu'elle soit transformée en rente pdt X années, sinon vous serez dans l'obligation de faire un prêt et si vous ne le faitees pas vous aurez bcp d'ennuis

Nom: 
jacques
Site: 
http://

merci pour votre réponse.

Je ne sais pas si je me suis bien exprimé :

je voualais dire que la juge a fixé une PA de 2800 (600 * 3 pour les enfants et 1000 pour la PA de Mme) + 500 impots à ma charge + un pret de 500 e/mois.

Lorsque je dis que mon revenu a baissé c'est donc après la déduction des charges lieés à l'ONC.

merci de votre aide

Nom: 
bon sens
Site: 
http://

vous vivez ce que tant d'homme vivent e ton vécu ( statistiquement ce sont les hommes ) vous avez été condamén àpayer sur la base d'un revenu qu'on affecte de facto à votre ex ( certes les enfants coutent de l'argent mais ce ne sont pas qui tocuhent la PA et décident de son emploi ) vous avez té mis dehors de chez vous.

Et désolé de vous dire que non ce que vous coute cette situation sera pour vos pieds et ne viendra pas en déduction de ce que vous aurea éventuellement a payer en prestation compensatoire .

a ce stade votre seule facon de limiter les dégats est de toute faire pour que votre affaire soit jugée sur le fond en décrivant votre situation et demandant un changement des pensions ( demander une formation collégiale ) .

Ne croyez pas que je cherche a vous casser le moral mais je connais ce genre de situation par coeur vous allez subir une situation économiquement intenable ( vous dites ne pas avoir d'épargne ou de patrimoine pa railleurs ).

La question central est : étes vous au moins sur de conserver ses revenus sur le long terme par si jamais vous le sperdez faire évoluer la situation en demandant des révisions demandera du temps.

c'est bizarre que le juge ait statué sur les impots , en général il ne le fait pas puisue la loi fiscale a sa propre logique , le prêt de 500 euros est relatif a quoi et dure combien de temps ?

et comme vous payiiez avant les impots et le pret votre revenu disponible est passé de 4800 à 2000 .... soit une baisse de 41 % et ce n'est ue le début .

combien cela vous a t il couté d'honoraires d'avocat a ce stade ?

Nom: 
marie
Site: 
http://

"Est ce qu'au moment de la procédure de divorce cela impactera le capital que je devrais pour la pension compensatoire ?"les PA que vous versez tant pour vos enfants que votre future ex n'ont aucun rapport avec la PRESTATION COMPENSATOIRE à laquelle vous serez peut être tenu lorsque le jugement de divorce sera prononcé. seule la PA pour votre future ex cessera d'être versée lorsque le jugement interviendra. c'est pourquoi il ne faut pas trop faire traîner la procédure ....ce qui d'un autre côté n'est pas toujours l'intérêt de MMe future ex qui sait que de toute manière elle a pour l'instant la PA et ensuite la PC ! sous quelle forme de divorce est engagée votre procédure ? MMe future ex travaille t elle ? y a t il des différences de salaires ? bref je vous conseille de lire dans le blog de Maître Bogucki tout ce qui concerne la PC. au plan des impôts ultérieurement vous pourrez déduire toutes les PA que vous versez. Cela fera certainement baisser votre revenu imposable mais normalement vous perdez concomittament les parts fiscales, donc je pense qu'il y aura guère de variation sur l'impôt lui même, vous pouvez tester une simulation sur le site www.impots.gouv.fr. Gardez trace de tous vos frais auxquels vous devez faire face pour vivre décemment avec vos enfants. Commencez à vous familiariser avec les tableaux de ressources et charges cela facilite le travail des avocats ultérieurement et vous savez de quoi vous parler lorsqu'on vous annonce des prétentions faramineuses.

Nom: 
marie
Site: 
http://

quel âge ont approximativement vos enfants ?

Nom: 
MARIE
Site: 
http://

si le jugement a été signifié vous êtes lognue à faire respecter vos droits et ses obligations.

http://vosdroits.service-public.fr/N140.xhtml

Nom: 
marie
Site: 
http://

voir réponse plus bas

Nom: 
marie
Site: 
http://

si il n'y a pas d'écart de revenus ......cela voudrait il dire qu'il n'y aura pas de pension ...;si je suis votre raisonnement bien sûr !

hypothèse où les enfants son tchez la mère et monsieur débituer :

mme 0 mr 100 -> mr doit 10 % PA

mme 100 mr 100 - > mr doit 10 % ou 0% ?

MMe 200 mr 100 - > mr doit 10 % ou 0 % ?

je crois que dans tous les cas monsieur doit 10 % c'est la part contributive à l'netretien de ses enfants en fonction de ses revenus. Il est bien évident que ce pourcentage à un moment donné plafonnera. selon les ressources les enfants demanderont plutôt d'être habillés avec des "marques" plutôt que celles des grands magasins, auront des loisirs et activités différentes. ..;quand bien même ils se régaleront toujours avec la m^me platrée de pâtes ou de frites !

Nom: 
marie
Site: 
http://

c était une réponse à Viguier

Nom: 
Eric
Site: 
http://

Bonsoir à tous

Comme promis je vous fais retour du jugement.

Je vous résume la décision et vous développerai demain avec plus de temps pour aider les mamans et les papas.

Soit la maman revient vivre à Amiens ( possède toujours la maison mais n'a plus de travail) et les droits antérieurs de chacun continuent

Soit elle confirme son déménagement demain le 30 juillet ( elle a deja déménagé car maison en vente) et je récupère la garde des enfants à partir du 1er septembre, pension alimentaire bascule du côté de madame à hauteur de 120€ / enfant , droits de visite uniquement petites vacances.

Quelle que soit son choix : est condamnée aux dépends.

C'est une reconnaissance de la requalification de nos droits à chacun que l'on soit père ou mère.ET aucunement une victoire.

Si le deuxième choix se confirme, je ferai tout pour laisser un droit de visite libre à la maman selon ses besoins et en aucun cas agir comme elle l'a fait.

Je pense que la décision est juste et qu'elle laisse malgré tout un choix à la maman.

Merci de vos réactions et je développerai ultérieurement.

Bonne soirée à tous. J'ai l'impression que mon rôle de père peut continuer pour le bien de nos enfants.

Eric

Nom: 
sylvie
Site: 
http://

Je ne sais ce qu'en pensent les autres mais je trouve que c'est un bon jugement qui met la maman face à ses responsabilités. Elle a voulu vous blouser et elle a perdu. Vous avez été vigilant, avez réagi rapidement, deux mois plus tard, c'était trop tard, les juges entérinent en général le fait accompli, même s'ils ne sont pas d'accord sur le fond (enfin je pense). J'espère que ça en fera réfléchir plus d'un (une). Bonne chance pour la suite.

PS : vous n'avez pas posté ce dernier commentaire dans la bonne rubrique (l'émotion, sans doute) !

Nom: 
MARIE
Site: 
http://

vous avez eu une décision juste, les juges ont mis votre ex devant ses responsabilités eu égard à ses mensonges et montages et je constate que votre réaction est une reaction adulte responsable bonne route. J'espère qu'elle ne récidivera pas.....

Nom: 
Eric
Site: 
http://

Bonsoir Marie Sylvie

Je vous joins quelques passages pour décripter la motivation du jugement. J'attends avec angoisse le retour de flamme. J'espère bien récupérer mes enfants demain.

Bien à vous

Eric

MOTIFS DE LA DECISION

I.Sur la résidence et le droit de visite et d'hébergement

Il résulte du jugement de divorce en date du 2 février 2011, que suivant l'accord des parties, le juge aux affaires familiales a fixé la résidence des enfants chez la mère en accordant au père un droit de visite et d'hébergement élargi.

En l'espèce, Madame a informé le 30 juin 2011 Monsieur de

son déménagement avec les enfants à _____ à compter du 30 juillet 2011 ce

à quoi s'oppose ce dernier.

Il résulte des pièces versées aux débats que le 15 février 2011, Madame

a indiqué être favorable à l'inscription de _____ en classe de 6ème au collège

Sainte-Clotilde à Amiens à condition que le père prenne en charge les frais

d'inscription et de scolarité mais que les parents ont finalement formalisé leur

accord le 22 juin 2011 pour que l'enfant soit inscrit au Lycée Jean-Marc Laurent à Amiens pour la rentrée 2011-2012. Toutefois, il est établi que celle-ci avait déjà

inscrit, sans consultation du père, les enfants à l'école située à ____ dès le

mois d'avril 2011, et qu'elle n'a pas mentionné dans les documents remplis les

coordonnés de ce dernier et notamment l'exercice commun de l'autorité parentale.

Bien que Madame soutient que Monsieur l'a harcèle , force

est de constater qu'elle n'en apporte pas la preuve, la seule plainte en date du 17 février 2011 produite aux débats étant insuffisante pour caractériser la véracité des faits allégués et ce d'autant plus qu'il n'est pas justifié des suites données.

Page -4-

En outre, elle ne démontre pas bénéficier d'opportunités sur le plan professionnel dans l'Est de la France puisqu'elle ne produit aucun justificatif de recherche d'emploi ou d'embauche et ce alors même qu'elle exerce une activité

professionnelle stable en qualité d'____________ au sein du groupe

_____ situé à Amiens.

Bien qu'elle fasse état de l'installation de Monsieur __________ à _______( à

environ 140 kms d'Amiens), pour justifier son propre départ à ________, force

est de constater que ce dernier a été au contraire, contraint de déménager suite à sa mutation professionnelle en date du 1er septembre 2010 sur le site de ____ après fermeture de celui d'Amiens.

De plus, elle ne prouve pas que dans le futur, il lui sera difficile d'entretenir le

logement situé à Amiens dont elle est propriétaire, et pour lequel elle ne règle en conséquence aucun loyer.

Enfin, bien qu'elle fasse état de l'aggravation de l'état de santé de ses parents pour justifier son départ précipité, il convient de relever que selon le certificat médical produit, sa mère qui a subi une chirurgie carcinologique palpérable ( opération des yeux- paupières), est sortie de l'hôpital le 22 juillet 2011, après deux jours d'hospitalisation. Toutefois, aucune précision sur la nécessité d'une assistance quotidienne à domicile ou d'un traitement n'est mentionnée. En outre, s'il est constant que son père, âgé de __ ans, a fait un vertige rotatoire accompagné d'acouphène et de nausées le 19 juillet 2011, il fait l'objet d'un suivi régulier depuis le 12 septembre 2010 pour ses troubles d'audition. Il n'est en outre pas démontré que son état de santé se serait aggravé ces derniers mois.

En conséquence, s'il peut être légitime pour Madame de vouloir se

rapprocher de ses parents, force est de constater que ce projet d'installation à

____ n'est pas commandé par une nécessité impérieuse d'ordre

professionnel ou familial. Ce choix aura pour conséquence d'éloigner le père de

ses enfants, qu'il voit de manière fréquente, en réduisant de façon significative

leurs relations pourtant déjà inscrites dans la durée depuis la séparation intervenue au mois de juin 2009 et fixées par un jugement récent du 2 février 2011. En tout état de cause, ce changement précipité de domicile risque d'entraîner pour les enfants, un bouleversement dans leurs repères et habitudes et ce alors que leur père qui réside avec sa compagne et ses deux enfants est en mesure de les accueillir dans de bonnes conditions.

Ainsi, il appartiendra à Madame d'assumer les conséquences de ses

choix dans l'hypothèse d'un départ en Lorraine et dans ce cas la résidence des

enfants sera fixée chez le père, à compter du 1er septembre 2011 avec octroi à son profit d'un droit de visite et d'hébergement la totalité des vacances scolaires, à l'exception des vacances de noël et d'été qui se partageront par moitié. Les trajets seront à la charge de la mère.

Nom: 
marie
Site: 
http://

"n'est pas commandé par une nécessité impérieuse d'ordre professionnel OU familial." en d'autres termes cela voudrait il dire que si les parents étaient malades cela aurait justifié l'éloignement des enfants du père ? pour les enfants qui doit avoir la primauté le père ou les grands parents ?

Nom: 
bon sens
Site: 
http://

vous avez aussi eu de la chance de passer au TGI d'amiens ... n'essayez pas Evry.

Nom: 
charlie
Site: 
http://

bravo pour votre réactivité et votre combativité, ce jugement est marqué d'une logique et d'une équité qu'on aimerait voir plus souvent !

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Equité bof : le juge lui laisse qd même la résidence des enfants si elle revient!!!!!!

Moi j'aurais tout transférer (et comme ca elle pourra mieux s'occuper de ses parents soit disant mourants)

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Mais je suis TRES contente pour vous et vos enfants quand même. Cela montre également que la justice avance petit à petit

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Ben......en lisant ces derniers commentaires, je comprends de mieux en mieux pourquoi certaines mères se "tirent" loin, très loin dès la séparation.......Et quitte à considérer des enfants comme des animaux domestiques soumis à leurs propriétaires, mieux vaut se les faire inséminer dans l'anonymat !!

Nom: 
MARIE
Site: 
http://

".......Et quitte à considérer des enfants comme des animaux domestiques soumis à leurs propriétaires, mieux vaut se les faire inséminer dans l'anonymat !!"Le seul problème c'est que ces femmes ne sont pas capables d'aller jusqu'au bout de leurs idées, il leur faut le beurre l'argent deu beurre et le "cul" du crémier en d'autres termes pourquoi se battent elles si farouchement alors pour obtenir des pensions alimentaires, qu'elles aillent jusqu'au bout de leurs idées ! le père malgré ce que vous en pensez ne se résume pas à un géniteur. Il représente beaucoup dans la vie d'un enfant.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

J'observe surtout, ici, que des belles mères hystériques veulent la peau des ex conjointes et défendent essentiellement le cul de leur nouveau fermier, mais aussi son compte en banque ! En d'autres termes, pourquoi tant de fermiers et nouvelles fermières, se battent si farouchement pour demander la RA ou la garde totale ? pour ne pas verser de PA, et cerise sur le gâteau, faire ch....l'ex abominée !

Ce que je pense ? c'est qu'un enfant a plus d'importance que ses géniteurs, et qu'il n'est pas un objet de satisfaction narcissique au même titre que peut l(être une voiture !!!

Ce que je pense ? c'est qu'un enfant petit a des besoins spéifiques, n'en déplaise aux fermiers et nouvelles fermières !

Ce que je pense ? c'est que des enfants de 8 et 11 ans devraient être consultés avant de décider de leur sort au gré des désirs de l'un ou de l'autre !

Nom: 
bon sens
Site: 
http://

la paternité étant une construction culturelle ne devrait devenir pére que celui qui en fait la déclaration volontaire. On ne devrait pas devenir père par accident.

Notre société est inconséquente : on explique et a juste titre que la parentalité est un phénoméne largement culturel et on valorise l'adoption mais dans le même temps un type peut se retrouver "pére" pour avoir laché son sperme au mauvais moment et au mauvais endroit.

Et en plus pas de symétrie si la femme dans un tel cas de "coup sans lendemain" décide d'avorter je ne pense pas que le père ait beaucoup de recours juridique ( heureusement d'ailleurs). Comment peut on condamner à payer une pension alimentaire celui qui n'a jamais eu la volonté de devenir pére ? Mystére.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

La paternité n'est pas une construction culturelle !! Par contre la façon de l'exercer, oui ! Il en est largement de même pour la maternité. L'une et l'autre sont soumises à des modes sociétales....hélas, pourrait-on aussi ajouter bien souvent !!

Par ailleurs, lorsqu'on "tire un coup " sans lendemain, la moindre des choses est de se protéger. Il est aujourd'hui ahurissant que des hommes considèrent encore massivement que la contraception n'est qu'une affaire de bonne femme.

Nom: 
Opi
Site: 
http://

Les méthodes de contraception plus fiables et nombreuse sont féminines (pilule, pilule du lendemain etc..., en dernière instance il y a l'interruption volontaire de grossesse) c'est un fait. A l'homme reste le préservatif, qui n'est pas complètement fiable et le coitus interruptus qui l'est encore moins. La vasectomie, légalisée en France il y a seulement 10 ans, est une intervention irréversible et compliquée à effectuer. En plus je peut vous assurer pour expérience personnelle que il y a des femmes qui ne veulent pas le préservatif pour des raisons érotiques et qui vous disent qu'elle sont en train de prendre la pilule lorsque ce n'est pas vrai. Donc effectivement il faut soit s'abstenir, soit utiliser un bon préservatif en refusant l'insistance de certaines femmes qui veulent des rapports non protégés, d'ailleurs aussi pour des raisons sanitaires (maladies sexuellement transmissibles)

Nom: 
Attention
Site: 
http://

L'avortement est tout, sauf une méthode contraceptive !

Quant à la pilule, elle n'est pas fiable non plus à 100% !

Il n'en reste pas moins que si un homme ne veut pas prendre le risque "d'engendrer", il fait le nécessaire, que ça plaise ou non à sa partenaire !

S'il se "chope" une maladie sexuellement transmissible, à qui devra t-il s'en prendre ?

Nom: 
Opi
Site: 
http://

Je n'ai pas dit que l'interruption volontaire de grossesse (l'avortement) est une méthode contraceptive, si vous relisez le post je parle de dernier recours pour une femme qui ne désire pas un enfant (en réalité il y a un autre dernier recours juridique qui s'appelle l'accouchement sous X...). De toute façon je voulais souligner qu'il y a une énorme asymétrie entre l'homme et la femme (à faveur de la femme) face à une grossesse non désirée mais aussi en termes de contraception, je vous invite à prouver le contraire. Si en plus on rajoute la facilité avec laquelle une femme peut avoir la garde d'un enfant même dans des situations incroyables, je pense que les hommes doivent réfléchir très sérieusement pas seulement à la contraception mais aussi à la procréation désirée.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

L'assymétrie dans la procréation tient essentiellement à la contraception. Mais s'il y a autant d'assymétrie, c'est que la recherche s'est toujours focalisée sur la contraception pour les femmes et non pour les hommes. Il y a deux raisons à cela. D'une part, culturellement, la contraception est toujours considérée comme une affaire de femmes et les hommes, en général, ne veulent pas en entendre parler pour eux. (Il y a quelques années, un labo avait trouvé une "pillule" contraceptive pour hommes, mais ça n'a pas marché.)

D'autre part, comme ce sont les femmes qui "font l'enfant", on considère qu'il relève davantage de leur responsabilité de "faire attention".

Donc il est vrai que les femmes ont, si on peut dire, un aventage. Mais vu sous cet angle, les hommes en ont aussi et qui ne sont pas minces : prendre la tengeante ! Et vous en conviendrez avec moi, ces cas sont loin d'être rares.

Je concluerai comme vous, mais en ajoutant : les hommes ET les femmes devraient réfléchir, non seulement à la contraception mais aussi à la procréation.

Nom: 
jacques
Site: 
http://

de retour de vacances je n'ai pas pu vous répondre.

Je vous remercie donc avec un peu de retard et vous adresse ci-joint les réponses à vos questions :

nous sommes mariés sous la communauté de bien sans contrat de mariage

nous avons 3 enfants (6, 9 et 13 ans)

madame travaille pour un salaire de 1300 euros en CDD jusqu'en janvier

Enfin pour la procédure : je ne peux engager aucune accélération de celle-ci étant donné que Mme a refusé le principe du divorce bien qu'elle soit à l'origine de celle-ci.

Je ne sais toujours pas comment faire ? Pensez vous que je puisse faire un prêt sans risquer d'être obliger à refaire un prêt que je ne pourrais pas obtenir et donc risquer d'être condammner pour non paiement de la PC après la prononciation du divorce ?

Nom: 
Opi
Site: 
http://

En parlent de l'asymétrie vous ne parlez pas de l'accouchement sous X et du fait que la loi oblige un homme à reconnaître un enfant s'il ne veut pas le faire, de toute façon, je vous ai dit il faut bien expliquer aux garçons, même à vos enfants ou petit enfants garçons éventuellement, que la paternité est faiblement protégée par la justice et par la société, et qu'une paternité peut très vite se transformer dans des gros soucis financiers et affectifs pour un homme: c'est un fait.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Je ne crois pas que l'accouchement sous X puisse être considéré comme une "chance" pour une femme !

Manifestement peu de gens réalisent ce que peut représenter psychologiquement, l'abandon d'un enfant. Et il faut vraiment n'en avoir aucune idée pour penser, ne serait-ce qu'une seconde, qu'une femme abandonne son enfant comme on se débarasse d'un objet encombrant ! On peut du reste dire la même chose de l'avortement. Je ne connais pas de femmes, sauf exception, qui n'en ait pas gardé peu ou prou ou tôt ou tard, des séquelles psychologiques. C'est d'ailleurs à ça qu'on voit la différence entre hommes et femmes dans l'approche de la procréation. Pour un homme l'avortement est un acte seulement technique, pour une femme il y a toujours une autre dimension psycho affective.

Aucune loi pour l'instant n'oblige un homme à reconnaître un enfant. Et si des analyses ADN permettent de faire la preuve de la filiation, l'homme sera tenu, éventuellement, de payer une pension alimentaire. Mais rien ni personne ne peut l'obliger à la payer, comme rien ni personne ne peut l'obliger à être présent aurpès de l'enfant. Comme rien ni personne ne peut empêcher un père de prendre le large après un divorce.

Vous trouvez que la paternité n'est pas protégée aujourd'hui ? je trouve au contraire, que la paternité est sacralisée, comme était sacralisée la maternité hier. Il n'y a pas un seul juge qui ne va pas donner de droits à un père, fut-il absent durant des mois. Par exemple, la loi indique qu'un père aura l'autorité parentale s'il a reconnu l'enfant durant sa première année. Or, les juges accordent aujourd'hui cette autorité parentale à des pères qui se pointent au bout de 2 ans et plus !

Je n'ai pas de petits enfants, mais mon mari et moi, apprenons à nos deux ados (un garçon et une fille) et depuis toujours, à être des êtres responsables, et responsables de leurs actes.

Nom: 
pat
Site: 
http://

"Pour un homme l'avortement est un acte seulement technique, pour une femme il y a toujours une autre dimension psycho affective."

En effet il est bien connu que l'homme est imperméable a tout sentiment, voire toute douleur, on se demande même si il ne serait pas inutile d'utiliser l'anestésie pour les opérer comme pour les enfants il y a quelques temps.

Votre conception de ce qu'est un homme est assez simpliste et affligeante

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA