Jun
20
Protégez bien vos données personnelles, votre conjoint pourrait les utiliser contre vous

L'un des grands classiques des divorces à l'heure actuelle est le piratage des différents comptes emails, EDF, téléphone, impôts, internet et autres de l'un des époux par l'autre, soit qu'il veuille trouver des informations, soit pour préjudicier simplement.

Il convient donc de prendre quelques précautions pour s'assurer d'un minimum de problèmes:

* créez un comtpe email en ligne, sur lequel vous n'accedez que par le web et sécurisez le au maximum en créant un mot de passe spécifique, en le liant avec votre téléphone personnel (portable) et en mettant un email de secours que ne connais pas votre conjoint

* effacez systématiquement avec un logiciel adapté les traces de votre passage

* verifiez que votre conjoint n'utilise pas sur votre ordinateur un espion de frappe qui lui permet d'avoir une copie de tout ce que vous faites. Au besoin ne faites les démarches personnelles que sur votre portable codé ou sur votre ordinateur au bureau ou chez un tiers

* ne laissez bien entendu rien trainer chez vous si vous habitez encore sous le même toit, amenez tous vos documents à des proches ou dans un coffre bancaire

* modifiez tous les mots de passe et email de sécurité de tous vos abonnements internet (y compris banques, impôts et téléphone)

Commentaires

Nom: 
is
Site: 
http://

Je suis en accord avec ce rappel car je vis actuellement une problématique avec mon numéro de caf soit disant confidentiel qui ne le deviens plus si l'ex femme ou mari le détient (numéro de caf à fournir à la cantine pour ma part), et qui peut alors se rendre a la caf qui ne demande aucune pièce d'identité , ni notre numéro confidentiel de dossier avec la photocopie d'allocataire et soutirer tous les renseignements du dossier sans que personne ne s'en rende compte...

La caf n'a aucun moyen de protéger mon dossier selon leurs réponses par e-mails....

Je reste consternée par ce manque d'ouverture de leur part...il n'accepte même pas de noter sur le dossier en rouge par exemple demander la pièce d'identité au guichet, ne rien donner au téléphone comme renseignement, donc si une tierce personne se fais passer pour vous, plus rien n'est confidentiel...je reste médusée...

Avez vous déjà vécu cette situation et quels ont été vos recours?

Merci

Cdt

Nom: 
Demolition man
Site: 
http://www.demolition-service.fr/

Je vous remercie pour ces informations. C'est vrai que l'informatique et les logiciels si simple d'installation, rendent l'espionnage à la portée de tous.

Cependant pour l'avoir fait subir, fouiller dans les affaires de l'autre à la recherche de preuves évidentes de sa culpabilité ne sert qu'à déconstruire ce qui a été bati pendant des années.

Le retour du baton est bien pire, celui ou celle qui se sent violée dans son intimité ne pardonne souvent jamais, ne laissant que les débris d'un passé heureux et personne pour recoller les morceaux.

Bref si j'ai un conseil à donner, ne surveiller pas vos proches, si vous avez des doutes parlez-en, vous êtes souvent aussi responsable de la situation, dans une relation durable, il y a toujours deux intervenants.

Nom: 
Avocat Paris
Site: 
http://www.avocat-mahbouli.com

Merci pour ces informations intéressantes :) en tant que Avocat divorce Paris je confirme qu'une protection des données informatiques est innéluctables.

Nom: 
warrior
Site: 
http://

"Bref si j'ai un conseil à donner, ne surveiller pas vos proches, si vous avez des doutes parlez-en, vous êtes souvent aussi responsable de la situation, dans une relation durable, il y a toujours deux intervenants."

oui c'est vrai avec des personnes équilibrées... car si la personne qui cherche est perverse et qu'elle cherche tout ce qui est possible pour détruire l'autre et lui nuire à tout prix pour son propre interet égosite, à quoi bon.

Nom: 
coco
Site: 
http://

Oh même pas besoin de laisser traîner quoi que ce soit, la CAF, la Caisse des Ecole sou tout autre service public, coopère avec l'ex et l'informe carrément et directement, transmet les infos surtout s'il ya un jugement de pension alimentaire qui n'est d'ailleurs jamais effectif sauf volonté du débiteur....

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA