Nov
12
Quel sens donnons-nous à cette blogosphère?

Lorsque la blogosphère fut créée, à l'été 2007, il s'agissait de donner aux avocats un espace de visibilité en vue d'améliorer notamment l'image de l'avocat auprès du grand public.

Chaque avocat a le droit d'avoir un blog, et les visiteurs de la blogosphère sont assurés de la qualité d'avocat des bloggeurs.

Et c'est là la particularité de cette blogosphère, dans ce monde Internet fait d'insécurité de l'information, le visiteur trouve ici l'assurance de que tous les blogs sont faits par des avocats, professionnels du droit, profession réglementée avec ce que cela implique de responsabilité des propos tenus par ces professionnels.

La présentation de la blogosphère est ainsi faite que seuls les 7 derniers sujets publiés sont visibles en première page, de même que les 6 blogs les plus actifs, c'est à dire ceux qui publient le plus d'articles et recoivent le plus de commentaires.

Comme toute blogosphère, celle-ci n'est que ce que nous, avocats bloggeurs en faisons.

Il y a actuellement une cinquantaine de blogs plus ou moins actifs, les autres étant peu voire pas actifs.

Il est rapidement apparu que cette possibilité de publier avait déclenché chez certains (dont je suis à l'évidence) une sorte de besoin d'écrire et de communiquer.

Nous nous sommes appropriés l'outil et chacun a pris ses marques, décidé de ce que serait sa "ligne éditoriale". Chacun de ces sur-actifs du blog prend régulièrement du temps non seulement pour écrire les billets de son blog mais également pour visiter les autres et donner son avis.

Une sorte de relation informelle s'est même créée entre nous, l'internet abolissant nos distances géographiques, le blog nous rapprochant.

Des visiteurs de nos blogs, internautes de passage, sont parfois devenus récurrents, présents actifs et c'est là aussi un échange agréable.

De temps à autre, un nouveau confrère semble vouloir absolument tenir le haut de la liste, être le 1er des blogs les plus actifs, à n'importe quel prix. On voit alors fleurir sur son blog des informations sans aucun intérêt, simple copié-collé de sites divers, parfois même des billets restreints à un seul mot...

Je trouve cela vraiment déplorable et surtout dévalorisant pour toute la profession. Si l'un d'entre nous veut arriver "en haut de l'affiche" il suffit d'écrire des articles, régulièrement, souvent même, pour son blog, des articles interessants l'internaute de passage. Articles qui, par là même génèreront des commentaires. Il pourra ainsi grimper sur ce piédestal dont il semble rêver et en même temps apporter sa pierre à l'édifice virtuel qu'est cette blogosphère. Mais de grâce, à quoi sert de remplir ainsi la blogosphère de vide.

Commentaires

permet d'accéder aux plus actifs...

je l'ai toujours dit pour éviter ces dérives, il est nécessaire de tenir compte que de la popularité et non de l'activité, cela permettrait de privilégier la qualité à la quantité.

au tout tout début de la blogo, mais cela a peu duré, c'était le cas et c'était mieux !

... de mettre les blogs des plus populaires sur la page d'accueil, au même titre que ceux des plus actifs.

Je suis populaire, mais pas très actif (de même que Me ALLEGRA, par exemple). C'est totalement injuste de ne pas nous référencer sur l'accueil d'avocats.fr...

car l'objectif de la blogosphère est d'apporter du contenu, donc de mettre en avant l'activité des avocats, c'est un but commun et non individuel. L'objectif n'est pas de truster le plus de visiteurs possibles par blog mais bien d'attirer ensemble un maximum de visiteurs par la qualité, le contenu et la vivacité de nos blogs.

pourquoi pas les deux formules: actifs et populaires !

Einstein, il n'était pas dernier du classement de sa classe?

Ce qui compte, c'est le plaisir offert à ceux qui lisent Une récréation plus qu'une salle de classe. D'ailleurs l'hotesse de ce lieu a été absente pendant longtemps mais est restée populaire, comme vous l'écrivez grâce à la qualité de son blog.

Je la sais qui rougit

heureusement que mon blog était déjà rouge sinon, il serait devenu grenat

comme le sancerre rouge...

plutôt le cahors!

pas la popularité, qui n'a aucun sens.

Nom: 
el pigeon
Site: 
http://

toute métrique est fautive et encore plus les métriques automatiques en usage sur Internet. Vous avez raison essayez de susciter du "passage" o uaugmentez un indice d'activité de facon artificielle est relativeemnt facile.

C'est pour cela qu' à mon avis cahque auteur de blog ( avocat ou pas ) doit se donner un objectif pour lui même , économique, éthique et d'échange et prendre ses décisions de publication en fonction de cela et ..la grace c'est à dire l'audience viendra par surcroit.

Depuis que Internet s'est dévelopé par contre le déluge d'argent permet de se placer en tête d egondole mais l'investissement ne reste rentable qu'avec du fon derriére.

Bref vous n'avez pas de souci a vous faire et j'espère que la qualité de vos angles et de vos publications vous génére du chiffre d'affaires et des cas intéressants !

nous en révons... Le chiffre d'affaires, nous nous en souvenons

c'est pourquoi nous avons une deontologie que certains semblent oublier. La délicatesse et le respect des lecteurs doit être une vertu partagée.

cela dit il n'est quand même pas difficile de séparer le bon grain de l'ivraie et de se rendre compte que l'abondance de billets ou commentaires à soi-même ne va pas dans le sens de l'information et du partage mais du raccolage.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA