Oct
19
Retour de Lille

J'y étais et quel bonheur de rencontrer Dominique, Véronique, Sylvie, et même brièvement Jaques Louis, bloggeurs impénitents qu'enfin cette convention m'a donné l'occasion de rencontrer et d'apprécier à leur juste valeur car, comme l'a justement relevé Sylvie LO RE, nous gagnons à être connus.

5300 avocats d'un coup, ca donne un peu le tournis. Cela permet aussi de voir à quel point la profession est inquiète des réformes sans concertation qui ignorent purement et simplement l'intérêt du justiciable et les réalités du terrain.

Comment Madame DATI a t'elle pu oser devant une telle assemblée tenir des propos aussi déplacés que de faire valoir l'intérêt pour la profession des futures possibilités d'association avec des avocats chinois ou quebecois!

Bien sûr, c'est certainement très interessant, mais pour qui? Pour combien de justiciable et combien d'avocats?

Commentaires

qui se ruent pour manger, c'est vraiment sidérant

euh.............

car nous sommes sorties, c'est pas vrai?

déjà l'interpellation déplacée sur les victimes vues le matin " vous ne réagiriez pas ainsi si vous les aviez vues" a déclenché un tollé. Non, mais qui les défend ?!

Notre maire de Lille avait dit qu'il fallait arrêter de légiférer à l'aune des faits divers !

qui peut se satisfaire de cette instabilité de tous les instants. Le droit pour apporter des garanties et de la sécurité doit être stable.

en réalité, même les avocats dits d'affaire, n'en ont que peu l'usage car nombre d'entre eux vivent exclusivement sur le national et n'envisage pas un "joint venture"

que notre sinistre a aussi déclaré que la justice avait été pendant trop longtemps une affaire de professionnels : confions donc le règlement des litige à des gents incompétent, la justice sera tellement mieux rendue...

quelle intervention pitoyable !

ont fait un reportage, ICI

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA