Mar
04
Statistiques divorce: inégalité homme-femme

Le service des statistiques du Ministère de la Justice a publié les chiffres sur le divorce de 1996 à 2007 dans infostat justice de janvier 2009 (fichier à télécharger ci-dessous).

Outre les informations générales sur les divorces, qui ont été fort bien relevées sur le blog de Me LO-RE, et avec les précautions nécessaires à toute statistiques, les chiffres donnés en matière de résidence des enfants et de pension alimentaire questionnent.

En effet, bien qu'il soit précisé que certains éléments ne sont basés en fait que sur 30% des cas, on relève une inégalité flagrante tant dans la résidence des enfants que dans l'attribution des pensions alimentaires.

En effet, on voit qu'une énorme majorité des enfants résident chez leur mère, et que lorsque les enfants résident chez le père, majoritairement il ne perçoit pas de pension alimentaire.

Au delà des lourdeurs sociales évidentes, cela fait clairement apparaître (ce qui pour les praticiens n'est pas une surprise) que la résidence alternée est dans près de 10% des cas un véritable enjeu de négociation puisque les consentements mutuels prévoient le double de résidence alternée que les autres divorces.

Quand au problème des pensions, il est juridiquement incompréhensible. En effet légalement chacun des parents doit participer à l'entretien et l'éducation des enfants en fonction de ses facultés contributives. Que certains n'aient aucun moyen est évident et explique possiblement les 16,1% d'absence de contribution lorsque l'enfant réside chez la mère, mais en aucun cas cela ne peut expliquer les 74,7% d'absence de contribution quand l'enfant réside chez le père...

Il y a donc là une aberration et il est nécessaire que les pouvoirs publics attirent l'attention des magistrats afin que la barre soit redressée.

Commentaires

Nom: 
el pigeon
Site: 
http://

Me je ne vos le fais pas dire. que c'est trés bizarre de prendre en compte le sexe du débiteur potentiel de pension alimentaire, que c'est trés bizarre ....

et que je redis que le même surprenant critère non écrit est pris en compte pour l'obtention d'une prestation compenssatoire et la détermination de son montant.

La difficulté en ses matières étant d'anlaser "toutes choses égales par ailleurs".

Cordialement,

Nom: 
seleo
Site: 
http://

Malgré la loi de 2002, les juges se basent encore sur le "vieux" shéma social : Mme ne travaille pas (ou à temps partiel) et élève les enfants, Mr travaille toute la journée, voit peu les enfants et ramène de quoi faire vivre la famille...

Lorsqu'on reproduit ce shéma lors des séparations, donc Mme garde les enfants et Mr paie pour entretenir ex-femme et enfants.

Or ce shéma n'est plus d'actualité, en tout cas plus assez pour le généraliser.

Dans bcp de couples les parents travaillent tous les 2, s'occupent des enfants tous les 2, Mr comme Mme prennent des RTT pour garder les enfants malades.

Mais ce n'est pas pour autant reconnu par les juges, et si les parents sont en désaccord pour la résidence des enfants, Mme est encore largement favorisée.

D'ailleurs il suffit de voir les "choix" qui s'offrent à chacun des parents par rapport aux enfants :

généralement pour Mme ça se jouera entre résidence principale et résidence alternée, alors que pour Mr ça sera DVH ou résidence alternée.

Et même en résidence alternée, il reste très courant que Mr paie qud même une pension alimentaire. Au titre de la "disparité des salaires", argument bien discutable...

Nom: 
Information
Site: 
http://

il me semble que les juges se basent également sur l'ensemble de l'abnégation d'une mère dans l'éducation de ou de ses enfants : congés parental, arrêts consécutifs pour maladies des enfants, temps partiels pendant des années, etc...

On sait également que les femmes ont toujours pour le même métier un salaire moindre et moins évolutif.

Nom: 
el pigeon
Site: 
http://

combien d'argent gagne t on en ton nom !

Ce qui est frappant est quand on parle droit et fait certain(e)s s'obstinent à répondre idéologie ou belle envolée ...

Vous imaginez un JAF se baser sur "l'abnégation" ?

Je préfére penser qu'ils appliquent la loi en prenant en compte les faits et les preuves. Si seulement il pouvaient le faire sans "biais" systématique et en appliquant la parité réelle.

deux choses il y autant de bon et mauvais pères que de bonnnes et mauvaises mère ( pour en rester des images caricaturales) .

deuxiémement ce n'est pas à un homme en particulier de payer pour une disparité salariale globale . Ce genre de raisonnement reléve justement de la pire des équations ajouter à une injustice sociologique colective une nouvelle injustice individuelle.

Combien de mariages se célébreraient encore si les hommes étaient conscients que ce type de "justice" leur sera appliqué un jour ?

corriger les biais sexistes des décisions c'est oeuvrer pour une réelle égalité entre homme et femme.

Sachant que on divorce d'individu mais que je ne souhaite à personne de divorcer de la moitié ( voir plus ) du genre humain.

Cordialement.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Information et el pigeon parlent de choses differentes : PA d'un côté et résidence des enfants de l'autre.

En ce qui concerne les PA je croyais que les juges se basaient sur les revenus et charges de chaque "protagoniste" ?

En ce qui concerne les enfants, si les "clichés ont la vie dure", les faits aussi hélas ! Ce sont quand même bien encore aujourd'hui les femmes qui s'occupent essentielement des enfants......à moins que toutes les stats et éudes sociologiques soient truquées sciemment !

Nom: 
papa et citoyen responsable
Site: 
http://

n'est-il pas plutôt des conséquences de la justice familiale que des parents la situation sociologique d'aujourd'hui... ?

85 % de résidence à la mère et en effet comme soulevé, une mère à le choix entre résidence principale et ra (mais faut surtout pas lui imposer.... mais les enfants dans tout ça ?) et un père un dvh (et encore hors de toute accusation ou éloignement volontaire géographique....) et résidence alternée (en fait seul le deuxième est un choix, difficilement accessible, le premier relève de la coutume...)

ça fait trois ans que j'essaye d'avoir la résidence alternée pour notre fils, que je me prend toutes les accusations, sauf attouchements ou abus sexuels... ouf ! et lorsque notre fils demande à être entendu, madame dit surtout pas, il est manipulé, et zou à la trappe, depuis et afin d'éviter la résidence alternée, elle a déménagé, la justice dans son grand respect de l'intérêt de l'enfant à validé, lui imposant actuellement des trajets qu'il n'avaient pas à faire avant que sa mère reçoive l'assignation, étant confié depuis plusieurs mois à la grand mère maternelle, la jaf n'a donc pas accordé le transfert de résidence, alors que par sa décision à transféré la résidence à 50 km alors que je suis à 1 km de son école où il est encore.... de même les trajets n'ont pas été traité alors que je demandait naturellement à ce que ce soit madame qui en est la charge....

pour info, elle a demandé volonairement sa mutation... et ce n'est pas pour promotion, mais pour rejoindre son nouveau compagnon, et qui paie le prix, l'enfant et le père pour pas changer !

mes clients hommes répugnent à demander une pension pas les vôtres ?! j'en doute !

Nom: 
anna
Site: 
http://

bonjour je ne suis pas d'accord avec vous quand vous dites que la garde alterné est rarement accepté quand un pére la demande.mon ex l'a demandé 10 ans apres notre separation et on la lui a accordé malgres le refus de mon fils(il avait alors 12 ans)resultat :mon fils s'est retrouve en echec scolaire et a fait une depression.je presise qu'il voyait son père tous les week end mais ces demenagements d'une semaine sur deux l'ont destabilisé.cela fait 4 ans que j'essaye de faire enlever cette RA ET MON FILS QUI A ACTUELLEMENT 16 ANS EN A PLUS QUE MARRE.et je presise aussi que le seul qui paye le prix fort dans l'histoire C'EST TOUJOURS L'ENFANT!!!ET PAS LE PERE .il y a des injustices dans les deux cas mére ou pére ce ne sont pas les pères qui sont toujours lésés mais bien les enfants!seulement voila avec des pleurnichards dans votre genre on se retrouve avec des associations de pères qui font n'importe quoi et des lois comme celle de la garde alterné qui detruisent nos enfants! Qui pourrais vivre en demenageant toutes les semaines?ET JUSTEMENT AU MOMENT OU LES ENFANTS ONT BESOIN DE PLUS DE STABILITE?Desole mais cela fait 4 ans que je vois mon fils dépérir alors qu'avant tout allait bien il voyais son père quand il le voulait seulement voila il y avait la pension c'est ca le vrai problème .Nos enfants souffrent et ne merite pas qu'on les partage ainsi en deux parties bien egales qui permettent de ne plus payer de penssion.je pense qu'un enfant a besoin de ses deux parents et qu'a differents moment de sa vie il a besoin de l'un plus que de l'autre(il prefereras parler de foot avec papa et parler de fringues avec maman par exemple)et je pense qu'il a le droit de choisir ces moment si toute fois cela est possible:que ses deux parents soient suffisement intelligent pour le comprendre au lieu de se livrer la fameuse guerre des sexes.

Bone journée

Nom: 
el pigeon
Site: 
http://

guerre d'individu à individu .

La ou je suis d'accord avec vous c'est que le flou et l'imprécision qui régnent sur les aspects financiers du divorce ( ci la PA ) rend les choses humainement plus dures ( ici la parent préfére la RA au paiement de la PA et tant pis pour la vie de l'enfant ).

Cette hypocrisie plus l'ideologie de l'enfant objet ( tout le mondre veut avoir des droit dessus : beauc parents, grands paretns, homoparents ...) ca va faire des ravages.Mais pour en revnir à l'objet du billet de Me Bogucki relatif aux statistiques des juridictions en matière de divorce, oui il reste des a priori sexistes dans la tête des juges et ( c'est vrai ) dans la tête des justiciables.

La tête d'un collégue quand je lui ai dit de demander 1000 euros de PA pour ses 4 enfants . Il m'a dit " ca va pas je vais pas me faire entretenir c'est ce que je lui reprochais" . J'ai du lui rappeller que c'était pour les enfants "M ais j'ai pas besoin d'elle pour ca !" . Le dernier argument qui a porté a été : tu peux les épargner au nom des enfants ils en feront ce qu'ils voudront. Et la il a demané. Et il a obtenu

Mais au départ Tarzan voulait pas de pension ....

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Nul doute que nombre d' hommes rechignent à demander une pension alimentaire. Quelle peut en être la raison en dehors des préjugés qu'el pigeon appelle "sexistes" ?

Je pense qu'une des raisons est aussi que les hommes gagnent mieux leur vie que les femmes, mais aussi qu'ils ne savent pas exactement ce qu'est une PA.

Inversement les avocats que je connais ( y compris dans la famille) affirment tous que l'une des préoccupations des hommes au moment de la séparation, est le refus de payer quoi que ce soit. Le discours entendu étant : " c'est elle qui se barre, je vais en plus lui refiler du fric" !

Il est semble évident qu'il faille mettre de l'ordre dans tout ça afin que les justiciables n'aient pas l'impression de l'arbitraire le plus total en fonction de l'avocat ou du juge à qui l'on a à faire.

Il devrait être obligatoire de fournir les justificatifs des rentrées d'argent pour chaque partie et qu'une grille de montants de contribution ( mot plus juste que "pension") alimentaire soit définie pour tous, et pour chaque enfant à charge en fonction de son âge.

@El pigeon 1000 euros de PA ???.....Vous avez fait fort là !

J'espère que vous n'avez pas transformé votre ami de Tarzan en ....Mandrin !

Nom: 
zorg
Site: 
http://

attention ( j'ai mes ....) a dit :

<<J'espère que vous n'avez pas transformé votre ami de Tarzan en ....Mandrin !>>

c'est un fantasme ? une envie ? en avez vous parlé avec votre psy ??

Nom: 
TomVerlaine
Site: 
http://

Ce genre d'étude ne devrait jamais être rendue publique.

Pas tant parce que des pères pourraient s'en servir, ça fait longtemps que la majorité de ceux qui sont conscients de tout ça prennent leur mal en patience en attendant des jours meilleurs.

Nan, le risque c'est de provoquer des crises d'urticaire chez "Attention" et consoeurs qui vont se traduire par du spam sur tous les lieux d'expression publique jusqu'à rendre le propos inaudible.

Nom: 
el pigeon
Site: 
http://

était incontestablement victime de SAP :

"Compagnons de misère,

Allez dire à ma mère,

Qu'elle ne me reverra plus,

J'suis un enfant, vous m'entendez. . . .

Qu'elle ne me reverra plus,

J'suis un enfant perdu."

euh désolé , un peud 'humour parfois ( je précise que j'ai aussi eu la joie de vivre un "beau" divorce ... donc je peux au moins rigoler pour ce prix la ) .

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Ouais....vous avez raison el pigeon ! Mais point vous ne futes étonné qu'il ne parlât pas de son papa ?

Il y a aussi ce refrain dans une des chansons sur Mandrin :

Celui qui sût me prendre

C'est un garçon de Flandre

Un soir entre deux draps

Ce qu'il me fit -- vous m'entendez

Un soir entre deux draps...

Je ne vous le dirai pas

Je ne sais ce qu'il lui fit....mais mieux vaut prévenir votre ami.

Vous connaissez ?

Un homme averti en vaut deux !

( C'est toujours de l'humour bien sûr)

Nom: 
el pigeon
Site: 
http://

en fait il y a aussi un bon résumé du divorce vu coté du justiciable ( plutot coté homme ) qui a le mérite d'être dans la version la plus courante ( pour les versions arborescentes d'un mythe ooud'une chanson populaire voir levy-strauss ) .

Ma vision du divorce donc :

"Ces messieurs de Grenoble

Avec leurs longues robes

Et leurs bonnets carrés

M'eurent bientôt, vous m'entendez,

Et leurs bonnets carrés

M'eurent bientôt jugé.

Ils m'ont jugé à pendre,

Ah c'est dur à entendre !

A pendre et étrangler

Sur la place du, vous m'entendez,

A pendre et étrangler

Sur la place du marché.

Monté sur la potence

Je regardai la France ..."

Quelle pitié au Royaume de France !

Nom: 
anna
Site: 
http://

en parlant d'homme qui ne reclame pas de pension mon ex lui me reclame 3500euros de dommages et interets pour soit disant procedure abusive quand j'essaye d'aider mon fils !pas mal non?

Nom: 
Enfants = Papa + Maman
Site: 
http://

"Anna" fait de son cas une généralité:

La résidence alternée, est de fait rare quand le père la demande, et que la mère s'y oppose.

Quiand une résidence alternée se passe mal, c'est en général qu'un des 2 parents essaye de disqualifier l'autre parent, ce qui est apparemment le cas pour Anna. Un des autres facteurs peut être une mauvaise alternance temporelle. Si tous les 15 jours sont trop rapprochés, il existe d'autre solutions, 1 mois, 6 mois, 1 an. Ces formes d'alterance existent et se passsent bien.

Enfin, si Anna pense vraiment que son fils vit mal cette alternance, elle n'a qu'à laisser la résidenc principale au père, et ne voit son fils que tous les 15 jours (éventuellement), comme c'est le cas de la plupart des pères.

Dans tous les cas, toutes les études des expériences les plus anciennes, (Californie et Suède) montrent que la Résidence alternée est ce qu'il y a de moins mauvais pour les enfants, et ce qui fait le moins de dégats à long terme.

En ce qui concerne les pensions, la plupart des pères qui ont obtenu la résidence se sont battus pour le bien de leurs enfants, et la pension ne vient que comme un complément éventuel. Le principal pour eux est d'assumer la responsabilité qu'ils ot vis à vis de leurs enfants au mieux.

Chez les mères, qui ont la possibilité d'avoir facilement la plupart du temps la résidence habituelle, conseillées par les associations féministes (CEDIF? ETC...), et leur entourage, la pension est souvent primordiale (m^me si elles n'en ont pas besoin, d'autant plus que la justice accorde le plus souvent, en fait les pension POUR LA MERE ET NON Pour les enfants. J'ai constaté des pensions très basses, quand la mère s'était "moqué) de la justice, et avait été condamnée (par exemple pour non présentation d'enfants), les juges voulant "la punir". Ceci montre bien que dans la plupart des cas, on ne tient pas compte des enfants, des revenus du père, mais du "bien-être" de la mère (Pensions qui laissent moins de 500 euros au père pour vivre, alors que la mère et son nouveau compagnon ganent plus de 3000 euros etc....).

Tout irait mieux, dans l'intérêt de l'enfant, si la résidence alternée était la base, en cas de séparation des parents mariés ou non (et pas seulemnt de divorce), et éviterai bon nompbre de conflit liés à ces pensions qui poussent bon nombre de mères à voulir la résidence habituelle, pour toucher allocations et pensions.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Manifestement, vous dites que votre fils ne supporte pas la RA. Vous avez donc une solution au pb dites vous : la suppression de la RA.

Dans l'intérêt de votre fils, pourquoi ne la supprimez vous pas de vous même : laissez votre fils chez son père. (n'oubliez pas l'intérêt de votre fils AVANT le votre)

Nom: 
Attention
Site: 
http://

arriver à transposer la chansonnette de Mandrin qui allait être soumis à la roue pour être trucidé, au pauvre hère divorcé ....m'en bouche un coin !

Vous nous dites souvent que votre divorce fût difficile, mais là, je pense qu'il fût carrement dia-bo-lique !

En fait en lisant tous ces posts je pense qu'il

faudrait inviter sur ce blog les homosexuels qui réclament à cors et à cris le mariage ......

Pour ma part je me demande, si c'était à refaire aujourd'hui, si je passerais le seuil de la mairie !

Encore que... en épousant un homme (ou une femme) riche, vieux et malade on doit s'en tirer pas mal !

Qu'en pensez - vous sage ramier ? ( je re-plaisante bien sûr)

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Nous on paye 1200 EUR. Mais on c'est dans le schéma classique : Monsieur paye à ex Mme. Il y toujours pire que soit

Nom: 
el pigeon
Site: 
http://

Rachida dati n'ayant pas rétabli le supplice de la roue ( elle s'est seuelement attaqué au revival des procés des fous ) un jusiticable ne risque pas ca .

Non , perso , je m'en suis bien tiré. Mais il suffit de parcourir internet pour lire tant d'histoires horrbiles de suicides, de meutres liés à une préocdure de divorce que ....

Ce qui fait pour moi le lien entre ce passage de la complainte et les divorces c'est la distance entre la machine judiciaire et le véu ce l'individu ( qui pour le coup en génral a rien fait de mal ).

Sinon pour sourire , oui , oui je suis partisant du mariage ouvert aux personnes de même sexe et Même un jour ( faut que le progrés continue ) au mariage polygame multi-sexe qui générera un vrai renouveau du droit de la famille.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Mais que voilà de bonnes idées : alterner tous les 6 mois ....tous les ans.....

Moi je propose d'alterner toutes les deux vies réincarnées !!!

Quant à prétendre que la Californie ou la Suède montrent que "la résidence alternée est ce qui est de moins mauvais pour les enfants" , vous gallégez cher Monsieur...

La Californie a même dû modifier sa loi en 1994 pour ne plus autoriser que les résidences alternées demandées conjointement, librement, par les deux parents. Et encore faut-il que l'intérêt de l'enfant soit préservé !

@ yara

Il ne vous vient pas à l'idée que le fils en question à l'âge qu'il a, a peut-être son mot à dire ?

Mais que non....ça ne peut vous venir à l'esprit, suis-je sotte........Un enfant ça ne peut aimer que la RA ou la garde à son père !

Nom: 
Attention
Site: 
http://

quel coquin....je vous vois venir el pigeon .... pigeon vole, puis volé et maintenant volage ?

Nom: 
pat
Site: 
http://

sur 8 ans et en commençant par moi(l'enfant a 10 ans)

on verra la réaction de la maman, qui est prete a tous les arragements d'élargissement de la garde mais refuse avec horreur la résidence alternée....Ah oui tous les arrangements seront possible apres le jugement parce qu'avant il ne faut pas plaisanter.

Nom: 
anna
Site: 
http://

merci de me proposer de laisser mon fiols a son pére ,la juge pour enfant a suspendu la GA pour maltraitence mais a part ça tout va bien !une fois de plus messieur soyez capable d'ecouter vos enfants au lieu de vous aveugler a vouloir "emm..." vos ex femme !enfant=papa+maman:ha bon? je n'ai jamais dit le contraire mais papa devrait s'acheter des yeux et des oreilles dans certain cas!mon fils a 16 ans il n'arrete pas de dire qu'il ne veut plus demenager toutes les semaines mais il n'a jamais dit qu'il ne voulais plus voir son père!alors arreter messieyr de vous plaidre sur votre sort et de parler de PA moi je parle d'enfants en difficulté et d'amour entre eux et leurs parents pas d'argent!de plus demandez vous pourquoi on vous a quitté !merci a attention mais biensur ce doir etre une mère pour penser comme moi.je vous dis aussi que je connais des papas qui sont contre la garde alterné et des mamans qui adorent car ainsi elles peuvent sortir un week end sur deux le probleme c'esr que c'est encore l'enfant qui trinque!

Nom: 
anna
Site: 
http://

comme vous dites"laisser votre fils chez son père"vous lui avez demandé a mon fils s'il etait d'accord?ha mais non c'est vrai vous decidez a la place des autres!

Nom: 
el pigeon
Site: 
http://

Pourquoi faut il que chacun extrapole de son espéce pour en conclure à des généralités sur les hommes ou les femmes ?

en matière de divorce c'est comme aillauer sil y a des bons et des mauvais coups .

Nom: 
anna
Site: 
http://

Nom: 
anna
Site: 
http://

il en est souvent ainsi et ce qui est regretable c'est que cela fini toujour par retomber sur les memes

Nom: 
Lisa
Site: 
http://

Que les femmes se rejouissent d'avoir la garde... elles déchanteront quand les enfants seront adultes et qu'ils ne voudront plus entendre parler d'elles. je parle bien sur de celles qui sont incapables d'entente amiable avec leur ex (sauf si le pere est un danger pr l'enfant) ! les autres, qui n'agissent que ds l'interet de leur enfant n'auront rien à se repprocher. et que les pères se rassurent, les enfants sont bien conscients des demarches de leur père. ca compte bien plus a leur yeux que le temps que la mere leur a consacre en se sacrifiant pr eux... le temps joue pour eux... et c'est une fille qui parle... et oui une fille de divorces...!

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

On n'oblige pas un jeune à aller chez son père à 16 ans. Il aurait pu rester chez vous sans aucun soucis pour vous. Votre ex aurait certainement porté plainte (qui n'aurait pas abouti) et demandé un passage devant le juge qui aurait entendu votre fils.

Aujourd'hui il est de retour chez vous. j'espère qu'il se remettra d'une expérience traumatisante (c'est écrit sans ironie)

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Ce que je trouve choquant c'est votre mot : plutot.

Pour ceux qui ne l'on pas encore compris, j'habite la Martinique (972 : code postale de l'île). Depuis le 05/01, ma fille a eu 2 semaines de classes (vous savez à cause de la grève générale dont vous avez du vaguement entendre parler qui nous emm.. depuis le 05/02 - avant cette date la maitresse était malade).

Dans l'intérêt de ma fille, elle repart illico presto en septembre chez son père pour que sa scolarité ne soit pas perturbée plus qu'elle ne l'est déjà.

Elle va aller chez son père et sa belle-mère. Ca va très bien se passer pour elle. Quant à moi, inutile de vous dire que les DVH 1 week end sur 2, je me les mets où je pense.

Selon votre logique féminine, si j'avais voulu emm mon ex, la garde m'aurait été confirmée et ma fille était foutue scolairement!

Un enfant peut très bien s'épanouir sans sa mère, même bébé. Les orphlein de mère pourraient très certainement vous donner des cours la dessus.

tenir des propos comme les votres équivaut à des propos réducteur de la femme tenu par des hommes.

Nom: 
anna
Site: 
http://

bonjour jusque là je vous avait prise pour un homme .juste une chose mon fils et moi somme allez voir les gendarmes et il est OBLIGE de s'en tenir a la garde alterné jusqu'a ses 18 ans!De plus il a été entendu par le juge pour enfant en aout 2007 auquel il a dit qu'il n'avais jamais voulu cette garde alternée et qu'il voulait la cesser immediatement.la juge pour enfant l'a ecouté et a suspendu la GA pendant 6 mois.le père et moi meme avons signé un accort sur lequel il est stipulé que le GA s'arrete et qu'une pension est remise (120 euros par mois ce que je touchais avant la mise en place de la GA deux ans auparavant et le partage des frais scolaire car mon fils etait interne)cet accort devait donc etre homologue par le JAF et c'est pour cela que j'ai resaisi le JAF .mon ex nie cet accort et m'accuse d'avoir fait une procedure abusive(il me reclame 3500euros d'e dommages et interets) .nous sommes en 2009 et mon fils est toujours obligé de faire cette garde alterné:c'est vrai qu'il a 16 ans mais quand son père lui dit"je vais mourrir" "je vais me suicider par te faute".... mon fils prends peur et n'ose plus lui dire qu'il ne veut plus demenager.il se prive meme de certaine sorties avec des copains son père le manipule .j'en ai marre que les gens pensent toujours que les mères veulent garder leurs enfants pour elles toutes seules.je connais des pères malheureux aussi et des mères inconscientes .mais dans mon cas c'est le père

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Est-ce l'air de la Martinique qui ne vous convient pas ?

Pour faire montre d'autant d'agressivité vis à vis d'autrui, la question vient à l'esprit.........

Un enfant peut se passer de sa mère ? mais alors il peut tout aussi bien se passer de son père !!!!

Et comme à votre habitude, à parler de choses que vous ne connaissez pas, vous dites des inepties :

un bébé ou jeune enfant qui devient orphelin de mère doit être minutieusement accompagné, sauf à déclarer des troubles de l'attachement qui se traduiront à l'adolescence ou à l'âge adulte, par des troubles anxieux, des états dépressifs etc.

@anna

Ne vous en faites pas......c'est très mode aujourd'hui de considérer qu'une mère n'est qu'une quantité négligeable pour les enfants et qu'elle se doit d'obtempérer aux voeux et désirs de son ex-conjoint et ....de sa nouvelle compagne !!

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Nous avons le même problème avec le fils de mon conjoint. Mais inversé. C'est elle qui dit qu'elle va mourir s'il va chez son père,e tc etc.... et bien le père à lâcher du lest.

Et malgré le jugement il ne tente aucuneprocédure pour "forcer" son fils à venir au heures et jours fixés par le juge.

Sincèrement, s'il ne va pas chez son père que risquez vous? Dans la vie il faut parfois prendre des risques. S'il ne veut pas aller chez son père, qu'il n'y aille pas. Je doute sincèrement que son père se suicide pour cela. Et je doute qu'un juge vous condamne pour "incitation" (si tant est qu'il puisse porouver une incitation) à faire louper les DVH.

Beaucoup sur ce blog me prennent pour un homme car je ne suis pas dans la caricature féminine de certaines qui sont également sur ce blog.

J'essaie juste d'avoir un peu de bon sens et de faire comprendre que de tout rammener au conflit ne fait qu'augmenter le conflit. Et que pour résorber les conflit il faut qu'une partie au moins fasse des concessions.

Il fut aussi comprendre que les juges ne peuvent pas régir toute notre vie.

Si vous lisez ce blog, certains voudraient que le juge leur dise à quelle heure le petit peut aller faire pipi chez son père!!! (j'exagère mais parfois les demandes sont ....)

Nom: 
anna
Site: 
http://

du lest pendant 8 ans et voila ce que cela m'a rapporter.tout ce que je veux c'est que mon fils puisse vivre tranquille .j'ai deux autres enfants avec un homme merveilleux et je ne comprends pas que le père de mon ainée s'amuse ainsi avec les sentiments de son fils.du moins si je comprends que c'est la solution qu'il a trouver^pour m'empoisonner ma nouvelle vie sauf que là c'est a son fils qu'il l'empoisonne!et ce que je trouve dommage c'est que le juge quotionne tout ça.je ne demande pas aux juges de tout regenter mais quand une enquete est faites et qu'elle prouve que l'enfant ne va pas bien ,que se soit le père ou le mère qui deconne il faut arreter de vouloir proteger les liens entre parents et enfants et plutot se mettre a proteger l'enfant.il y a des cas ou l'enfant est en danger moralement et la c'est grave.un père qui lance au juge pour enfant"j'ai le droit de dire a mon fils que je vais mourrir quand je veux!"je trouve cela inquietant apparemant il n'y a que moi!pourquoi a ce moment la le juge pour enfant ne peut il pas prendre de decision definitive? pourquoi doit-on attendre quele JAF decide 1 ans apres ?UN AN DE PLUS A SUPPORTER CE CHANTAGE AFFECTIF CELA FAIT DES DEGATS!pourquoi le juge pour enfant a moins de poids que le JAF?qu'on ne vienne pas me dire que la loi a fait des progres pour proteger les enfants par contre elle fait tout pour proteger les parents et curieusement elle donne souvent raison aux plus dangeureux.

Nom: 
Lomig
Site: 
http://

Avez-vous lu le projet de loi de MM. Mallié et Decool ? Qu'en pensez vous ?

Plus précisement pensez-vous qu'il faille légiférer pour que de telles statistiques évoluent à la faveur d'une coparentalité mieux établie ?

Pensez-vous qu'il soit possible par la loi de dissuader les couples de mettre la garde de l'enfant en jeu dans la résolution de leur conflit ?

Nom: 
Attention
Site: 
http://

ont été insuffisants..... Outre la médiation obligatoire, ils auraient du rendre simultanément et également obligatoire un pélerinage à Lourdes ( deux précautions valent mieux qu'une) !!!

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Dans leur lettre aux députés, ils citent Gérard Poussin qui a affirmé en 2005 que "les 9/10 éme des études anglo-saxonnes vantaient les bienfaits de la résidence alternée"...

Ben oui.....mais en 2007 il a reconnu qu'il avait commis une grossière erreur !!!

En effet il avait confondu "joint custody" ou " joint legal custody" qui signifient dans les pays anglo-saxons " autorité parentale conjointe" et " joint physical custody" qui est le temps d'alternance des enfants chez chacun de leur parent !!!!

Je pressens que ça va faire des gorges chaudes......

Nom: 
papasolo
Site: 
http://

Bonjour,

(suis un homme !)

J'ai constaté que de nombreux pères confrontés à un divorce n'envisageaient pas une seule seconde de prendre en charge leurs enfants au quotidien.

Ils ont tendance à rapidement chercher qqu'un pour s'occuper du linge et des repas.

Ils restent accrochés à leur travail. J'ai meme parlé avec un PDG qui aurait pu vendre sa boite et tout arréter pour etre avec ses gosses. Ben non.

pour ma part apres un an de résidence alternée, le JAF a attribué la garde à la mère pour cause de conflit entre les parents puis de "c'est la mere qui s'occcupait principalement des enfants" et c'est dans l'interet des enfants. Logique implacable assortie d'une contribution coquette à l'entretien des enfants.

COMME JE ME DIS QUE C'EST DAVANTAGE UNE QUESTION DE SECURITE QUE DE RELATION AVEC L'ENFANT POUR LES FEMMES, DONC DE GROS SOUS, JE SUIS EN TRAIN D'ORGANISER MON INSOLVABILITE

JE SUIS OK POUR ENTRETENIR MES ENFANTS, CA C'EST NORMAL, JE ME DOIS DE M'OCCUPER DE LEURS BESOINS. MAIS PAS POUR SPONSORER LA NOUVELLE VIE DE MADAME.

IL MANQUE CLAIREMENT DANS CE PAYS UN ARTICLE OU UNE CONVENTION ENTRE PARENTS QUI PRECISE QUI PAYE QUOI.

NOTAMMENT POUR EVITER D'EMPECHER UN ENFANT DE FAIRE DES ETUDES CAR SES PARENTS N'ONT PAS ETE CAPABLES D'ANTICIPER LES CHARGES.

Nom: 
anna
Site: 
http://

merci monsieur voila un speciment pas rare du tout!voyez vous dans votre post on peut voir beaucoup de mot ayant rapport avec l'argent"organiser mon insolvabilité"(ou plutot son irresponsabilité )"contribution coquette""gros sous'....oui mais je n'ai rien vu sur votre ou vos enfants,sur l'amour que vous avez ou sur le fait qu'il va vous manquer ou bien qu'il aurait voulu rester pres de vous .par contre on a bien compris que madame a une nouvelle vie et ca ça vous géne.alors pourquoi ne pas faire le contraire et demander la garde vous meme?A MOINS QUE VOUS NE VOUS EN SENTIEZ PAS CAPABLE?

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

enfoui les plus beaux des sentiments.

Anna, vou sdites organiser son insolvabilité c'est organiser son irresponsabilité. Non, à ne rien faire, monsieur viendrait grossir les rangs des pères plumés (celui des mère est bien clairsemé).

ce que vou sne comprennez pas, c'est que ces pères n'ont pas d'auter choix fasse au bulldozer judiciaire de notre pays.

Alors oui, organiser son insolvabilité, c'est essayer de voir un avenir un peu moins sombre et dans ses moments les sentiments les plus nobles sont mis de côté.

Nom: 
nananananère
Site: 
http://

ouaih youpi! j'organise mon insolvabilité dans la plus parfaite débilité,et je vais jusqu'au bout de ma stupidité en quittant mon travail pour être certain de ne plus être solvable du tout!

voili voilou,ben fait pour toi! j'ai pu d'taf mais au moins comme ça je ne suis pas plumé par mon ex...Faudrait ptête arrêter de débiter des idioties Mme YARA.Voili voilou,mon pseudo est nananananère et je me fait fort d'intervenir à chaque fois que la mère YARA dira n'importe quoi (j'ai du boulot!).

Nom: 
secondarisé judiciairement jusqu'où ?
Site: 
http://

je ne voit pas ce qui vous choque, il participait au quotidien de ses enfants, tout se passe, bien, madame, comme ça se passe le plus souvent, dis "la RA JE n'en veux PAS !", met en place le conflit, accuse et diffame, demande la coutume judiciaire donc la résidence principale et la sacro saint pension alimentaire, la justice valide dans l'intérêt supérieur de l'enfant d'avoir un papa week end plutôt qu'un papa soucieux d'être présent au quotidien des enfants dans l'entretien ET l'éducation, donc secondarisé par la force...

là il dit puisque c'est ainsi je vais devenir insolvable, je dis qu'il n'a pas tort, on lui retire tout pour ne lui laisser qu'un droit de visite et d'hébergement bien maigre et coutumier et pour seul devoir celui de payer, dans le même cas, j'en ferait autant !

les pères ne sont pas des pompes à fric, nous sommes des parents au même titre et autant capable que les mères, stop au massacre et vive la résidence alternée paritaire par défaut comme seul moyen de respecter les droits de l'enfant.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Votre discours est inadmissible !

Non, vous n'êtes pas un père mais ce qu'on appelle un "propriétaire d'enfant" !

Que ce soit une mère ou un père qui soumet les droits de visites et hébergement d'un enfant à la pension alimentaire est purement et simplement scandaleux.

Comme si un enfant pouvait vivre d'amour et d'eau fraiche !!! Et quand on voit le montant moyen des pensions alimentaires, vous feriez mieux de vous taire.

Et si les pères sont aussi capables que les mères, qu'ils commencent à en faire la preuve durant la vie commune !

Tous les rapports indiquent que les pères en font trois fois moins que les mères.

Un peu facile dès lors et très machiste de réclamer la parite ou l'égalité quand ça vous arrange messieurs !!!

Alors stop au massacre....mais des gosses, monsieur, qui ne sont à vos yeux que des biens meubles à partager à parts égales !

C'est ça les DROITS DE L'ENFANT !

Nom: 
TomV
Site: 
http://

"Je perds mon calme........"

C'est bien de le reconnaitre !

Mais c'est pas près de changer : on avance, on avance... Alors si j'allais à Lourdes je prierai pour la paix de ton âme. Pas que je souhaite ton repos eternel, du tout ! Mais juste un peu d'appaisement pour t'aider à mieux vivre les changements qui s'annoncent...

je vous rappelle que la courtoisie et le respect sont de rigueur sur ce blog, sinon je supprimerai les commentaires concernés.

Nom: 
secondarisé judiciairement jusqu'où
Site: 
http://

... mais pas son esprit matriarcal, j'ai toujours été présent et actif dans le quotidien pour mes enfants, les amenant moi même chaque jour à l'école et allant les chercher le matin et l'après midi, participant aux sorties scolaires, faisant les repas, participant aux taches ménagère, et là vous mettez en avant vos préceptes dépassés, c'est moi qui suis alors scandalisé, je dois prouvé mille fois mes capacités, doit faire face à des accusations mensongères de maltraitance, à une avocate adverse qui ne respecte en rien son serment et la déontologie de sa profession, et encore moins la procédure dans les délais à faire parvenir les pièces lorsqu'elles ne tombent pas lors de l'audience comme par magie... attestations de complaisance, etc.

tout ça pour quoi ? que que la mère s'assoie la résidence principale et me fasse cracher un maximum...

où est l'intérêt de l'enfant là dedans ?

Vous l'adepte de l'enfant d'abord et papa dehors, il faudrait ouvrir un peu votre esprit et cesser de polluer les forums et les posts sous vos multiples pseudo chère Marie... Alors oui à la RA proposée par deux députés engagés et n'ayant pas peur de froisser les si bonnes mères castratrices qui n'ont d'autres optiques que de virer le père pour assouvir une vengeance somme toute personnelle. Un enfant se fait à deux au quotidien, la séparation ne doit pas y déroger ! accepteriez vous en tant que mère d'être ainsi secondarisé ?

Sur ce, je ne vous salue pas !

Nom: 
Attention
Site: 
http://

vous n'êtes que l'exception qui confirme la règle, vous l'adepte de "sos papa et moi d'abord" !

Quant aux préceptes qui seraient dépassés, ? vous gallégez monsieur....ce sont des rapports et statistiques des plus officiels et des plus récents et qui sont signées !

Vous avez du oublier de les lire surement......Faut-il vous donner à nouveau les références ?

Quant aux mères castratrices, elles sont ni plus ni moins nombreuses que les pères revanchards qui ne digèrent pas d'avoir été "largués" !

Quant aux histoires de pseudos...c' est vraiment le trait qui vous unit tous ......

Un psychiatre devrait étudier la question......

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Insolvabilité ne veut pas dire de se foutre au chômage, de tout plaquer.

Mais ca vous avez du mal à le comprendre.

Vous pouvez très bien organiser votre insolvabilité avec un PA de 1700 EUR par mois, un logement gratuit (avec tous les frais EDF - Eau - réparation pris par votre ex puisque comme vous ne les payez pas EDF et eau vous ont coupé leurs accès et que votre ex ne veut pas que ses enfants se retrouve dans une situation de précarite), un compte carburant de 150 eur par mois.

oui, oui, ça existe, c'est ce que fait l'ex de mon conjoint pour toujours et toujours demander plus de fric. Donc que faisons nous??? La même chose. Et c'est très facile à faire.

Et puis c'est tres courant quand on a des hystériques en face

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA