Mar
04
Statistiques divorce: inégalité homme-femme

Le service des statistiques du Ministère de la Justice a publié les chiffres sur le divorce de 1996 à 2007 dans infostat justice de janvier 2009 (fichier à télécharger ci-dessous).

Outre les informations générales sur les divorces, qui ont été fort bien relevées sur le blog de Me LO-RE, et avec les précautions nécessaires à toute statistiques, les chiffres donnés en matière de résidence des enfants et de pension alimentaire questionnent.

En effet, bien qu'il soit précisé que certains éléments ne sont basés en fait que sur 30% des cas, on relève une inégalité flagrante tant dans la résidence des enfants que dans l'attribution des pensions alimentaires.

En effet, on voit qu'une énorme majorité des enfants résident chez leur mère, et que lorsque les enfants résident chez le père, majoritairement il ne perçoit pas de pension alimentaire.

Au delà des lourdeurs sociales évidentes, cela fait clairement apparaître (ce qui pour les praticiens n'est pas une surprise) que la résidence alternée est dans près de 10% des cas un véritable enjeu de négociation puisque les consentements mutuels prévoient le double de résidence alternée que les autres divorces.

Quand au problème des pensions, il est juridiquement incompréhensible. En effet légalement chacun des parents doit participer à l'entretien et l'éducation des enfants en fonction de ses facultés contributives. Que certains n'aient aucun moyen est évident et explique possiblement les 16,1% d'absence de contribution lorsque l'enfant réside chez la mère, mais en aucun cas cela ne peut expliquer les 74,7% d'absence de contribution quand l'enfant réside chez le père...

Il y a donc là une aberration et il est nécessaire que les pouvoirs publics attirent l'attention des magistrats afin que la barre soit redressée.

Commentaires

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

c'est un moyen de lutter contre le bulldozer judiciaire encore très pro maman.

Nom: 
secondarisé judiciairement jusqu'où
Site: 
http://

lorsque je dis castratrices je parle bien de toutes les mères qui cherchent par tout moyen à évincer le père auprès de l'enfant tant physiquement en faisant le nécessaire afin de supprimer, à minima réduire les droits de l'enfant à voir et être avec son père...

qui considérez vous comme des pères revanchards ? ceux qui veulent rester présents dans le quotidien malgré la séparation... ?

deux grandes différences qui mettent à mal votre point de vue, l'un cherche à dégager l'autre parent, l'autre cherche à prendre une place normale et légitime auprès de son enfant sans dégager l'autre, qui est le plus respectueux des droits et des besoins de l'enfant ? certainement pas vous qui considérez dans la majorité les hommes violents et violeurs, les pères incapables et inaptes et en générale faignant patentés...

quand aux rapports, ils ont été démontés un à un de part le fait de la partialité des panels des études, de notions de simples théories qui n'ont e aucun cas de valeur scientifique de quelsue sorte que ce soit et qui plus est dépassées, faudrait penser à se réveiller, vous seriez née homme, vous subiriez la destruction massive que subissent les pères jamais vous ne tiendriez un tel discours réducteur et discriminatoire.

Puisse que vos fils n'aient jamais à subir l'application de vos préceptes, leurs enfants et eux en souffriraient et vous avec en tant que grand parent, alos plutôt que de mener une bataille puérile de polution du net, posez vous la question de ce que vous voulez laisser à nos enfant et petits enfant, quelle image voulez vous que devienne la famille... voulez vous un retour au années post soixante huitardes sans possibilité de divorce, une situation familiale ou l'homme va au travail et la femme reste au foyer, quel progrès !

Nom: 
Attention
Site: 
http://

les "pollueurs" partout et en tous lieux émanent tous et je

dis bien tous de sos papa, avec les mêmes antiennes, les mêmes clichés , les mêmes inepties, les mêmes anathèmes, le même vocabulaire ignoble etc...et surtout avec la même hargne contre les mères !

Vous êtes connus et reconnus pour ça !!!

Je n'ai qu'un fils qui est encore jeune et j'ose espérer qu'il resemblera à l'immense majorité des pères et non à ceux très minoritaires que vous représentez dans toute votre violence.

Violence mais aussi bétise à l'état aussi pur qu'un diamant pour oser écrire sans sourciller une co... aussi monumentale :

"quand aux rapports, ils ont été démontés un à un de part le fait de la partialité des panels des études, de notions de simples théories qui n'ont e aucun cas de valeur scientifique de quelsue sorte que ce soit et qui plus est dépassées"

Vous avez un grain mais vous l'ignorez sans doute ......

Nom: 
nananananère
Site: 
http://

où en êtes-vous avec votre conjoint en ce qui concerne votre refus à tous les deux de payer les pensions dues à son ex-femme pour leurs enfants?

avez-vous enfin accepté l'assignation du jugement?

Avez-vous bien entendu Maître Bogucki vous dire que le non paiement des pensions alimentaires était un délit pénal?

ou faut-il que mon mononeurone se mette en route pour retrouver les posts qui prouvent ce que j'avance?

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Toujours pas de notification

donc pas d'acceptation de notre part.

Et nous ne sommes pas dans l'illégalité : pas de signification, pas d'obligation de paiement.

Attention, on paye ce qui a été notifié au préalable (jugements précédents). c'est l'augmentation de 06/11 que l'on ne paie pas.

Quant Mme prendra la peine de notifier on payera et rétroactivement.

On ne s'est jamais mis hors la loi. On joue avec le système comme elle le fait en faisant trainer la lprocédure en longueur.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

relisez les post de el pigeon, il m'a déjà répondu.

mais bon vous semblez tout confondre entre assignation et notification.

Nom: 
secondarisé judiciairement jusqu'où
Site: 
http://

"Je n'ai qu'un fils qui est encore jeune et j'ose espérer qu'il resemblera à l'immense majorité des pères et non à ceux très minoritaires que vous représentez dans toute votre violence."

j'espère aussi qu'il n'aura pas à connaitre les difficultés qu'engendre le divorce ou la séparation et qu'il ne rencontrera pas une adepte du maternalisme propriétaire qui lui dira "c'est mon enfant, tu ne le verra pas, sauf quand je veux et tu vas payer un max..." parce que là il saura ce que c'est que de ne plus voir ou trop peu un enfant dont il se sera occupé, pour lequel il donnerait tout, mais refuserai à juste titre de s'en trouver séparé, et vous verrez vous même ce que c'est que de devoir le soutenir et ne plus voir vos petits enfants !

quand à poluer, vu vos nombreux pseudos connus, je pense que vous tenez le haut du pavé...

Nom: 
Attention
Site: 
http://

J'ai rarement vu une mouche quitter un pot de miel !

MAIS :

1) si mon fils en tant que conjoint se conduisait en macho et/ou faisait preuve de violence, je lui dirai qu'il a bien cherché ce qui lui arrive !

2) S'il "tombe" sur une garce, je ne lui permettrais pas d'en faire une généralité sur l'ensemble des femmes et a fortiori des mères !

3) Je ne permettrai jamais qu'il puisse se conduire ne serait-ce que verbalement, avec l'agressivité, le machisme et la violence qui est la votre ( et votre au sens pluriel )!

4) si mon fils exigeait sa "moitié d'enfant", surtout jeune, il me trouverait sur son chemin pour le ramener à plus de sens de responsabilité

Quand je dis "je", je devrais dire "nous" car son père en ferait tout autant.

5) La justice est là pour assurer la continuité des liens. Et s'il y a "des bavures" elles sont dans les deux sens !

Mais le plus souvent quand un juge, surtout aujourd'hui, réduit les liens père-enfant au minimum, c'est que le dossier est très "parlant" !

6) Je suis personnellement choquée que des grands-parents puissent saisir la justice pour accéder à leurs petits enfants : on voit alors dans quelles conditions vont se faire les rapports grands-parents-petits enfants.......Pour ma part, je préfèrerais renoncer à mes petits enfants que leur imposer de telles situations si délétères pour eux !

On se demande d'ailleurs jusqu'où va aller ce lobbiyng " grands-parents" ....Vont-ils interdire à leurs propres enfants adultes tout déménagement qui éloignerait les petits enfants des grands-parents ????

6) Votre obsession si partagée avec vos pairs sur les "pseudos" montre combien vous relevez tous de la pathologie d'un état-limite ( et je suis "soft" ....)

La seule chose qui exacerbe votre hargne si haineuse et si incommensurable, c'est que moi mais aussi d'autres, ne vous laissons plus désinformer et mentir à l'envi et surtout nous apportons les preuves avec références de tout ce que nous avançons !!!

PS je n'ai moi-même qu'un pseudo et je ne fais que trois blogs !!! On ne peut en dire autant de vous .....

Nom: 
judiciairement secondarisé jusqu'où
Site: 
http://

1) pour vous tous les hommes sont violent et ne plus voir leurs enfants est bien mérité... c'est votre fils qui en sera heureux plus tard...

2) S'il "tombe" sur une garce, il devra l'accepter et se taire, et si il a le malheur de dire qu'il y a des garces il se verra traité de généraliser sur les femmes et les mères...vous êtes comme la justice... aveugle !

3) où est l'agressivité, le machisme et la violence dasn le fait de vouloir être présent dans le quotidien et l'éducation de ses enfants ? la violence n'est elle pas justement de se voir exclure de la vie de son enfant (et inversement)?

4) demander la résidence alternée n'est pas demander sa "moitié" d'enfant mais de pouvoir tenir le rôle que doit tenir tout parent dans le quotidien et l'éducation de son enfant... alors comment estimer les parents qui veulent l'exclusivité de l'enfant ?

puisse que "vous" ne soyez pas amené à vous séparer , votre fils en souffrirai, mais votre égoïsme n'en verrai rien...

5) La justice est là pour assurer la continuité de la coutume judiciaire du père secondarisé sur demande de la mère. Et s'il y a "des bavures" (NPE, diffamation, séquestration, EVG, manipulation,etc) elles ne sont pas sanctionnées...

Mais le plus souvent quand un juge, surtout aujourd'hui, réduit les liens père-enfant au minimum, c'est que lea coutume doit perdurer et qu'ils n'ont pas pris la mesure des dégats qu'engendre leur décision dont ils ne souffrirai de subir le même sort... alors puisse-t-ils en faire l'expérience, ainsi ils sauront...

6) Je suis personnellement choqué que des grands-parents obligés saisir la justice pour accéder à leurs petits enfants : on voit alors dans quelles conditions l'exclusion d'un parent coupe l'enfant de tout un coté de sa famille, de son histoire.......Pour ma part, je préfère me battre aufourd'hui pour eux et faire changer la loi et certaines mentalités, qu'ils n'aient pas à subir ce qu'impose la justice aujourd'hui aux enfants, parents et grands parents que nous sommes aujourd'hui et qu'ils seront demain...

On se demande d'ailleurs si il aurait tant d'accusation et tant de parents rapteurs et qui volontairement s'éloigne avec l'enfant afin de couper le lien ou le réduire au maximum, si ces comportements étaient réellement sanctionnés.

6) oh oui vas y psychanalise mooooaaaaaa !

La seule chose qui exacerbe votre hargne si haineuse et si incommensurable, c'est que moi mais aussi d'autres, ne vous laissons plus désinformer et mentir à l'envi et surtout nous apportons les preuves avec références de tout ce que nous avançons !!! sur 85 % de résidence à la mère : 40% qui ne voient plus ou très peu leur père, sur 7 % de résidence au père : 18% ne voient plus leur mère... combien d'orphelins avant de réagir ?

nombres de pseudos... celui ci est celui que vous utilisez sur les forums france tv, ailleurs c'est nouvelle45 et autres suivant les retraits de vos pseudos pour non respect des règles des forums... au rythme où vous alez vous pourriez bien disparaitre sur ceux ci aussi...

Nom: 
Attention
Site: 
http://

"Pour vous tous les hommes sont violents"

ben oui mon brav'msieur ! et ajoutez comme c'est si bien le faire votre mentor " et tous des violeurs" !!!

J'ai du me marier avec le Saint-Esprit, mon père doit être martien et mon fils "anusien de saturne" sans parler de mes grands-pères et oncles ......

Rien que dans cette affirmation si traditionnelle à sos papa, vous confirmez ce que vous êtes !

Pour le reste et en guise de réponse je vous donne celle de la professeure Denyse Côté, spécialiste de la résidence alternée (Gazette des femmes, vol 23, n° 6) :

"- Quelle proportion des pères, à la séparation, veulent prendre leurs enfants en charge à 100% ou à 50%?

On ne le sait pas. Par contre, la proportion de ceux qui obtiennent la garde de leur enfant est plus élevée qu'avant. Quand un homme demande la garde partagée, il a plus de 50% de chances de l'obtenir, sans doute parce que les juges se réjouissent de voir des pères proactifs. L'erreur, cependant, consisterait à croire que tous les pères l'étaient autant que les mères dans les soins quotidiens aux enfants: la loi doit suivre la société et non l'inverse.

Il ne faut pas confondre la réalité avec nos désirs d'égalité.

En Californie, par exemple, on a testé la présomption de garde partagée à partir de 1979, au nom de l'équité et pour inciter les pères à s'impliquer davantage. Ça n'a pas fonctionné, et on est revenu dans les années 80 à une présomption de garde par les mères puisque dans 85% des cas, elles continuaient d'assumer presque toute la charge. Elles se trouvaient donc dépossédées, forcées par la loi de partager la garde de l'enfant, recevant moins d'argent, et toujours aux prises avec la charge mentale, sinon la supervision de l'éducation des enfants... dans deux maisons.

- La garde partagée, en protégeant le rapport père-enfant, ne peut-elle pas éviter le désinvestissement du père, le symptôme du père absent?

Cette idée, selon laquelle les pères s'éloigneraient à cause de droits de visite trop limités, est populaire mais fausse. La quotidienneté crée un lien, mais c'est faux de dire que les circonstances seules créent l'absence. Il existe toutes sortes de liens, même à distance (le courriel, par exemple). Le désinvestissement du père peut survenir même avec de généreux droits de visite. Chez les «pères absents», souvent un déclic se fait. Ils décident, consciemment ou pas, de laisser leur ancienne famille et de repartir à zéro.

Comment penser qu'une garde partagée obligatoire changerait ce comportement? On ne peut pas obliger quelqu'un par ordonnance à acquérir des capacités qu'il n'a pas manifestées avant. "

Et vous faites bien de parler à nouveau de "pseudos" !!!

La seule fois où j'ai du changer de pseudo, c'est lorsque les mêmes energumènes qui s'exercent ici et dont vous faites partie ont alerté le robot-automate qui sert à effacer fils et posts et ceci s'est passé sur le blog des Maternelles !

Auparavant le modérateur avait du clore un fil tant votre grossièreté, votre vulgarité, vos termes ignobles dépassaient ce qu'on peut imaginer !

Et quel était à vos yeux le crime commis ?

mettre en ligne les avis des meilleurs spécialistes en santé mentale infantile !

Les gens sensés vous prennent pour des délinquants !

Nom: 
TomV
Site: 
http://

... changerait ce comportement? On ne peut pas obliger quelqu'un par ordonnance à acquérir des capacités qu'il n'a pas manifestées avant."

Je pense qu'au contraire ce ne serait pas un mal de contraindre chacun des 2 parents qui se séparent à assumer pleinement ses responsabilités pour l'avenir de leur enfant.

Imposer une période probatoire de résidence alternée.

Ne pas laisser à l'un la charge de démontrer l'incapacité de l'autre = source de pourrisement plus ou moins volontaire ou conscient.

Au contraire : à chacun de démontrer sa capacité propre.

Et je ne pense pas qu'on puisse préjuger de la capacité d'un parent à assumer seul son rôle en se basant sur la situation d'un couple dont la séparation était latente.

On devrait laisser cette chance à chaque enfant de voir chacun de ses parents être à la hauteur de ce qui n'a pas été réalisable en couple, à cause du couple.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

que certaines femmes s'octroient sans partage la "gestion" des enfants, disant sans expérience que l'homme n'en ai pas capable.

L'ex de mon conjoint a écrit noir sur blanc qu'il était incapable de s'occuper d'un enfant et qu'elle avait du assumer toute seule ( avec chauffeur pour les conduirent à l'école et "Da" pour les garder au retour)!!! . Lorsque je le vois aujourd'hui s'occuper de notre fils, j'ai du mal à croire qu'il est "appris" au bout du 4ème.

Nom: 
secondarisé judiciairement jusqu'où
Site: 
http://

donc tout ceux qui parlent de résidence alternée sont des sospapa ? lorsque j'en ai parlé avec ma femme (ex) je ne connaissait pas sospapa, ni aucune autre asso du même genre, ce n'est que récemment au bout de trois ans de destruction massive que j'ai vu le panel d'asso qui existe, et quand je vois le nombre de pères éjectés je comprend que ces assos existes, elles sont essetielles par l'aide et le soutien qu'elles apportent.

pour ma part je n'ai jamais cliqué sur le robot automate pour effacer vos posts et pourtant ça démange vu le tissu d'insanité que vous débitez sur nombre de site, sur nombre de pseudos, je me suis d'ailleurs gardé de posté quoique ce soit, restant spectateur, voyeur direz vous peut être... quand à la délinquance, elle est votre par la pollution que vous diffusez sur la toile afin d'éffrayer à tort les parents... les spécialistes reviennent d'ailleurs sur les "méfaits" de la résidence alternée que vous citez à tour de bras, que ce soit dans la presse, dans des emissions télé et autres supports... comme quoi, vos citations partisanes n'ont pas tant valeur de vérité !

Nom: 
secondarisé judiciairement jusqu'où
Site: 
http://

Le projet Mallié Decool, porté par sospapa mais aussi de nombreuses asso parentales ne contraint pas à un résidence alternée au parent qui préfèrerait un dvh, mais contraint le parent qui veut la résidence principale à ne pouvoir de son propre chef exclure l'autre parent qui la souhaite du quotidien de l'enfant...

Quand à assumer les responsabilités relative à l'enfant pour son avenir, c'est bien là le rôle des parent non ?

"Imposer une période probatoire de résidence alternée." faut il encore que les juges permettent cette période probatoire et cessent de fermer les yeux sur les rapt parentaux, les éloignement volontaires géographiques, les disparition dans le but d'évincer l'autre parent... un père part avec ses enfant sans jugement on s'offusque, une mère en fait autant, les gens la comprenne... cherchez l'erreur... voir le cas FORTIN... où le premier rapt est maternel, a été validé par la justice par transfert de résidence à la mère malgré des sanctions pénales...

le problème est que la justice se complait trop souvent dans le conflit, laissant au parent conflictuel tout pouvoir du moment où il a la résidence principale, une prime à l'accusation mensongère en quelque sorte... et là dedans les preuves de capacité apportées ne pèsent pas lourd...

"On devrait laisser cette chance à chaque enfant de voir chacun de ses parents être à la hauteur de ce qui n'a pas été réalisable en couple, à cause du couple." tout à fait d'accord, c'est pourquoi le projet Mallié Decool est bien fait, il remet l'enfant à sa place... avec ses deux parents !

Nom: 
Attention
Site: 
http://

"Je pense qu'au contraire ce ne serait pas un mal de contraindre chacun des 2 parents qui se séparent à assumer pleinement ses responsabilités pour l'avenir de leur enfant.

Imposer une période probatoire de résidence alternée."

Ce ne sont que des mots !

Tant qu'aucun organisme, aucune structure ne pourra vérifier comment chaque parent prend réellement en charge l'enfant, aucune contrainte ne sera possible et tous les abus, par contre, le seront !

C'est d'ailleurs ce que constate Debra Friedman

doyenne en Education à l'Université de Washington. :

"....

Pourtant, sans coordination, sans structure grâce à laquelle chaque parent puisse obliger l'autre à se comporter de manière correcte et à s'investir auprès de l'enfant, la garde alternée est rarement adaptée. La garde alternée a au moins autant de chances que les autres modes de garde d'aboutir au transfert du poids des responsabilités sur l'enfant. Lorsque les deux parents prennent leurs responsabilités, c'est à peu près comme si aucun des deux ne les prenait". (page 129 in "Vers une structure de l'indifférence").

Quant aux périodes probatoires elles existent déjà....et deviennent définitives dans la majorité des cas !

Aux USA, au Canada et ailleurs le principe aujourd'hui est de privilégier celui qui fût le principal pourvoyeur de soins !

Ce précepte a au moins l'avantage de préserver l'enfant surtout quand il est jeune, et de ne pas l'utiliser comme "experience".

Et privilégier le principal pourvoyeur de soins ne signifie pas évincer l'autre parent comme vous voulez le faire accroire.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Vous avez vraiment l'art de l'inversion de la rhétorique !

Si vous m'avez vu une seule fois "dire des insanités", c'est que vous êtes encore plus "foutraque"qu'il n'y parait ! A moins que vous confondiez avec vos amis qui n'ont de cesse de traiter leurs contradicteurs de "nazies" "feminonazies, "goebels", "femelles", "folles", etc.

Hormis les voyous, peu de gens vous arrivent à la cheville dans ce domaine !

Et que vous le vouliez ou non, la majorité des spécialistes ne sont pas favorables aux résidences alternées égalitaires pour les très jeunes enfants !!!!

Vous savez pourquoi ? parcequ'ils en voient les dégâts !!!!!

Et TOUS sont opposés aux résidences alternées égalitaires si les parents sont en conflit .

Partout, USA, CANADA, SUEDE, etc la résidence alternée égalitaire reste LE CHOIX librement consenti par les DEUX parents.

Nous attendons avec impatience le nom des spécialistes qui ont changé d'avis !

Si vous voulez parler de RUFO, il a seulement précisé qu'il avait rencontré des adolescents qui avait bien accepté la résidence alternée. Or s'ils sont adolescents, c'est qu'ils ont été en résidence alternée non imposée !

Je vous invite par ailleurs à lire l'étude faite par la CNAF, 2008, d'un point de vue sociologique, qui concerne la résidence alternée :

« Si la souplesse et l'adaptation sont un mode de fonctionnement revendiqué par de nombreux parents, il n'en demeure pas moins que l'équilibre mis en place est souvent fragile, ce qui interroge la viabilité même de la résidence alternée sur le long terme. »

Les enfants nagent tellement en plein bonheur d'être en résidence alternée, que la majorité n'en veut plus dès qu'ils sont capables de le dire et surtout...... dès que leurs parents sont aptes à les entendre.........!

Nom: 
pat
Site: 
http://

que d'illusions dans ce que vous vous proposez d'imposer a votre fils si il épouse une telle et qu'il fait ceci ou cela.

Je pense que quand il aura 18 ans il vous demandera de vous occuper de vos affaires sinon c'est qu'il est mal parti dans la vie....

Votre vision des hommes est vraiment carricuturale celle des femmes aussi.

En tout cas je remercie maitre Bogucki d'avoir publié ce billet qui illustre assez bien ce qui m'arrive face a une épouse violente (et déja condamnée par le passé) qui a porté de fausse accusations d'inceste et de violences graves qui m'a volé etc.... je sors totalement blanchi des procédures et elle avoue elle même mon innocence mais elle a obtenu la résidence et un pension confortable. A quoi bon se priver de mentir c'est le moyen de gagner sans risque.

PS l'enfant est dépressif et ruine ses formidables capacités intellectuielles en faisant le pitre a l'école et en refusant de travailler. C'est toujours l'enfant la première victime de ces stupidités.

Nom: 
pat
Site: 
http://

j'ai dailleurs été le principal pourvoyeur de soins, et cela elle me l'a reproché me disant que je lui volais sa maternité....dont elle faisait spontanément bien maigre usage.

Nom: 
TomV
Site: 
http://

...sans structure grâce à laquelle chaque parent puisse obliger l'autre à se comporter de manière correcte et à s'investir auprès de l'enfant, la garde alternée est rarement adaptée."

Effectivement là... si on prétend conditionner la résidence alternée par l'acceptation d'un des parents à se soumettre aux exigences de l'autre sur sa manière d'être parent on est dans l'impasse.

Dans cet état d'esprit on pourrait finir par n'envisager de résidence alternée que si les parents s'entendent assez pour que le divorce leur soit refusé !

Ces statistiques n'évolueront sensiblement que lorsqu'on aura trouvé les solutions pour établir une frontière imperméable entre parentalité et couple dans la séparation.

Nom: 
secondarisé judiciairement jusqu'où
Site: 
http://

mais le problème n'est pas un problème de structure, quelque soit le mode de garde si un parent à décidé de ne pas être correct, il ne le sera pas, d'ailleurs il est mis dans la loi que le conflit n'est pas un motif a refuser la résidence alternée... car comme on le voit le "conflit" sert trop souvent de prime au parent ayant la résidence principale pour l'éviter et garder le "pouvoir" sur l'enfant.

Alors à défaut de pouvoir faire en sorte que les parents s'entendent, faisons au moins en sorte que l'enfant ne soit pas l'otage d'un parent totalitaire et exclusif de la relation entre l'enfant et l'autre parent, donc la résidence alternée reste la moins pire des solutions.

Et comme proposé par certains juges : résidence alternée et médiation, d'ailleurs je suis allez voir sur sospapa le projet Mallié Decool, il a changé et prend en compte cet aspect, je ne voit donc pas là où se situerai le problème à ce qu'une telle loi puisse être votée, et franchement j'espère qu'elle le sera pour les parents exclus et l'avenir de nos enfants.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

"que d'illusions dans ce que vous vous proposez d'imposer a votre fils si il épouse une telle et qu'il fait ceci ou cela.

Je pense que quand il aura 18 ans il vous demandera de vous occuper de vos affaires sinon c'est qu'il est mal parti dans la vie...."

Vous avez une curieuse conception de l'éducation....

Outre que j'espère que mon fils ne sera pas père de famille à 18 ans, nous lui apprenons ainsi qu'à sa soeur, à prendre leurs responsabilités, à assumer leurs actes et à faire preuve de respect, non seulement envers eux-mêmes mais aussi envers autrui dont leurs parents !

Ce qui veut dire que nous serons toujours présents pour éclairer leurs choix s'ils nous le demandent, mais que, dans le respect que nous leur devons, ils seront seuls à les faire mais aussi à les assumer !

Ce qui veut dire aussi que leur père et moi, dans le cadre de ce respect mutuel que nous nous devons, ne tolèrerons pas qu'ils en manquent vis à vis de leurs parents !

Si vous appelez ça un "jeune mal parti dans la vie" c'est plutôt inquiétant........

Mais il y a autre choise qui m'interpelle :

souvent lorsqu'un père affirme que la mère est mauvaise mère, maltraitante, négligente etc. il demande la résidence alternée. N'est-ce pas curieux de penser qu'un enfant qui ne sera maltraité qu'une semaine sur deux, s'en sortira indemne ?

Lorsqu'un enfant est maltraité, que ce soit par sa mère ou son père, il doit être en garde chez l'autre parent, c'est aussi simple que ça !!!

Dans votre cas, tel que vous nous le décrivez, la justice semble défaillante, (comme elle peut se montrer défaillante inversement lorsqu'un père est maltraitant), mais elle l'est moins par négligence, idéologie ou autre, que par manque de moyens.

Pour autant est-ce la majorité des situations ?

Y a t-il une majorité de mères ou de pères maltraitants ?

Ce qui veut dire là aussi...que lorsqu'on parle de fraises il ne faut pas répondre carottes......

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Car enfin....obliger par la loi à mettre en place une résidence alternée égalitaire dès la séparation, dès la naissance à la seule demande du monsieur......ça va aller très loin !

Monsieur n'en veut pas ? qu'à cela ne tienne madame fera face....

Monsieur l'exige ? Qu'à cela ne tienne madame se soumettra......

Monsieur ne s'occupe pas lui-même du bambin ? Madame n'a rien à redire, il fait ce qu'il veut car c'est son droit...

Monsieur impose ses propres visions éducatives ? qu'à cela ne tienne madame s'y soumettra

Et si....madame se rebiffe contre ce modus vivendi qui nuit aux enfants ? madame est une garce qui cherche le conflit .......

Partout, y compris en Belgique où le projet de loi initial a été revu à la baisse, toutes les présomptions de garde alternée obligatoire ont été rejetées.

Il est à prévoir qu'il en sera de même en France.

Nom: 
Secondarisé judiciairement jusqu'où
Site: 
http://

"Vous avez une curieuse conception de l'éducation....

Outre que j'espère que mon fils ne sera pas père de famille à 18 ans, nous lui apprenons ainsi qu'à sa soeur, à prendre leurs responsabilités, à assumer leurs actes et à faire preuve de respect, non seulement envers eux-mêmes mais aussi envers autrui dont leurs parents !"

Assumer ses responsabilités de parents, c'est bien ce que nombre de pères voudraient, mais à par payer, le reste n'est qu'illusoire et laissé à la dilligenge et au bon vouloir de la mère, quand à assumer leurs actes et faire preuve de respect, c'est en effet essentiel, il faudrait que ce soit plus souvent appliqué en justice sur les diffamations... dont les pères font le plus souvent l'objet afin justement pour les mères d'assumer seules et volontairement le quotidien de l'enfant, mais qui sauront pleurer pour avoir une pension alimentaire... (on empêche le père de s'investir au quotidien mais on n'oublie pas qu'il doit contribuer à l'entretien alors qu'il paye son loyer sans aide pour une ou plusieurs chambres vide 26 jours par mois... )

"souvent lorsqu'un père affirme que la mère est mauvaise mère, maltraitante, négligente etc. il demande la résidence alternée. N'est-ce pas curieux de penser qu'un enfant qui ne sera maltraité qu'une semaine sur deux, s'en sortira indemne ?"

Tiens il me semblait que l'inverse était plus fréquent : "pas de résidence monsieur est violent, par contre un droti de visite et d'hébergement pourquoi pas, mais pas trop long non plus" donc pas maltraitant sur un dvh mais maltraitant en ra... j'y ai eu droit !

"Lorsqu'un enfant est maltraité, que ce soit par sa mère ou son père, il doit être en garde chez l'autre parent, c'est aussi simple que ça !!!"

Chiche !

@maintien du matriarcat judiciairement assisté, jusqu'où ?

La justice actuelle c'est madame ne veut pas que monsieur puisse voir ses enfants, pas de problème on maintien au besoin on fait trainer en enquêtes et expertises, demande de renvoi et diffamation... Madame déménage, monsieur paye les trajets... transfert de résidence, monsieur payait une pension alimentaire ? Madame n'en paiera pas, elle ne participera pas à l'entretien des enfants... elle est reconnue maltraitante, on laisse les enfants avec elle, faut pas les choquer ses pauvres petits, et puis elle déprimerait et puis ça fait si longtemps que les enfants n'ont pas vu leur père, presque deux ans de non présentations d'enfants et de déménagement successifs... quelque chose à redire ?

alors j'espère que le projet Mallié Decool passera, ainsi dès la séparation RA et médiation, maintien de l'enfant dans son cadre de vie social habituel, donc si éloignement celui qui part loin assume seul les conséquences. n'est-ce pas logique et dans l'intérêt SUPERIEUR de l'enfant ?

Nom: 
Attention
Site: 
http://

On en apprend tous les jours, dit-on !

Je viens d'apprendre grâce à vous que les pères sont tous de saints hommes et saints-pères

Que les mères sont toutes d'abominables garces sauf.....celles qui obéissent à vos diktats bien sûr !

Comment ne pas obéir à des Dieux réincarnés ?

Nom: 
secondarisé judiciairement jusqu'où
Site: 
http://

vous n'avez décidemment aucun sérieux, vous n'avez de cesse que de déblatérer et rabaisser quiquonque n'a pas vos idées, toute discussion est stérile avec vous, vous avez la sainte connaissance. il est autant de bon que de mauvais parents chez les deux sexes, mais celà ne vous siez pas de l'admettre, vos belles théories, grandes phrases et citations s'en trouveraient annulées... s'il est un monde meilleur, vous n'en faites pas parti, ni n'en avez l'intention... j'ai lu ça et là que vous voyez vos pseudos et vos posts supprimés, qui sait comme d'autres l'ont écrit, la troisième médaille viendra peut être de maitre BOGUCKI, j'ai bon espoir qu'elle est la conscience de supprimer vos propos insultants, discrimatoires et qui portent atteinte à la dignité humaine...

Nom: 
anna
Site: 
http://

juste une chose je suis d'accord avec les propos de "attention" et ne vous deplaise messieurs il y a des papas dignes de ce nom qui se comportent en père normaux avec leurs enfants et voyez vous bizzarement ceux là ils gardent leur femmes .je vous signale que"attention "est avec le père de ses enfants et moi de meme car ce n'est pas parceque on a eu le malheur de croiser un jour un homme incapable de se tenir correctement envers nous et nos enfants qu'on hesiter a refaire notre vie.he oui il y a des hommes qui sont bien et d'autres pas et je suis d'accord sur le fait que cela marche ausi pour les femmes.je pense que les trois quart de pleurnichards "made in sos papa" sont agressif et fouille merd..."et que c'est a cause d'eux que des pères vraiment en detresse se retrouvent mal jugé.alors messieurs les faux papas prenez un jour conscience que vos enfants ne sont pas une monnaie d'echange et si vous ne comprenez pas mettez des capotes cela éviteras des petits malheureux apres!

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Si nous avons bien compris, contredire monsieur est considéré en soi et par lui comme insultant, discriminatoire et qui porte atteinte à sa dignité" ?

Vous m'en direz tant........

Nom: 
secondarisé judiciairement jusqu'où
Site: 
http://

"il y a des papas dignes de ce nom qui se comportent en père normaux avec leurs enfants et voyez vous bizzarement ceux là ils gardent leur femmes .je vous signale que"attention "est avec le père de ses enfants et moi de meme car ce n'est pas parceque on a eu le malheur de croiser un jour un homme incapable de se tenir correctement envers nous et nos enfants qu'on hesiter a refaire notre vie"

assez bien pour rester en couple des années, avoir des enfants et se marier et le jour de la séparation le pire des incapable ? aveugle pendant des années ou volonté de dégager l'"autre" et de garder SES enfants... ?

Nom: 
anna
Site: 
http://

vous ne relevez que les phrases qui vous arrange.j'ai aussi noter que des femmes se conduisent mal aussi.oups!pardon vous faites partie des fouille merd... desolé alors vous ne pouvez pas comprendre ce qu'un père normal peut faire et encore moins ce que veut dire mariage heureux cela fait 14 ans que je suis "encore"avec mon mari et père merveilleux et cela fait 13 ans que l'ancien m'em....ou plutot nous emm...et en plus il est lui aussi remarié .je plains beaucoup sa nouvelle femme!tout comme je plains la votre

Nom: 
pat
Site: 
http://

Chere attention, je suis tout a fait d'accord avec vous quand vous dites:

"lorsqu'un père affirme que la mère est mauvaise mère, maltraitante, négligente etc. il demande la résidence alternée. N'est-ce pas curieux de penser qu'un enfant qui ne sera maltraité qu'une semaine sur deux, s'en sortira indemne ?

Lorsqu'un enfant est maltraité, que ce soit par sa mère ou son père, il doit être en garde chez l'autre parent, c'est aussi simple que ça !!!

Dans votre cas, tel que vous nous le décrivez, la justice semble défaillante, (comme elle peut se montrer défaillante inversement lorsqu'un père est maltraitant)"

J'ai stupidement demandé d'avoir la résidence de mon enfant dans un premier temps mais j'ai du battre en retraite sur ce point quand j'ai vu les réactions de mon avocat , du juge et de plusieurs conseils extérieurs . ils m'ont fortement dissuadés avec divers arguments dont le principal était qu'obtenir la résidence pour un père est extremmement difficile dans une séparation conflictuelle alors qu'en faisant tout pour atténuer le conflit j'avais une petite chance avec la residence alternée.... il faut dire qu'au début de l'affaire j'étais loin d'avoir les preuves que j'ai eues par la suite . Une fois que les demandes sont lancées il devient tres déliicat de changer des cap...

Nom: 
alexia
Site: 
http://

je suis moi aussi tout à fait d'accord avec vous.Vos raisonnements ont parfois un ton un peu trop incisifs mais sur le fond vous avez raison et votre déterminisme à en découdre avec vos détracteurs est à la hauteur de leurs attaques ,mais n'est-ce pas pure chimère?,vous savez bien qu'ils n'ont aucune envie de changer,laissez-les dire...et parlez pour nous ,des @pat @anna@alexia etc...qui ne sommes pas vos pseudos d'emprunts mais vos fidèles lecteurs.

Nom: 
pat
Site: 
http://

je reconnais simplement qu"une personne qui demande la résidence alternée quand elle annonce des violences de la part d'autre parents peut être suspecte (c'est mon cas....) mais un peu moins quand même qu'une mère qui accuse d'inceste mais qui propose une garde élargie et confie les gamines a leur père seul, pour partir en vacance quand ça l'arrange et sans aucune réticence.

Nom: 
pat
Site: 
http://

"il y a des papas dignes de ce nom qui se comportent en père normaux avec leurs enfants et voyez vous bizzarement ceux là ils gardent leur femmes ."

quand vous en aurez pris autant que moins sur la figure tout en faisant tout pour sauver votre enfant vous arrêterez de dire de telles inepties: je vous alignerai pas mal de certficats médicaux et d'interrogatoires de police avec aveu et de condamnation de mon ex . Je revis de n'être plus avec elle, je pleure d'avoir laissé derrière moi (contraint et forcé) une gamine qui soufre

Nom: 
anna
Site: 
http://

mais je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas de femme violente et moi aussi j'ai pris sur la figure et je comprends ce que vous voulez dire.et justement dans ma phrase je veux dire qu'une femme qui est bien avec son mari et qui est bin père ne part pas mais la aussi je parle d'une femme et d'une mère normale apparement la votre ne l'etais pas et je trouve tout aussi inadmissible qu'une mère se comporte ainsi.encore une fois je n'ai rien contre les hommes seulement contre les c...visiblement vous etes meurtri par ce qu'il vous est arrive et je vous comprend et c'est pour cela qu'il vous faut demender la garde complete si vous avez peur pour votre enfant.moi cela fait quatre ans que j'essaye de sauver mon fils et croyez moi on m'aveais dit que je ne risquait rien .mon ex est passe devant le juge pour enfant pour maltraitence et pourtant depuis aout 2007 qu'il a ete entendu rien n'a ete fait on attend toujour:mon fils est asthmatique et a faillit mourrir par manque de soins(3 jour d'hopital sous oxigene)j'ai aussi tout les certificat mais rieb n'y fait on me repond qu'il est son père et qu'il a le droit de se tromper!alors leur foutaise de lois pour proteger les enfants ...ne lacher pas n'ecoutez pas les autres et demandez la garde si vous pensez que ce seras mieu pour votre enfant.a vous lire on sent bien que vous avez peur pour lui bon courrage

Nom: 
pat
Site: 
http://

mes blessures (physiqus ) ont cicatrisé, je ne suis plus convoqué au commissariat pour affaire me concerbnant depuis qq mois.

Je suis parti dans une direction difficile a assumer mais les autres n'étaient pas possibles. je suis obligé de faire confiance a la capacité de résistance de notre enfant en attendant le jour ou la justice sera un peu moins aveugle ou orientée. En attendant la petite a déja fugué plusieurs fois pour me rejoindre . Je suis épuisé par un combat stupide et qui dure. Savez vous ce que c'est que chaque jour ouvrir sa boite a lettre en se disant qu'est ce qu'il y aura aujourd'hui?????

Et croyez moi malgré cela je pense que la petite a besoibn de voir sa mère et de l'aimer. Je ne la dénigre pas devant l'enfant même si je sais qu'elle est ....je ne veux pas mettre de mot.

Nom: 
anna
Site: 
http://

je suis moi aussi epuisée par ce combat(14 ans que nous sommmes separé et quatre ans que mon fils souffr de la sitution actuell)mais il ne faut pas baisser les bras .etre sa mère ne lui donne pas le droit de le detruire .moi aussi j'attends toujour de nouvelles et vous avez bien raison de dire que la justice est aveugle .j'ai d'autres enfants et ils souffrent aussi de cette situation .votre enfant a peu etre l'air de supporter mais si elle a figue c'est qu'elle ne supporte pas tant que ca.a votre place je ne laisserais pas le s choses trop s'envenimer votre enfant a besoin de vous .

Nom: 
pat
Site: 
http://

je fais ce que je peux pour demeurer présent aupres d'elle et l'aider autant que je peux mais comme c'est compliqué.

Heureusement malgré quelques déclarations un peu dures de sa part elle m'envoie de merveilleux cadeaux par exemple un petit mot dans ma boite: je suis passée, ou de temps en temps un sms pour me dire ou elle se trouve (ça c'es normalement interdit) ou bien elle oublie deux ou trois choses indispensables chez moi quand elle vient et elle revient les chercher dans les jours qui suivent (j'ai pris un appart tout près de la maman) voila ma vie de père attendre les orages de haine tous les jours et de temps en temps un petit clin d'oeil de ma petite fille qui nous rend complices. Je ne désepère pas d'obtenir un jour cette fameuse résidence alternée ....j'ai aujourd'hui des arguments tres solides espérons que le juge les comprendra. Je pense que ma petite fille est beaucoup plus partagée aujourd'hui que si si elle était en residence alternée.

Sur la durée de l'acharnement des ex il y a beaucoup a dire aussi......la haine peutv ressortir plus de 10 ans apres une séparation....c'est incroyable.

Nom: 
zorg
Site: 
http://

soutenez le projet maillé decool de résidence alternée de fait !!!!

les enfants vous en remercierons !!!

Nom: 
anna
Site: 
http://

la garde alrenée n'est pas la solution de tout le monde et pour mon cas c'est cette garde qui a detruit mon fils et c'est avec cette garde que mon ex s'est venger certains pères s'en servent comme d'une arme et c'est tres dangeureux!chaque histoire est differente et ce que je reproche aux juge c'est justement de ne pas savoir juger correctementcertains parents.surtout quand une enquete est faite et que des preuves sont etablie(par la gendarmerie ou par un psy par exemple)dans ma ville une mère deprimée a etouffé son fils de 4 ans et pourtant le père a fait des pieds et des main pour avoir la garde de son fils et la mère avait ete vu par des medecin la trouvant tres depressive mais voila le JAF decide et puis c'est tout!je crois que le debat est mal place ,on ne doit pas etre contre lezs mères ou contre les pères mais uniquement pour les enfants et ce sont nos juges qui sont incompértants .les enfants sont en danger et ils s'en fouttent.il faudrait faire une association "sos enfants " et non sos papa ou maman.

Nom: 
Rebecca
Site: 
http://

Je suis 100% d'accord avec vous Anna pour un sos enfants....

Garde alternee ne fait que detruire les enfants qu'on besoin de stabilite pendant son enfance et surtout adolescence.

Je reviens toujours a la meme chose: l'homme ou la femme que fait abandon pense d'abord a soi meme et apres a la famille et les enfants, donc, la liberte se paye cher.

Choisir une nouvelle vie laissant les enfants c'est atroce.

Chaque choix implique des responsabilites, et des couts.

Choisir une nouvelle vie ne devrai pas donner des droits a continuer a blesser les enfants.

Ma fille s'est laisse frapper 3 fois de 3 petits garcons de sa classe, elle dit "bon ce ne sont que des hommes normale que comme "celui la" (son pere) frappent les femmes pour tout".

Abandon: "maman a quoi je vais me marier ou penser a voir une famille si les hommes apres te quittent quand ils trouvent une plus jeune?"

Garde" maman, est ce_que celui la me deteste tellement au point de continuer a me dire non a tout et sachant que je ne le supporte pas m;obliger a aller avec lui et sa p...? Il parle mal de toi a tout le monde devant moi, je me bat avec tous, je souffre etant la bas car meme mes demis freres me font du mal en me frappant ou m'accussant en forme injuste. Ca c'est la vacances? Pourquoi je dois passer avec lui les vacances a la place de les passer avec toi? Les vacances sont un prix au travail de l'annee. Il fait du mal, pourquoi lui donner mes vacances?"

Je voudrais savoir comment repondre a mon efants tout cela.

Et je repete: je suis contre les gens qui empechent les bons parents (peres ou meres) de revoir ses enfants quand il y a l'amour pere-enfant, mere-enfant.

Mais si ce n'est que pour faire du mal au petit????

Pourquoi la voix des enfants ne vienne pas ecoute des juges sinon quand c'est trop tard???

Une enfance gachee ne donnera que un adulte gachee au nom des soit disons droit du pere ou mere qui a quitte comme un soldat deserteur la bataille du jour a jour de la vie!!!!

Nom: 
secondarisé judiciairement jusqu'où
Site: 
http://

l'enfant a besoin de stabilité, je suis bien d'accord, et le système parent gardien/ parent exclu a bien montré ses limites, puisque l'enfant s'en trouve insécure, ayant perdre le parent gardien, ayant perdu de fait l'autre parent, retiré judiciairement et même avant, puisque nombre de mère, avant même un jugement empêche les pères de pouvoir accéder à leur enfant... où est là le respect des droits de l'enfant, la résidence alternée prioritaire éviterait bien des marasmes, il est a rappeler que le choix de résidence judiciaire prend en compte la situation antérieure, mais omet d'une part si cette situation est mise en place de force trop souvent et que la résidence principale (si ra pas possible) devrait être confié au parent le plus à même de respecter les droits de l'enfant et de l'autrre parent... il y a véritablement une prime au conflit et au rapt parental dans notre pays... et si les pères massivement lors des séparations déménageaient avec les enfants sans laisser d'adresse afin d'avoir la résidence principale, qu'en penseriez vous ? serait-ce autant dans l'intérêt de l'enfant que lorsque c'est la mère qui le fait ?

Nom: 
anna
Site: 
http://

de toujours vouloir passer les pères en victime.la garde alterné d'office ne reglera aucun problemes.une mère qui demenage sans laisser d'adresse n'est pas plus proteger que quand c'est un père qui le fait.et laisser la garde a la mère ne veut pas dire que l'enfant ne verras plus son père .vous dites que les discutions avec "attention" sont sterile mais c'est les votre qui le sont .vous ne pensez pas a l'interet de l'enfant quand vous parlez de GA prioritaire.par contre c'est clair que l'enfant devrait etre confie au parents le plus a meme de respecter son enfant il est la le probleme et je n'ai jamais dit que les pères en etais pas capable.mais se plaindre tout le temps n'est pas la solution et si je pense que pat est vraiment sincère ce n'est pas le cas pour vous.

Nom: 
Rebecca
Site: 
http://

Mon enfant ne veut plus revoir son pere car il l'a fait trop du mal. Pourquoi un juge va condamner mon enfant a continuer a supporter d'avoir un rapport avec son pere?

Partir de la maison et tout abandonner pour une femme ou un homme c'est fou s'il y a des enfants. Et si dans la priorite celui qui part met d'abors sa nouvelle conquette et pas ses enfants alors la ils sont pire que les animaux !!!

Comme mon enfant dit en regardant documentaires d'animaux a la tele" tu vois maman, les papa animaux sont beaucoup plus attachez a ses enfants que le mien a moi".

Et aussi, dans notre cas personnel, il veut juste avoir les droit afin de dire non a toute autorisation et mettre des baton dans la roue.

C'est deja presque 16 mois qu'il ne voit plus sa fille, ni un appel, ni une lettre, rien de rien.....voila le joli papa...

Et il ose reclamer des droits?

Je ne parle pas d;abandon d'un epoux ou epouse, mais abandonner un enfant c'est la totale.

eT VRAIMENT UN JUGE QUI N'ECOUTERA PAS MON ENFANT EN DONNANT DES DROITS A SON PERE NE FERA QUE DU MAL A LA PETITE, QUE VA ETRE CONVAINCUE QUE LA JUSTICE N'EXISTE PAS ET BIENSUR, QUE VA DETESTER ENCORE PLUS SON PERE.

Donc ma question: qui defend les droits de l;'enfant en forme honnette et pas cette chose fausse de dire que l'enfant a besoin des deux parents car le petit te supplie en larmes de ne pas la laisser avec lui???

Merci a vous tous

Nom: 
secondarisé judiciairement jusqu'où
Site: 
http://

si un parent coupe volontairement le lien avec son enfant, il n'y a rien à redire à ce qu'il n'ait la résidence alternée, mais comment peut-on privé un enfant de ses deux parents sur la volonté de l'un à evincer l'autre, là est le problème, et là se trouve l'utilité de la résidence alternée prioritaire...

Ne privons pas les enfants d'un de leurs parents au nom du comportement de certains... malheureusement la justice ne sait pas faire le tri... et éjecte des parents qui veulent continuer de s'investir au dela de la séparation du couple, ces enfants paient le prix fort de l'égoïsme d'un parent considérant l'enfant comme sa propriété exclusive... donc, je maintiens !

Nom: 
secondarisé judiciairement jusqu'où
Site: 
http://

"Donc ma question: qui defend les droits de l;'enfant en forme honnette et pas cette chose fausse de dire que l'enfant a besoin des deux parents car le petit te supplie en larmes de ne pas la laisser avec lui???"

l'enfant à peur d'un parent qu'il ne voit pas, ne devriez vous pas justement le déculpabiliser et l'aider à aller vers son père...

"C'est deja presque 16 mois qu'il ne voit plus sa fille, ni un appel, ni une lettre, rien de rien.....voila le joli papa...

Et il ose reclamer des droits?"

il s'est réveillé peut être... ou avait il peur de vous affronter ? mais il apparait qu'aujourd'hui il veut reprendre une place, il faudrait savoir, vous le critiquez sur son absence et vous le critiquez sur son retour et sa volonté d'être présent... ? Mettez vos rancoeurs de coté... un dvh permeetra de rassurer l'enfant, de reprendre un contact avec son père, ou peut être préféreriez vous qu'il abandonne...? c'est ce que je ressents... où est l'intérêt de l'enfant, de votre enfant dans votre volonté d'empêcher ce retour...

Nom: 
Rebecca
Site: 
http://

Desolee de vous decevoir, mais j'ai tout essayer pour que le pere voit sa fille, meme au niveau legal, avec des pedopsychiatres tout.

C'est ma fille qui ne veut plus le revoir et je la respecte.

Je veux autorite parentale exclusive afin de pouvoir signer les operations chirurgicales et terapies de sante que vont beneficier ma fille et son pere dit non pour caprice. Et de meme, autoriser ma fille a faire meme un sport.

L'abandon ne peut pas etre pardonne, on ne demissionne pas du fait d'etre parent, ce n'est pas un allee et retour comme un club de gym

On ne peut pas etre une machine d'empecher a un en fant de vivre une enfance heureuse.

C'est sadique.

Avoir autorite parentale exclusive ne veut pas dire que je vais empecher le pere de voir son enfant, c'est que je vais l'empecher de mettre des baton dans la roue.

Et pour finir, mon enfant a peur d'un pere qui l'a frappee, marque et que devant elle a vu frapper sa mere.

Dites moi qu'un type comme celui la a encore des droits, et la je vais penser que ici c'est le monde a l'envers !!!

Mais c'est facile de juger a celui qui reste a la maison, comme celui qui est oblige a pardonner l'imperdonnable, et justifier au batard qui a fait tous les torts???

Nom: 
Rebecca
Site: 
http://

J'ai oublie de dire que le pere N'A PAS VOULU REVOIR SA FILLE PENDANT PRESQUE 16 MOIS. ET MA FILLE NE VEUT PLUS JAMAIS LE REVOIR.

MAIS MA FILLE NE L'EMPECHE PAS DE VIVRE SA NOUVELLE VIE, DONC QUEL EST LE DROIT DU PERE A FAIRE TOUT POUR FAIRE DEVENIR UN ENFER LA VIE DE NOTRE ENFANT?

Nom: 
Attention
Site: 
http://

pour qu'il revienne au galop.....

Alors qu'il y a 15 à 20 d'associations de pères, il semble qu'une association de mères se soit créee.

Pour monsieur Alain Cazenave, président de sos papa, "ce sont quelques folles" !!!!!

Les fautes de français et d'orthographe en prime.....

http://www.sospapa.net/phpBB2/viewtopic.php?t=10419&postdays=0&postorder...

Nom: 
anna
Site: 
http://

que etre père ce n'est pas de l'interim donc ce genre de pères qui refont surface des mois voire des annees plus tard montrent bien leur instabilité ce qui est incompatible avec le fait d'elever un enfant .quand on est père ou mère c'est pour la vie .et bon nombre de residence alterné se font la moitie chez maman et l'autre chez mamie car meme certains qui ont leurs enfant le week end ne sont pas capable de les garder et les mettent chez les grand parents.j'ai appeler le père de mon fils en pleine nuit pour lui dire que notre fils allait etre hospitaliser d'urgence je pensais qu'il serait venu car peut etre que son fils aurait aime que papa soit la .au lieu de ça il m'a repondu"demain je bosse debrouille toi avec ton mari!"et c'est ce genre de père qui reclame une garde alterné?

COMMENT VOULEZ VOUS QUE JE SOIS TRANQUILLE QUAND MON FILS ASTHMATIQUE PASSE LA SEMAINE CHEZ LUI?

Nom: 
savin
Site: 
http://

L'association sos les mamans nouvellement créée (il y a bientôt 1 an) n'ont pas de membres adhérentes "folles" bien au contraire, pour votre gouverne !

Elles ont la tête sur les épaules pour les enfants d'abord et ensuite pour la complémentarité papa = maman.

Tiens, je vais lui écrire au président d'SOS PAPA, il a un site d'ailleurs très bien fait qui donne beaucoup et de bons conseils aux mamans....il n'y a pas de raison de ne pas en profiter !!!

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA