Mar
04
Statistiques divorce: inégalité homme-femme

Le service des statistiques du Ministère de la Justice a publié les chiffres sur le divorce de 1996 à 2007 dans infostat justice de janvier 2009 (fichier à télécharger ci-dessous).

Outre les informations générales sur les divorces, qui ont été fort bien relevées sur le blog de Me LO-RE, et avec les précautions nécessaires à toute statistiques, les chiffres donnés en matière de résidence des enfants et de pension alimentaire questionnent.

En effet, bien qu'il soit précisé que certains éléments ne sont basés en fait que sur 30% des cas, on relève une inégalité flagrante tant dans la résidence des enfants que dans l'attribution des pensions alimentaires.

En effet, on voit qu'une énorme majorité des enfants résident chez leur mère, et que lorsque les enfants résident chez le père, majoritairement il ne perçoit pas de pension alimentaire.

Au delà des lourdeurs sociales évidentes, cela fait clairement apparaître (ce qui pour les praticiens n'est pas une surprise) que la résidence alternée est dans près de 10% des cas un véritable enjeu de négociation puisque les consentements mutuels prévoient le double de résidence alternée que les autres divorces.

Quand au problème des pensions, il est juridiquement incompréhensible. En effet légalement chacun des parents doit participer à l'entretien et l'éducation des enfants en fonction de ses facultés contributives. Que certains n'aient aucun moyen est évident et explique possiblement les 16,1% d'absence de contribution lorsque l'enfant réside chez la mère, mais en aucun cas cela ne peut expliquer les 74,7% d'absence de contribution quand l'enfant réside chez le père...

Il y a donc là une aberration et il est nécessaire que les pouvoirs publics attirent l'attention des magistrats afin que la barre soit redressée.

Commentaires

Nom: 
jenny
Site: 
http://

... La résidence alternée correspond à l'évolution sociologique des familles et vouloir combattre ce mouvement est d'arrière garde.

Elle est souvent inexerçable car les eloignements opportunistes et l'alimentation du conflit à dessein l'empêche, et le justice est trop tiède à sanctionner ces coupures de liens mères/enfants ou père /enfant mais lorsque les parents sont intelligents , cela se passe très bien.

La défenseure des enfants n'est pas , contrairement à ce que vous affirmez, allée dans ce sens.

Je ne vois pas par ailleurs ce que la maîtrise de l'orthographe a à voir avec ce débat. Ah si! statistiquement, les femmes sont en général meilleures en orthographe.....et alors ? qu'en déduisez vous en matière d'organisation de la vie de famille, avant et après séparation conjugale ?

pffffff.....

Nom: 
Cédric FLEURIGEON
Site: 
http://

on reconnait bien là les limites de votre argumentation, quand vous ne citez pas vous comptez les FÔTES... quand aux études, elles sont triées et choisies, et aucune étude, je le répète ne prouve la nocivité de la résidence alternée, les pseudo études qui s'en rapproche sont d'un parti pris évident dans le choix de l'échantillon et assez limitées...

Nom: 
Cédric FLEURIGEON
Site: 
http://

même si je post rarement, je n'en surveille pas moins ce qui se dit ça et là, et les moteurs de recherche permettent de trouver ce que l'on veut avec un mot clé, même si ce mot clé est un nom, je veille... et observe que vous n'évoluez pas, je plaint votre fils le jour, qui je l'espère pour lui ne viendra pas, serait amené à être parent séparé de son enfant, réduit et contraint à un dvh appelé malheureusement classique...

Nom: 
Attention
Site: 
http://

La résidence alternée est une bonne chose !!!

Mais les divorces et séparations se faisant de plus en plus avec des enfants petits, c'est une bonne chose si le rythme est adapté à l'enfant.

Et la Défenseure des Enfants relate, dans son rapport ceci:

Depuis 2002, l'expérience vécue de la résidence alternée a permis d'argumenter sur des bases concrètes, de définir plus finement ses modalités et ses critères de choix tant pour les professionnels du droit que pour ceux de la psychologie. Et elle cite ensuite un nouvel article qui va être publié dans la revue internationale de neuropsychiatrie de l'enfant et l'adolescent.

Et s'il vous chante de considérer que moi-même ou tous les spécialistes qui s'expriment sur ces points, sommes "d'arrière-garde", des "abrutis intellectuellement limités", vous en êtes totalement libre. La Castafiore chantait aussi en liberté.....

Et je préfère des statistiques ou études toute canadiennes qu'elles soient, à des concepts "bidons"que certains n'hésitent pas à importer des USA alors qu'ils y sont réfutés là bas, ou à des chiffres fantaisistes mis en avant par vos amis.

Lorsqu'on "se la joue" en donneur de leçons pontifiant, on essaye de s'exprimer correctement y compris par écrit. Je sais.....je suis ringarde !

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

"Lorsqu'on "se la joue" en donneur de leçons pontifiant, on essaye de s'exprimer correctement y compris par écrit. "

Balayez devant votre porte avant de venir nous donner des leçons.

Lorsque vos posts seront parfaits et sans AUCUNE fautes d'orthographe, ramenez là, sinon soyez un peu plus humble.

Et si vos pseudo études, que vous dites parfaites, sont à l'image de votre orthographe, que vous dites parfaite, cela leur donne toute la crédibilité de votre "parfitude".

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Il y a bien trop de "fôtes" pour pouvoir les compter.....

Et vous confondez, monsieur Fleurigeon, "assertions" et "arguments". Et lorsqu'on "se la joue" coq dominant, donneur de leçons pontifiant qui jauge du haut de son incompétence ce qui est bonne étude ou pas, il est préférable d'écrire correctement !

Vous veillez et surveillez internet ??? Ca vous va comme un gant mais que de temps à perdre.....

Vous vous faites appeler charlysir ? tout un symbole.....

Mais faites-vous appeler kingcharlysir, ça en jettera plus encore.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Pensez-vous être la mieux placée pour parler " fautes d'orthographe" ou "expression" ?

Il est vrai, et je le reconnais volontiers, que vous êtes experte en néologismes......mais davantage par ignorance que par humour !

Ceci dit, et conseil pour conseil, essayez de la "ramener" quand on vous appelle, d'autres ici diraient quand on vous "siffle".

C'est de l'"ironisme" ......

Nom: 
Cédric Fleurigeon
Site: 
http://

Je ne suis pas une oie, et pas plus du Capitole, quoi qu'habitant Montauban depuis une douzaine 'année, je n'en suis pas originaire, et encore moins de Toulouse, mais peut importe. dans tous les cas si je surveille et veille, ce que je fait de mon temps ne me regarde que moi, en tout cas, je ne pollue pas comme vous le faites si bien les forums de citations partiales et passéistes.

Quand à mon pseudo, ce n'est pas charly - sir mais charlyslr82, le pseudo charly est du à un surnom donné lorsque j'étais bien plus jeune, le slr aurait du être flr (en rapport avec mon nom) mais une erreur de frappe de l'opérateur internet à l'époque de mon premier abonnement, ça date un peu, et ça allait pas bien vite internet à cet époque, et n'était pas encore préoccuper par le sujet qui nous intéresse dont pour ma part je défends la co-parentalité lorsque vous défendez une exclusivité maternelle, et le 82 pour le département de résidence simplement, maintenant que vous savez mieux l'origine de mon pseudo qui vous mène à des élucubrations habituelles et sans fondement, ce qui n'en est pas moins qu'une de vos habitudes visant à dénigrer et rabaisser par manque d'arguments... vous pouvez fermer le ban !

Nom: 
anna
Site: 
http://

ce systeme de garde est née parce que des pères mal intentionnés ont ete ecoutés .cela leur a fournit une arme pour se battrent contre les mères et comme l'inteligences ne les etouffe pas iols ne se rendent meme pas compte que leurs enfants souffrent et fouttent leurs etudes en l'air a cause d'eux! j'aurais honte a leur place de se considérrer comme des pères aimants !j'en parle en connaissance de cause et je peux vous dire que ce genre d'energumènes pourrissent la vie à tout le monde.ils pourrissent meme la vie a ceux qui sont capable d'etre de vrais pères.c'est a vomir de voir ça!

Nom: 
pat
Site: 
http://

la famille monoparentale c'est le mal absolu , c'est prouvé par toutes les études qui n'ont jamais eu lieu au Canada et ailleurs.

Ce que je veux dire c'est qu'on trouve sans doute plein de grands savants pour relier tel malheur a la résidence alternée mais aucun a la résidence chez un seul parent ce sujet dérange on ne l'étudie donc pas .

Ce WE je l'ai étudié sur le terrain, une mère solo, a bout , est venue me chercher pour que j'aille faire obéir ses filles (qui se moquait de ses directives) parce que d'apres la maman elles n'obéiraient qu'a un homme. Bizare mais ça a marché instantanément.....

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

j'ai pratiqué pendant 3 ans la garde alterné avec mon ex sans aucun soucis.

Cela dépend de ce que l'on veut en faire : si vous n'en voulez pas c'est certain que cela ne fonctionnera pas

Nom: 
Cédric FLEURIGEON
Site: 
http://

ce systeme de garde est née parce que des pères mal intentionnés ont ete ecoutés.

Ce système à été rendu légal par la loi parce que déjà mis en place avant qu'il soit légiféré, les juges devant avant s'astreindre à une gymnastique complexe pour valider ses situations, son intégration dans la loi a été faite pour favoriser une co-parentalité effective, au départ l'autorité parentale était exclusive, maintenant l'autorité parentale conjointe est un principe de bas auquel seul une réelle incapacité viendrait y faire obstacle, la RA je l'espère suivra le même cheminement via le projet des députés Mallié et Decool.

cela leur a fournit une arme pour se battrent contre les mères et comme l'inteligences ne les etouffe pas ils ne se rendent meme pas compte que leurs enfants souffrent et fouttent leurs etudes en l'air a cause d'eux! j'aurais honte a leur place de se considérrer comme des pères aimants !

il y a dans ces propos comme un relent de discrimination et de mentalités toutes faites en généralisant ce qui ne l'est pas, une habitude... mais bien sur, un père aimant doit laisser l'enfant à la maman et accepter ce qu'elle veut bien permettre, c'est ça votre point de vue ? no comment !

j'en parle en connaissance de cause et je peux vous dire que ce genre d'energumènes pourrissent la vie à tout le monde.ils pourrissent meme la vie a ceux qui sont capable d'etre de vrais pères.c'est a vomir de voir ça!

je suppose que vous parlez de votre seul point de vue et de votre seul vécu...

Vu le nombre d'enfant en RA pourquoi n'en entendons pas plus parler en dehors des quelques furies adeptes d'un retour en arrière : maman maison, papa travaille, et pourquoi pas tant que l'on y est, supprimer le divorce ert retirer le droit de vote aux femmes, soyons sérieux...

Nom: 
anna
Site: 
http://

ce n'est pas moi qui n'en veut pas mais mon fils le principal interesse.ce systeme est destructeur et certains parents le pratique car ca les arrangent bien d'etre parent une semaine sur deux.

...pat

ce n'est pas les hommes qui font obeir les enfants mais simplement quelqu'un qui n'est ni leur mere ni leur pere c'est bien connu que les enfants sont plus sage avec les autres qu'avec leur parent.et bizarement si la residence chez un seul parent(pere ou mere) n'a jamais creer de telle polemique c'est justement parceque il n'y avait pas de quoi en creer.la stabilité pour un enfant c'est primordial.le mieu c'est quand il vit dans la maison qui est la sienne avec ses deux parents mais quand c'est plus possible de vouloir le partager en deux a tout prix c'est de l'inconscience.un enfant ou un ados qui pert ces repère il pert aussi sa personnalité et il traineras cela toute sa vie.merci du cadeaux!

Nom: 
anna
Site: 
http://

tiens donc encore un matchos!je comprends pourquoi elle vous a quitte.sachez que je travaille et j'en suis fière .mondieu heuresement que tous les hommes ne sont pas comme vous,des rétrécies de l'esprit.les enfants qui sont en RA on en entendras parler plus tard quand ils seront completement detruits en attendant ils supporttent car memes'ils parlent on ne les ecoute pas!

Nom: 
Cédric FLEURIGEON
Site: 
http://

vous ne savez rien de ce pourquoi nous nous sommes séparés avec mon ex femme, donc abstenez vous de toute extrapolation... quand à être macho, étrange mais ceux et celles autour de moi, qui me connaissent, qui me voient avec mes enfants ne me voient en rien comme cela, mais comme un super papa... sauf mme ex bien sur ! d'autant plus que je me suis remarié et ai 3 autres enfants que j'emmène à l'école, chez le médecin lorsqu'il y a besoin, vais avec eux au parc, on jardine ensemble, je fais la cuisine, participe aux taches ménagères, macho, rétréci de l'esprit dites vous ?

quand aux enfants en RA il y en a déja qui sont devenus adultes, puisque certains parents n'ont pas attendus une loi pour la mettre en place... sont-ils devenus des voyous, délinquants, viennent ils s'en plaindre ? non ? .... allez on écoute !

Nom: 
secondarisé judiciairement jusqu'où
Site: 
http://

qu'est ce qu'on attend pour revenir aux années 50, voir même bien plus loin, le manque d'arguments des anti ra, on peut même parler d'anti père vu que le principe de base de ces personnes est l'enfant avec la mère, pourquoi la résidence alternée, les papas ne sauront pas quoi faire ni comment faire avec leurs enfants, comme lu ailleurs, c'était le mêm type d'argument lorsque les femmes voulaient le droit de vote, certains disaient "à quoi bon, elles ne sauront pas quoi en faire...".

mes pauvres Anna et Attention, il ne vous reste qu'une chose à faire, trouver une machine à remonter le temps, et espérer pour vos enfats qu'ils ne seront pas concernés une fois parents... espèrons pour eux, parce qu'avec des parents tels que vous, ils auront, si ce sont des garçons, intérêt à abnadonner leurs enfant à la mère sous peine de recevoir votre foudre, et là vous saurez pourquoi vous ne verrez plus ni votre enfant, ni vos petits enfants, mais vous l'accepterez e bonne grace non ? c'est dans l'intérêt des enfants...

Nom: 
Cédric FLEURIGEON
Site: 
http://

une petite poignée d'individu, d'ailleurs la propagande continu puisque Madame Phellip est allée pollué les boites aux lettres des parlementaire des habituels arguments qui n'ont pas évité la loi de 2002 et qui n'a pas plus mené à son retrait plus tard, ce que ses personnes doivent se sentir seules, le soutien manque, on se demande pourquoi... si elles savaient le nombre de personnes qui signent la pétition pour la résidene alternée, et même des personnes travaillant directement auprès des enfants, même dans la protection de l'enfance, des avocats, des profs, etc... c'est dire...

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Anti RA ?

les amalgames et les manipulations des informations sont des exercices dans lequel vous excellez !

Il n'y a pas d'anti-RA monsieur Fleurigeon !!!

Il n'y a que des spécialistes qui en voient les dégâts lorsque le rythme d'alternance est inapproprié, soit à cause de l'âge de l'enfant, soit à cause du contexte parental ou les deux !!!

Une machine à remonter le temps ???

Inutile monsieur Fleurigeon.......les temps n'ont guère changé et sont bien toujours présents: ce sont toujours les mères qui en font trois fois plus que les pères dans les soins aux enfants durant la vie commune.

Et ce n'est ni madame Phélip, ni moi-même ni tartampion qui le prétend monsieur Fleurigeon, mais le Rapport Tabarot 2008, la DREES, 2007, le CEREQ 2007 ou l'INED 2006 !!!

Et le rapport Tabarot indique même que les pères français en font trois fois moins que les mères françaises et deux fois moins que les pères suédois !!!

L' honnêteté devrait vous obliger à préciser que votre pétition consiste uniquement à rendre la résidence alternée égalitaire obligatoire par "défaut", c'est à dire dès qu'un père la demande, à n'importe quel âge de l'enfant, et quelle qu'ait été l'implication du père auprès de l'enfant !

C'est donc un projet de loi néo-patriarcal !

Nom: 
anna
Site: 
http://

Nom: 
Cédric FLEURIGEON
Site: 
http://

où se trouve le moindre patriarcat dans le fait de recpecter les droits de l'enfant à avoir ses deux parents, à ce que l'enfant ne soit plus arbitrairement privé comme ça a lieu trop souvent du père, sur quel motif ? une voloté matriarcale et de maternalisme propriétaire... digne du complexe de médée... masi celà ne vous arrange en rien pour sur !

quand à parler de rythme d'alternance inapproprié à cause de l'age de l'enfant il ne fait appel à rien, sauf à une THEORIE, donc pas de vérité, combien de père élèvent leurs enfants ? ces enfants ont ils des problèmes ? on n'en entends pas parler, et pour cause !

Nom: 
Attention
Site: 
http://

consisteraient-ils à avoir ses deux parents en temps égalitaire monsieur Fleurigeon ?

Oui ? alors il faut non seulement simplifier le divorce mais encourager les séparations !!!

Vous....vous ne manquez pas de complexes apparemment pour oser prétendre que les spécialistes de l'attachement sont des corniauds qui ne comprennent rien à rien !!!!

Les pères qui "élèvent" un bébé ou jeune enfant, confient dans l'immense majorité des cas les soins à un substitut maternel, monsieur Fleurigeon !

Quant au maternalisme que vous dénoncez après la séparation, il ne vous gêne guère quand il se pratique durant la vie commune !

Et vous révélez fort bien vos arrières pensées en affirmant que les enfants élevés par un père seul se portent bien......

Mais élevés par une mère seule, c'est un desastre .....

Nom: 
Roxelane
Site: 
http://

Deux maisons, deux gâteaux d'anniversaire

Pourquoi choisir Papa ou Maman

Quand on peut avoir les deux

Même dans les pire moments

Quand on n'comprend pas les grands

Bout'chou ou adolescents

On doit rester leurs enfants.

Mais y'en a qui se mitraillent

Et nous leurs boulets d'canon

L'un traite maman de faux j'ton

Elle lui crie con! sale canaille.

Papa, maman je préfère

Que vous n'vous fassiez pas la guerre

Séparez-vous à l'amiable

Laissez-nous loin des frontières

Que vous placez entre vous.

Ton père est une mauviette

Ta mère, langue de vipère,

C'est c'qu'on entend trop souvent

Quand les sous sont aux enchères.

J' reprends le frigo lui dit-elle

Je t'laisse rien qui n't'appartienne

Au pire, bein... repars chez ta mère

Débrouille-toi chacun sa galère.

Salope, après c'que j'ai fais pour toi

A m'crever dans cette baraque

Suis qu'un compte en banque qui raque

Tu veux qu'j'crève de misère.

J'l'entends souvent qui pérore

Paye la pension alimentaire

Ramène-moi les gosses à l'heure

A chacun ses jours, ses horaires.

V'la qu'proprio j'deviens locataire

Du mariage chez le Maire

Aux formulaires du notaire

Y'a qu'un pas à faire

Pour tout défaire

Choisir papa ou maman

Moi je ne sais pas faire

Laissez pas pleurer mon coeur

Il a de la place pour deux

J'ai p'tête pas choisi de naître

Mais v'là vous êtes mes parents.

Me volez pas l'un à l'autre

Je ne suis pas une rançon

Quand pour x et x raisons

Papa, maman se séparent

Je dois juste vivre autrement

Mais toujours dans un cocon

Nom: 
mam
Site: 
http://

Garde alternée :

Exellente idée.

Lorsque chaque parent veut que ce mode de garde réussisse

Problème les déplacements : épuisant pour un enfant et pour les parents (CF SUR CE BLOG les différents aller- retour des parents ; les billets d'avion; à qui confier l'enfant lors des trajets )

Solution : vivre le plus près possible de son ex conjoint et ètre très souple au niveau des horaires pour les occupations extra scolaires des enfants ( ex : compet de sports, anniversaire..., qui conduit l'enfant; qui le reprend etc....)

Résultat : grande coopération des parents et emploi du temps personnel souvent perturbé

Ainsi dans mon entourage, une petite fille de 5 ans vit en alternance (selon son bon vouloir) chez chacun de ses parents qui habitent maintenant le mème immeuble; eh oui le papa vient de déménager pour que la petite n'ait plus que l'ascenceur à prendre lorsqu'elle va chez papa ou maman et vice versa.

ça parait idyllique.

En fait dans leur désir d'épargner à leur fille tout effets pervers du divorce , j'ai l'impression que les parents sont en train de lui déléguer leur propre autorité !

Nom: 
zorg
Site: 
http://

decidement , que de fiel dans vos propos !!

alors même quand le père éléve ses enfants , ce vil sournois arrive à les fourguer à "un substitut maternel" !!

tiens donc ?? qu'est ce ??? je pense que vous devriez serieusement consulter pour votre propre bien ......

de plus , je plains tout individu mâle dans votre entourage .....

quant au projet Maillé decool , il doit vous géner grandement vu l'energie que vous deployez à brasser de l'air !! héhéhéhé

Nom: 
mam
Site: 
http://

Depuis une quinzaine d'années, de plus en plus de parents s'accordent sur la garde alternée. S'accordent, car lorsqu'il y a désaccord, les juges octroient généralement la garde à l'un des parents.

Un parent qui veut la garde alternée est obligé de demander la garde exclusive pour finalement obtenir la garde alternée, explique Didier Pire, avocat. Cela signifie nécessairement un procès et donc dire du mal de l'autre parent.

Didier Pire est l'un des participants aux Etats généraux de la Famille, initiés à l'automne par la secrétaire d'Etat à la Famille, Isabelle Simonis (PS). Actif au sein du groupe de travail " familles et droit civil et judiciaire ", il note une large convergence pour présenter la garde alternée comme modèle. Mais il nuance : On est tous d'accord pour dire qu'il n'y a pas de bonne solution. En cas de séparation, un enfant veut que ses parents restent ensemble. Point. Nous sommes aussi tous d'accord pour dire que le procès est nuisible. C'est donc pour limiter les conflits que la solution de la garde partagée est envisagée. Isabelle Simonis est sensible à cette problématique. Elle souhaite que le débat, notamment au niveau politique, puisse s'engager. Dans l'intérêt de l'enfant.

En cas de séparation, il faut se demander comment le lien peut perdurer avec les deux parents. Aujourd'hui, les couples qui se séparent ne savent pas à quoi s'en tenir sur l'hébergement de l'enfant. Il est généralement encore accordé à la mère. Il me semble important de veiller à une égalité de traitement des parents dans l'intérêt de l'enfant. Suivant l'avis majoritaire du groupe de travail, la secrétaire d'Etat envisage de faire de la garde alternée la règle générale. Elle n'envisage pas pour l'instant de déposer de projet de loi, préférant attendre la conclusion des Etats généraux en avril. Didier Pire croit en la force d'exemple de la loi. Il plaide pour que la garde alternée soit la règle qui permette de dire qu'à défaut d'autre chose, on fait cela.

Sabine Baudoux est également membre du groupe de travail. Elle est psychologue expert et membre de l'association francophone des experts en matière de maltraitance. Pour elle et son association aussi, la garde alternée s'impose. On se rend compte d'une augmentation des conflits en matière de divorce, explique-t-elle. On assiste à des batailles très virulentes entre parents et des enfants qui vont de moins en moins bien. Il faut arriver à une norme optimale, une norme sociale, avec des conditions bien sûr. Pour nous, la norme doit être le droit de l'enfant à entretenir des relations équitables avec ses deux parents.

La garde alternée convient pour les enfants de plus ou moins trois ans jusqu'à environ 14 ans, indique Sabine Baudoux.

Pour des enfants plus jeunes, il est important de continuer le lien de maternage.

L'adolescent, lui, a souvent besoin de poser ses valises quelque part.

Si la garde alternée devient la règle, elle souffrira bien évidemment des exceptions, notamment en cas de problème grave de maltraitance, de l'indisponibilité des parents ou d'éloignement. Nous estimons qu'il faudrait démontrer la non-faisabilité de la garde alternée sur base de critères objectifs, estime la psychologue.

Pour trancher, il faut favoriser le parent qui respecte le plus l'autre parent, qui préserve l'image de l'autre. Certains s'opposent à la garde alternée, parce que l'enfant a du mal à assumer ses deux maisons. Ils ont de toute façon deux maisons, indique Isabelle Simonis. Et il est parfois plus difficile à faire comprendre à l'enfant qu'il a deux maisons quand il ne va chez son père qu'un week-end sur deux. En plus dans le cas où l'enfant va un mercredi sur deux et un week-end sur deux chez son père, la garde alternée présente moins de déménagements. On ne va pas trouver de système parfait, reconnaît Sabine Baudoux. Certains enfants, par exemple, sont plus attachés à la maison familiale qu'à leurs parents....

http://www.fredi.org/index.php/Droit-de-la-famille/Belgique-Nouveau-droi...

Nom: 
Attention
Site: 
http://

et policé zorg !

Nom: 
Attention
Site: 
http://

En Belgique, le premier projet de loi de madame Onkelinx qui prévoyait la résidence alternée égalitaire systématique a été rejeté, l'ensemble des spécialistes y étant fortement opposé Le projet adopté ensuite, nettement plus modéré, demande aux juges de motiver leur refus de résidence alternée égalitaire. Ce qu'ils font....

Mais il faut savoir que dans tous les pays où la résidence alternée existe, le partage strictement égalitaire reste très minoritaire, que ce soit par entente parentale ou imposé.

Nom: 
mam
Site: 
http://

@Attention

OK

ça parait évident que ce mode de garde soit minoritaire en Belqique comme ailleurs,car trop complexe à mettre en place.

En pratique, difficile de réunir toutes les conditions liées à la proximité des domiciles parentaux, des centres d'intérêt de l'enfant (école, crèche, garderie...), à l'entente et à la disponibilité des parents qui permettront la mise en place d'une résidence alternée .

Il faut également disposer de deux logement spacieux et d'un travail donnant assez de temps libre pour etre disponible le matin 8.45 et retour de l'école 16.30

Pas facile de concilier travail et enfants

Pas facile de concilier travail, enfants et séparation.

Pas facile de concilier travail, enfants, séparation et garde alternée

Et partout :

La résidence alternée est toutefois exclue si elle se révèle impossible à raison de la distance ou contraire à l'intérêt de l'enfant parce que l'un des parents n'est pas disponible ou qu'il n'y a pas de réelle communication entre les parents en sorte que l'enfant risque d'être mis en porte à faux, d'être déstabilisé et de perdre ses repères.

Nom: 
Cédric FLEURIGEON
Site: 
http://

consisteraient-ils à avoir ses deux parents en temps égalitaire monsieur Fleurigeon ?

>>> qui a-t-il de génant en celà ? il est tout à fait possible d'adapterle rythme suivant l'age de l'enfant...

Oui ? alors il faut non seulement simplifier le divorce mais encourager les séparations !!!

>>> quel est le rapport avec la choucroute ?

Vous....vous ne manquez pas de complexes apparemment pour oser prétendre que les spécialistes de l'attachement sont des corniauds qui ne comprennent rien à rien !!!!

>>> ce ne sont que des théories et la partialité a été déja démontré par le choix de l'échantillon... la notion d'attachement peut être et est multiple, et forcément un parent supprimé ne sera pas la figure principale... et lorsque les deux parents travaillent et que la nounou devient la figure principale d'attachement, si les parents se séparent, on confie la résidence de l'enfant à la nounou ?

Les pères qui "élèvent" un bébé ou jeune enfant, confient dans l'immense majorité des cas les soins à un substitut maternel, monsieur Fleurigeon !

>>> mais c'est bien sur, quelle mauvaise fois, tiens j'en lache une autre dans le même genre, dasn 20% des cas de séparation, les mères retournent vivre chez leurs parents ou à proximité et confie l'enfant à ceux ci...

Quant au maternalisme que vous dénoncez après la séparation, il ne vous gêne guère quand il se pratique durant la vie commune !

>>> je ne parle pas de maternalisme, mais de maternalisme propriétaire... l'omission de votre part est parfaitement volontaire, nul doute !

Et vous révélez fort bien vos arrières pensées en affirmant que les enfants élevés par un père seul se portent bien......

>>> je précise que j'exprimait par là les pères qui élèvent seuls leurs enfants lorsque la mère n'est plus là, on n'entends pas parler de ses enfants, ce qui prouvent que les pères savent autant s'occuper des enfants, donc vos supposition d'incapacité des pères est totalement inepte...

Mais élevés par une mère seule, c'est un desastre .....

>>> vous extrapolez, une habitude...

Nom: 
pat
Site: 
http://

allez voir la video de l'emission avec maitre Bogucki sur les maternelles, ça démonte des kilomètres de messages bourrés de références aux plus grands spécialistes monténégrens et sri lankais des dégats de la résidence alternée. Je me suis délecté en regardant cette émission

je suis désolée mais j'ai dû encore une fois supprimer chère @Attention votre dernier commentaire car il était, in fine, insultant pour l'un des autres intervenants de ce blog. Je l'ai déjà dit à plusieurs reprises, vos opinions sont libres mais la légalité, le respect et la courtoisie sont les seuls impératifs, à défaut je supprime les post.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Je viens de voir cette émission qui est très "gentillette" comme le sont toutes les émissions des Maternelles.

Maitre Bogucki a été très claire pour avoir pourtant peu de temps de parole, mais aussi le professeur Jousselme.

Il se trouve que j'ai lu son livre "Ils recomposent, je grandis" où elle affirme, comme elle l'a dit ce matin, être opposée aux résidences alternées des tout petits. Et elle écrit aussi exactement ceci :

" Par ailleurs la souplesse me semble tout à fait essentielle dans la mise en place et la poursuite d'une telle garde, souplesse qui doit tenir compte des besoins de l'enfant en fonction de son âge et des évènements de la vie.

Si la garde se rigidifie au sens du partage mathématique du temps qui doit être équivalent, les choses se gâtent vite, accentuant de façon nette le conflit de loyauté dans lequel l'enfant est déjà plus ou moins enfermé.

J'ai aussi pu rencontrer des enfants qui développent des fonctionnements les handicapant dans leurs relations sociales et dans leurs apprentissages, comme s'ils pressaient le mouvement et auraient toujours un métro d'avance.

Eternels insatisfaits, distraits, incapables de donner l'impression qu'ils s'intéressent vraiment à ce qu'on essaye de leur transmettre, ils apparaissent comme des papillons qui butinent sans aller au bout de leurs idées.

Ils sont en fait inconscients, prisonniers de cette temporalité étrange qui leur fait partager leur vie en deux parties disjointes.

Le phénomène est d'autant plus fort que ces parties sont maintenues clivées et imperméables par leurs parents "

Allons Pat....vous voilà rassuré......il s'agit d'une référence bien française !!!

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Vous avez bien fait....J'étais simplement un peu remontée des agressions à mon encontre.

J'en profite pour vous féliciter pour votre intervention aux Maternelles. Intervention fraiche mais aussi drôle avec l'histoire du toutou.

Nom: 
Cédric FLEURIGEON
Site: 
http://

oui je l'ai vu, à la 36e minutes il est fait rapport à attention et compagnie... tout commentaire supplémentaire est inutile, tout est dit :

- "il y a des sortes de lobby anti résidence alternée qui sont sur le forum en permanence, dans "divorce et séparation" et qui assènent à coup d'études, de chiffres un peu bizarres norvégiennes, américaines avec des études soi disant sur des enfants qui iraient très très mal avec des années de résidence alternée"

- "des mamans farouches anti papas"

- "exactement !"

Nom: 
pat
Site: 
http://

mes études a moi se limitent a quelques cas que je connais personnellement.....mais ce que j'entends des mères c'est généralement : j'y étais opposée mais finalement je m'aperçois que c'est bein....moi ça suffit a mon petit horizon...je vois que la plupart des opposants farouches n'ont jamais vécu cette situation, ou en sont au début et font plus ou moins consciemment tout ce qu'il faut pour faire capoter l'affaire. Quand on entend une mère lister les tares de son ex pour ensuite dire que son enfant ne supporte pas la résidence alternée, pour moi la situation est claire.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

mais vous auriez aussi pu voir à XXXXminutes ce qu'affirmait le professeur Jousselme concernant les jeunes enfants !

Ni plus ni moins que ce qu'affirment tous les autres spécialistes.

J'ignore par contre qui a parlé de la Norvège....

Pour ma part et vous le savez fort bien, je n'ai parlé que de la législation et des pratiques de pays comme la Californie ou le Canada et ce que disait Françoise Dekeuwer-Desfossez de la Sueède, et de l'Australie !

Et si j'en ai parlé, c'était pour contrer la désinformation que vous faites.

Comme je mets toujours les références, il était très facile de vérifier......

@ pat

Hélas....mes "études " à moi se "limitent" à de nombreux cas où ce sont les enfants que nous "entendons", plutôt que leur mère ou leur père ! C'est certes moins interessant....pour certains du moins !

Nom: 
Cédric FLEURIGEON
Site: 
http://

si les enfants vont mal c'est du à un mode de garde, certainement pas au comportement de l'un ou des deux parents, c'est ce que vous maintenez ? triste !

Quand à désinformer, il apparait que votre soupe copiée collée partout sous différents pseudos soit pour multiplier virtuellement les interloccuteurs relayant le message ou par la faute de "disparition" du pseudo ne fait pas plus avancé les choses, puisque seuls les parents qui ont la résidence principale et cherche tout motif à éjecter l'autre parent ou se donner bonne conscience dans leur volonté de restreindre le lien entre l'enfant et l'autre parent y prêtent attention ... pour le reste c'est indigeste, partial et non représentatif... et pour cause... la norme familiale change, il faudrait savoir évoluer plutot que de se complaire dans des idées hors du temps et de la réalité, interessez vous un peu plus au parent qui amène l'enfant en résidence alternée, pour sur que celui ci doit dire grand mal de l'autre parent, et certainement ne pas s'en priver devant l'enfant le plaçant au sein d'un conflit de loyauté, la parole de l'enfant ne serait certainement pas la même s'il venait avec l'autre parent... d'ailleurs combien de "cas" avez vous étudié, entendu pour tenir de telles affirmations et quel est le cheminement de cette écoute, j'en serai bien curieux de savoir en détail comment vous procédez et ce que vous faites par la suite...

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

et vous sortez la grande artillerie.

Tous aux abris.

juste une question, vous cherchez quoi au juste?

Bon pour info, je sors de ma première affaire aux assises. 2 jeunes, 17.9 ans (donc mineur) et 21 ans au moment des faits.

Tentative de vol avec violences ayant entrainé la mort.

Peine encourue : réclusion criminelle à perpétuité

Misère affective, misère matérielle, misère intellectuelle. Impressionnant. Très impressionnat.

Alors continuez à vous battre par post interposés, il y a toujours pire que votre situation. Apprenez à relativiser, vous verrez que vos situations ne sont pas si ..... grave.

Verdict : 8 ans e détention pour le mineur au moment des faits et 15 ans de réclusion criminelle pour l'autre

Nom: 
pat
Site: 
http://

pensez vous qu'il faut arrêter de reflechir sur le sujet, tant qu'il y aura des gens qui meurent de faim ou qu'il y a la guerre quelque part? ou bien faut il comprendre que ce qui est le plus grave pour un enfant c'est de manquer d'amour et de "cadre"? sur ce dernier point je suis d'accord.

Nom: 
Attention,
Site: 
http://

C'est votre seconde nature d'élucubrer et/ou désinformer ?

Revenons à votre problème quasi existentiel : je n'ai qu'un pseudo et je ne suis que sur trois blog !

Sur le blog des maternelles j'ai été à plusieurs reprises très surprise de voir combien de mères ont accepté des résidences alternées hebdomadaires pour de tout bébés de 5, 6 mois ou à peine plus, pensant que c'etait bien pour leur bébé ! Alors, s'il vous plait, cessez de présenter l'ensemble des mères comme des "femelles qui cherchent à éjecter le père" !!! Mais j'ai été aussi surprise de lire des témoignages de mères qui concernent leur ex qui vient voir les enfants quand ça lui chante ou qui ne vient plus du tout, qui fait du chantage à la pension alimentaire ou qui ne la paye plus du tout etc. Alors et quoi que vous en pensiez, les comportements délictueux ne sont pas l'apanage des mères monsieur Fleurigeon !

Cessez également vos manipulations minables en prétendant qu'on cherche à "éjecter" le père lorsqu'on parle des dangers de la résidence alternée chez les jeunes enfants ! De tous temps il n'a été question que de rythmes adaptés à l'âge de l'enfant et vous le savez pertinemment ! Mais non.....la seule chose qui vous convienne c'est d'avoir votre moitié stricte et dès la naissance !

Mais le ridicule ne tuant pas, vous pouvez continuer à affirmer que les pédopsychiatres sont des imbéciles, que l'attachement n'est pas prouvé, que les études sont partiales etc.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Ce doit être impressionnant un tel procès qui implique de si jeunes gamins.

Qu'éprouve t-on devant tout cet aspect sordide de l'existence ?

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Bien évidemment qu'il ne faut pas arrêter de débattre du pb.

Je suis rentrée hier soir et suis passée sur le site de Maître Bogucky (comme j'aime à le faire) et je me suis trouvée en total décalage avec vos échanges.

j'ai vu hier ce que peut faire (c'est une extrémité, je vous l'accorde, mais aux assises des mineurs de la Martinique, il y a 12 jours de procès entre cette session et la prochaine de juin) l'abandon des parents et effectivement l'inexistence de cadre.

J'ai également vu que notre société a une lourde part de responsabilité (vous vous doutez bien qu'avant de finir aux assises, ils en avaient vu des éducateurs, des experts es enfants, des foyers,.....).

Et je pense que le législateur a également une part de responsabilité (moins forte je vous l'accorde) dans nos petits conflit inter-ex concernant les enfants.

Mais je concois tout à fait que dès qu'il y a affect, le rationnel est difficile a appliquer.

Voilà

Aujourd'hui c'est braquage à main armée d'un majeur de sexe féminin.

Nom: 
Cédric FLEURIGEON
Site: 
http://

j'ai beau parler des parents qui, des mères qui, des pères qui, aussitôt je me fait accusé de faire de généralités, rien de bien étrange... présumé et jugé coupable par attention... je repart donc en observation à travers la toile...

Nom: 
Michèle
Site: 
http://

La société évolue !

Heureusement ! On voit de plus en plus de papas s'occuper aussi bien de leurs enfants que les mamans !

Alors oui pourquoi ne pas les laisser essayer ! Justement ! Et dans quelques années ça sera normal ! (pour mon cas ça l'est déjà) j'ai mon garçon de 8 ans qui est en RA avec son papa et moi-même et tout le monde est heureux !

Alors pourquoi pas les autres ! Et pourquoi toujours dire que les papas sont fénéants ! Mon papa aurait 88 ans et il était capable lorsque ma mère est rentrée à l'hopital de s'occuper de moi, bain, repas, calins ! Il cuisinait très bien, faisait le ménage quand ma mère n'était pas là !

Faut donner aux papas la chance d'assumer leurs enfants autant que les mamans !

Biensûr qu'il y a des fénéants mais pas que chez les hommes, chez les femmes aussi !

Je suis agent d'entretien ce n'est pas un choix mais c'est pour me nourrir payer mon loyer, nourrir mes enfants !

L'ex de mon conjoint depuis qu'elle est séparée ne travaille pas (et pourtant je vous assure que dans cette branche du boulot il y en a) ben non elle préfère toucher la pension, les alloc etc...

Donc deux femmes deux cas différents !

Mon conjoint malgré qu'elle ne travaillait faisait le ménage quand il rentrait du boulot, la cuisine, le repassage et mme tranquille ! Donc il ne faut pas généraliser !

Nom: 
Michèle
Site: 
http://

A savoir qui va s'occuper le plus des enfants, qui est fénéant qui ne l'est pas mais donner une chance égale aux deux parents de pouvoir s'occuper décemment de leurs enfants !

J'entends dire que la RA n'est pas si bien que ça que les enfants en souffre !

Dans des couples non séparées aussi il y a des souffrances d'enfants ! Donc faut bien faire attention !

Dans certains couples non séparés aussi il y a des parents qui n'assument pas : exemple une femme qui se plaint que son mari rentre du boulot et se plante devant la télé, j'ai vu des cas de femmes aussi que le mari reprocher qu'elles ne foutaient rien !

Donc faut arrêter de généraliser et bien entendu s'il y a problème ben dénoncer le problème mais tout en essayant avant !

Nom: 
el pigeon
Site: 
http://

vous avez tout a fait raison chere madame : autant de familles autant de réalités le problème est que qui dit divorce dit aussi intervention du glaive de la justice assisté de supposés experts ... un glaive ca coupe et ca tranche , ca fait mal.

et c'est manié par quelqu'un d'extérieur aux réalités de la famille sous l'influence de modes et de théses . d'ou les hurlements des victimes diverses.

Tant qu'il n'y a pas intervention de tiers pour le meilleur et pour le pire les plaintes restent confinées à la sphére intime le plus souvent.

Nom: 
pat
Site: 
http://

1 dans le conflit celui qui a la garde triomphe de l'autre et prends le pouvoir de fait malgré tout ce qu'on dira du partage de l'autorité parentale qui reste bien théorique.

2 la pension attribuée a celui qui a la garde est bien plus substentielle et audela de l'argent c'est encore une victoire

et l'enfant dans tout ça?

Ah oui j'y viens

3 il existe aussi des personnes qui sont vraiment convaincues que seule la mère peut s'occuper plus de 4 jouirs par mois d'un enfant, j'en connais même qui considèrent qu'un garde alternée est hautement nuisible alors qu'une garde élargie 50 / 50 c'est acceptable.....

Nom: 
lasouffranced'un père
Site: 
http://

Je suis tout à fait d'accord avec pat. Et.... je parle par expérience.

Nom: 
lasouffranced'un père
Site: 
http://

J'ai demandé une RA. La maman a commencé un conflit et un an aprés elle est partie volontairement dans une autre région avec la bénédiction de la cour d'appel.

Résultat: mes filles souffrent énormément de l'éloignement par rapport à leur père mais pour la cour d'appel cela n'est pas grave car je suis seulement le père.

Nom: 
Lulu1006
Site: 
http://

La situation en est là pour plusieurs raisons :

Les géniteurs ne font strictement rien pour faire avancer les choses : il y a certes pléthore d'associations et collectifs de toutes sortes, mais jamais la moindre action n'a vu le jour. Et jamais rien ne se fera.

Les professionnels de l'imposture que sont les avocats, et la vermine gangrènant les tribunaux (enquêteurs sociaux et autres "experts" en déconnologie) n'ont pour unique souci que de pourir les dossiers : nous sommes en "affaires" familiales, et le pognon coule à flots en ce domaine.

Dans l'immene majorité des cas, "Monsieur", qui n'est plus que bourse au singulier après l'avoir été au pluriel, gagne plus que Madame : en l'écartant d'emblée, on est sûr qu'il se battra, et qu'il déboursera donc son pognon.

S'y ajoutent le femellisme ambiant, et tout un système permettant lamode de la soloparentalité : API, rançon supputée alimentaire, sainteté acquise par la jugerie...

Et, bien sûr l'autisme et l'irresponsabilité de la mage ex-droiture.

Une seule solution : refuser d'emblée les DVH illégaux, la rançon alimentaire (qui ne sert qu'à alimenter le système), les enquêtes, les expertises, les lieux dits neutres...

Mais rares sont les géniteurs ayant le courage de cela.

La situation est celle-là parce que les géniteurs ont tout simplement peur d'agir.

Dans ce pays, l'utérus s'avère une arme de destruction massive, et la paternité, une maladie sexuellement transmissible.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA