Mar
04
Statistiques divorce: inégalité homme-femme

Le service des statistiques du Ministère de la Justice a publié les chiffres sur le divorce de 1996 à 2007 dans infostat justice de janvier 2009 (fichier à télécharger ci-dessous).

Outre les informations générales sur les divorces, qui ont été fort bien relevées sur le blog de Me LO-RE, et avec les précautions nécessaires à toute statistiques, les chiffres donnés en matière de résidence des enfants et de pension alimentaire questionnent.

En effet, bien qu'il soit précisé que certains éléments ne sont basés en fait que sur 30% des cas, on relève une inégalité flagrante tant dans la résidence des enfants que dans l'attribution des pensions alimentaires.

En effet, on voit qu'une énorme majorité des enfants résident chez leur mère, et que lorsque les enfants résident chez le père, majoritairement il ne perçoit pas de pension alimentaire.

Au delà des lourdeurs sociales évidentes, cela fait clairement apparaître (ce qui pour les praticiens n'est pas une surprise) que la résidence alternée est dans près de 10% des cas un véritable enjeu de négociation puisque les consentements mutuels prévoient le double de résidence alternée que les autres divorces.

Quand au problème des pensions, il est juridiquement incompréhensible. En effet légalement chacun des parents doit participer à l'entretien et l'éducation des enfants en fonction de ses facultés contributives. Que certains n'aient aucun moyen est évident et explique possiblement les 16,1% d'absence de contribution lorsque l'enfant réside chez la mère, mais en aucun cas cela ne peut expliquer les 74,7% d'absence de contribution quand l'enfant réside chez le père...

Il y a donc là une aberration et il est nécessaire que les pouvoirs publics attirent l'attention des magistrats afin que la barre soit redressée.

Commentaires

Nom: 
pat
Site: 
http://

j'aurais peur de vous confier un enfant

Nom: 
?
Site: 
http://

le courage (?) de refuser tout d'emblée ,DVH ,pension,enquêtes,expertises ,lieux neutres...

tout cela sur un fond musical de:

"tous pourris"!

ce n'est pas du courage ça!

c'est un aveu.

Ne saviez vous donc pas que qui ne dit mot consent?

Nom: 
mam
Site: 
http://

"Une seule solution : refuser d'emblée les DVH illégaux, la rançon alimentaire (qui ne sert qu'à alimenter le système), les enquêtes, les expertises, les lieux dits neutres..."

et alors : quelle solution?

Répudiation?

On est parent pour toujours mème si on a été en couple peu de temps.

ou alors

Démission?

"Ne saviez vous donc pas que qui ne dit mot consent"

Rebellion?

le choix Fortin....

Nom: 
ulrix
Site: 
http://

mesdames,

la question est simple....

"pourquoi refuser une garde alternée?"

Nom: 
seleo
Site: 
http://

la réponse est souvent multiple :

- perte financière de la PA et d'1 partie des allocs,

- perte de pouvoir sur les enfants et au-delà de moyens de pression sur leur père,

- perte de l'image sociale de "mère parfaite dévouée à sa progéniture"

- peur de se retrouver seule même si on est à nouveau en couple "mes enfants sont tout pour moi, je ne suis rien sans eux"

...

Quand l'enfant est petit, c'est facile, on prétend qu'il a "surtout besoin de sa mère", vous comprenez 9 mois de grossesse + le congé maternité ça donne un sacré avantage.

Lorsqu'il grandit, on argue qu'il serait déstabilisant de changer le mode de garde, et puis faudrait pas le réveiller 1/4 d'heure plus tôt 1 semaine sur 2 parce que son père vit à 15 minutes de son école (à côté de chez sa mère bien sûr).

Et à l'adolescence on s'étonne qu'il tourne le dos à sa mère "qui a tout sacrifié pour lui/elle" et qu'il veuille partir vivre chez son père !

PS : je suis mère et belle-mère, confrontée depuis des années à l'égocentrisme d'une femme qui préfère détruire le mental de son enfant plutôt que de lui permettre d'être heureuse avec sa famille paternelle.

D'où mon cynisme... et mon réalisme !

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

moi aussi je suis mère et belle-mère, confrontée à la con.... d'une femme qui préfère détruire la vie de son enfant plutôt que de lui permettre de continuer à avoir des liens avec son père et ne voit pas l'intérêt de son fils à venir passer 2 nuits par semaine chez son père pour lui éviter 2H quotidien de trajets pour se rendre à son école (elle habite à 1H30 aller et nous 30 min) et ainsi préfère qu'il s'écroule scolairement plutot qu'il fréquente son père (avec l'aval de la justice bien sur)

J'ai pratiqué la garde alternée avec mon ex sans aucun soucis, notre fille avait 3 et 4 ans. Encore une fois, si les adultes se comportent en tant qu tel, il n'y a jamais de pb

Nom: 
pat
Site: 
http://

Vous oubliez la nombreuse étude qui demontre qu'un enfant soumis au terrible régime carcéral de la résidence alternée est marqué a jamais et peut développer un eczema, des ulcères, un gout immodéré pour le chocolat et les jeux vidéos, et toutes sortes de pathologies gravissimes tres rares dans le cas d'une résidence principales chez la maman même si elle est élargie a 50 % du temps. Il est aussi prouvé qu'a l'age adulte un certain nombre de ces enfants commetra des exces de vitesse et de la dissimulation fiscale.

Nom: 
Information
Site: 
http://

courage qui effacent certaines querelles dans l'intérêt de leurs enfants, qui recherchent l'arrangement avec abnégation. Malgré cela, souvent ces mêmes pères veulent la guerre et ils n'hésitent pas alors à utiliser les enfants pour atteindre la mère ou poursuivre le conflit. La garde alternée est alors une arme dangereuse dont les enfants sont principalement les victimes.

La garde alternée ne devrait pouvoir être mise en place qu'avec l'accord des deux parent.

Nom: 
attention
Site: 
http://

c'est que la loi du tiers ne devra uniquement concerner que les beaux-pères....

Mesdames.....aujourd'hui vous êtes des femmes et mères exemplaires ! Mais demain, séparées, vous serez à votre tour des con....s d'ex vénales et sordides aux yeux de la nouvelle de votre ex !

Ainsi va la vie...plus garce qu'une "nouvelle" tu meurs !

@information

Inutile de raisonner avec des gens qui y sont inaptes, englués qu'ils sont dans leurs certitudes au service de leur égo...

Et ce sont les mêmes qui font des leçons sur l'intelligence des adultes !

Nom: 
Attention
Site: 
http://

« Comme grand père, j'ai vu la déstabilisation de mes petites filles très jeunes( de 8 à 5ans) en résidence alternée : angoisses, cauchemars, déstabilisation scolaire »

« ....Dans mon cas personnel, une décision de justice m'a forcé à sevrer mon enfant de quelques mois que j'allaitais. Considérant ainsi que le rapport à la mère n'est pas essentiel. On m'a volé mon droit de donner le sein considérant que c'était un obstacle à la relation au père. »

« HALTE A LA GARNE ALTERNEE.

J'AI TROP VU SOUFFRIR MES PETITTS ENFANTS A CAUSE DE CETTE LOI QUI N'A FAIT QUE JETTER DE L'HUILE SUR LE FEU

ILS ARRIVENT A L'ADOLESCENCE COMPLETEMENT DETRUITS,PLEINS DE DESILLUSIONS FACE A LEUR VIE D'ADULTE ET DE FUTURS PARENTS.

DAILLEURS ILS AFFIRMENT NE JAMAIS VOULOIR SE MARIER ET AVOIR DES ENFANTS »

« Une résidence alternée a été imposée à notre enfant âgée de 5 ans suite à une bataille judiciaire odieuse.

Malgré un contexte de conflit entre les parents et de violence avérée du père le juge a donné raison au père au nom du droit égal à l'enfant pour les deux parents et non pas du droit de l'enfant.

TRISTE RESULTAT : au bout de 4 ans notre enfant souffre de troubles psychologiques anxieux et elle est en échec scolaire.

Comment arrêter cette aberration d'imposer la résidence alternée dans un contexte conflictuel des parents ? »

"j'ai accepté la mise en place d'une garde alternée pour mes enfants alors âgées de 5 et 2,5 ans il y a 2 ans, pensant que leur père cesserait ses menaces, humiliations, dénigrements...

Or, le conflit perdure, ma fille est suivie par une pédopsychiatre, elle a développé un sentiment d'abandon.

Mes enfants sont instrumentalisés et souffrent, ce que pourtant je voulais avant tout éviter lors du divorce. Alors non, ou seulement si les 2 parents sont en capacité de respecter l'autre."

« Non à la garde alternée qui détruit déjà mes enfants.

Non à de nouvelles familles encore démolies par ces jugements aberrants. Laisser les enfants vivre en paix, ils ne doivent pas être un instrument de vengeance. »

« Parce que je subi une garde alternée depuis que mon enfant a 15mois par la décision d'un juge pour le plaisir et la vengeance d'un pere!!!!!

IL FAUT QUE CA CESSE!!!!! Alors je signe et je continuerais à me battre !!! »

« Je vis dans une situation conflictuelle avec la garde alternée depuis 5 ans pour mon fils qui a aujourd'hui 9 ans, et je sais en tant que mère le combat que c'est d'essayer d'améliorer la vie de mon fils (qui aujourd'hui doit consulter un psychologue pour enfants)... »

"J'ai vécu l'inceste et subit la garde alternée, et du coup je me suis retrouvé pris au piège dans les griffes de mon violeur"

« Une juge sans scrupules a imposé une garde alternée à mes deux petits garçons de 7 et 4 ans alors qu'au cours de l'audience elle avait indiqué qu'une garde alternée était inenvisageable compte tenu du climat délétère entre le père et moi.

Résultat :

le petit a rapidement développé un zona et souffert d'énurésie et le grand ne dormait plus et ne travaillait plus en classe. Sans parler des larmes et des déchirements à chaque séparation.

« NON NON ET NON à la résidence alternée par défaut. Divorcée depuis 4 ans, avec une garde alternée imposée par un JAF qui n'a pas pris la peine d'étudier mon dossier...

BILAN : 2 enfants de 8 et 11 ans en échec scolaire avec bcp de pbls de santé (la petite est d'ailleurs suivie en CMP pour stress et mal être +++).

Et en prime un ex mari qui ne me respecte pas en tant que mère et qui m'empêche d'avoir des nouvelles de mes enfants lorsqu'elles sont chez lui, ne m'inclut pas ds les décisions scolaire et extra scolaires importantes... Que l'on ne vienne pas me dire que la justice Française est "humaine", responsable et qu'elle respecte le bien-être des enfants !!!! »

«J'ai vu les souffrances de mes deux enfants de 2 et 4 ans au cours de la garde alternée imposée... »

M. LACHAR, pédopsychiatre :

« Un partage du temps égal pour les deux parents n'a pas de sens et ne satisfait jamais que les parents.

L'importance du temps passé avec chaque parent doit s'adapter impérativement à l'âge de l'enfant sous peine de les gâter irrémédiablement. Un partage absurde du temps est susceptible d'induire des souffrance irréparables chez un jeune enfant. Voire de le détourner de son père au pire, ce qui est l'inverse de ce qui est souhaitable. Cette loi a été imaginée en l'absence de toute participation des pédopsychiatres, c'est tout dire. »

M. DEWEZ, psychologue :

« Voilà très longtemps que mon équipe et moi-même sommes persuadés de l'indigence de ce système; nous travaillons en effet aux côtés de femmes victimes de violences conjugales et pouvons témoigner de l'utilisation que font les pères de leurs enfants comme "armes de guerre". »

Thierry MARECHAL, médecin :

« Un individu a plus besoin de sa mère que de son père lorsqu'il est enfant. C'est inscrit dans notre code génétique.

On ne peut modifier ce qui est inscrit en nous depuis la nuit des temps sans en avoir des conséquences parfois désastreuse pour l'équilibre de l'enfant. »

C. MEYER, Rédacteur :

« Quand les parents imposent à des enfants ce qu'ils ne vivraient pas eux même, on assiste à une vraie dérive sociétale. On constate qu'aucune mesure de précaution n'est demandée, l'arbitraire a ici tout le loisir d'exister, alors que des dérives graves existent déjà, trop souvent, et que des enfants sont brisés par l'imposition des droits de certains parents. Il est interdit d'imposer »

L. RISACHER, professeur :

« Nous constatons malheureusement dans nos classes les dégâts causés par certaines gardes alternées. »

J. VANDOREN, institutrice :

« Je suis entièrement contre le principe de la garde alternée ! De part mon métier j ai trop souvent rencontré des enfants perturbés par le principe de la garde alternée.

Soyons réaliste la garde alternée existe pour "partager " l enfant entre ses deux parents et sûrement pas pour l épanouissement de celui -ci!!

Qui aimerait changer de maison toutes les semaines ( sans oublier tous les documents école), dire au revoir a ses amis du village toutes les semaines,changer de mode de vie toutes les semaines, de limites, de repères,sans oublier de se réhabituer toutes les semaines à dormir dans un autre lit???!! personne!!

Alors pourquoi imposer à nos bambins, ce que nous, adultes, serions incapable de gérer psychologiquement???!!

Faisons vraiment appel au bon sens et à la sagesse des juges, svp »

M. LOPEZ, enseignante :

« IL FAUDRAIT ARRIVER A NE PLUS PENSER EN TERME DE PARTAGE EQUITABLE POUR SATISFAIRE NOS ENVIES!

MAIS PLUTOT PENSER A L' ENFANT ET AUX DEGATS CAUSES PAR LA GARDE ALTERNEE.. »

S. GUILLARD, éducatrice spécialisée :

« En tant qu'éducatrice spécialisée , je ne peux que constater les dégâts que subissent les enfants lorsqu'une garde alternée est imposée aux parents.

Je ne nie pas, bien au contraire, les droits de la maman ET du papa. Mais ce sont à eux de trouver la solution la plus adaptée pour LE BIEN de leur enfant.

Celui-ci ne peut être résumé à un simple MEUBLE, que l'on déplacerait pour une soi-disant égalité des temps de garde des parents. Il faut prendre en compte l'âge et surtout les besoins de l'enfant!! »

Jean patrice DUPONT, vétérinaire :

« Le chien ou l'animal familier ) devrait peut-être accompagner l'enfant d'un foyer à l'autre pour l'aider à supporter cette situation ... mais dans ce cas je suis très inquiet pour la santé du chien !!!!

Plus sérieusement voilà un métier qui a un bel avenir : PEDOPSYCHIATRE »

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Les parasites à oeillères sont revenues. On est foutu. Tout débat est impossible. Cloués au pilori.

Nom: 
pat
Site: 
http://

que nous n'avions pas eu droit a la litanie des arguments plus tres frais sur ce sujet.......

jusqu'au vétérinaire qui émet un avis tres sérieux bravo, il ne manque que votre concierge et vous aurez fait le plein des spécialistes de la question.

Un chien en residence alternée va nous faire un caca nerveux c'est sur.

Comme je vous l'ai dit il y a longtemps l'homo sapiens est un nomade c'est dans ses genes et la stabilité devant laquelle vous vous prosternez c'est l'opposé de l'évolution

et de la vie tout simplement.

Un enfant a besoin de stabilité affective et de beaucoup de vie et d'ouverture mais ça , ça dérange certains théoriciens de bureau.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

une femme qui se dit si détachée ne doit pas avoir de moments de faiblesse !

Côté "parasites" il semble que les belles-mères en sont des spécimen très représentatifs... Que ce soit ici ou ailleurs on n'entend qu'elles ;;;; Sont très dévouées les "nouvelles" !!!

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Vous m'avez déjà dit ????

Mais oui ! Mais oui ! nous savons tous que vous êtes le plus grand, le plus beau, le plus intelligent, le plus savant, le plus omniscient, le plus ......

Les autres ? tous des c...s !

Nom: 
pat
Site: 
http://

de virer a l'agressivité des qu'on vous cvontredit. Je me demande si vous n'avez pas été élevée en résidence alternée pour avoir une agressivité pareille.

et puis je voulais aussi vous dire que votre liste d'argument me fait penser a ces chaines envoyées par un franciscain du Venezuela qui vous listent tous les avantages de continuer la chaine et toutes les horreurs qui vous attendent si vous n'adhérez ps a leur demande : moi je les balance a la corbeille....

Nom: 
mam
Site: 
http://

En 1792

les enfants de moins de sept ans étaient confiés à la mère et les enfants de plus de sept ans au père.

Perso je suis pour la garde alternée, quand les parents s'entendent sur l'éducation et sur les valeurs qu'ils désirent transmettre à leurs enfants...

je ne sais plus ce qui était prévu chez lez romains...encore moins chez les gaulois...mais gout du risque assuré lors de certaines GA de nos jours...

c'est pourquoi, j'admire beaucoup ceux qui font preuve d'abnégation.

quand à l'adolescence ....j'ai l'impression qu'on rejette ses parents en bloc.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

sauf à considérer comme agressivité ce qui n'est qu'une réponse au qualificatif de "parasites" utilisé par notre yara nationale.....

Vous contredire ? mais on ne se le permettrait pas Pat !

Un homme aussi grandissime qu'un Pat ne se contredit pas.

Je pense même que ce fut le péché majeur de votre ex-compagne de ne pas l'avoir compris ! Faut-il qu'elle soit bête en effet......

Je vous rassure : vous ne pouvez étonner personne qui vous connaisse, en balançant à la corbeille ce qui ne vous sied pas, et vous avez raison, rien de tel pour voir la vie en rose ( et la résidence alternée...).

Nom: 
Omega
Site: 
http://

C'est ce que les jeunes appellent « pourrir un topic ». Dommage.

@Attention : je doute que vous convainquiez qui que ce soit à gesticuler ainsi, et à insulter vos contradicteurs.

Nom: 
pat
Site: 
http://

d'avoir dit plus haut un mot qui pouvait laisser penser que je mésestimais les concierges, la mienne est fantastique et je lui reconnais des qualités humaines que l'on ne trouve pas chez maints spécialistes en psychologie notamment.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

gesticuler ? si vous voulez....

insulter ? il faut revoir vos "classiques" de l'école primaire ou acheter un dictionnaire qui vous donnera la signification des mots......

Convaincre ? on ne donne pas à boire à un âne qui n'a pas soif......

informer ? oui ! certains sont interessés....ben que voulez-vous...faut de tout pour faire un monde mon brave monsieur.

Nom: 
pat
Site: 
http://

Nom: 
Attention
Site: 
http://

vos avis sont forcément sans appel....y compris pour les concierges !

taraudé vous ? non, j'arrive pas à y croire....J'en suis toute esbourbie.

Nom: 
Attention
Site: 
http://

j'aurais du préciser ...sauf vous qui n'avez pas du tout besoin d'être informé !

Nom: 
the punisher
Site: 
http://

pat hibulaire et ses patacaisses

yara lbol ciculez yaranavoir

attention aux crottes de chiens

tout le monde au coin!

et qu'ça saute!

y'en n'a pas un pour relever l'autre

vous êtes tous les trois pareils,

toujours à ramener votre fraise

avec la même auto-suffisance grotesque

Nom: 
pat
Site: 
http://

et qui montre a qui nous avons a faire: niveau CP?

Nom: 
Attention
Site: 
http://

Je-suis-d'a-ccord AVEC VOUS !! ( on boit le champagne ?)

certains ramènent leur "fraise" mais avec beaucoup d'auto-insuffisance....

Nom: 
AU SECOURS
Site: 
http://

Qu'est ce que vous diriez d'un toubib spécialiste qui forme requête pour ne plus payer de pension alimentaire car il n'a plus les moyens de vivre à hauteur de je cite "sa condition sociale", lui, sa nouvelle, son nouveau gosse, et mon gamin dont il a récupéré la charge à mi temps pour bénéficier d'une demi part de de réducation d'impôt il y a un an. Que puis je faire ? La justice est injuste depuis des lustres ? !Existe t il une association, un secrétariat bref quelqu'un (e) pour faire entendre les droits des femmes isolées qui bossent dur pour faire bouffer leur gamin et elles aussi s'il reste un peu à la fin du mois ?

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

votre post melaisse un gout amer : combien de femmes isolées (et je penses que vous n'en êtes pas une) le sont réellement et n'ont pas de bourse médicale à leur service pour leur octroyer une substentielle PA????

Donc non slt vous n'avez les frais de votre gamin qu'à 50%, vous avez en plus un PA, vous avez en plus un salaire et vous venez vous plaindre!!! Non sérieux vous blager. Allez pour qu'on rigole avec vous : donnez nous le montant de votre PA, le montant de vos revenus et ceux de M. si vous le savez.

Nom: 
AU SECOURS
Site: 
http://

Votre commentaire est 100% Macho. Y'a de l'amerture chez vous. Vous ne relativez rien et ne doutez de rien. Je gagne que dalle mais vous voyez un toubib spé. n'ayant pas de PA ? Bref, je demandais une aide et vous me donnez rien. On vous a jamais dit que la classe moyenne allait disparaître ? Vous connaissez les tendances stat. des PA dans les familles mono-parentales ? Bon, c'est vrai, dans ma vision très sexiste, j'ai oublié que des papas pouvaient être comme nous confrontés aux mêmes problèmes. Je cherche pas la bagarre, je cherche à échanger et vous, vous voulez quoi ?

Nom: 
YARA
Site: 
http://

Je suis une femme. Donc difficile de me taxer de ce qualificatif.

Vous gagnez que dalle oK

Votre ex un max ok.

Vous vous êtes demandée pourquoi? il s'est juste tapé 9 ans d'études. Et vous?

Et parce qu'il s'est mariée avec vous il vous devrait une rente à vie!!!!! je rêve. Vous quittez un employeur, vous avez droit aux assedic pdt 23 mois maxi et une prime de 10% de votre salaire apr année de présence s'il y a licenciement.

Moi je n'ai aucune amertume, je me lève tous les matins, je pars travailler pour gagner ma croute. Je suis aussi divorcée, avec un enfant. Je n'ai demandé ni PA ni PC alors que j'aurais pu, largement. Je m'assume.

Vous avez des pbs de fric, vous n'arrivez aps à vous occupez financièrement de votre fils : demandez au papa d'assumer complètement : école + vacances + vêtements et ne réclamez pas de PA ni de PC. là vou serez honnête. et vous démontrerez ainsi que vous n'êtes pas une de ces bonnes femmes qui attendent le c.. sur une chaise que cela tombe tout cuit dans le bec.

Je ne cherche pas la bagarre, je suis juste sidérée qu'au XXI siècle, en France, une femme réclame une rente parce qu'elle a eu un gamin avec un toubib spé. Et s'il était balayeur vous feriez quoi??? vous n'auriez rien de plus, voir moins.

Quel est votre job? votre salaire? le montant de la PA pour une GA? dites nous juste pour que je sache si je me trompe à votre sujet.

Nom: 
pat
Site: 
http://

vous y allez fort, alors que Au secours raisonne comme la plupart des juges: quelques soient les conditions les enfants et madame ont droit au maintien de leur niveau de vie...quand je dis quelques soient les conditions c'est du vécu le type qui voit son salaire baisser et ses charges décuplées n'est pas a l'abri d'une pension enorme qui sert dans un cas que je connais bien un peu a 'enfant et beaucoup aux autres enfants de madame ainsi qu'a son train de vie.....

Nom: 
alexia
Site: 
http://

qu'est-ce qui vous fait utiliser (et c'est pas la première fois que je le lis chez vous) le NOUS dans la dernière phrase de votre dernier post, je vous cite:

"Quel est votre job? votre salaire? le montant de la PA pour une GA? dites nous juste pour que je sache si je me trompe à votre sujet."

vous vous prenez pour le roi soleil?

Nom: 
YARA
Site: 
http://

alexia, sauf votre respect, le nous est utilisé quand il y a pls personnes. et comme je n'ai qu'un pseudo et que ce n'est pas le seul qui soit sur ce site, je me suis dit (mais effectivement j'ai peut être conclu un peu vite) que je n'étais pas seule à lire les lignes de Au Secours : d'ou l'utilisation du nous. Mais si la langue française à changer, dites le moi vous savez sous les tropiques ont parle plus Créole que Français

Nom: 
alexia
Site: 
http://

vous avez réussi à me faire rire ,alors,passe pour le "nous",

mais voyez-vous ,Yara, pour ce qui me concerne je n'aurai pas demandé à cette blogueuse son job,son salaire et le montant de sa PA ,en tout cas pas de cette manière!

je ne sais pas comment elle a reçu votre demande mais en tout cas,moi,si on m'écrivait dans un style aussi lapidaire (du verbe lapider à coups de pierres) je n'y répondrait pas.

Dormez bien...

Nom: 
AU SECOURS
Site: 
http://

Vous vous méprenez. Il est pas question de train de vie. Et j'en ai rien à foutre du fric. Et moi aussi, je m'assume et je me bats tous les jours. ok j'ai fait de longues études aussi longues qu'un spé. mais je n'en ai pas les revenus; quand vous vous retrouvez seule, avec votre enfant, il faut parfois faire des choix professionnels. Gagner moins mais au moins être là au lieu de laisser votre petit bout de chou toute la semaine jour et nuit ! Et moi aussi j'ai connu le chomage et je suis pas restée le c...comme vous dites.Et je n'ai pas de PC, juste une PA de 120 euros mois que je destine à mon gamin. C'est surtout le principe que je dénonce dans tout çà : la justice va encore lui rendre raison. Il m'enlève mon gosse à mi temps après 10 ans de renonciations et d'efforts alors qu'il était jamais là pour lui, et maintenant qu'il se case, il finit par plus versé de PA ? Et puis, pourquoi mon gamin n'aurait pas les mêmes chances que son nouveau gosse ? Je demande une aide car j'en ai raz le bol de la justice foncièrement injuste, vous me direz entre professions libérales il faut bien qu'ils s'aident! j'en ai raz le bol de cette société à deux vitesses où vous gagnez plus à rester chez vous avec le système de redistribution qu'à bosser ; où les couples avec un gosse sont moins pompés qu'une famille mono parentales. une femme qui bosse juste pour boucler le mois avec son gamin n'a droit à rien, vous trouvez çà normal dans notre société ??????????? On parle de la précarité des vieux, des grandes familles, des malades, des handicapés, des estrangers, des médecins !!!, mais des femmes comme on est tant jamais ! Merci à Alexia,

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

D'abord je ne vois pas en quoi votre ex va favoriser plus son nouveau gosse que le votre à vous 2. Ce n'est pas parcequ'il ne l'a que 50% qu'il va le traiter à 50% par rappart au nouveau.

Quant à la soit disant non aide aux femmes isolées, vous ne connaissez pas le système : TOUT est fait pour elle. encore plus sous les tropiques. je n'ai malheureusement pas le temps de développer ici, je dois filer à l'aéroport mais ej vous le ferez dès le retour.

Quant à votre post, il contient effectivement des infos que vous ne donniez pas (10 ans d'abscence,...) Si vous le voulez bien je reprondrez, ce que j'en pense lorsuqe j'aurais un peut plus de temps.

Au fait, 120 EUR pour 50% c'est ...pas mal 'meme si pour vous c'est peu). Certaines touchent cela pour 1 garde total sans DVH^pris

Nom: 
yara
Site: 
http://

encore une fois, internet permet d'être direct, parfios tres voir trop mais n'oubliez pas que vou srépondez, enfin pardon je réponds dans la spontanéité. donc ca choque mais le plus court chemin est la ligne droite!!!

Bon week end à tous

Nom: 
marie
Site: 
http://

on vous reconnaît bien là ! toujours directe et spontanée mais je finis par lire qu'il faut vous comprendre entre les lignes et je persiste à dire que vous êtes sensée dans vos raisonnements. beau soleil sous les bananiers .....veinarde !

Nom: 
Victor ( http://www.be2.fr )
Site: 
http://www.be2.fr

Le divorce reste une difficile épreuve, pour toutes les parties. Les deux ne pensent qu'à leur intérêt. Cela est dommage, cela peut bien se passer aussi, sans que cela finisse en bataille rangée

Nom: 
chris
Site: 
http://

Passionnant !

Il doit y avoir une minorité de cas pour qui le divorce va bien se passer, il provient d'une requête conjointe, la garde est partagée ou alternée, ils vivent à côté, bref tot va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

Mais il faut être lucide, ça c'est 10% ? 20%

Si on divorce, c'est qu'il n'y a plus d'amour (au mieux) ou du ressentiment, voie de la haine (au pire).

Je vais rentrer en France pour tenter d'expliquer mon histoire.

Nous sommes un couple Français expatrié qui vit confortablement en Afrique. 1 enfant de 4 ans, on essaye d'avoir un second enfant. Nous sommes très complices et amoureux comme au premier jour (depuis 2002, mariage en 2004).

Nous sommes libertins.

Lors d'une soirée, Madame a un rapport avec un amant Africain et le préso craque. Elle tombe enceinte, elle ne sait pas qui est le père et ne veut pas chercher à savoir. Elle avorte.

Pendant un an, on essaye d'avoir un enfant mais ça ne marche pas. Dieu nous aurait punis! elle suit des traitements hormonaux, sa personnalité change, elle déprime.

Je m'investis dans le sport pour me vider la tête. Je prépare le marathon de Paris.

Au bout de 3 mois, après une course, je m'écroule et je me retrouve paralysé de la langue. À 38 ans, je ne vous raconte pas le choc ! Puis je perds ma force musculaire à droite. Je rentre en France, IRM, 11 AVC, un problème cardiaque est décelé, opération, retour en Afrique, licenciement, perte de tous les avantages expatriés...

On pense à rentrer en France mais on aime la vie facile sous le soleil. Je retrouve du travail (sans avantages expatriés) et elle venait juste d'en trouver un juste avant que je sois licencié.

On se pose plein de questions et si on s'aime toujours follement (à moins que je ne sois aveugle), on sombre dans une pseudo dépression.

Un jour on se dispute (ça n'arrivait que 2 fois par an) et le lendemain j'ai un grave accident de moto (Plein de fractures et les ligaments déchirés). Je souffre et je fais la gueule à longueur de journée !

Je ne suis plus heureux en Afrique, c'est moi qui gagnais les 3/4 des revenus du couple, je rentre en France pour m'inscrire au chômage (auquel j'ai droit). À distance, elle me dit qu'elle craque, qu'elle ne veut plus que je rentre, qu'elle a besoin de se retrouver !

Je rentre quand même et pendant 2 mois on suit une thérapie de couple chez une psychologue. Ça se passe très bien...

Je retourne encore en France pour 2 semaines pour finaliser des papiers. Elle m'annonce à distance que tout s'est bien passé mais que lorsque je ne suis pas là, elle se rend compte qu'elle veut vraiment souffler et retrouver un équilibre car notre amour est trop "fusionnel"!

Ele se rend compte que je souffre (après un AVC, un licenciement et un grave accident de moto, je suis à terre), elle s'excuse, reconnaît qu'elle a le mauvais rôle mais elle n'en peut plus de ce traitement hormonal et elle rompt les ponts avec tous nos amis qui la jugent très mal car notre couple était un exemple...

Elle commence à parler de divorce (poussée, semble-t-il par ses parents, des médecins qui n'ont jamais accepté qu'elle épouse un fils de prof, lui-même fils d'immigré). Les "bonnes familles " se rencontrent lors de "rallyes" et se marient entre eux... Bref!

Comme elle commence à parler divorce et qu'elle vient de perdre son emploi, je lui dis que je gagne très bien ma vie, qu'elle a fait un abandon de domicile conjugal, qu'elle est instable, que tout le prouve, que j'ai de nombreux témoignages en ma faveur, je vais avoir la garde de NOTRE enfant. En Afrique, la garde va vers le parent qui a un boulot, une maison et une vie stable ! donc assez souvent chez le père.

2 semaines plus tard, ses parents débarquent, soit disant pour des vacances. C'était un juin dernier. Ils repartent avec mon fils, sans que je ne lui dise au revoir !

Je me plains auprès de mon épouse car c'est un enlèvement d'enfant mais elle me rassure en me disant que c'est juste pour l'été !

Elle prend un appartement fin juin donc je pense qu'elle reste ici et que mon fils va effectivement revenir. Je lui laisse tous les meubles de ma maison, le 4X4 et je loue une chambre chez l'habitant. Je pense que c'est provisoire, comme me le disent nos amis communs, je n'investis pas et ne dépose pas plainte pour abandon de domicile conjugal ou pour enlèvement d'enfant. et pis quoi, j'aime la femme que j'ai épousée devant Dieu.

Elle part en vacances en France pour un mois et je ne peux pas les rejoindre (et voir mon fils) puisque je viens de commencer un nouveau boulot.

Au bout d'un mois elle ne rentre pas, elle ne répond plus à aucun message, elle ne décroche pas le téléphone (chez ses parents donc la mère est adjointe au Maire d'un monsieur qui est avocat et sénateur-Maire). Je suis coupé de mon fils, on m'a effacé de sa vie.

Fin septembre mon épouse m'écrit enfin par mail qu'elle ne rentre pas, elle préfère rester en France. Soit, c'est son choix.

Je lui demande si je peux récupérer l'appartement avec nos affaires conjointes.

J'apprends qu'elle a vendu le 4x4 avant de partir et qu'elle a gardé les 7500 € alors qu'on avait déjà séparé nos comptes bancaires et qu'elle a des économies qui lui permettent de voir venir pour un long moment (on était mariés sous contrat mais je lui ai donné en gros la moitié de nos 100.000 € en banque).

Elle m'a effacé de sa vie, ce qui est pire que tout et j'apprends de notre gouvernante qu'elle a remis les clefs de l'appartement à une voisine que ma femme a rencontrée lors de la séparation et qui l'a hébergée pendant 2 mois en avril et mai 2011).

Cette voisine s'est emparée des affaires du couple sans m'en informer, a tout vendu et a envoyé l'argent en France ? Je ne dépose toujours pas plainte mais j'écris un message sur Facebook pour dire qu'elle exagère, que c'est la goutte d'eau car en ayant hébergé ma femme pendant 2 mois et en lui présentant de nouvelles personnes, elle l'a détachée de moi alors qu'on s'aimait sincèrement, ce que ne peut pas comprendre cette jeune célibataire de 30 ans qui n'a jamais vécu en couple. Je la traite de pouf et je dis que ce qu'elle a fait s'assimile à du vol ou du recel.

Cette amie imprime la page, porte plainte, je suis condamné à une amende de 30 €, un mois de prison avec sursis et 300 € de dommages et intérêts !

J'ai pris un des meilleurs avocats de la place, il m'a très bien défendu mais j'ai oublié un détail, la fille en question est un produit de la Françafrique, elle est là depuis toujours, connaît tout le monde, mon avocat traîne pour me transmettre la décision du tribunal pour savoir si je suis condamné ou pas malgré 3 relances chaque lundi.

Au bout de 3 semaines, il m'annonce que j'ai perdu mais que c'est trop tard pour faire appel.

J'avais demandé pardon, comme cela se fait en France quand on écrit un message diffamatoire sur un réseau social, j'avais retiré le message au bout de 24 heures et je me suis agenouillé au tribunal pour demander pardon !

Mon avocat avait bien expliqué que ce message faisait suite à des provocations et que dans l'affaire, on m'a pris toutes mes affaires, toue ma vie, ma femme et mon fils.

Je n'ai toujours aucune nouvelle, on continue de me conseiller de faire la guerre mais mon coeur ne suit plus.

J'ai de l'argent, je suis beau gosse et j'en ai marre de la vie. Je vais organiser ma faillite, quitte à léser mon fils (mon père paye l'ISF, je ne suis pas inquiet pour l'avenir de mon fils).

Quand j'entends certaines mamans demander aux pères d'arrêter de se plaindre, mes poils se hérissent !

Que peut faire quand la mère enlève son enfant ?

Se battre... juridiquement.

Je n'en ai pas la force. J'abandonne. Elle a gagné.

J'ouvrirai un blog pour évacuer ma haine car je ne sais pas où ça va s'arrêter mais j'ai enfin compris pourquoi des homes en arrivent à tuer leurs propres enfants, leurs femmes et se donnent la mère ! J'essaierai d'expliquer à mon fils toute la vérité en précisant tous les amants de ma femme alors que je lui laissais beaucoup de liberté.

On avait fait un choix de vie qui s'est avéré être une erreur, je le concède.

Mais tout le monde a le droit à l'erreur. Surtout lorsqu'elle est conjointe !

C'est comme si un couple divorçait parce qu'ils ont tous les 2 voulu vivre sur la côte d'azur (ma région) et ne s'y sont pas adaptés. Qu'ils discutent et repartent dans leur région !

Mais non c'est plus simple de divorcer et de s'inscrire sur badoo, meetic, edarling ou Attractiveworld pour lire de jolis profils et rêver d'autre chose.

Car au bout de 9 ans, un couple connaît une certaine lassitude, c'est évident.

Il suffit de le relancer, de prendre des vacances, on pouvait avec notre niveau de vie de 7000 € par mois !

Mais non, c'est mieux de se faire la guerre et de se foutre complètement du dommage collatéral, en l'occurrence l'enfant né d'une union quand tout allait bien !

Je vais essayer d'arrêter de me suicider et penser à moi, je rentre en France la semaine prochaine. Soit je commets un meurtre prémédité soit j'oublie tout et refais ma vie, soit je vois un avocat qui me comprend et est touché par mon histoire.

Je ne veux pas de garde alternée, je veux mon fils. Comme m'a dit le propre frère du Président de la République du pays où je vis, si la femme se barre, elle perd tous ses droits, pension alimentaire, garde de l'enfant... sauf à prouver une faute du mari (coups et blessures, adultère).

Or là c'est sur un coup de gueule, une lassitude, une pression des parents, que sais-je?

La dernière phrase de ma femme, en juin 2011, a été :

"Mais je ne voulais pas divorcer, moi" !

Aucune demande n'a d'ailleurs été faite et nos amis Africains continuent de me dire :

"Ta femme va revenir mais c'est toi qui ne voudra peut-être plus d'elle"!

Je n'en sais rien, je ne pense qu'à la mort...

Excusez-moi d'avoir été si long...

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Vous allez me trouver peut être violente mais ma première réaction à vous lire :

"Je - Je - Je - Je"

Vous ne parlez que de vous.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Je reprends mon propos, interrompu par les préparatifs de fêtes.

Il me semble nécessaire, à vous lire, que vous devez rapidement vous faire aider. Vous semblez dans une situation psychologique fragile.

Concernant votre enfant, si vous voulez le revoir, vous avez des droits comme père. Si vosu n'avez pas de région d'attache pour revenir en France, allez près de chez la mère (même si c'est difficile) et saisissez le JAF (par lettre simple c'est possible mais vu ce que vous décrivez, je vous conseille un avocat) pour obtenir la résidence de votre fils. Vous pouvez motiver votre demande par le fait que la mère s'est barrée en vous mentant et en refusant que vous puissiez avoir des relations avec votre enfant (et donc que vous êtes le seul à pouvoir maintenir un lien enter les 2 parents). Compte tenu que vous vous êtes installé tout proche de la mère, l'enfant ne sera pas perturbé puisqu'il ira à la même école, aura les mêmes activités, ... Enfin montez un dossier

Petit conseil, demandez que l'enfant ne puisse pas quitter le territoire métropolitain sans votre accord (la mère pourrait décider de rentrer en Afrique pour empêcher l'application du jugement français)

Concernant les montants "volés" par la mère, vosu pourrez les récupérer lors de la liquidation du régime matrimonial, si vous décidez d'aller jusqu'au divorce

Nom: 
Chris
Site: 
http://

Si le fait de ne plus différencier le bien du mal peut être assimilé à une fragilité psychologique, voire un danger, alors oui.

Le divorce entraîne des drames, prenez en conscience et arrêtez de croire que votre petit confort personnel passe avant tout le reste car un enfant qui meurt (comme ces 2 petites Suissesses mortes en Corse), il n'a rien demandé !

Et le message s'adresse tant aux hommes qu'aux femmes !

Le mariage est une institution. Mais s'il n'y a plus d'amour, que ça devient pénible au quotidien, voire qu'il y a des violences, il faut savoir ouvrir les yeux et oser se dire qu'une séparation est préférable, ne serait-ce, justement, que dans l'intérêt de l'enfant.

Mais si cela se fait sur un coup de tête, suite à une dispute ou une rencontre, sachez que ce que vous brisez entraînera des dommages collatéraux si celui sur qui ça tombe ne s'y attend pas. Et je le répète, cela est valable pour les 2 sexes.

L'année dernière par exemple, une collègue de travail de mon épouse a découvert que son homme la trompait, elle l'a pardonné mais elle lui a fait comprendre qu'elle n'était pas contente.

Il lui a menti et l'a incitée à démissionner pour qu'elle se retrouve démunie dans un pays qui n'est pas le sien (je rappelle que nous vivons en Afrique) puis il l'a plaquée comme une merde. Avec une fille de 15 ans dans les bagages !

C'est ignoble ce qu'a fait cet homme et cette amie, il a fallu la récupérer à la petite cuillère !

Bien sûr, chaque cas est spécifique et si un couple divorce c'est que ça ne va plus.

Ce que j'ai voulu faire comprendre (mais je n'ai pas été compris, semble-t-il), c'est qu'il arrive que ce soit trop violent ! Comem dans mon cas, même si forcément chaque personne qui se fait plaquer dira toujours qu'il n'a rien vu venir, que tout allait bien, etc.

Mais j'ai des mails de ma femme disant qu'elle m'aime à la folie un mois avant qu'elle ne quitte le domicile.

Pourquoi me quitte-t-elle ? Elle n'ose pas me le dire ?

J'essaye de comprendre et j'en parle à tout le monde, ce qui entraîne notre séparation DÉFINITIVE car dit-elle, maintenant que tout le monde est au courant, elle ne peut pas revenir en arrière, elle perdrait la face !

Comment tout a commencé ? D'une part je m'aperçois qu'elle me trompe, d'autre part elle change de caractère et n'est plus l'ange que j'ai connu à cause de ce traitement hormonal, tout cela me déstabilise et malgré ses grandes déclarations d'amour, je boude.

J'ai mal à cause de mon accident de moto, je suis mal car je me demande ce que je fous à 6000 Km de chez moi, je réfléchis à la vie, je me dis que nous sommes heureux tous les 3 mais je comprends que nous n'arrivons pas à avoir ce second enfant et que ça rend ma femme malheureuse, donc je réfléchis, je suis triste et je boude.

Mais je fais une première erreur, je boude lors de vacances chez ses parents !

Sûr de l'amour de ma femme qui me le déclare tous les jours, c'est moi qui parle de séparation car je n'ai pas apprécié qu'elle me trompe.

Elle s'effondre en larmes, sa mère ne comprend pas, parle avec elle et lui dit que c'est la vie, qu'elle doit être forte, qu'elle doit accepter le divorce !

Mais je n'ai jamais voulu divorcer, moi !

Et ma femme me dit pendant plusieurs mois qu'elle ne veut pas divorcer non plus !

Et d'ailleurs il n'y a aucune procédure en cours !!!

C'est quand même pas un divorce classique !

Ma femme me dit qu'elle m''aime mais qu'il serait plus simple de divorcer par rapport aux "autres" ! Ah bon, on prend des décisions si importantes par rapport à ses parents ou ses amis ???

Je parle de tout ça avec ma psychologue mais elle n'est peut-être pas assez bonne car ma psy me dit que c'est ma femme qui a besoin d'un suivi car elle entretient une relation avec ses parents qui ne l'aide pas.

Ma femme aurait déclaré qu'elle a adoré avoir une vie d'aventures pendant 10 ans mais que d'un coup, à cause de ce second enfant qui ne vient pas, elle ne comprend pas pourquoi elle n'a pas choisi le modèle de sa mère, épouser un notable de province, lui faire plein de gosses et s'investir dans sa paroisse et son village.

Elle dit rejetter ce mode de vie et être en même temps attirée par un modèle qui est celui dans lequel elle a toujours évolué.

Et ses doutes nous auraient fait "exploser"!

Désolé, je ne m'y attendais pas.

Je ne réalise toujours pas d'ailleurs.

Va-t-elle revenir ? Vais-je l'accueillir ? Je me pose cette question chaque seconde et ça oui, c'est déstabilisant.

Mon fils me manque, ma femme me manque.

J'en souffre dans ma chair et c'est insupportable !

Je ne sais pas ce que je dois faire mais une dizaine de séances chez une psychologue n'ont rien changé !

Il faut donc aller plus loin. Une psychanalyse peut-être ?

Remettre les compteurs à zéro ! Oublier mon passé, tirer un trait sur tout ça, être détaché.

Je je je je...? Oui.

Je fais une croix sur ma femme.

Je fais une croix sur mon fils.

Je me fiche des conséquences.

Je veux divorcer.

Je veux tourner la page.

Je veux rencontrer une autre femme.

Je veux avoir un nouvel enfant.

Je veux changer de vie, de pays.

Je veux être pauvre et assisté en France.

Je ne veux plus la croiser, sa méchanceté sans limite me fait trop mal.

Je ne sais pas si on peut divorcer sans croiser sa future ex-femme, je l'espère !

Je regrette de n'avoir pas pris des décisions radicales plus tôt et c'était un peu l'objet de mon post.

Si vous avez un doute (et ce message s'adresse à 75% aux hommes qui sont les victimes de femmes qui prennent des décisions radicales et égoïstes), sache que vous connaissez vraiment votre femme le jour où elle demande le divorce !

Celle qui vous a donné tout son amour peut tout vous reprendre du jour au lendemain, sur un coup de tête !

Parce que vous avez fait une erreur, sûrement.

Mais le fait qu'elle prenne une décision irrévoquable est quelque chose auquel l'homme n'a pas été préparé.

Il suffirait de parler et les rares divorces qui se passent bien, je pense que c'est lorsque l'initiateur du divorce arrive à expliquer posément que le divorce est une solution et non un problème...

JE reste ancré dans une époque probablement révolue où le divorce reste quelque chose de négatif. Qui doit donc être exceptionnel !

JE suis moi-même enfant de divorcé, j'ai été élevé par ma mère et j'ai adoré ma mère comme tout garçon.

Mon père m'a répété pendant 40 ans que ma mère est la pire des salopes car elle l'a quitté.

Vers 20 ans j'essaye de comprendre et je veux prendre partie.

On le sait, les torts sont toujours partagés ! Mais qui a plus tort?

Mon père lui faisait mal l'amour ? Il était trop radin ? Il ne pensait qu'au travail ?

Ma mère était volage ? Dépensière ?

Ils avaient des caractères si opposés que le divorce était inéluctable.

Mais il y a la manière.

Mon père est professeur, il ne peut pas avoir de second emploi.

Il ouvre une grande brasserie sur le port de Toulon, il met donc tout au nom de son épouse, la femme qu'il a épousée devant Dieu et en qui il a le plus confiance.

Un jour il a des doutes sur la sincérité de ma mère qui ne s'offre plus à lui et fait établir un constat d'huissier établissant que ma mère le trompe.

Ma mère est en faute mais passe à l'attaque pour justifier ses actes en disant que mon père est un mauvais mari (ce qui est peut-être vrai).

Mais la brasserie est à elle, elle quitte mon père, obtient la garde des 2 enfants, la brasserie et une pension alimentaire.

Mon père a perdu son argent, sa brasserie, la moitié de sa maison qui provient d'un héritage du côté de son père, il est conmplètement détruit et pendant 30 ans, il a considéré les femmes comme de simples objets de plaisir.

Je me suis toujours dit que je ferai mieux que lui et que je lui prouverai que l'Amour existe!

Ma mère a choisi un second mari, le même depuis 40 ans, celui avec qui elle a trompé mon père, un homme violent et volage qu'elle n'a jamais osé quitter pour ne pa se retoruver seule avec 2 gosses, quitte à ce que ses enfants se fassent bastonner et humilier régulièrement.

Elle réalise donc qu'elle a raté sa vie et sombre dans l'alcoolisme...

Maintenant que j'ai compris, nos relations se sont tendues et depuis 2 ans, nous ne nous parlons plus du tout.

Mesdames qui brisez un mariage avec violence, sachez que vos enfants dont vous avez la garde vous le rendrons bien !

Heureusement tous les divorces ne sont pas violents!

Mais méfiez-vous car parfois ça l'est et ça peut finir en drame.

Arrêtez de vous interroger quand un terrible drame arrive et dîtes-vous que cette ... de suissesse qui a plaqué son mari trop violemment, j'espère qu'elle pleure ses 2 fillettes tous les jours ! Bravo à lui en tout cas !

Moi je serais incapable de l'imiter ! Je ne pourrais jamais faire de mal à mon fils, à ma femme et je ne peux pas me suicider. Je me suis toujours relevé, je n'ai aucun doute là-dessus.

Je ne crois plus en l'amour et aux valeurs du mariage, c'est tout.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Je vous trouve bien prolixe pour qq qui nous dit qu'il va peut être se suicider!

Bref. Pour réagir à vos propos:

Dans TOUS les divorces (qui se passent bien ou pas) une des partie se prend la sépartion dans la gu...

En ce qui concerne la collègue : elle paye son imprudence. et même si l'on est en Afrique, il y a des aéroports et donc des avions pour rentrer en france et donc évitez d'être une merde dans un pays inconnu!

Quant à la violence, elle dépend de chque personne. Ce que vous trouvez violent serait peut être vécu par qq d'autre comme douloureux (parce que ce que vous nous expliquez de votre séparation (je ne aprle pas des accidents) est loin d'êter la plus violente que vous puissiez lire ne serait ce que sur ce blog)

Concernant les courriels de votre épouse, je peux aussi vous en envoyez vous disant que je vous aime à la folie, que je ne peux pas vivre sans vous, ... rien de plus simple

Et maintenant ell vous répond que tout le monde est au courant donc elle ne peut pas faire machine arrière!!!!

OUVREZ LES YEUX : FUYEZ. C'est vraiment une excuse débile (permettez moi cette "injure") et vous ne méritez certainement pas de continuer votre vie avec une fille comme ça (même si elle reste la mère de votre enfant)

Mais vous êtes un peu bizarre aussi : maintenant vous dites qu'elle vous trompe alors que dans le premier post vous disez que vous aviez des moeurs libres .....

Je suis dubitative. Vous lui parlez de séparation , elle vous parle de divorce et vous... vous ne vouliez pas le divorce!!!! Pas très cohérent cela : vous vouliez une séparation sans divorce??

TU

TU

TU

1 autre femme? un autre enfant? MAIS LISEZ VOTRE DERNIERE PHRASE. Sincèrement. Parti comme vous êtes parti, vous allez reproduire le même schéma. et puis vous ne pourrez JAMAIS tirer un trait sur votre vie d'avant, ne serait-ce que parce que vous avez un enfant et avec elle.

Et vous dites que l'on connait sa femme lorsque l'on divorce. C'EST RECIPROQUE. et pourquoi penser que votre ange va le rester dans le conflit??? c'est enfantin

Concernant votre propre histoire : votre père à voulu "flouer" le système, il en a été puni! Cela ne vous a jamais traversé l'esprit ? Cela ne veut pas dire que ce que votre mère a fait était bien (d'ailleurs pour elle cela a du être bien - la notion de bien ou mal, c'est très subjectif!), mais dans toute entreprise, il y a des risques!!

Je ne sais pas ce que vous recherchez sur ce blog.

Mais vous avez très bien compris qu'un divorce est généralement une guerre et sérieux, je n'ai jamais vu de guerre propre.

Vous voyez Churchill appelez Hitler :" Adolf, bon on se fait la guerre, mais on se tape pas dessus et on évite les dommages colatéraux. et Adolf de lui répondre Ah oui Winston, tu as raison, gardons toute raison, nous allons faire ça propre"!!!!

Nom: 
Pascale
Site: 
http://

Une chose est sûre, Chris, vous avez un grand besoin d'aller voir un psychanalyste... et je ne dis pas ça méchamment.

Je n'ai pas envie de répondre en détail à votre déluge verbal (comme dit yara : que cherchez-vous sur ce blog ?)

Juste une chose qui me choque beaucoup : vous écrivez "Je fais une croix sur mon fils. (...) Je veux avoir un nouvel enfant." Vous croyez vraiment qu'on peut effacer un enfant et s'en acheter un autre ??? Il y a des gens qui ne méritent pas d'être parents...

Nom: 
Pascale
Site: 
http://

Vous dites bravo à un meurtrier ????? Je vous renvoie le compliment.

Allez vous faire soigner d'urgence.

Nom: 
Chris
Site: 
http://

Bonsoir,

Je dis sûrement trop de choses qui me passent par la tête, je suis prolixe comme vous dîtes et cela parait sans queue ni tête !

Je vais essayer d'être bref et de répondre point par point.

Merci en tout cas pour vos réponses... Ma haine treombe peu à peu.

Bon, oui c'est la guerre mais je ne pensais pas que lorsque l'Amour s'en allait, celui qui s'en va se transforme en Hitler !

Pour ce qui est de l'enfant, puisque c'est ce qui vous choque le plus, je ne fais pas une croix dessus, je l'aime plus que tout au monde mon fils. J'ai juste trop mal, ça me serre le coeur, c'est une sensation terriblement douloureuse et je veux le préserver. Si je le vois, je lui dirai à quel point sa mère est la pire des pourritures de la terre.

Il est trop jeune pour être mêlé à cela. Je lui souhaite d'être heureux. Et j'espère qu'il viendra vers moi et crachera sur sa mère quand il sera plus grand...

Qui sème récolte.

Il me crachera peut-être aussi dessus, c'est la vie !

De toute faon, l'enfant est un dommage collatéral et dans une guerre, il faut accepter les dommages collatéraux, c'ets ça ?

Mais là il a 5 ans, essayons de le faire souffrir le plus tard possible !

Nous étions libertins sans nous tromper, ça vous choque ? C'est que vous n'êtes pas libertins. Elle a envie d'un autre homme, elle me le dit, je la laisse seule ou je participe. Elle le revoit une fois en cachette, pourquoi pas ? Ellrompt le contrat mais c'ets le contrat qui est débile à la base donc elle s'arroge ce droit.

Si elle le revoit tous les samedi pendant que je vais gagner de quoi nourrir la famille, ce n'est plus du libertinage. Bref! L'erreur est sûrement de s'être accordés ce genre de liberté. Ça aurait pu d'ailleurs être moi si j'avais rencontré une femme extra. Mais ça a été elle !

Séparation ? Divorce ? Que ne comprenez-vous pas ?

C'est justement pourquoi je suis ici. Elle me parle de divorcer, soit.

Je suis d'abord opposé car je l'aime et que c'es brutal, je ne m'y attends pas du tout et nos amis me disent qu'elel va revenir !

Elle-même me dit qu'elel peut revenir mais que là, ses parents ont été mêlés à tout ça, il faut aller au bout sinon ell perd la face !

Je trouve ça si débile que je lui demande de bien réfléchir.

Mais elle me fait les pires crasses de la terre et je me dis que je n'ai en effet plus rien à faire avec une femme comme ça, je suis donc enfin d'accord pour divorcer !

Il ne s'est pas passé des années, elle m'a parlé de divorcer en juin 2011 et je suis d'accord en octobre 2011...

Mais c'est elle qui fait le mort, qui ne répond ni aux mails ni aux coups de fil, qui a honte et qui fait en sorte de m'oublier car, dit-elle, elle m'a quand même beaucoup aimé et ne peut pas m'oublier comme ça !

Ben moi j'aurais préféré un divorce où quand tu ouvres les yeux, tu te rends compte qu'il n'y a plus rien depuis un moment !

Celui qui n'a pas demandé le divorce en prend déjà plein la g....., il n'a pas besoin de s'entendre dire : "je t'aime mais je te quitte. Tu comprends c'est plus simple".

Non, je ne comprends pas mais mon Dieu que j'ai envie que tu me quittes aujourd'hui !

Avant-dernier point, mon père cet escroc, il a été puni ? Non, ça ne m'a jamais effleuré l'esprit ! Un Africain rigolerait en tout cas ! Ici les fonctionnaires font tous du business, du Ministre à la secrétaire. C'est autorisé. En France ça ne l'est pas ! Pourquoi ? C'est un autre débat. Un certain candidat avait pourtant parlé de cela, que l'on pouvait être fonctionnaire 3 ans et quitter, revenir donner son temps à la nation, repartir, etc. Mais en France, t'es fonctionnaire, t'es arrivé, tu t'accroches, tu fais rien d'autre jusqu'à la retraite! Et si tu rachètes une entreprise pour tes enfants plus tard, que tu la mets au nom de ton épouse car tu l'aimes et qu'elle est la mère des enfants en question, le jour où ELLE te trompe, ELLE te quitte, ELLE revend l'entreprise et bouffe le pognon, faut pas s'attendre à ce que sa progéniture la remercie humblement...

Dernier point : autre femme, autre enfant...

La vie m'a appris qu'une rupture se guérit avec le temps... et dans les bras d'1 autre. J'ai connu tant de personnes qui ont souffert d'une séparation (des femmes notamment) et le jour où elles ont rencontré un autre homme, elles ont réalisé qu'elles étaient plus heureuses qu'avant !

Je vais donc bien choisir la prochaine (et me faire choisir évidemment), je séparerai nos comptes et si elle me quitte, ce sera son choix tout commeje peux la quitter.

Bien sûr, je ferai en sorte que ce soit la bonne, l'amour c'est plein d'efforts au qiotidien et beaucoup de dialogue. Je m'enrichis donc de ma mauvaise expérience d'une femme qui n'a pas dû oser dire qu'elel était malheureuse mais qui l'était ! Car pour quitter un mari dans de telles conditions, en faisant souffrir son fils car il va morfler, j'en sais quelque chose, elle devait être très malheureuse !

Mesdames, Messieurs, parlez ! Vous n'aimez pas que votre mari ronfle ? ça se soigne !

Quitter c'est si facile de nos jours et c'étaient les premiers posts ! C'est ce qui m'a fait réagir. Quitter c'est facile. Se remettre en question c'est plus difficile !

Quant à moi, si je me remarie et que j'ai d'autres enfants, je n'oublierai pas mon fils mais mon amour pour lui ne sera pas celui qu'il a été.

Si vous ne comprenez pas cela, vous êtes bien naïfs !

Je connais plein de pères qui ne voient plus leurs enfants et n'y sont plus attachés... car ils ont refait leur vie avec une nouvelle femme, loin de France et qu'ils sont très heureux ! Allez en Thailande, Amérique du sud, Afrique et vous verrez nombre de pères divorcés qui ont tous des enfants sur lesquels ils ont tiré un trait. C'est horrible, ils en ont conscience. Ils souffraient trop, ça s'appelle l'instinct de survie !

Tout dernier point, important. Je n'ai pas envie de me suicider ! J'ai eu envie de mourir, c'est très différent. J'ai arrêté mon traitement pour mon coeur il y a 9 mois. Je fais des mini AVC, c'est stupide car je ne risque pas de mourir... mais me retrouver paralysé oui !

Je ne me suiciderai pas et je ne tuerai personne ! Peace and love, soyez heureux moi je m'en vais au bout du monde ! Je pense à l'île Maurice et j'espère qu'on ne viendra pas me chercher là-bas...

Ai-je applaudi un homme qui avait tué ses fillettes ? Il s'est donné la mort après, c'est très courageux ! Moi je ne peux pas. Me jetter sous un train ? Impossible ! Tuer mon fils ? N'importe quoi !

Je me dis juste que ce Suisse a vécu une histoire similaire ! Et j'ai entendu le témoignage d'une avocate à la télé pour expliquer la détresse des pères qui s'effondraient en larmes dans son bureau et que ce genre de drame est la suite de l'un de ces drames !

Heureusement que tous les pères n'en arrivent pas à de telles solutions extrêmes !

Soit c'était pire encore pour lui en terme de violence ressentie, soit il était instable à la base.

Dans les 2 cas, la coupable c'est la mère et là où j'applaudis le meurtrier, ce n'est certainement pas d'avoir tué 3 innocents (les 2 fillettes et lui-même, ça c'est nul, c'est un acte désespéré), là où je l'applaudis, c'est d'avoir laissé la vie à la mère !

Chapeau bas ! Et désolé de vous choquer ! MAis je le répète, moi je ne ferai jamais un truc pareil ! ça va quoi, j'ai souffert mais bon, la vie continue ! Le meilleur est toujours devant. Dommage que ce père de famille ne l'ait pas compris...

Nom: 
Chris
Site: 
http://

Tous nos amis me conseillent de passer à l'action.

J'ai encore un peu de mal à déclarer la guerre à mon épouse, la femme que j'ai tant aimée, la mère de notre fils.

Cela vous choque ?

Vous parlez de guerre. Hitler envahit la Pologne et Churchill dit qu'il ne faut rien faire, l'Allemagne est un pays allié maintenant, on va attendre, discuter...

Pas facile de déclencher les hostilités quand tu n'es pas un belligérant. Il faut s'y résoudre mais ça prend du temps.

Dois-je donc demander le divorce, moi ?

Dois-je la faire convoquer par interpol comme le disent mon avocat, mes amis et les policiers ?

Dois-je démontrer ses torts et lui enlever son fils comme ell le fait ?

Dois-je la faire souffrir ?

Ou dois-je partir et oublier ?

Mais si je pars, peut-elle se retourner contre moi ?

Déclencehr de nouvelles hostilité ?

Me prendre encore plus de fric ?

M'empêcher de refaire ma vie ?

Me tuer pour toucher l'assurance-vie ?

Je suis partagé entre ces 2 sentiments.

Parce que je refuse plus de haine et de violence, je pense à la fuite...

Bien sûr, je pourrais faire preuve d'abnégation, tout quitter et être malheureux dans une ville de m.... pour être tout près de mon fils, le voir régulièrement et même être copain avec cette pourriture que j'ai aimée.

Mais là, sincèrement désolé, je n'y arrive pas !

Nom: 
Pascale
Site: 
http://

Bon sang, cessez de vous apitoyer sur votre sort et de faire du mélo !

Si vous êtes un homme d'honneur et que vous voulez vous regarder dans la glace, battez-vous pour être toujours le père de votre fils, vous occuper de lui sans lui répéter que sa mère est une pourriture. En effet, votre gamin n'a rien demandé à personne. Agissez en adulte, préservez-le, dites à votre ego de se taire un peu (vous n'êtes pas le premier mari plaqué !) même si ce n'est pas facile. Un peu d'amour-propre !

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Selon ce que vous dites, vous pouvez vous installer en France, là où vous voulez. Allez donc vous installer près de votre fils (même si cela ne vous plait pas parce qu'il y a la mère). et demander la RA.

Vous dites que vous voulez faire soufrir votre fils le plus tard possible :désolée mais il soufre déjà!!!

Vous semblez être prêt au combat puisque vous avez un avocat.

Vous ne voulez plus de contact avec la mère de votre fils : faites le "contact" via votre avocat (celà veut dire, pas de réponse au téléphone, pas de réponse aux courriers - répondez oui mais par le biais de votre avocat)

Et lancez la procédure de divorce : vous aurez la main et vous avez qd mm des atouts : départ du domicile conjugal, rapt de l'enfant (même si c'est la mère - et là vous pouvez porter plainte, quitte à la retirer après si vous obtenez de voir votre fils), vente de meubles de la communauté

Et même si ces parents sont des notables, vous avez les moyens de vous défendre.

Pour résumer :

1) portez plainte pour enlèvement d'enfant (si les forces de l'ordre ne veulent pas, écrivez directement au Procureur - faites faire la démarche par votre avocat)

2) saisissez le JAF pour le divorce et les mesures provisoires : demandez la résidence principale - précisez que vous êtes le seul à pouvoir maintenir le lien de l'enfant avec les 2 parents. En cas de non résidence principale, demandez à avoir votre fils 10 jours à chaque vacances (compte tenu que vous ne l'aurez pas la semaine - si vous ne vous installez pas à proximité et donc que vous ne pouvez pas avoir la RA) et 6 semaines en été. Demandez le maximum pour obtenir plus que le minimum.

Mettez vous dès maintenant en mode "action", pas forcément guerre mais c'est simplement vous défendre et défendre votre fils.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA