Mar
09
Statut des beaux-parents: quel besoin?

Au-delà des débats passionnés, la réalité est inéluctable, l'augmentation des familles recomposées et ce que l'on appelle les nouvelles parentalités a pour conséquence de créer des situations familiales complexes qui, lors des séparations se cristallisent sur l'enfant, commun ou non.

Dans un nombre de cas en augmentation constante, une tierce personne sans rapport génétique ou légal avec l'enfant créé avec lui des liens affectifs forts qui doivent pouvoir se poursuivre en cas de séparation ou de décès.

Or la loi actuelle est très insuffisante puisque les droits des tiers, s'ils existent, sont très réduits. Ils ne peuvent intervenir en justice directement et doivent faire leur demande auprès du Ministère Public, qui le cas échéant lancera la procédure, elle même longue.

Ils se trouvent donc très défavorisés par rapports aux parents génétiques et même aux grands-parents, et au final c'est l'enfant qui souffrira de cette séparation forcée.

Or la proposition actuelle ne semble porter que sur les modalités de la demande conjointe de délégation d'autorité parentale. C'est certes nécessaire mais finalement ce n'est pas là que se posent les problèmes les plus douloureux au quotidien pour l'enfant.

Mots-clés: 

Commentaires

à une véritable réforme de fond de cette réalité

chacun veut sa loi sans forcément que celle d'avant n'ait le temps de commencer à vivre, qui plus est

Nom: 
alexia
Site: 
http://

la réalité est bien au delà des débats passionnés,et cette réalité là est multiple , tellement complexe que peu de gens sont prêts à la prendre en compte, même si , au bout du compte ,c'est la réalité affective des enfants.

Vous verriez le mien s'épanouir avec bonheur ,étayé par une solide et tendre relation à son beau-père qui lui apprend tant de choses et l'accompagne dans la vie avec respect , y compris le respect de son père biologique ,bien que celui-ci ne s'y interresse plus depuis 2 ans , et quand je dis plus , c'est plus du tout...

jamais il ne lui a dit de mal de son père , il s'est toujours situé en beau-père, lorsque mon fils a voulu l'appeler papa il a refusé en lui disant : tu en as déjà un et ce n'est pas moi ,appelle -moi Marc,

comme tu m'as toujours appelé, ça me convient très bien et on s'entend bien comme ça.

et à l'école , quand les enfants ont fait un cours sur les habitudes du temps jadis et que la maîtresse a demandé d'interroger les grands-parents , c'est vers ceux de son beau-père qu'il s'est tourné... tout naturellement ,et c'est tout naturellement qu'il appelle les neveux de son beau-père: "mes beaux-cousins!"

quoiqu'en pense les détracteurs d'une loi sur le statut des beaux-parents , je vis un quotidien heureux avec ce BEAU

parent là car il nous apporte à mon fils et moi beaucoup de bonheur.Si le père se remanifestait on ne le chasserait pas mais il devra compter sur la présence de Marc auprès de notre fils car c'est lui qui a été l'homme de référence pour notre fils depuis 2 ans , et cela fait 5ans qu'il s'en occupe.

Si il devait continuer à faire le mort pour son fils...je souhaiterai et Marc aussi , demander l'autorité parentale du beau-père.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

déjà possible par une délagation de l'autorité parentale?

Nom: 
pat
Site: 
http://

je vois si peu ma fille et je crains que ce genre de texte n'aille encore approffondir la coupure avec le parent qui n'a pas eu la garde.

Nom: 
jean louis guimberteau
Site: 
http://www.lodd.fr

Suite à leur séparation la mère ayant pu avoir 3 compagnons s'étant bien occupés de l' enfant, de son côté le père 3 compagnes s' étant bien comportés également, considérons que cet enfant qui a été obligé de garder des liens avec chacun de ses beaux parents ( article 371-4 élargi au tiers ) avant sa majorité sera à la merci du bon vouloir de ses nombreux beaux parents le jour ou celui-ci deviendra parent à son tour, ces beaux parents considérant les enfants du beau enfant être leurs " beaux petits enfants " et de réclamer au même titre que les grands parents un droit de visite et d' hébergement de 10 jours chacun.

10 jours X 8 = 80 jours

Si l' on rajoute les arrières grands parents des enfants qui ont divorcé également.

10 jours X 4 = 40 jours

Sachant que les 2 jeunes parents sont issus de familles recomposées du même type, nous arrivons au total suivant.

80 jours + 40 jours X 2 = 240 jours

Que resterait-il aux enfants du divorce devenus parents comme temps pour disposer de leurs propres enfants aprés avoir subit les affres du divorce durant leur enfance?

Bien sur ce cas de fiction semble exagéré mais pas impossible dans l' absolu.

Si suite à toutes ces contraintes à venir ce jeune couple reste uni celà relève du miracle.

Un enfant victime du divorce et de la séparation de ses parents depuis plus d' un demi-siècle.

www.lodd.fr

Nom: 
alexia
Site: 
http://

j'ai une expérience professionnelle qui me permet d'émettre une hypothése qui n'irait pas dans votre sens , Monsieur Quimberteau ,même si votre raisonnement se tient ,il se trouve que les familles recomposées et décomposées 3 fois et plus ne sont pas dans des préocupations de liens à préserver et se foutent pas mal de ce que devient le 1er 2ème ou Nème ex concubin, le problème n'étant pas de conserver des liens mais de répéter les ruptures.

Nom: 
savin
Site: 
http://

Bonne blague que tout cela. Les enfants ont "parait-il " des droits ! Mais qui émet "leurs droits et de fait leurs lois"...des adultes ! Souvent par des hommes et des femmes aigris par leur propre existence navrante de pauvreté intellectuelle....

Dans un conseil général, il y a des enfants élus qui donnent leur avis dans les projets qui les concernent. Ils sont écoutés car concernés et ceci dès la 6e donc ils ont 11 ans.

Mais en justice, malgré leur droit d'être entendu, j'ai donc pas dit écouter"...les juges appliquent pour certains (car il en existe des bons) des jugements contre leur intérêts...alors les beaux-parents, grands-parents, arrières grands-parents, tante, oncle, cousins.....ça occupe du monde et en attendant encore une génération d'enfant sacrifié...

Comme le principe de la lecture globale. et j'en passe !

Vive les paillettes !

Nom: 
yabasta
Site: 
http://

Bonjour, je souhaite savoir si je peux accompagner mon mari, cité au tribunal devant le JAF par la mère de sa fille, pour faire une révision de PA et modifier les droits de visite et hébergement du papa.

Je sais bien que je ne serais pas entendue, mais il faut pour autant que je ne soit pas présente?

Merci beaucoup de vos réponses et conseils.

Nom: 
Omega
Site: 
http://

Je ne pense pas que le/la JAF trouve bienvenue votre presence. Il vous faut etre bien consciente que cette audience peut avoir lieu dans un bureau de 15 ou 20 metres carres. N'esperez donc pas passer inapercue.

Personnellement, je vous deconseille d'etre presente. Vous ne pouvez que risquer d'irriter le JAF, ce qui ne peut pas servir la cause de votre mari.

Nom: 
YARA972
Site: 
http://

Mon conseil : n'y allez surtout pas. Accompagné votre conjoint en voiture ou jusqu'à l'entrée du Tribunal et attendez le dans la voiture (c'est ce que j'ai fait) ou ds un café proche pour être là qd il va sortir mais cela ne ferait qu'ajouter de l'huile sur le feu et pourrait desservir votre conjoint

Nom: 
seleo
Site: 
http://

Chaque fois que j'ai pu, j'ai accompagné mon mari au tribunal pour le soutenir. Mais je suis restée dans le couloir qui sert de salle d'attente.

Dans le bureau du juge il n'y a que les 2 parties et leurs avocats éventuels.

Par contre je ne vois pas pourquoi le JAF serait "irrité" par la présence du conjoint ou d'autre accompagnateur.

Je ne pense même pas qu'il y fasse attention, il y a d'autres personnes qui attendent et c'est le greffier qui sort du bureau pour appeller les gens.

Parfois le conjoint de son ex était là aussi, on s'est installés chacun d'un côté et voilà, on a attendu patiemment.

Nom: 
Omega
Site: 
http://

> Par contre je ne vois pas pourquoi le JAF serait "irrité" par la présence du conjoint

Il serait irrite par la presence du conjoint dans son bureau. Bien sur, dans le couloir, dans la voiture ou au cafe, pas de probleme.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA