Oct
17
Succès mais en quoi ?

Le CNB va faire paraitre demain un article dans le Monde et dès aujourd'hui nous précise le succès de la semaine des avocats et du droit.

Juste pour la petite histoire, sachez qu'en fait, cela a été plus qu'un succès puisque le standard a été débordé et que le CNB a demandé à des journalistes de NE PAS parler de la semaine des avocats et du droit...

Bref, ce succès c'est bien mais je dois dire que je ne comprends pas bien l'intérêt pour les avocats en général.

Cela prouve que les gens ont besoin de conseils juridiques (ça n'est pas un scoop) et qu'ils préfèrent les obtenir gratuitement (ça non plus ça n'est pas une surprise).

Mais en terme d'image, rien. De très nombreux avocats ont participé gratuitement à cette journée, sans contrepartie aucune, leur nombre est indiqué approximativement et entre parenthèse sur le site et pas du tout dans l'annonce du Monde, qui se contente de mettre en gros le chiffre des appels... Belle preuve ...du fonctionnement du téléphone?

Et l'on remercie (toujours dans l'annonce) ceux qui ont appelé de leur confiance. Mais l'appel était non surtaxé et le conseil gratuit, de quoi les remercie t'on? d'avoir profité d'une opportunité pour vérifier les dires de leur avocat, de leur voisin, de leur femme ou avoir eu une info gratuite?

Sur notre compétence, notre formation continue, le fonctionnement des honoraires, notre responsabilité...rien

Décidemment j'ai du mal à saisir cette débauche de dépenses publicitaires.

Mais il est vrai que je ne suis qu'un avocat sur 45.000, on ne me demande pas mon avis.

Mots-clés: 

Commentaires

Je suis tout à fait d'accord avec votre petit billet,

j'en ai d'ailleurs publié un sur le bilan de la campagne,

j'ai mis un sondage, résultat (pas significatif comme d'habitude) :

- majoritairement, les personnes n'ont pas pu accéder à la consultation

- ils sont satisfaits de la consultation mais pour autant ne viendront pas conculter un avocat

Alors quel intérêt ?

et oui

Nom: 
denis seguin
Site: 
http://denis.seguin.avocats.fr

J'ai participé à cette campagne, et le bilan est à mon avis mitigé.

C'est quand même une bonne chose que la profession fasse des campagnes de communication: si nous ne le faisons pas, d'autres professions le feront à notre place. Nous n'avons pas le choix.

Sur le principe des consultations gratuites, je suis plus réservé bien qu'ayant répondu à l'ordre des avocats, aux consultations téléphoniques. Est-il judicieux d'habituer les clients à la gratuité? Il existe déjà pas mal de consultations gratuites (ordre des avocats, CCI, créateurs d'entreprises...). Pas nécessaire d'en rajouter.

La communication: oui, les consultations gratuites: peut-être pas!

je suis comme vous très favorable à une campagne de communication des avocats, je trouve simplement que le message alliant campagne de com et gratuité brouille l'image.

juste ce petit mot pour dire que j'avais le même sentiment

dommage, nous ne sommes que ... les principaux interessés!

Nom: 
Laurent KRAULAND
Site: 
http://www.krauland.biz

Je pense qu'une "majorité de Français" sont d'accord sur la nécessité de l'avocat.

Malheureusement, dans votre profession comme dans d'autres, il y a les bons, les passables et les carrément mauvais. La formation ne suffit pas à faire un juriste, et encore moins un avocat.

Si tant de personnes ont bénéficié de cette campagne pour un conseil (gratuit), il faut en tirer les conséquences.

Les avocats sont crédibles dans la mesure où ils sont objectifs... et c'est loin d'être toujours le cas ! Et à quand (aussi) des juges qui se fondent sur les pièces plutôt que sur l'esbrouffe des conclusions pour prendre une décision ?

Bonjour, désolée Consoeur, je réponds à ce Monsieur KRAULAND:

En quoi le fait que la consultation soit gratuite rend l'avocat plus objectif et bon ?

je ne vois effectivement pas le rapport

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA