carine.bloch-levy

Par carine.bloch-levy le 17/05/10
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 9 mois

Un grand merci à M. Armand JUNG qui depuis des années, soutient mes péripéties avec la ville quand à ce problème de stationnement . J'espère sincèrement que cette question aboutira à une réponse favorable, car il n'y a aucune raison pour qu'à Strasbourg, à l'heure où l'on prétend étendre considérablement le stationnement payant, il continue d'y avoir une discrimination entre résidents et ce au profit des seuls particuliers . Il suffit de prendre exemple sur bien d'autres villes (dont Paris et Marseille...) , pour admettre qu'un professionnel qui paie des impôts et des charges pour exercer dans ses locaux n'est pas assimilable à un travailleur en centre ville, qui s'il est salarié bénéficiera de la prise en charge de la moitié de son abonnement de transports en communs par son employeur, qui lui n'aurait aucun droit ? Ce sont les professionnels qui créent l'activité économique d'un quartier, les emplois et qui contrairement aux particuliers, ils ne peuvent se voir reprocher d'engendrer du "stationnement ventouse", grâce à eux les horodateurs vont devenir source de revenus pour la ville, c'est pourquoi il n'y a aucune raison de les exclure du bénéfice d'une tarification à 10 euros par mois. Carine BLOCH