Par carine.bloch-levy le 02/05/13

Mais on se moque de nous !!!!!!! :

- Qu'on m'explique alors ce qui légalement empêche le maire d'accorder un macaron résident en zone bleue et qu'il faille attendre le stationnement payant pour l'obtenir ?

- le disque est ingérable pour le résident, dont on ne peut concevoir qu'il descende toutes les heures, tout comme pour le professionnel qui exerce son activité dans son local

- C'est uniquement pour pouvoir mieux pénaliser les automobilistes que le stationnement est limité à une heure, ce qui évite à la police de devoir faire des rondes plus souvent !

- Une heure ne suffit pas pour aller chez le coiffeur, la manucure, le médecin, le dentiste, le kyné, un avocat, au restaurant etc........et avec la plupart des places de stationnement qui restent vides autour de la place du marché, parce que les voitures des résidents, tout comme celles des pendulaires, sont allées encombrer les rues adjacentes, cela m'étonnerait beaucoup que le chiffre d'affaire des commerçants augmente !

- la mairie prétend "qu'il ne serait pas possible de faire une exception pour NEUDORF pour ramener la zone bleue à 1H30 ou 2H, sous prétexte que cela introduirait un manque de lisibilité du dispositif et des difficultés de compréhension pour les usagers , une complexité de contrôle de traitement ......"!!! Mais alors qu'on m'explique comment dans certains quartiers les automobilistes et ceux qui les verbalisent sont parvenus à comprendre que c'est 1 € les 3 heures (et heureusement qu'il reste encore cette possibilité pour accéder en ville !) et juste à coté, voir même sur le trottoir en face 1,50 € de l'heure et 1,90 € de l'heure en zone rouge ?

- quand au principe d'égalité de traitement des citoyens non seulement il est incompatible avec ces différences tarifaires, mais aussi avec la position du maire de Strasbourg, qui contrairement a la plupart des autres grandes villes, persiste à refuser d''accorder le tarif résident aux professionnels qui font vivre un quartier, dont les contraintes sont les mêmes que celles des particuliers et qui paient des impôts liés à leur résidence.

Une telle politique me confirme au plus haut point dans mes craintes pour l'avenir de NEUDORF qui n'a ni l'attractivité du centre ville, ni celle de rive étoile !

(ps, pour voir la réponse intégragle de la mairie à l'association de quartier, télécharger le fichier joint)