May
27
cien sonetos de amor

Ce qui suit est un poème de Pablo Neruda issu de son ouvrage "cien sonetos de amor" que je trouve particulièrement joli, autant en français qu'en espagnol. Il est à la fois sombre et plein d'espoir, mêle fatalité et espérance. je vous en souhaite bonne lecture.

es bueno, amor, sentirte cerca de mi en la noche,

invisible en tu sueno, seriamente nocturna,

mientras yo desenrendo mis preocupaciones

como si fueren redes confundidas.

ausente, por los suenos tu carazon navega,

pero tu cuerpo asi abandonado respira

buscandome sin verme, completando mi sueno,

como una planta que se duplica en la sombra.

erguida, seras otra que vivira manana,

pero de las fronteras perdidas en la noche,

de este ser y no ser en que nos encontramos

algo quada acercandonos en la luz de la vida

como si el sello de la sombra senalara

con fuego sus secretas criaturas.

********************************************

bonheur de te sentir près de moi, dans la nuit,

invisible endormie, sérieusement nocturne

tandis que je démêle, amour, tous mes soucis

comme je le ferais de filets embrouillés.

ton coeur est loin, parti naviguer dans ses rêves;

dans l'abandon, pourtant, me cherchant sans me voir,

ton corps en respirant complète mon sommeil

comme une plante que redoublerait son ombre.

debout, une autre vie t'attend, et c'est demain.

de l'être et du non être où nous nous rencontrâmes,

des frontières perdues dans la nuit, il demeure

quelque chose pourtant, unissante clarté

de la vie, on dirait que c'est le sceau de l'ombre

qui marque de feu ses créatures secrètes.

******************************************

Mots-clés: 

Commentaires

j'aime lire ta poésie, notamment dans les pays de langue espagnol, car avec un ou plusieurs recueils bi-langues et un petit guide de conversation, je fais fureur...Pablo, paolo, paul...

traduction française du titre du recueil est aussi un très joli titre

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA