Jun
25
De la cyclothymie du jugement

Si d’aucuns attrapent des coups de soleil, d’autres les mouches en bâillant, moi j’ai attrapé la cyclothymie du jugement en plaidant.

 

Elle se décline en cyclothymie de l’arrêt mais celle-ci se manifeste à un stade plus ou moins concentré de l’émotivité selon que l’on a plus ou moins bien réagi à la cyclothymie du jugement.

 

La suite sur le blog de Carole GHIBAUDO

Commentaires

Nom: 
Benoît Van de Moortel

 

Quel talent ! Les mots anciens et savants sont, sous votre plume, d’une délicieuse fraîcheur.

J’adore le « cavilleux contemptible », pas lui mais les mots qui le désignent.  

Et votre blog, plein d’esprit, de poésie, de beauté et de droit, mérite qu’on s’y arrête.

 

Merci beaucoup !!!

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA