Jan
10
Elucubrations la suite ou le syndrome de la blogosphérite aigüe

Apologie du Sud

Journal d'un navoca : Le 10 janvier 2008 :

Voici revenir le navoca qui hante les pages de ce blog, tant et si bien qu'il a attrapé le syndrome de la blogosphérite aigüe ! C'est-à-dire qu'il use son temps libre à surfer pour laisser traces de ses impressions, et voui !

Hors d'à propos :

En ce qui concerne le voui, c'est une expression typiquement de chez nous qui veut dire « certes ! » en langage populaire voire roturier, mais le navoca du sud, vient, vous savez, de là où l'on ne travaille pas, où l'on surfe (comme le navoca, ben voui), où les neurones vivent au ralenti, pour autant que l'on considère qu'elles vivent, du lieu de privilège de la « jachère intellectuelle ». Vous l'aurez compris, il s'agit là d'une plaisanterie.

Ceux qui croient cela font fausse route, parce que parole d'un navoca : il y a quand même un artéfact d'activité intellectuelle dans nos cabinets ensoleillés, qui en plus d'allier la compétence, le labeur, l'envie de faire main faire bien (hymne aux artisans), la vigilance et la veille juridique, les formations, les colloques, les congrès, bénéficient du soleil, de la mer, de la montagne, de la campagne, de la lavande, de la fleur d'oranger, des champs, des sources parfumées, des oliviers, des pins parasols, des plages, des criques, des calanques, des îles, du littoral, du mimosa, des jujubes, des nèfles, des grenades, des figues, de la ratatouille, des panisses, de la socca, de la polenta, de tout ce que fait que notre région du sud est l'objet de toute convoitise !!! Est-ce-qu'on aurait l'idée d'aller au nord, nous autres ???

Va pas lù cépùn ! M'agrada pas ! (c'est du patois, cela veut dire, « Diantre, y pensez-vous ? Avez-vous perdu la raison ? Cela ne me sied point, très cher ! ».

À bientôt pour de nouvelles élucubrations.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA