May
01
Les instantanés éphémères : 1er mai 2008

Faisant suite aux instantanés du mois de mai, voici les instantanés éphémères qui ne vivront que l'espace d'un jour : quelques brins de muguet pour Saraswati, à qui je les avais promis, à Nicolas qui les attend et à ceux qui liront ces lignes.

Saraswati, spécialement pour vous, je ne savais que choisir entre un extravagant, un plus petit et un tout modeste du jardin qui n'a pas bien poussé, alors j'ai tout pris et je vous les offre tous virtuellement.

Et puis, puisque vous aimez le lilas, voici quelques grappes de ma production antiboise.

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

de cette délicate intention. Merci beaucoup ma consoeur la fée. :-)

15 jours pour le lilas et son parfum si subtil

et mes fleurs préférées!

Merci!

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

on ne s'en lasse pas. Merci encore :-)

De rien, chose promise, chose due !

ici

Merci !

Dites, pourquoi avoir voulu nous quitter ? et fermer votre blog si rapidement sans autre mot d'un Adieu ?

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

il y a des sujets qui fachent !! :-)

ce beau WE aux coups de soleil.

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

pour la remercier

du fond du coeur !

Betty boop !

Amours céleste ! et tendre ! si je venais

A t'oublier , et vous, fatidiques îles,

Ô vous qui n'êtes plus que cendre

Sur votre feu, dévastées, désertes,

Îles aimées, prunelles du monde merveilleux,

Je n'ai plus désormais à chérir que vous,

Rivages où l'amour expie, mais face

Aux seuls dieux du ciel, son idolâtrie,

Car certains jours les Saints s'y sont faits,

Et les Héros farouches, de la beauté les trop

Dévots servants, et s'y dressaient

Les arbres nombreux, et bien en vue les cités,

Pareilles à un homme dans ses pensées ;

Mais les héros sont morts à présents, défigurées

Les Îles de l'amour. C'est sa loi,

Fol est l'amour dans le monde et dupé

Vous, molles larmes, n'éteignez point pourtant

Un reste de clarté dans mes yeux ; laissez

Un souvenir, que noble soit ma mort,

Ô trompeuses, voleuses, me survivre

Friedrich Hölderlin, Larmes, in Odes

de Mai, aux fée et déesse liées par une belle complicité...vite, vite, alors voir le bon Roi Pausole, il aura peut être un doux filtre, un baume ou plus encore. ;-)

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

de cette délicate intention si bien phrasée. :-)

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA