Jun
26
Mémoire d'un jour

Il y a tous les jours.

C'est une fatalité qui me terrasse insidieusement. Gommant sur son passage ces instants qui s'éloignent en fuyant ma mémoire, s'enracine le doute de leur réalité. Et la venue d'un nouveau jour ne fait que regretter celui que le crépuscule finira d'achever.

Il mêlait secrètement rires et évasion, emprisonnait le temps à une heure indue, lorsque les contraintes m'avaient abandonnée. Mais l'éphémère l'emporte sur le perpétuel. Déjà les obligations me rappelaient à l'ordre. Il y avait lieu de revenir à de plus justes occupations, celle de l'homme besogneux que le travail harasse. Ici la bienséance oblige l'apparat.

Et puis il y a eu un autre jour.

Et depuis tous les jours, c'est de ce ravissement qu'il m'emplit davantage. Laissant sur son passage des moments éternels érigés en mémoire chaque jour que Dieu crée, pour ainsi me séduire de sa réalité. Et l'espoir d'un jour nouveau grandit à mesure que le crépuscule termine d'achever celui qui a vécu.

Il mêle secrètement rires et évasion, emprisonne le temps à une heure indue, lorsque les contraintes nous ont abandonnées. Si l'éphémère l'emporte sur le perpétuel, lorsque nous reviendrons à de plus justes occupations, il sera toujours en mémoire de l'homme affairé par l'accomplissement de soi, l'achèvement de l'oeuvre. Chaque jour depuis lors est un recommencement.

Mots-clés: 

Commentaires

Est content juste de faire son devoir.

Pousser sa pierre...

C'est l'alumeur de réverbère du "Petit Prince" le seul dont il eu pu faire son ami...

Celui qui continue a appliquer la consigne dans unmonde qui tourne de plus en plus vite!

Le présent n'existe pas, le temps de le dire c'est déjà du passé, Saint Augustin a raison.

Alors être pour ne pas souffrir, ou être pour grandir?

L'éternité dans le parfum d'une rose?

Le monde entier dans une connivence d'audience, un regard, un froncement de sourcil, un sourire de la comissure des lèvres, une prunelle qui s'embrasse avec une intensité aussi intense que secrète...

Vivre quoi, regarder l'étoile!

en trop ou en moins... pardon!

Vous seriez un peu pareil ?

S

C'est ce qui donne le goût!

Ouis je suis pareil!

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA