Par carole.ghibaudo le 17/11/16
  1. Le cabinet de Me CAROLE GHIBAUDO ne traite pas uniquement du droit de la famille.

    Il intervient également en DROIT MEDICAL et à ce titre, Me GHIBAUDO organise avec un autre confrère de Grasse ME MARTINEZ, par l'intermédiaire de l'Ecole des Avocats du Sud -Est, une formation validante auprès des avocats en matière de droit médicale :

    n°218

    Le 03/02/2017 à GRASSE
    Adresse : Maison de l'Avocat, Espace Garnero, 66 Av P. Sémard, 06133 GRASSE
    Thème : Droit médical : l'illusoire conciliation entre technicité et humanisme ?

     

    • Spécialités :
      • Droit de la santé
      Intervenant(s) : Maître Carole GHIBAUDO, Avocat au Barreau de Grasse, Maître Sandrine MARTINEZ, Avocat au Barreau de Grasse
      Horaires : 14 h 00 - 17 h 00
      Prix : 30.00 € (Jeune barreau : 15.00 €)
      niveau : tous
    • Le lien est ici
    • et
juin
27

Baby-loup

Par carole.ghibaudo le 27/06/14

La suite est ici, sur le Blog libre de Carole GHIBAUDO.

Par carole.ghibaudo le 11/06/14
Si les avantages fiscaux, les transmissions de patrimoine n’existaient pas en pareil cas, qu’en serait-il de l’institution du mariage ?
 
Les convictions religieuses l’emporteraient-elles encore de nos jours sur l’efficience de la vie à deux ?
 
Le cortège de fleurs, l’ode à Cassandre, le diamant, les dentelles, le doux rêve d’une robe immaculée, la convenue marche nuptiale l’emporteraient-ils sur l’enchanteresse fugue en ré mineur, la fuite des obligations, les joncs en caoutchouc, la liberté d’aimer en se sachant pêcheur?
 
lire la suite ici, sur le blog libre de Carole GHIBAUDO
 
 
(*Chantait le regretté Poète Daniel Darc dans sa chanson «la pluie qui tombe», album «crève cœur», chef-d’œuvre bouleversant et torturé).
Par carole.ghibaudo le 05/06/14
Par une décision n°2014-398 QPC du 2 juin 2014, le Conseil Constitutionnel a jugé que l’alinéa 2 de l’article 272 du Code Civil était contraire à la constitution.
 
Par carole.ghibaudo le 03/06/14
Il était une fois une profession réglementée. Alors que celle-ci avait jadis bénéficié d’une aura certaine et de condition d’existence plus que favorable, elle était désormais considérée comme un bandit de grand chemin. Tel un loup, elle était traquée par ces mêmes fossoyeurs  qui en tiraient profit, par ceux-là même qui criaient au loup lorsqu’ils étaient entrain d’égorger leurs brebis.
 
 Et cela se manifestait inlassablement tout au long de cette vie, du premier jour de la naissance jusqu’au dernier soupir, du premier jour du mois jusques au dernier, un recommencement sans lueur d’espoir ni légèreté.
Nul droit au répit, au repos du guerrier, à l’expiration avant le bol d’air frais.
 
Reste le petit rat dans sa triste roue et son terrible quotidien : 
 
Par carole.ghibaudo le 27/01/14

Le montant de la prestation compensatoire est la question essentielle que se pose les époux au moment du divorce lorsqu'ils savent qu'une prestation est due, qu'il s'agisse d'un divorce amiable ou pour lequel les époux ne sont pas d'accord sur les conséquences financières.

Jusque là existaient les méthodes élaborées par Dominique MARTIN SAINT LEON, et Axel DEPONDT qui permettaient de fixer d'une manière comptable le montant de la prestation compensatoire.

J'ai toujours préféré la méthode de Dominique MARTIN SAINT LEON pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, elle ne prend pas en considération les revenus tirés de la retraite, qu'il est souvent difficile à connaître lorsque les époux sont encore jeunes, ou à tout le moins lorsque la retraite est encore loin.

Ensuite, la méthode d'Axel DEPONDT concerne les couples dont les revenus sont assez élevés ce qui fait qu'elle n'est pas toujours applicable pour tous les divorces.

Enfin et surtout, la raison de la préférence est que la méthode de Dominique MARTIN SAINT LEON est élaborée par un magistrat.

Avec un tableur, rien de plus simple alors que de rassurer son client en estimant le montant de la prestation compensatoire, alors que la partie adverse demande un montant digne du jackpot du loto.

Récemment, un nouvel outil intitulé pilotePC a vu le jour et est mis à la disposition des avocats pour permettre le calcul du montant de la prestation compensatoire.

Ainsi, par l'intermédiaire de son Conseil, chacun pourra évaluer le montant qui en ressort. Celui de PilotePC est d'ailleurs sensiblement identique à la méthode MARTIN SAINT LEON.

Par carole.ghibaudo le 12/01/14

Le renouveau encore endormi nous livre sa plus belle parure...

Archives.

Par carole.ghibaudo le 25/09/13

Cela peut paraître curieux de dire que l'on met les avocats et les médecins dans le même panier, et pourtant.

Les médecins sont la cible privilégiée de la plupart des gouvernements, qu'ils soient de droite ou de gauche, les avocats aussi.

Les premiers le sont sûrement car ils sont sous perfusion d'un système d'assurance maladie moribond, les seconds parce qu'ils sont très mal défendus, ce qui est un comble, j'en conviens.

Mais quand on pense qu'il a fallu 10 ans d'études pratiquement à chacun, pour arriver là où il en est, 10 ans d'études au stade des plus belles années de la vie que l'on passe enfermer à réviser encore et toujours, à réviser durant les vacances alors que les autres font du sport, vont au ski, fêtent le nouvel an torchés comme des coins, vont encore au ski, font du surf, prennent des vacances alors que les autres révisent leurs partiels, sont blancs comme des cachets d'aspirine au mois de juillet août, dorment 4 heures par nuit pour réviser les examens, ne font pas d'enfants, n'ont pas un radis de côté, et que ce processus se reproduit durant 10 ans, privilégient leur carrière pour espérer avoir une vie à peu près sympa, qu'à l'âge de trente ans, alors que les autres ont "fait leur vie" la leur reste à faire avec ce qui reste disponible et comestible, c'est à dire les cas sociaux parce que si on n'a pas trouvé preneur à 30 ans c'est qu'on a une tare bien cachée, qu'on commence à avoir des rides alors que l'acnée n'est pas encore passée, on se dit que se faire rabaisser professionnellement comme le font les pouvoirs publics est inadmissible.

Hé ho les gens réveillez-vous !

Les avocats sont incompétents en matière de cession de parts SCI ?????

Les médecins devront limiter leurs honoraires et le tiers payant sera généralisé dans ce monde où Papa Etat prend tout en charge sinon pan pan cucul ?????

And my ass, it is chicken ?????

ah oui les gens, ça ça vous choque, payez 23 euros la consultation est inadmissible malgré ces 10 ans d'études !

Par contre, toi, ça ne te choque pas de payer 10.000, 20.000, 30.000 ou 40.000 euros à un agent immobilier qui t'a fait visiter un bien une fois (deux, faut pas exagérer c'est vraiment si tu lui montres que t'as le fric) et sans électricité à un horaire improbable parce qu'il n'est pas à ta dispo l'agent....

ah non, ça, ça ne choque personne, chercher l'erreur...

Par carole.ghibaudo le 25/09/13

ET voilà encore une lutte en défaveur des avocats au profit des notaires : les cessions de parts sociales de SCI vont bientôt échapper à la compétence des avocats pour devenir celle exclusive des notaires...

Hé ho les avocats en droit des affaires, vous êtes où ?????

Ce qui est le plus révoltant est la raison invoquée : "il y aura moins de dérive".

Donc les avocats, qui sont présentés comme des escrocs, sont en somme des abrutis imbéciles qui font n'importe quoi...

alors que quand on voit le contentieux "responsabilité notaire", ça, ça n'effraie pas le législateur...

J'en ai ras la frange !