Par carole.ghibaudo le 29/04/21

Le 12 mars 2021, Madame le Commissaire enquêteur déposait son rapport à enquête publique sur le PPRI d'Antibes.

 

Elle émettait un avis favorable mais avec des réserves expresses et des recommandations.

C'est notamment ce qu'avait dénoncé l'ADECOHA, association pour le développement concerté et harmonieux de la ville d'Antibes dans son dire.

Le rapport met l'accent sur les limites des modélisations par rapport à la situation in concreto des zones visées par le plan.

Il faut désormais vérifier que l'autorité compétente se soumette aux vérifications demandées par la Commissaire, et le cas échéant vérifier l'impact de ses vérifications sur le PPRI qui sera arrêté.

 

Affaire à suivre.

 

 

Par carole.ghibaudo le 16/12/10

J'en avais parlé ici.

Le Tribunal Administratif de Nice a fait droit à la requête de l'ADEV en annulant l'arrêté préfectoral datant du 13 avril 2004 qui avait autorisé l'installation d'un dispositif de traitement des lixiviats par évapoconcentrateur sur la commune de Villeneuve Loubet.

Si la gestion des déchets est une question essentielle et prioritaire, elle doit être mise en oeuvre en respectant les dispositions légales prévues à cet effet, c'est ce qui ressort de la décision rendue par le Tribunal Administratif de Nice.

Par carole.ghibaudo le 08/09/10

Cet évènement était attendu par les antibois, il est désormais d'actualité.

Depuis le mardi 7 septembre 2010 et jusqu'au 8 octobre 2010, le projet de PLU sera soumis à enquête publique.

Il est important que les Antibois consultent ce document majeur pour l'avenir d'Antibes et inscrire leurs avis et doléances sur le registre d'enquête disposé à la Maison des Associations 288 chemin de St Claude de 9h à 12h et de 13h30 à 17h du lundi au vendredi.

L'association ADECOHA, association pour le développement concerté et harmonieux d'Antibes Juan les Pins, personne associée, sera vigilante et active pour déposer ses observations, et rappeler ce qu'elle avait déjà mis en avant en mais 2010 dans un avis déposé en mairie.

Vous pouvez lire cet avis sur le blog de l'ADECOHA.

Voici également un lien utile.

Publication prédécente sur le même sujet.

Par carole.ghibaudo le 24/05/10

L'association ADECOHA s'est spécialisée en matière d'information et de droits des propriétaires immobiliers dont le bien est situé à ANTIBES JUAN LES PINS.

Prochainement le PLU va faire l'objet d'une enquête publique, sûrement en octobre 2010. Il sera alors trop tard pour les propriétaires de réagir envers de très nombreuses contraintes qui grèveront leur bien immobilier (alignement, élargissement, servitudes emplacements réservés, gel du terrain voire interdiction de construire).

Dans la perspective de permettre à ceux qui le souhaitent de mieux s'informer sur le contenu et les implications du futur PLU, l'ADECOHA organise en sa qualité d'association loi 1901, une REUNION D'INFORMATION.

Nous serons à votre disposition le :

MERCREDI 26 MAI 2010 A PARTIR DE 18 HEURES

à la

MAISON DES ASSOCIATIONS 288 CHEMIN DE SAINT CLAUDE A 06600 ANTIBES.

Dès à présent, vous pouvez visiter le site de l'association :

http://adecohaantibesjuanlespins.blogspot.com

Par carole.ghibaudo le 22/02/10

Tant attendu depuis l'annulation du POS d'Antibes, le projet d'élaboration du PLU d'antibes Juan Les Pins a enfin été arrêté lors du Conseil Municipal de notre Chère Commune le 29 janvier dernier.

Il sera bientôt soumis à enquête publique. Je reviendrai régulièrement sur cet évènement important car à ce moment là, il faudra porter à la connaissance du commissaire enquêteur toute remarque judicieuse sur une quelconque modification, proposition des mesures arrêtées par le projet.

Par carole.ghibaudo le 16/12/08

L'Adecoha est une association très active qui travaille, comme son nom l'indique sur le développement concerté et harmonieux de cette belle Ville d'Antibes Juan Les Pins, où de nombreux aménagements restent encore à envisager ou à améliorer.

La concertation vient du fait que cette association est attentive à l'élaboration des documents d'urbanisme qui doivent être établis pour Antibes, et tente de faire entendre sa voix auprès des organes dirigeants. Et elle y arrive.

* * * * * * *

La démocratie n'est viable que par une vigilance permanente à l'égard du risque de destruction inhérent à la liberté parce que le prix de la liberté est une éternelle vigilance. (Moses I. Finley, La démocratie athénienne).

Voilà le nouveau précepte de cette association ADECOHA qui fut particulièrement alerte au cours de cette année 2008.

Sans dresser une liste exhaustive de ses actions et participations, elle peut se targuer d'avoir battu cette année, le record de participation aux manifestations forums et autres réunions relatives aux thèmes qui lui sont chers, le PLU, la LVG PACA, PPRIF, la troisième voie ferrée, l'enfouissement des voies ferrées, les enquêtes publiques nécessaires à l'élaboration des documents d'urbanisme qui seront bientôt opposables à Antibes, le conseil de développement de la CASA, les comités de quartiers.

En effet, les brillants administrateurs, qui se sont portés volontaires pour participer aux groupes de travail proposés dans le cadre des forums mis en place en matière d'environnement, de déplacement, de développement économique de transport, ont vu leur candidatures retenues et accueillies. Cela leur a permis d'être au coeur de l'information pour promouvoir les idées de l'association et son point de vue sur les sujets abordés.

Pour chaque réunion organisée par l'autorité compétente, mairie, CASA, ou autre, un membre de l'Adecoha s'est déplacé pour faire entendre la voix de l'association. La légitimité de son œuvre est incontestable. Et elle ne pourra que se renforcer au cours des mois qui vont venir, puisque 2009 leur promet encore de nombreuses heures de travail dans l'ombre, pour éclairer ses adhérents de ses lumières lors de son assemblée générale annuelle.

Il est vain de dire que toute participation serait inutile car les décisions sont déjà prises. C'est en adoptant ce genre de comportement que l'on arrive à la servitude consentie.

Kant écrivait « il est confortable de se laisser guider par un maître, les sujets ont peur de devenir libres, et les maîtres cultivent cette peur » (Qu'est-ce que les lumières ?, La philosophie de l'histoire).

Alors loin du marasme ambiant et de la sinistrose environnante, l'Adecoha poussée par le vent de l'action, a une fois de plus cette année, œuvré pour vous, adhérent, sympathisant d'Antibes, visiteur, habitant, travailleur ou simple amoureux de ce lieu.

Adecoha : sa petite entreprise ne connaît pas la crise.