Mar
13
Les MDPH

Les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) sont des guichets uniques pour toutes les demandes de prestations ou droits liés au handicap.

Vous pouvez trouver les adresses des MDPH de Paris et RP en cliquant ici.

Il convient de rappeler que la loi "Handicap" du 11 février 2005 a confié à une équipe pluridisciplinaire au sein de la MDPH d'évaluer les besoins de compensation de la personne handicapée et de fixer, le cas échéant, le taux d'incapacité permanente pour l'octroi de certaines prestations ou droits.

Cette évaluation réalisée, la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) se prononce sur les prestations ou droits à accorder. Cette CDAPH remplace les anciennes COTOREP et CDES.

La décision est prise par la MDPH.

Ainsi la MDPH peut rendre un décision d'octroi d'une allocation adulte handicapé, de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé.

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
isabelle krief
Site: 
http://

bonjour,

Je découvre votre blog qui, à mon grand regret va fermer ses "portes" ...

J'ai une question, cependant.

Je ne suis pas du tout d'accord avec la MDPH de l'aude qui me met un taux de handicap entre 50 et 75% en précisant que je peux travailler ; donc pas de droit à l'AAH.

J'ai vu l'ergothérapeuthe et une assistante sociale de la mdph.

L'ergothérpeuthe m'a dit qu'elle constatait bien mes difficultés à la marche et à à me mouvoir et que j'avais droit à des aides techniques chez moi et pour me déplacer en dehors de chez moi.

L'assistante sociale de la mdph m'a dit que je n'étais handicapée parce que j'e n'était pas en fauteuil roulant et que j'utilisais mes mains pour manger, au lieu de picorer comme les poules ...

Cette assistante sociale a discrédité l'ergothérapeuthe sous prétexte qu'elle n'aurait que 20 ans, donc incompétente d'après elle ... et qu'ainsi je n'avais droit à aucune aide technique.

Je suis allée voir l'élu aux handicaps de Narbonne qui est en fauteuil roulant, très lourdement handicapé et il a été offusqué de constater, encore une fois que la MDPH, au lieu de faire une visite médicale au demandeur, préfère envoyer une assistante sociale qui n'a aucune compétente médicale.

J'ai expliqué aussi à cette assistante sociale que j'ai travaillé toute ma vie, j'ai 51 ans et que je ne connais personne qui ait l'ambition d'être précaire, quand on demande de l'aide, c'est qu'on n'a pas le choix.

J'ai donc reçu la décision de la mdph en date du 09/01/2014 et je me demande si je n'ai pas dépassé le délai pour réclamer au tribunal que mon dossier soit révisé.

Je vous remercie de votre réponse

Si vous connaissez un avocat sur Narbonne, merci de me donner ses coordonnées

Cordialement

Isabelle K

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA