Apr
02
La bonne nouvelle de la crise (II)

Crise de liquidités, crise économique, crise écologique, crise morale... c'est vrai et c'est inédit par l'ampleur et la profondeur du phénomène.

Mais le terme crise (du grec krisis) désigne aussi le moment d'une révélation, d'un basculement vers autre chose, d'un discernement.

En cela, la crise est porteuse d'espoir.

Aujourd'hui: la crise et la peine de mort

Le gouverneur du Nouveau-Mexique Bill Richardson a aboli la peine de mort dans son Etat le 18 mars dernier, en évoquant notamment le coût trop élevé de la peine capitale en cette période de crise.

Et si une dizaine d'Etats américains examinent actuellement des projets de loi pour abolir la peine de mort, c'est largement parce que la condamnation à mort coûte jusqu'à dix fois plus cher que la condamnation à la prison à vie.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA