Mar
04
AMNISTIE FISCALE EN ARGENTINE

Les particuliers et les entreprises ont jusqu'au 31 août prochain pour rappatrier et régulariser leurs avoirs non déclarés.

Après acquittement d'une imposition modéréeau taux proportionnel (au maximum de 8%), il leur sera accordé une amnistie fiscale pour les impositions non payées par le passé.

Les autorités argentines expliquent cette loi par la situation économique actuelle et entendent ainsi relancer ou maintenir l'activité.

Il faut dire que les avoirs argentins non déclarés détenus à l'extérieur du pays sont estimés à 150 miliards de dollars.

L'AFIP, l'équivalent argentin de la Direction des Impôts française a fait savoir qu'elle s'est largement inspirée de l'exemple des Etats-Unis, de l'Allemagne, du Royaume-Unis ou de la Belgique pour rédiger le texte de loi encadrant cette procédure.

L'opposition est bien évidemment critique et accuse le gouvernement de favoriser le blanchiment d'argent.

Toutefois, compte tenu des crises financières à répétition qu'a connu le pays, les argentins sont devenus prudents à l'égard de l'Etat et de l'avenir.

Nombre d'entre eux n'hésitent pas rappeler qu'ils ont déjà été ruinés plusieurs fois par le passé et qu'à chaque fois il leur a fallu tout reconstruire.Ceci explique très certainement en partie leurs pratiques.

Le gouvernement le sait bien, aussi aucun pronostic n'est publié quant au succès escompté de cette mesure....wait and see !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA