Apr
24
TAXE PROFESSIONNELLE: QUERELLE D'INTERPRETATION - DIVERGENCE DE PROPOSITIONS

Le débat semble se cristaliser entre représentants des collectivités territoriales et le patronat à propos de la suppression de la taxe professionnelle (TP)

On le comprendra aisément.

Pour les collectivités et ainsi que celà a été souligné abondamment dans la presse, la crainte est qu'une partie de leurs ressources dépendent de plus en plus fortement de l'Etat, à défaut de bénéficier d'un impôt équivalent à la TP pour financer leurs besoins.

De plus les collectivités souhaitent conserver la répartition de la charge fiscale globale, telle qu'elle est actuellement, à savoir : 40% pour les entreprises et 60% pour les ménages.

Elles souhaitent en outre un élargissement de l'assiette taxable des entreprises avec une diminution des taux .

De leur côté, les organisations patronales, MEDEF en tête souhaitent une disparition sans compensation de la TP.

Selon Laurence Parisot, pour que le bénéfice de la réforme soit garanti aux entreprises, il faut demander des gains de productivité aux collectivités territoriales.

Le débat est donc loin d'être clos ....

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA