Jul
15
AVOCATS : LA DISCIPLINE, L’INCESTE ET L’AVOCAT

 

Voici qu’on apprend ce jour que,  pour éviter des poursuites disciplinaires contre lui, à l’initiative du barreau de Paris auquel il appartient encore, notre confrère Olivier DUHAMEL, par ailleurs professeur de droit public, une paille, vient de démissionner.

Explications. On a le détail de l’histoire, DUHAMEL a reconnu publiquement l’inceste. Je n’ai pas à juger si c’est bien ou  mal. C’est fait. D’un point de vue de droit pénal spécial, il ne risquait rien par quelque bout qu’ait pris cette pénible affaire, elle est prescrite.

Oui mais, le bonhomme n’est pas n’importe qui. Il est avocat. Or, la profession  trouve normal qu’en matière disciplinaire, la notion de prescription ne s’applique pas. C’est tordu.

Je suis allé soutenir l’inconstitutionnalité de la chose devant le Conseil constitutionnel, mais en vain. Tiens, au passage le pontifiant et moraliste de gauche qu’est Olivier DUHAMEL aurait très bien pu m’aider. Mais non, il est vrai que l’affaire dans laquelle j’intervenais pour les principes rue de Montpensier (c’est celle du Conseil constitutionnel) était du pipi de jeune chat par rapport à son inceste.

Bref, chacun est sur sa ligne, le parquet prescrit, le barreau non, dont le conseil de l’ordre s’apprêtait à poursuivre.

Pour autant, la démission de l’avocat peut elle mettre un terme aux poursuites disciplinaires. Théoriquement non. Pratiquement, il faudrait tout de même ne pas perdre la raison.

La raison justement de cette situation inique est qu’on ne peut sérieusement laisser en circulation,  autrement dit en activité,  un avocat non condamné ou condamnable, certes, mais qui a reconnu publiquement un inceste. Ca ferait désordre. Mais à partir du moment où il n’est plus en activité, l’ordre public interne du barreau est tranquillisé.

C’est uniquement sur ce plan que je suis tranquillisé, moi aussi,  encore une fois je ne suis pas l’avocat d’Olivier DUHAMEL (distingué gauchiste grand bourgeois contre minable avocat marseillo arménien pied noir),  qui défends pas l’inceste au contraire.

Fermez le ban.

Mots-clés: 

Commentaires

Nom: 
Gilles Huvelin

Sujet intéressant en diable. Fais-en un article pour le prochain numéro du M@g des avocats. Le papier est à lui faire parvenir avant le 15 août.
Bien amicalement à toi.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA