Jul
17
CHRONIQUE DU CORONAVIRUS : VEAUX SOUS DE GAULLE, LES FRANÇAIS SERONT DES CONCOMBRES SOUS MACRON

 

Le « Concombre masqué » est une  bande dessinée créée en 1965,  que les jeunes de mon temps pouvaient lire dans PILOTE, exceptionnel hebdomadaire de bandes dessinées (ASTERIX y est né).

Le personnage du Concombre masqué, une cucurbitacée bavarde et philosophe, évolue dans un univers parfois assez absurde et a une araignée au plafond.

Les histoires, souvent des enchaînements d'événements oniriques,  se déroulent dans une thématique de non sens  apparent.

Au moment où la décision délirante d’obligation d’Etat du port du masque va intervenir du moins pour les espaces clos, les gouvernants de ce pays ont, à l’évidence,    perdu la raison, à moins qu’ils ne considèrent que nous serions tous devenus des concombres.

Et le président est fou.

Si la situation n’était pas aussi grave, elle serait amusante à suivre dans une pièce d’Eugène IONESCO, du genre « Le roi se meurt ».

En attendant, maintenant que la pandémie est passée en France et qu’on sait la soigner si on la prend à temps, on va obliger le client à porter un masque au supermarché, alors qu’il n’en n’avait pas besoin au pic de la maladie. Voyage en absurde.

 

 

Commentaires

Nom: 
Gilles Huvelin
Site: 
scphuvelin.com

Tu n'es pas de bonne foi. Tu sais très bien en ta qualité d'avocat et d'érudit que "la loi de Murphy" s'applique principalement dans le domaine des décisions politiques. Donc tout ce qui te choque n'est en réalité que le résultat de ton oubli peut-être militant de cette vérité élémentaire. Sois compatissant. La classe politique dans son ensemble ne le fait pas exprès. Elle fait ce qu'elle peut avec les électeurs qui l'ont élue. Elle est à l'image des citoyens de notre pays et réciproquement. Et nous aussi, nous sommes victimes de "la loi de Murphy".

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA