Nov
10
IDENTITE NATIONALE : QUAND ON CONTINUE DE NOUS RACONTER DES SALADES SUR L’IMMIGRATION

 

Je retrouve une  fiche appelée « L’immigration : une réalité pour la France », illustrant une conférence en 1992,  organisée avec le concours et donc le visa du ministère des affaires sociales et de l’intégration, et grâce en plus au financement du Fonds d’action sociale. A nos frais donc.

Lisez S.V.P.

Dans le temps actuel où on évoque la question légitime car on est en matière de sauvetage et d’urgence, de l’islamophobie, il y a dans cette fiche,   entre autres sottises bien pensantes et si dangereuses,   un passage savoureux sur le problème du racisme.

Je cite :

« Indépendamment du dispositif pénal, les Français et les immigrés doivent apprendre le dialogue, afin de mieux vivre ensemble les valeurs de tolérance, d’égalité et de fraternité ».

Vingt huit ans plus tard, on voit où on en est arrivés.

On n’est plus en effet à l’Algérie française, mais à la France algérienne.

Remarquez qu’on n’a pas défini la tolérance, dont le général de GAULLE expliquait jadis qu’il y avait des maisons pour elle.

La tolérance qui consiste finalement et aussi à se faire assassiner à l’arme blanche et à accepter  la charia, les Français lui disent majoritairement non. Il faudrait enfin les respecter. Et en tirer les conséquences physiques.

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA