Dec
04
MISCELLANEES ON REGARDE PASSER LES CONS

  Un commentaire désabusé que je reproduis volontiers  de l'ami Pierre DOYEN,                  

 

Le regard  sur ces passants devient beaucoup moins ludique, lorsque l'on sait qu'ils sont du même acabit que beaucoup de ceux qui nous gouvernent.

 

Comment vouliez-vous  qu'ils comprissent quoi que ce fût?

 

Sinon, ils seraient d'une autre complexion. Il est bien plus expédient de penser à les renvoyer dans leur chaumière, en élisant le moment venu  des gens mieux servis par la nature, si toutefois nous  ne voulons pas voir : la connerie reine absolue, ses sujets rebus nullius !

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA