Mar
17
« Les derniers épis en tout lieu, sont pour les pauvres du bon Dieu »

Je vous invite aujourd'hui à dépoussiérer un vieux livre (à ma connaissance totalement tombé dans l'oubli).

Cela va beaucoup vous plaire : de la pure poésie juridique !

Il s'agit de proverbes ruraux avec les explications : « Les proverbes, dictions et maximes du droit rural traditionnel considérés comme moyen de vérifier les usages locaux, d'en préciser les règles, d'en propager les principes parmi les populations agricoles », par Alexandre Bouthors (1858).

Bon, le titre est un peu long...

Quelques proverbes glanés :

... Eaux mortes, le premier l'emporte ;

qui prend la l'eau en amont, doit la rendre en aval ;

qui use du puits doit contribuer à la corde ;

dune plantée, terre endiguée ;

borne sincère à ses témoins ;

qui a les branches a le tronc, qui a les souches a le fond ;

avec la serpe, on gagne, avec la bêche, on empêche ;

entre les voisins, pour la truelle, on s'accorde le tour d'échelle ;

qui rend les peaux rend le troupeau ;

jamais contrat pour la moisson, après saint Jean ne se rompt ...

Bonne lecture !

Mots-clés: 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA