Nov
30
6

Faute d'actualité juridique, je vous invite à nouveau à flâner dans mon petit jardin secret.

Mes amis, amateurs de cordes pincées, auront rectifié le titre de ce post.

Car oui... Il n'y en a pas six, mais quatre (je parle des cordes, vous l'aurez compris).

Vous pouvez sauter l'intro (1' 15) pour arriver directement sur cette merveilleuse adaptation d'une chanson bien connue du scarabée.

Et si vous souhaitez jeter un oeil sur le site officiel de ce prodige, c'est ici :

http://www.jakeshimabukuro.com/

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA