Jul
29
La visite « gratuite » à un euro.

Cet article est la suite de mon article « XXXXXXXXXXX attention à l'arnaque » et concerne cette société que nous ne nommerons pas.

Petit résumé : si vous avez des prélèvement suspect de 79,60 euros sur votre compte bancaire et si vous n'avez jamais utilisé votre carte lors d'une visite sur site porno, vous êtes victime d'une fraude à la carte bancaire. Les démarches à effectuer sont ici.

Mais si vous avez tenté la visite « gratuite » d'un site porno à un euro, sans avoir conscience qu'il fallait vous désabonner à l'issue de la visite, ceci vous concerne.

De bonne foi, vous avez contesté ce règlement. Vous avez peut-être reçu ce mail d'intimidation :

« Je tiens à vous informer que depuis dix ans, toute plainte déposée à notre encontre se retourne systématiquement contre la personne ayant déposé plainte.

Celle-ci sera inculpée pour « faits imaginaires » puisque l'abonnement a été pris de son domicile (IP à l'appui).

Aucune plainte à notre encontre n'a aboutie depuis notre existence (1999), pour cause, nous respectons la législation en vigueur et nos conditions générales sont validées par la répression des fraudes.

De plus notre société XXXXXXXX travaille en collaboration (sic) avec la gendarmerie de Rousset (13790) et sachez que toute tentative de fraude ou de contestation de paiement fera l'objet d'un dépôt de plainte et sera systématiquement poursuivi.

Nous vous rappelons que les contrevenants encourent 2 ans d'emprisonnement, 5 ans d'interdiction bancaire et 100 000 Euros d'amende».

Que faire ?

N'ayant jamais personnellement tenté cette visite à un euro, je ne puis savoir exactement si le contrat de prestation de service que vous avez conclu à distance respecte la réglementation.

Pour ceux, donc, qui doivent se défendre face à cette société, voici quelques pistes :

L'offre (et votre acceptation) d'une visite à un euro est un contrat a titre onéreux conclu a distance entre un professionnel est un consomateur.

Deux dispositions du Code civil doivent avoir été respectés :

La société que nous ne nommerons pas, doit avoir mis à votre disposition les conditions contractuelles applicables ainsi que les différentes étapes à suivre pour conclure le contrat (article 1369-4 du Code civil). Mais attention, ces conditions ne doivent pas être en contradiction avec la publicité ou la présentation de l'offre sur le site en question.

Mais surtout, à peine de nullité du contrat, vous devez avoir eu la possibilité de vérifier le détail de votre commande et son prix total, et de corriger d'éventuelles erreurs, avant de la confirmer pour exprimer votre acceptation, la société que nous ne nommerons pas doit accuser réception sans délai, par voie électronique, de votre commande (article 1369-5 du Code civil).

Vous êtes également protégés par le Code de la consommation :

D'une manière générale, la société que nous ne nommerons pas aurait dû, avant la conclusion du contrat, vous mettre en mesure de connaître les caractéristiques essentielles du service (Article L111-1).

N'oubliez pas que la fourniture de services sans commande préalable est interdite lorsqu'elle fait l'objet d'une demande de paiement. Aucune obligation ne peut être mise à votre charge si vous recevez une prestation de service en violation de cette interdiction. (Article L122-3)

Cette pratique commerciale sera dite "déloyale" (interdite) si vous établissez qu'elle est « contraire aux exigences de la diligence professionnelle » et qu'elle « altère, ou est susceptible d'altérer de manière substantielle, le comportement économique du consommateur » (Article L120-1). Ce qui parait facile à prouver, vu le nombre de victimes !

Elle sera dite « trompeuse » si elle repose sur des « allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur et portant sur le prix et les conditions paiement du service ou le traitement des réclamations et les droits du consommateur » (vu le mail que vous avez reçu, vous n'aurez aucune difficulté à prouver le mauvais traitement des réclamations !).

Elle sera également considérée comme « trompeuse » si elle « omet, dissimule ou fournit de façon inintelligible, ambiguë ou à contretemps une information substantielle comme le prix, les modalités de paiement ». (Article L121-1)

Enfin, sachez qu'impérativement, l'offre de contrat doit comporter les modalités de paiement, la durée minimale du contrat. Ces informations, dont le caractère commercial doit apparaître sans équivoque, sont communiquées au consommateur de manière claire et compréhensible, par tout moyen adapté à la technique de communication à distance utilisée. (Article L121-18)

Il s'agit là de quelques pistes. Les éventuelles suggestions d'autres fondements sont les bienvenues sous forme de commentaire…

Si cette société n'a pas respecté ces dispositions, vous avez peut-être votre chance.

Attention, une procédure sur ce terrain n'est pas sans risque. J'estime qu'il est nécessaire de demander à votre avocat habituel de vous défendre. Si vous vous défendez seul, vous risquez de perdre votre procès, ce qui serait préjudiciable à la cause.

Dernier petit conseil, ne cherchez pas à contester les conditions générales de prestations de services qui ont sûrement reçu l'aval des autorités compétence. Par contre, vous pouvez contester la présentation de ces conditions dans le site. Et n'oubliez pas que vous devez prouver ce que vous avancez et qu'il est nécessaire d'obtenir un P.V. de constat d'huissier qui certifiera les saisies d'écran.

Dernière chose, ceci est un article d'opinion. Ce n'est pas une consultation juridique pouvant engager ma responsabilité.

Commentaires

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

entre le terme "gratuit" et le fait de demander le paiement de la somme de "un euro" à ceux qui veulent consulter ce site ? Il semble en outre que ce paiement n'a que pour seul but d'abuser de la crédulité ou de l'inattention des personnes avides de ce genre de site. Est ce donc ainsi que ce site appatte ses victimes ? On endort en quelque sorte la confiance en employant le terme "gratuit" puis on annonce un euro, proche de la gratuité, pour ainsi mieux endormir tout soupçon quant à un abonnement éventuel ? Je ne sais pas, mais il me semble que ces deux termes contradictoires ont également vocation à jouer dans l'escroquerie ou l'abus de confiance qui est perpétré par ce site. Quel est votre avis ?

... rien que l'expression me fait rire aux larmes !!!

Cependant, je ne sais pas exactement si le mot "gratuit" figure dans la présentation de l'offre.

Si l'une des victimes pouvait m'envoyer par mail une saisie d'écran avec la présentation de la visite, je pourrais affiner ma position.

(je n'ose pas aller sur un des sites porno de la société en question...).

D'autre part, vous dites : l'escroquerie ou l'abus de confiance...

Pour le moment, je cantonne mes explication a l'aspect civil.

Mais je puis vous dire qu'a mon avis, l'abus de confiance n'est pas réalisé.

Quant à l'escroquerie, il faut prouver des manoeuvres frauduleuses, ce qui n'est pas évident (le simple irrespect des regles protectrice des droits du consommateur n'est pas en sois une fraude).

Bon, je sens qu'il me faut préparer un petit article sur l'aspect pénal...

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

par l'emploi du mot gratuit ? pas toujours facile de trouver l'infraction pénale exacte. Enfin, il me semble ici qu'il y a des manoeuvres, peut être à la limite du frauduleux, mais bien de nature à induire des personnes en erreur ou du moins à endormir leur vigilence. Il est vrai que certains perdent leur capacité intellectuelle, pour ceux qui en ont, lorsqu'ils voient un bout de chair ... alors lire des CGV dans ces conditions. Et puis qui dit que la lecture des CGV n'est pas encore troublée par des fenêtres pop-up de dames pulpeuses pour détourner encore davantage l'attention d'une personne qui n'aurait pas encore perdue tous ses sens ? Quitte à vouloir détourner l'attention, autant en faire un maximum. Si je devais monter une "arnarque" bien ficelée, je "betonnerais" bien les bases, pour rester dans le légal, mais tenterais d'attiser les passions pour détourner l'attention ...

Je ne pourrais me prononcer qu'après avoir vu une saisie d'écran avant/pendant/après la transaction.

L'emploi d'une publicité menssongère, si elle peut être prouvée (promesse d'une visite gratuite alors qu'elle coute un euro et qu'elle confère automatiquement un abonnement mensuel) pourrait être assimilé à une manoeuvre frauduleuse.

Nom: 
Bertrand DAVAL
Site: 
http://

J'ai reçu une mise en demeure de la dite société apres oppostion et je pense avoir effectuer le test à un euro il ya plus de 6 mois.

Quelle validité ont ces mises en demeures par courriel ?

En principe, une mise en demeure n'est pas obligatoirement par L.R.A.R. (une simple lettre suffit) mais, bien entendu, il y a un problème de preuve. Cette société pourra difficilement prouver vous avoir mis en demeure.

Ceci étant, quelle est l'utilité d'une mise en demeure ?

Juridiquement, il faut mettre en demeure le débiteur pour que commencent à courrir les intérêts moratoires.

D'une manière plus pragmatique, cela sert à intimider l'adversaire !

Mon conseil, si vous souhaitez contester votre abonnement est de consulter votre avocat (et éventuellement de lui montrer mon article, je donne ici quelques pistes).

Vous dites avoir fait opposition après une visite à un euro... Si vous m'avez bien lu, vous n'auriez pas dû car vous n'êtes pas victime de la fraude que je dénonçais ici.

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

sur la simple lettre suffisante se réfère au Code des Marchés Publics (?). Pour Bertrand Duval, la mise en demeure par lettre simple est inscrite aux articles 1139 et 1146 du Code civil. Une simple lettre missive est suffisante dès lors qu'il en ressort une interpellation suffisante. C'est à dire qu'il ne doit pas y avoir d'équivoque sur la mise en demeure.

Merci, le lien est corrigé.

Je faisais effectivement référence à l'article 1146 C. civ.

Une autre piste :

La récente loi de modernisation de l'économie (LME) est venue préciser ce qu'il faut entendre par les pratiques commerciales déloyales :

Constituent des pratiques commerciales déloyales, notamment les pratiques commerciales trompeuses. Ces pratiques sont définies à l'article L. 121-1 du Code de la consommation :

Une pratique commerciale est trompeuse si elle est commise dans l'une des circonstances suivantes :

Lorsqu'elle repose sur des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur et portant sur l'un ou plusieurs des éléments suivants :

(...)

c) Le prix ou le mode de calcul du prix, le caractère promotionnel du prix et les conditions de vente, de paiement et de livraison du bien ou du service ;

(...)

19° De décrire un produit ou un service comme étant " gratuit ", " à titre gracieux ", " sans frais " ou autres termes similaires si le consommateur doit payer quoi que ce soit d'autre que les coûts inévitables liés à la réponse à la pratique commerciale et au fait de prendre possession ou livraison de l'article...

Nom: 
christophe
Site: 
http://

monsieur

j'avais reçu un mail de ce site pour 1 euros et biensur j'y ai été ensuite il y a eu un renouvellement automatique de 79.80euros et j'ai fait la meme chose sur 2 autre site mais je n'en suis pas sur ,biensur j'ai déposé plainte à la gendarmerie et j'ai fait opposition à la banque mais il y a des réquisitions du procureur qui sont encours il y a risque que ça se retourne contre moi .Que me conseillez vous si l'affaire n'est pas classé sans suite?par contre j'ai la protection juridique pour l'instant je ne les ai pas informé.

Si vous avez bien lu mes conseils, il ne fallait pas faire oposition (ce qui est reservé aux victimes de la fraude que je dénonce ici).

Cependant, pour vous rassurer, je vous indique que mon Confrère Me LO RE à obtenu un classement sans suite (voir ici) dans une affaire similaire (ce qui ne préjudicie pas à la décision du procureur chargé de votre affaire).

Si votre protection juridique couvre cette affaire, je vous invite à les contacter immédiatement. Vous pourrez donner mes coordonnées à votre avocat, je lui transmettrais mes infos.

D'autre part, vous indiquez avoir reçu un mail une invitation pour cette visite.

Or, l'article L 121-27 du Code de la Consomation dispose :

A la suite d'un démarchage par téléphone ou par tout moyen technique assimilable, le professionnel doit adresser au consommateur une confirmation de l'offre qu'il a faite. Le consommateur n'est engagé que par sa signature. Il bénéficie alors des dispositions prévues aux articles L. 121-18, L. 121-19, L. 121-20, L. 121-20-1 et L. 121-20-3.

Vous êtes ainsi donc parfaitement protégé sur le plan civil.

N'hesitez pas à revenir ici pour témoigner de l'issue de votre procédure.

Les article L122-12 et suivants condamnent les pratiques commerciales agressives et il semblerait que les faits ici dénoncés peuvent entrer dans cette catégorie. Dans cette hypothèse, il convient d'en informer les enquêteurs afin qu'ils poursuivent leur enquête sur ce fondement.

Nom: 
christophe
Site: 
http://

merci pour vos conseils ça me rassure ; Je vous tiendrai au courant de la suite .C'est sur si il y a poursuites contre moi je me défendrai et je vais informer demain le service juriique auquel j'ai souscrit;

Nom: 
tamara
Site: 
http://missfun31@hotmail.fr

je voudrai s.v.p savoir pendant commbien de temps vont-ils continué à faire des prélévements de 79euros

Il faut vous désabonner (ou faire opposition aux prélèvements si vous n'avez jamais effectué la visite à un euro).

Relisez mes publications, je donne tous les conseils.

Nom: 
stéphanie
Site: 
http://

Mon mari vient de me confirmer qu'il avait donné le N° de la carte. Je ne veux pas porter plainte, juste me desabonner. Comment faire?

Si j'ai bien compris, il ne faut surtout pas que je fasse opposition, c'est bien ça?

Merci d'avance,

Oui, Stéphanie, il ne faut pas faire opposition.

Pour vous désabonner, vous devez vous rendre sur le site qui a reçu votre inscription. Ce site doit présenter en évidence le formulaire de désabonnement.

Si vous avez des difficultés poour retrouver ce site, vous pouvez trouver les coordonnées de cette société et vous renseigner sur les détails de votre transaction sur cette page :

http://www.dn-store.fr/infoDebit/?lang=L0

Nom: 
stéphanie
Site: 
http://

qui permet de vérifier si on était abonné en donnant les 12 derniers chiffres de notre N° de CB. Effectivement, mon mari était bien abonné.

Le site me dit que je suis bien desabonnée. Comment en être sure? est ce que la démarche faite sur internet est suffisante?

Merci d'avance

... dont vous parlez est bien le même que celui de mon message précédent, vous avez fait la bonne démarche.

Nom: 
Tonthon
Site: 
http://

Suite à un débit, j'ai fait quelques investigations et cette société apporte "la preuve" d'une prestation en communiquant les coordonnées de l'utilisateur avec son adesse IP.

Dans le cas qui m'interesse mon fils a recu un mail confirmant son désabonnement qui à mon sens conforte l'idée que via son ordinateur "il y a eu une prestation" confirmée par "une demande" de désabonnement.

L'acte de désabonner c'est implicitement reconnaitre avoir été abonné car je suppose que l'on neu peut pas le faire sans faire les plus expresses réserves.

Je n'ai pas encore connaissance d'un logiciel "espion" qui permettrait cette arnaque et qui automatiquement procéderait à un désabonnement...faite physiquement suite à une intervention humaine.

Ceci dit, juridiquement le droit du consommateur n'a pas été respecté à la lecture des différents intervenants.

J'aimerai bien jouer la prochaine victime en prenant copie mais je n'arrive pas à accéder à ce site.....

C'est incroyable de ne pas pouvoir accéder aux conditions générales et de voir cette indifférence des pouvoirs publics.

J'aime les cas difficiles et généralement je ne lâche jamais.

J'ajouterai "ne pas avoir peur" et nous y arriverons

Nom: 
petrucci
Site: 
http://

j'ai porte plainte contre laste dont vous parlez pour ne plus etre prelevée sur mon compte bancaire, ben la dite ste se retourne contre moi maintenant et me reclame 117 soit 79.60 euros et 38 euros de frais car en janvier ma banque ne les a pas payés suite a mon changement de carte bancaire. Je ne sais plus quoi faire

"la dite ste se retourne contre moi maintenant" : qu'entendez-vous par la ? Elle vous menace ou elle a engagé une procédure judiciaire ?

Si vous avez fait opposition en lisant bien mes conceils, c'est que vous n'avez jamais fait la visite à un euro et que personne n'a pu le faire depuis votre ordinateur et avec votre carte bancaire.

Si c'est bien le cas, vous n'avez pas grand chose à craindre, mais je vous conseille vivement de faire appel à un avocat (peut-être relevez-vous de l'aide juridictionnelle, peut-être avez vous une assurance protection juridique qui couvre ce litige...).

Nom: 
gerard
Site: 
http://cheyenne-g@live.fr

arnaque grande ampleur , dn store à volé beucoups de personnes,qu"elle assosiation peut ont demander de l'aide

Nom: 
carole
Site: 
http://

Bonjour,

Voici des informations sur la société:

les sites consultés sont: www.login-x.com ou www.XXXXXX.com

pour consulter à quoi correspondent vos prélèvements ou vous désabonner:

www.esecure-transaction.com : site sécurisé, vous trouverez le nom de la personne ayant utilisé votre carte.

La société capture l'adresse ip de l'ordinateur d'où la transaction est faîte et travaille avec la gendarmerie.

Donc dans le cas où une personne a réellement utilisé votre carte frauduleusement, la gendarmerie avec l'aide de cette société va remonter à la ligne téléphonique de la personne ayant utilisé votre carte. Et vous pourrez vous retournez contre cette personne.

La société Dr----ex est une société sérieuse travaillant depuis près de 10 ans avec les services de gendarmerie et police pour lutter contre les fraudes à la carte bancaire sur internet.

Elle m'a aidé à prouver que mon ex mari était bien l'auteur de cette inscription.

J'avais fait opposition aux paiements ne sachant pas ce que c'était.

Il a été prouvé que cet abonnement avait été fait de mon ordinateur.

A l'époque j'étais encore avec mon ex mari.

J'ai dû donc rembourser les oppositions faites à la banque à la société Dre___ex.

Alors arrêtez de dire n'importe quoi sur les forums !!!

Si vous faites opposition aux paiement et que cela a bien été fait de chez vous vous risquez des ennuis!!

Lorsque la victime est concentante, il n'y a plus qu'à s'incliner.

Vous indiquez que votre mari à fait un usage frauduleux de votre carte lors d'un paiement sur internet et que vous avez renoncé au rembourcement de cette somme, c'est à dire à la protection que vous offre le droit de la consomation !

Et, cerise sur le gâteau, vous me demandez d'arrêtez "de dire n'importe quoi sur les forums" (petite précision, je n'ai, sauf erreur, jamais participé à un forum sur ce sujet).

C'est à pleurer de rire !

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

C'est assez amusant. Enfin que voulez-vous, certaines personnes sont dotées d'un savoir à toute épreuve ....

Nom: 
carole
Site: 
http://

Vous vous permettez d'incriminer une société qui n'a rien à se reprocher, vous n'avez cas appeler la gendarmerie de Rousset, ils vous dirons que cette société n'a rien à voir avec tout ce qui est dit sur le net.

En encourageant des personnes à déposer plainte contre cette société, sachez que la gendarmerie se retourne systématiquement contre ces pauvres gens pour "dénonciation mensongère" et ce sont ensuite ces personnes qui ont des problèmes avec la justice et leur banque.

C'est là ou je veux en venir...

D'ailleurs si cette société comme vous dîtes arnaque les gens, comment ce fait il qu'elle existe encore puisqu'elle a quand même 10 années d'existence.

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

s'il n'y a "cas" appeler la gendarmerie, Carole doit avoir raison..... Maître, pourquoi diantre avoir fait autant d'années de droit ? Yavaika appeler la gendarmerie ....

... Vous vous faîtes plumer avec le sourire, c'est votre problème !

Je ne peux que vous conseiller de relire mes deux publications (celle qui est plus haut ne concerne pas la fraude à la carte bancaire), car manifestement vous n'avez rien lu ou rien compris.

Ah oui, une chose : Me LO RE (blogueuse active d'avocats.fr) vient d'obtenir un non lieu dans une procédure ou précisément, il y avait des poursuites pour opposition abusive.

D'autre part, je n'ai jamais dit que cette société "arnaquait" les gens. Dans votre cas, l'auteur de l'utilisation frauduleuse était votre mari. Cette société est simplement bénéficiaire de cette fraude.

Quant à la Gendarmerie de ROUSSET, c'est la gendarmerie qui est la plus proche du siège de la société et c'est elle qui reçoit toutes les plaintes de cette même société.

Le discours aurait été différent si vous aviez pris vos renseignements aux gendarmeries qui reçoivent les plaintes des victimes de cette fraude...

Nom: 
jimmy
Site: 
http://

j ai ue le meme probleme avec cette societer,j ai rendez vous a la gendarmerie pour fausse declaration je voudrai savoir se quil va se passer et quel sont mes recour car pour la gendarmerie tout m accuse alors que je n ai rein fait

Nom: 
cecchini
Site: 
http://

bonjour,

j'aimerais connaitre si ce n'est pas trop indiscret le nombres de personnes qui sont passé au moins une fois par le site de la sncf pour réserver un billet de train avec paiement par carte bancaire ces trois dernières années, car je pense qu'ils ont piraté la sncf pour obtenir les coordonnées bancaires.

mon fils en fait parti merci je tiens a rajouter que j'ai porté plainte contre eux et j'attends leur réaction avec impatience!!! Laurence Cecchini Corse du sud

Je n'ai aucune idée de ce chiffre.

Les paiement sur internet ne sont probablement pas les seuls en cause.

En réalité, à chaque paiement "manuel" (dans un restaurent, lors d'un péage sur l'autoroute...), si vous donnez votre carte, une personne peut très facilement copier le n° et le nom du titulaire de la carte.

Il y a tout de même une interrogation, pourquoi les fraudeurs n'utilisent que les sites porno ?

La quasi totalité des victime de fraude à la carte se plaignent de prélèvement par cette société "que nous ne nommerons pas"...

@ jimmy

La première chose à faire, c'est de lire (ou relire) mes deux articles car je ne puis me répéter continuellement...

Nom: 
seb
Site: 
http://

la meme chose vient de m arriver aujour d huit . que faire ?

Commencez par lire mes deux publications et posez moi des questions s'il vous reste des intérrogations.

Nom: 
Bernardeau
Site: 
http://

Bonjour

j'ai visiter le site eXXX FXXXX en créant un profil gratuit mais sans donner mes coordonnées bancaires pour le paiement d ela prestations à 1€.

Ai je un risque d'être abonné malgré moi ?

J'ai fait le test sur le site avec les 12 chiffres de la carte bancaire et il n'y a aucune opération mais cela ne fait que quelques heures. Au bout de combien de temps puis je m'en rendre compte et que faire si je suis abonné ?

Puis je me faire rembourser et si oui par qui ?

J'ai vu un commentaire sur un forum d'une personne étaant abonné sans avoir donner ces numéros de cb, est ce possible et comment peuvent ils prélever chez le fai ?

Peux on se faire rembourser par le fai ?

Merci de vos réponses

Nom: 
GREGOIRE
Site: 
http://

Extrait des conditions générales :

Dans le cadre de votre souscription à notre service de rencontres, nous vous offrons la possibilité d'utiliser le site Endenflirt en illimité durant 30 minutes pour 1€ seulement. Cet essai vous permettra d'apprécier la qualité du service proposé : accès illimité EXXX FXXXX à 39.90€ par mois.

Si vous n'êtes pas convaincu :

Il vous suffit de vous désabonner d'un simple clic dans la zone membres. Attention : fermer la page ne vous désabonne pas. Vous devez cliquer sur le lien de désabonnement dans la rubrique "Mon Compte" avant la fin de la période d'essai.

Si vous choisissez de rester abonné :

Votre abonnement sera renouvelé tous les 2 mois, soit un montant de 79.80€ pour un accès illimité. Vous restez complètement libre de vous désabonner à tout moment.

Ce service est exclusivement réservé aux personnes majeures.

Votre adresse IP a été enregistrée. Elle vous identifie formellement.

Attention, l'usage frauduleux du n° de carte bancaire d'une autre personne sans son consentement constitue juridiquement

un délit d'escroquerie réprimé par l'article 313.1 du code pénal par une peine de 5 ans d'emprisonnement et 382 000 € d'amende.

Site réservé aux adultes - Protection des mineurs par étiquetage ICRA. Comment protéger vos enfants.

Site, photos, images et textes protégés par Certification IDDN. Toute reproduction sera systématiquement poursuivie.

© Copyright XXXX SA : Siren 424 100 170 000 36 - 496 av.Francis Perrin 13790 Rousset France / tel +33 4 42 53 83 53

website part of www.SexyAvenue.com Network

Nom: 
alain
Site: 
http://

bonjour,

je suis dans le même cas que bernardeau ci-dessus. J'ai créé un profil gratuit mais je n'ai pas payé le 1€ pour 30 min. Au bout de 5 à 10 min, j'ai supprimé mon profil. Il n'est plus possible que je me reconnecte avec cet identifiant.

Y-at-il un risque? Deux ou trois commentaires du forum lesarnaques.com disent qu'on leur a prélevé 29€ via leur fournisseur d'accès. Je n'ai pas vu cette clause dans les conditions générales de la page d'accueil d'EXXX FXXXX et il est écrit en grand "inscription gratuite".

Faut-il que je fasse quelque chose rapidement pour ne pas être entrainé dans un engrenage?

Est-il judicieux que j'appelle la société dxxxx pour demander une explication?

En vous remerciant, et je suis désolé si ma question n'est pas pertinente sur ce blog.

En principe, il ne vous arrivera rien.

Nom: 
alain
Site: 
http://

j'ai téléphoné à dXXXx qui m'a assuré que j'avais bien supprimé mon compte et qu'aucune facturation me sera réclamée.

A moins d'un mensonge de leur part (?!!?), je m'en tire.

Il est donc impératif de ne pas souscrire des abonnements sans avoir lu les conditions d'utilisation.

Merci pour votre avis qui m'a rassuré.

Nom: 
Muriel
Site: 
http://

Bonjour,

Suite à "la période d'essai " , mon fils qui est mineur c'est retrouvé abonné à un des sites en question avec le montant de 2 mois d'abonnement(89€)débité sur sa carte bancaire.L'abonnement a été résilié le jour même mais pas de remboursement au prorata de la période d'abonnement non utilisée.

La DGCCRF que j'ai contactée m'a appris que je pouvais faire une demande d'annulation du contrat d'abonnement au près du tribunal d'instance, mon fils étant mineur.

Cette démarche ne risque t'elle pas de se retourner contre moi, mon fils ayant fait une fausse déclaration en disant qu'il était majeur ?

Cette demande est elle recevable étant donné que le contrat n'est plus effectif puisqu'il y a eu désabonnement?

Cette démarche entraînerait elle le remboursement de l'abonnement?

Doit elle être faite au tribunal d'instance dont dépend ma commune ou bien celui dont dépend le siége du site internet en question?

Pour précision, il est indiqué sur leur site :

La loi nous impose de vérifier votre majorité.

Pour cela, vous êtes invité à rentrer votre numéro de carte de crédit.

Je ne vois pas en quoi la détention d'une carte de crédit prouve la majorité étant donné que l'on peut en posséder une à partir de 16 ans.N'y aurait-il pas là quelque chose à exploiter?

... l'administrateur légal (c'est à dire les parents) représentera le mineur dans tous les actes civils. C'est l'article 389-3 du Code civil.

Néanmoins, je ne puis que vous conseiller de consulter un avocat.

Pour ce qui est de l'argument bidon de ce site qui demande le paiement d'un euro pour vérifier si la personne est majeur, c'est vraiment n'importe quoi. Il demande un euro pour abonner les personnes à leur insu et s'enrichir de la sorte...

Nom: 
Paul
Site: 
http://

Bonjour Maitre Creisson,

Je me suis fait piégé par le site XXXXX en souscrivant à un abonnement à 1€ les 30 minutes. En effet je me suis désabonné 43 minutes après le début de l'abonnement. Mon compte en banque a donc été débité de 89€ correspondant à 2 mois d'abonnement sur ce site !

Dans la panique j'ai annulé ma carte bancaire mais je n'ai pas porté plainte au commissariat. Pensez-vous que je me peux demander le remboursement de cette somme à ma banque ? Savez vous si la socitété XXXXX à déja été condamné pour ses pratiques commerciales "honteuses" ? Et pour finir connaissez des cas de personnes qui se sont faites condamnées pour avoir bloqué le paiment de l'abonnement ?

Cdt,

Paul

Vous ne pouvez demander le rembourcement à votre banque car l'opposition n'est recevable qu'en cas de fraude. Par contre, vous pouvez essayer de faire condamner la "société XXXXXX" pour non respect du droit de la consommation (contactez un avocat pour cela).

Je n'ai pas connaissance d'une condamnation de cette société (si quelqu'un a un jugement, je suis disposé à le mettre en ligne ici).

Enfin, je n'ai pas connaissance de condamnation pour opposition abusive de justiciables dans ce cas.

Par contre, il y a eu plusieurs classement sans suite (Me LO RE en a obtenu un.

Nom: 
brigitte
Site: 
http://

Bonjour,

Quelles découvertes je fais ce soir après que mon fils m'a dit être à découvert sur son compte bancaire...

Je découvre 2 prélèvements de 1euros suivis, le même jour, d'un prélèvement 39,99euros pour un site et 29,95 pour l'autre, assortis de frais prélevés par la banque pour découvert et relance ...

Je mène donc mon enquête seule, mon fils étant parti s'amuser mais, surtout, c'est un mineur (17ans) et les sites que j'ai pu retrouver sont des sites pornographiques interdits aux mineurs.

Je vais parler avec mon fils des conséquences de ses chatouillements hormonaux mais je suis ahurie : 1. n'importe qui peut accéder à ces sites 2. ces sites prélèvent alors que "l'abonnement" ne paraît pas comme CLAIR 3.la banque ne me prévient pas, moi, étant la mère du mineur titulaire du compte débiteur.

Pas mal de choses à régler, moi qui voulais apprendre à mon fils à gérer un compte !!!!!

MERCI pour ce forum et au dévouement

Nom: 
brigitte
Site: 
http://

Bonjour,

Quelles découvertes je fais ce soir après que mon fils m'a dit être à découvert sur son compte bancaire...

Je découvre 2 prélèvements de 1euros suivis, le même jour, d'un prélèvement 39,99euros pour un site et 29,95 pour l'autre, assortis de frais prélevés par la banque pour découvert et relance ...

Je mène donc mon enquête seule, mon fils étant parti s'amuser mais, surtout, c'est un mineur (17ans) et les sites que j'ai pu retrouver sont des sites pornographiques interdits aux mineurs.

Je vais parler avec mon fils des conséquences de ses chatouillements hormonaux mais je suis ahurie : 1. n'importe qui peut accéder à ces sites 2. ces sites prélèvent alors que "l'abonnement" ne paraît pas comme CLAIR 3.la banque ne me prévient pas, moi, étant la mère du mineur titulaire du compte débiteur.

Pas mal de choses à régler, moi qui voulais apprendre à mon fils à gérer un compte !!!!!

MERCI pour ce forum, à votre dévouement et ceux d'autres internautes.

Nom: 
adamo
Site: 
http://

Bonjour, j'ai aussi été arnaqué par ce site ! J'y suis donc aller pour avoir des infos et j'ai reussi a me "desabonner" peut on etre sur qu'aucun nouveau prélèvement ne sera effectué ?

Nom: 
adamo
Site: 
http://

Repondez moi au plus vite je vous en prie, cette histoire me stresse beaucoup !

En principe oui.

Cependant, si quelqu'un a utilisé votre carte à votre insu elle pourra recommencer...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA