Jul
29
Les 82 000

Tout le monde en parle, voici ce que j'en pense.


J'allais vous faire un petit billet là dessus, mais il se trouve que Ban public vient de mettre en ligne un édito qui résume exactement ma pensée.

"82000 peines prononcées par les juridictions pénales ne seraient toujours pas mises à exécution. Issue du rapport de l'Inspection Générale des Services Judiciaires de mars 2009 et reprise en boucle par journalistes en tout genre et autres commentateurs assermentés, cette information tendrait à prouver... quoi ? Que notre justice pénale présente de graves lacunes ? Pire, qu'elle serait inefficace ?"

(...)

"Peut-être est-il besoin de rappeler que la prison génère un taux de récidive de plus de 60%. Que ce taux diminue lorsque la peine de prison ferme est commuée en alternative à l'incarcération (sursis avec mise à l'épreuve, ou travail d'intérêt général...) ou qu'elle fait l'objet d'un aménagement de fin de peine.

Selon ce rapport de l'inspection générale des services judiciaires, sur ces 82 000 peines inexécutées, 90% concernent des peines de prison ferme inférieures à 1 an, prononcées sans mandat de dépôt, c'est-à-dire des peines vouées à faire l'objet d'un aménagement par un juge d'application des peines !

Une fois déconstruit le mythe du délinquant impuni narguant une justice laxiste faute d'efficacité, peut-être est-il temps de se pencher sur les vraies incohérences de notre système judiciaire, celles qui, elles, participent de son inhumanité".

Vous pouvez consulter l'intégralité de l'article sur http://prison.eu.org :

Les lacunes du système judiciaire français, une lacune peut en cacher une autre !

Commentaires

Nom: 
Gilles Huvelin
Site: 
http://

Vaut-il mieux relâcher 27000 prisonniers comme en Californie parce que l'on a pas plus les moyens de garder les pénitenciers ouverts bien que le but c'est de faire sortir les détenus....mais si on avait les moyens de les tenir fermés comment ferait-on pour faire entrer les condamnés dedans ? (on ne nous dit pas tout !)...ou ne pas exécuter comme en France 82 000 peines de prison parce que l'on n'a pas les moyens de construire des pénitenciers. Le résultat c'est que l'Etat n'a pas plus les moyens. Apparemment personne n'a encore compris. Pourtant, là c'est clair : on nous a tout dit.

... Qu'avec les kits anti-suicide, le nombre de détenus va augmenter en flèche !

Non, je ne devrai vraiment pas plaisanter sur un sujet aussi grave.

Mais c'est ma manière d'expliquer ce que je pense de cette mesure : supprimez les cordes et il n'y aura plus de pendus ! Peut-être que l'on devrait s'attaquer à l'origine de ce problème, non ?

Et si on commençait par appliquer la Charte pénitentiaire européenne ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA