Jun
17
Les avoués en grève

Le Bâtonnier d'Aix-en-Provence vient d'avertir tous les avocats du barreau : des informations lui sont parvenues selon lesquelles les Avoués près la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence, mais aussi devant les autres Cours d'Appel de France, auraient pris la décision d'interrompre leurs diligences et ce, dès le 17 juin.


Les Cours d’appels seront donc bloquées dès ce jour, et pour une durée illimitée.

Les Ordres s’organisent pour qu’il y ait des membres de leurs Conseils présents aux audiences afin d’éviter toutes difficultés.

Si vous avez le temps, merci de répondre à ce petit sondage.

Mots-clés: 

Commentaires

... Je ne suis pas le premier à en parler sur la blogosphère...Il y en à qui sont pour, d'autre contre.

Rappelons que le CNB était favorable a cette fusion !

A ce que je vois, 14,3 % seulemnt des justiciables sont contre la fusion des avoués avec les avocats (il ne s'agit pas de suppression) et 28,6 % des avocats!

Voici donc ce qui s'appelle un combat d'arrière garde

... N'est pas très représentatif (7 votes...).

Point de conclusions trop hatives !

Je suis avocat et je suis contre

Les avoués se mobilisent contre la suppression annoncée de leur profession

"Les avoués ont entamé une mobilisation contre la suppression annoncée de leur profession à l'horizon 2010, qui s'est traduite mardi par plusieurs manifestations et devrait se poursuivre tout le mois par le "blocage des cours d'appel", selon leurs représentants nationaux.

(...)

Il a précisé qu'à partir de mardi "et jusqu'à fin juin", les dossiers dans lesquels les avoués interviennent "seront retirés des rôles" des cours d'appel.

Cela signifie que, sauf urgence (risques de péril financier, problèmes de gardes d'enfants), les justiciables ne seront plus défendus par ces professionnels. L'examen de quelque 10.000 dossiers devrait ainsi être repoussé à la rentrée, selon M. Grandsard".

ici

Nom: 
patricia.mihajlovic
Site: 
http://

Je suis justiciable et je suis contre la suppression des avoués.

Les avoués jouent un rôle indispensable :

Leur présence ne rallonge en aucun cas la durée de la procèdure et ne coûte pas plus cher aux justiciables (comme Mme DATI a pu le dire...)

Bien au contraire.

Je pense qu'il est légitime que les avoués continuent de bloquer les cours d'appels jusqu'à ce qu'ils soient assurés du maintien de leur profession.

Il faut les soutenir.

Nom: 
elisabeth guerin
Site: 
elisabeth.guerin0457@orange.fr

J'ai voté contre la suppression des avoués à la Cour.

les liens, demandez cours à notre Hôte

Nom: 
Hamid
Site: 
http://

Comme par hasard après quelques votes significatifs (tou le monde était pour la suppression des avoués) maintenant la tendnace se renverse: on voit bien que l'auteur du sondage vote et fait voter autour de lui pour corriger les résultats!

Pas du tout !

Les votes ne sont pas truqués !

En réalité, je suis avocat et je suis pour cette supression (sauf que la méthode utilisée par la chancellerie n'est pas très correcte). Pourtant les "contre" l'emportent (pour le moment).

@ elisabeth guerin : le lien de votre signature n'est pas le bon (c'est votre mail rajouté à l'URL de mon blog). Il faut mettre le lien de votre profil :

http://www.avocats.fr/member/elisabeth.guerin

Ainsi votre nom n'apparaitra pas en italique (vous serez considérée comme membre de la blogosph-re sans qu'aucune usurpation d'identité ne soit possible).

De plus, votre blog enregistrera tous vos commentaires qui seront visibles dans votre profil.

Nom: 
elisabeth guerin
Site: 
http://www.avocats.fr/member/elisabeth.guerin

Nom: 
elisabeth guerin
Site: 
http://www.avocats.fr/member/elisabeth.guerin

Lorsque vous postez un commentaire, répondez "non" à "vous avez un compte/pseudo".

Pour votre nom, collez : elisabeth.guerin

Pour votre site collez : http://www.avocats.fr/member/elisabeth.guerin

Et lors du prochain commentaire, répondez "oui" à la première question.

Si cela ne marche pas, allez dans l'administration de votre blog, et modifiez les parametres de votre compte (et si ça ne march pas, demandez au webmaster : blog@cnb.avocat.fr il sera sans doute plus pédagogique que moi !)

J'ai oublié de vous dire : en principe, si vous répondez "oui" a la première question, votre nom et l'URL de votre profil s'affiche automatiquent (il faut taper simplement votre pseudo, c'est à dire "elisabeth.guerin" et votre mot de passe) et il faut cliquer sur "mémoriser" pour ne plus avoir à le faire).

Si ça ne marche pas, c'est que vous avez du tripatouiller quelque chose...

la seconde méthode est simple et efficace.

Merci de votre aide.

Nom: 
justiciable
Site: 
http://

Pour affiner le sondage, je propose qu'il soit précisé "je suis justiciable, je n'ai jamais eu affaire à un avoué et je vote ..." et "je suis justiciable, j'ai eu affaire à un avoué et je vote ..."

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

mais je l'ai déjà dit. Ceci étant dit, je me doutais qu'un jour ils seraient supprimés et je ne crains fort que toutes les manifestations ou revendications soient vouées à l'échec

Maintenant, demandez à notre hôte comment faire un lien avec vos billets

Je pose cette nouvelle question à notre hôte.

Il me répondra quand il en aura le temps.

C'est simple, vous allez sur la publication que vous voulez lier, vous copiez l'URL (dans votre explorateur internet, il y a une fenêtre avec http://www..... etc.).

C'est ça que vous devez copier.

Ensuite, vous allez à l'eendroit ou vous voulez placer le lien. Vous surlignez le texte qui servira de support au lien et vous copiez l'URL dans la fenêtre prévue pour cet effet.

Vous pouvez, au lieu d'aller sur la publication en question, copier le lien en cliquant à droite (dopier le lien).

Exemple : je copie le lien de votre profil et je le place ici. (J'ai surligné mon "ici" et j'ai placé le lien dans la petite fenêtre juste en bas).

Simple, non ?

...Les avoués constituent une profession peu revendicative. Menacés depuis la publication du rapport Attali, ils avaient organisé des manifestations mais s'étaient refusés à bloquer les cours d'appel.

A la suite de ces mouvements, le gouvernement avait indiqué au Sénat, le 20 mai, par la voix du secrétaire d'Etat aux collectivités locales, Alain Marleix, qu'"aucune réforme ne saurait être envisagée sans que l'ensemble de ses conséquences aient été appréciées, après concertation"...

C'est ICI.

Nom: 
sc76
Site: 
http://

@flecher83

oui il s'agit bien d'une suppression. Le terme de fusion avec la profession d'avocat employée par le Garde des Sceaux est un mensonge et une manipulation totale: les avoués n'ont pas de clientèle autre que les avocats. Dites nous si, en tant qu'avocats, vous etes prêts à continuer à nous adresser vos dossiers devant la cour pour que nous fassions, comme aujourd'hui, toute la procédure, les conclusions et les communications de pièces et la surveillance des délais jusqu'au jour des plaidoiries? En partageant les honoraires bien entendu!

et vous voudriez qu'on se aisse supprimer sans rien dire, après des années de travail au service du juusticiable et de la justice?

De qui se moque-t-on?

mais je ne suis pas encore au point pour les publications, que je pourrais lier.

Je ne sais, d'ailleurs, pas surligner ici.

Pour moi, ce n'est pas si simple

sauf que ce que vous dites ne vaut pas partout et que mis à part les conclusions purement procédurales de rejet de pièces, il ne m'a jamais été proposé par un avoué de conclure et c'est là une partie du problème...les avoués auraient du ne pas abandonner de conclure pas plus que de produire les pièces sans m'obliger à les rendre et donc à moi de les photocopier. j'ai même eu un incident là dessus déclenché par l'avoué adverse. je l'ai pris au mot et ai decide de ne pas en rester là pour prouver qu'il me demandait des pièces (que je refusais de rendre) qui étaient des copies et non des originales émanant de mon confrère qui y avait mis son cachet et me disait en plus que je pouvais les garder. cet incident a fait très peur à vos confrères sur cette pratique si bien que l'avoué adverse s'est désisté, ce que j'ai refusé et par principe je suis allée le plaider l'incident mais le magistrat par une pirouette alors qu'il s'agissait d'AJ (et précisement d'un cout supplémentaire pour moi seule) a dit que c'était une querelle entre gens de justice.qu'il s'était lui desisté etc.;ca valait une cassation, j'ai laissé tomber tant j'étais ecoeurée par la réponse inadaptée..

une autre fois récente dans une affaire jugée sensible parce que contre un magistrat, l'avouée adverse m'a fait un pataquès parce que je n'avais pas jugé utile de me presser à lui transmettre mes conclusions du fait d'un arrangement avec ma consoeur (qui avait conclu tardivement partant en congés pour une semaine en me disant prenez votre temps je ne verrai cela qu'à mon retour) ce, devant la Cour alors que je ne m'opposais pas même à un renvoi à raconter tout cela et nous faire perdre à tous notre temps en disant mais moi j'existe et bien c'est vrai qu'elle a eu droit au fait que je n'ai pas même pensé qu'elle pouvait conclure et d'ailleurs..ce n'est pas elle qui m'a répondu aux dites conclusions ..

bref ces exemples pour quand même aussi voir que certains par leurs attitudes ont contribué à ce qui arrive..combien de fois dans de telles conditions les clients qui voient bien les choses se demandent pourquoi la note de l'avoué est parfois plus forte que l'avocat et ne comprennent pas

dès lors, point n'est besoin de s'étonner d'une réponse mitigée qui doit dépendre des pratiques locales..mais pourquoi avoir laissé faire alors

cela dit, je ne peux approuver la méthode employée du tout et là dessus, je m'insurge de voir que l'on n'attend pas les résultats du groupe de travail Guinchard, on rassure les notaires bien que les règles UE s'opposent à ce monopole et on vous supprime comme on raye un mot du vocabulaire du jour au lendemain sans explication, sans négociations préalables et mieux encore au lieu de suspendre les deux nominations du début d'année on en a laissé deux de plus s'endetter avec les droits d'enregistrement des cessions à la clef ! c'est de l'arnaque étatique !

mais quand on est à 45 kms, je ne vois pas que je change mes habitudes de postulation devant la Cour le problème se posera dans des villes où tgi et cour sont dans la même ville sauf évidemment que le tarif désuet des avocats ne sera pas le votre récemment augmenté d'ailleurs pour justifier le maintien du personnel plus important que chez nous

cela dit si l'on supprime la postulation et que bien des demarches se font par signature electronique, point de salut en effet..mais avant que nous en arrivions là, il peut se passer beaucoup d'eau sous les ponts nous sommes dans le nord site pilote RPVA ca galère quand même..

Nom: 
Duralex
Site: 
http://

En demandant contre l'intérêt de leurs clients la radiation des affaires venant pour plaider, les avoués commettent une véritable forfaiture à l'encontre de leurs clients dont ils devront rendre compte, si ces derniers ont la bonne idée de rechercher leur responsabilité.

Nom: 
avouette
Site: 
http://

mais, j'ai eu des cilents au téléphone qui ont encouragé ce mouvement et m'ont souhaité bonne chance.

Il y a un malentendu, je pense.

Les avoués concluent lorsqu'il n'y a pas d'avocats (du moins, c'est ce qu'il disent, vu que l'on est pas là pour vérifier).

Certain notaires indiquent au justiciable sans avocats, qu'il leur faut un avocat pour plaider (et conclure) car ils ne se chargent pas de ces dilligneces) mais ce n'est pas la majorité. et de toute façon, ce n'est pas le cas pour le A.J. totales, car là, l'avocat est gratuit...

Dominique, vous faites allusion à dans pratique de mauvais avoué. Mais tout comme les avocats, il y à de bon et de mauvais avoués...

@ Duralex : Le mot "grève" n'est pas employé par le communiqué des avoués. En réalité, il ont organisés un "service minimum".

Dans ces conditions, je pense que parler de "forfaiture" est exagéré !

Nom: 
Duralex
Site: 
http://

Je n'ai pas non plus employé le mot grève. En prenant, pour leur intérêt personnel, des décisions (radiation) contraires aux intérets de leurs clients, les avoués violent le mandat que ceux-ci leur ont confié. C'est bien une forfaiture.

Sauf erreur la forfaiture est un crime commis par un fonctionnaire.

Je ne pense pas que la "violation d'un mandat" soit de nature criminelle...

Et que dire, dans ce cas, des grèves d'avocats ?

Nom: 
Julien
Site: 
http://

Les avoués sont prêts à aller jusqu'au blocage des cours s'il le faut puisqu'il s'agit pour eux d'une question de vie ou de mort. Cependant, ayant passé toute leur vie au service de la justice, ils ne leur viendrait pas à l'idée de sinistrer un justiciable : c'est pourquoi le communiqué annonçant les retraits du rôle ont réservé les cas d'urgence ou de péril.

La remarque est d'ailleurs étonnante venant de quelqu'un qui choisit pour pseudo le nom d'une très grosse affaire pour laquelle les avoués d'Orléans ont fait une exception, et ont laissé l'affaire venir à l'audience compte tenu des intérêts en jeu...

Nom: 
Julien
Site: 
http://

Je tiens à corriger ce que vous dites ! Certes, tous les avoués ne concluent pas, mais ils le font de plus en plus, et très souvent dans des affaires où le client reste assisté d'un avocat.

D'ailleurs, c'est très fréquemment à ce dernier que sont soumises les conclusions rédigées par les avoués.

Et le plus souvent, lorsque l'on conseille à un client de prendre un avocat, c'est lorsque l'affaire est tangeante et qu'une plaidoirie s'impose.

de faire leur travail.

Ce qu'ils font d'ailleurs fort bien.

Cette fusion risque d'avoir des effets néfastes.

Je pense que les pratiques ne sont pas les mêmes selon les avoués et les Cours...

Mon avoué, qui est un très bon avoué et qui a toute ma confiance, ne m'a jamais proposé de conclure. Au demeurant, je préfère conclure moi-même (cela ne me viendrait pas à l'idée de lui demander). Il ne fait que rédiger la première page des conclusions (nom des parties).

Par contre, il connait parfaitement les magistrats et les usages des différentes chmbres. Il connait également parfaitement la procédure devant la Cour.

Je prend soin de le consulter pour les référés 1er Présidents, pour les requêtes art. 915, et pour tous problèmes de clôture.

Ah oui, j'oubliais, il lui arrive de conclure au rejet des pièces et conclusions déposés après clôture (lorsqu'il me téléphone la veille d'une audience pour m'annoncer un fax de conclusions de dernière minute, il me demande s'il faut conclure au rejet, et si je suis d'accord, il le fait, et même très bien).

Il lui arrive également de rédiger les premières conclusions (il le fait d'office quand, malgrès ses rappels, j'oublie de conclure dans les quatre mois, lorsque je suis appelant). Il fait des rapides conclusions de pure forme, pour éviter la radiation.

Mais je maintiens qu'à Aix-en-Provence, le principe est de ne pas conclure lorsqu'il y a un avocat.

Et je n'ai jamais vu un avoué plaider une affaire sans avocat (ils ne font que déposer).

Voila pour mon témoignaque qu'il faut prendre, bien entendu, avec du recul. Je ne parle que de la Cour d'Aix-en-Provence, que je connait, mais la situation n'est peut-être pas la même partout.

Je pense, Julien, que vous êtes avoué.

Ce blog vous est ouvert pour apporter votre témoignage.

... Le personnel des avoués manifeste dans les rue d'Aix-en-Provence.

Le personnel, mais aussi, en réalité les avoués eux mêmes ainsi que quelques avocats.

Et tout cela fait du monde, beaucoup de monde...

... Un grave erreur, c'est certain !

Nom: 
roque
Site: 
http://

je suis en attente d'un jugement en appel depuis 18 mois pour l'achat d'une maison .

Mon dossier a ete retire du RÔLE ce matin par mon avoué.

Mon epouse et mon fils viennent de l'apprendre.

ILS SONT EN PLEURS ET NE COMPRENNENT PAS CE QUI NOUS ARRIVE !

AUJOURD'HUI " VOUS " "PETITS BONHOMMES" DE LA ROUE JUDICIAIRE VOUS METTEZ EN PERILS LES ESPOIRS DE FAMILLES SUSPENDUES A VOS DEMARCHES PROFESSIONNELLE. EN LES PLONGEANTS DANS LE PLUS GRAND DESAROI !!

VOUS MERITEZ DE VOUS FAIRE EXCLURE DE LA MACHINE JUDICIAIRE CAR MALGRE LES DECISION DU GOUVERNEMENT VOTRE AVENIR PROFESSIONNEL N'EST PAS EN PERIL.

NOTRE SITUATION SOCIALE ET FAMILIALE OUIµ

en aucun cas je ne soutiendrai ce mouvement

Nom: 
LUROQUE@WANADOO.FR
Site: 
http://

PRIS EN OTAGE PAR DES INCONSEQUENTS

Par roque le 24/06/08 - 18:18

je suis en attente d'un jugement en appel depuis 18 mois pour l'achat d'une maison .

Mon dossier a ete retire du RÔLE ce matin par mon avoué.

Mon epouse et mon fils viennent de l'apprendre.

ILS SONT EN PLEURS ET NE COMPRENNENT PAS CE QUI NOUS ARRIVE !

AUJOURD'HUI " VOUS " "PETITS BONHOMMES" DE LA ROUE JUDICIAIRE VOUS METTEZ EN PERILS LES ESPOIRS DE FAMILLES SUSPENDUES A VOS DEMARCHES PROFESSIONNELLE. EN LES PLONGEANTS DANS LE PLUS GRAND DESAROI !!

VOUS MERITEZ DE VOUS FAIRE EXCLURE DE LA MACHINE JUDICIAIRE CAR MALGRE LES DECISION DU GOUVERNEMENT VOTRE AVENIR PROFESSIONNEL N'EST PAS EN PERIL.

NOTRE SITUATION SOCIALE ET FAMILIALE OUI

en aucun cas je ne soutiendrai ce mouvement

J'ai rajouté mon email si vous souhaitez demander des details supplementaire

Nom: 
Duralex
Site: 
http://

Monsieur Roque, Ce que vous dénoncez est inadmissible. Votre avoué a violé le mandat que vous lui aviez confié en demandant la radiation d'une affaire parfaitement en état et ce faisant il vous fait subir à vous et à votre famille un grave préjudice. Il vous appartient d'adresser une lettre recommandée à votre avoué en lui indiquant votre volonté de rechercher sa responsabilité professionnelle et en lui demandant de saisir sa compagnie d'assurance.

Ces gens sont des irresponsables. Ils savent qu'en se bornant à faire la grève leur action passerait inaperçue et qu'on réaliserait qu'il ne servent à rien. Alors ils font radier les dossiers qui sans eux auraient été jugés.

Nom: 
LUROQUE@WANADOO.FR
Site: 
http://

je vous remercie beaucoup de votre reponse si d'autres personnes sont dans mon cas qu'elles nn'hesitent pas a me contacter

Nom: 
LUROQUE@WANADOO.FR
Site: 
http://

Je suis en attente d'un jugement en appel depuis 18 mois pour l'achat d'une maison .

Mon dossier a été retire du RÔLE ce matin par mon avoué.

Mon épouse et mon fils viennent de l'apprendre.

ILS SONT EN PLEURS ET NE COMPRENNENT PAS CE QUI NOUS ARRIVE !

AUJOURD'HUI VOUS ACTEUR DE LA ROUE JUDICIAIRE VOUS METTEZ EN PÉRILS LES ESPOIRS DE FAMILLES SUSPENDUES A VOS DÉMARCHES PROFESSIONNELLE. EN LES PLONGEANTS DANS LE PLUS GRAND DESAROI !!

VOTRE COMPORTEMENT ACTUEL JUSTIFIE LA COLÈRE DE NOMBREUX DE VOS "CLIENTS" CAR MALGRÉ LES DÉCISION DU GOUVERNEMENT VOTRE AVENIR PROFESSIONNEL N'EST PAS EN PÉRIL.

NOTRE SITUATION SOCIALE ET FAMILIALE OUI !!

un manœuvre inscrit a l'ANPE est oriente directement en reclassement polyvalent.

Ne me faite pas croire que votre capacité intellectuelle, votre culture générale et votre professionnalisme sont en panne d'imagination pour une redirection professionnelle !

Nous sommes aujourd'hui dans l'obligation de subir une situation d'otage crée par une catégorie professionnelle dont on nous a imposé les services !

Vous avez perdu de vue votre dévouement et votre déontologie .

DERRIÈRE CHAQUE DOSSIER SE TROUVE UNE FAMILLE EN ATTENTE DE RÉPONSE ET DE SITUATION SALVATRICE !

D'autres solutions se prêtaient à vos requêtes !

Ma colère n'a d'égale que la conviction d'avoir été floué, lâché, abandonné

en aucun cas je ne soutiendrai ce mouvement

Cordialement

Luc ROQUE

Nom: 
Etienne
Site: 
http://

Bonjour,

Justiciable en otage, je le suis. Mon procès dure depuis plus 8 ans et arrivait en Cour d'Appel le 16 Juin à Orléans. Non seulement je n'ai appris que le matin que l'affaire était radiée mais c'est l'avoué de la partie adverse qui me l'a annoncé!

Pire, certaines affaires "jugées" plus importantes que les autres passent "entre les mailles", c'est le cas de Duralex...

Cette Justice là est scandaleuse, et avoués ou (et) avocats ne doivent pas l'accepter!

Le justiciable ne décide pas et subit! Donc pour ou contre la suppression des avoués, ce ne peut être son problème, il n'a malheureusement rien à dire. J'ai d'énormes préjudices personnels et professionnels, moraux, financiers... à cause de la longueur des années de procès et évidemment encore plus avec la grève.

Enfin, j'ajoute que l'affaire du Centre OdAl n'est pas qu'une affaire personnelle; elle touche la filière biologique, l'environnement, les énergies renouvelables et les professions qui en découlent!

Je viens d'écrire à Madame La Ministre et Garde des Sceaux Rachida Dati pour dénoncer cette situation.

La République du Centre a déjà dénoncé cette situation dans plusieurs articles de presse.

J'ai mis un commentaire sur Internet que le journal "Libération" a bien voulu ajouter à ceux existants.

Je ne crois pas qu'il faille opposer les professions entre elles mais se servir des meilleures compétences de chacune.

Je vous remercie de m'avoir permis de m'exprimer.

Odile Etienne

Chère Madame (ou cher Monsieur ?)

C'est moi qui vous remercie d'avoir posté un commentaire.

Je vous comprends parfaitement. La justice française est très longue en temps normale, alors, lorsqu'il y a une grève, cela devient insuportable.

Ceci étant, toutes les professions (ou presque) ont un droit de grève.

Et je pense que c'est la première foi que les avoués se mettent en grève.

Ceci étant, avez-vous songé à demander à votre avoué le réenrôlement pour cause de "péril financier" ?

Il semble que les avoués soient plus tolérant que ce qu'il apparait en lisant leur communiqué.

Si cette affaire devait être plaidée le 16, il est déjà trop tard, mais l'audiencement est peut-être possible avant la fin de l'année....

Cher Monsieur,

Vous vous adressez à moi comme si j'étais un avoué, ce n'est pas le cas !

De plus j'ai déja exprimé mon sentiment, je suis favorable à la supression des avoués, mais il est vrai que l'absence de concertation (pourtant promise) peut choquer.

Ceci étant, je conçois qu'un justiciable soit excédé.

Mais pour moi, la situation est la même que celle d'un uager de transport public qui se dit "pris en otage" par un grève.

C'est très désagréable, cependant le droit de grève existe et il faut permettre à une profession de se défendre.

Je vous fait la même remarque que pour Odile Etienne (commentaire précédent) : avez-vous songé à demander à votre avoué le réenrôlement pour cause de "péril financier" ?

mais je regrette leur véhémence à l'encontre du mouvement des avoués.

J'imagine que, à titre d'exemple, Luc ROQUE est salarié.

Comment réagirait-il s'il apprenait du jour ou lendemain la suppression non pas seulement de son poste mais de sa qualification professionnelle.

Avocats ou avoués, nous sommes responsables: ainsi, dans notre dernier mouvement de grève, nous avons fait retenir des dossiers dont l'urgence ne permettait pas de renvois

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

Justiciable, je soutiens le mouvement des avoués et suis contre leur suppression bien que cela me semble être inévitable. Vous faîtes malheureusement les frais de cette situation et c'est regretable. Sauf erreur de ma part et les avocats de ces blogs pourront le confirmer, une affaire rayé du rôle n'est pas une affaire qui ne sera jugée. Il vous suffit de demander la réinscription au rôle de l'affaire.

... des affaires n'est pas à l'ordre du jour !

Depuis quelques années, les Cours (en tout cas, celle d'Aix-en-Provence) ont fait un sèrieux effort pour diminuer le stock d'affaires pendantes et raccourcir les délais.

(il y a quelques années, il fallait 4 ans pour qu'une affaire soit plaidée devant la Chambre sociale. Maitenant, il faut 1 à 2 ans)

Avec cette grève, je pense que ces efforts seront réduit à néan...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA