Jan
08
Les fous jugés et les pédophiles, en rétention (2)

Nous revenons sur le projet de loi relatif à la rétention de sûreté et à la déclaration d'irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental.


Nous en avions parlé ici et .

Ce projet a été rendu public en novembre 2007. Il sera débattu devant l’Assemblée nationale ce jour.

Jusqu'où peut aller une justice qui tend à être exclusivement au service des victimes ?

On parle de "dérive dangereuse", d’une rétention dans des centres (des camps ?) fermés, sur la base d’un crime pouvant éventuellement être commis, d’un « crime virtuel » (l’expression est de M. Badinter)...

Sur cnb.avocat.fr, un Communiqué : Projet de loi relatif à la rétention de sûreté :

Le Conseil National des Barreaux, le Barreau de Paris et la Conférence des Bâtonniers, ayant pris connaissance du projet de loi relatif à la rétention de sûreté dont l’examen débutera ce mardi 8 Janvier à l’Assemblée Nationale, s’inquiètent de voir apparaître, pour la première fois dans notre droit pénal, une peine seulement fondée sur la dangerosité supposée d’un citoyen, hors de tout contexte de récidive.

Cette nouvelle peine qui ne connaît pas de limite dans le temps s’apparente à une véritable lettre de cachet…

Petite revue de presse :

Très critiqué, le projet de loi sur la rétention de sûreté est ... Le Monde - Les députés s'apprêtent à durcir le projet de loi sur la rétention de sûreté et l'irresponsabilité pénale en raison d'un trouble mental qui doit être ...

Rachida Dati: "entre 30 et 50" détenus concernés en 2008 par la ... nouvelobs.com - Entre 30 et 50 détenus devraient être concernés en 2008 par le projet de loi sur la rétention de sûreté, qui doit être examiné à ...

Badinter s'élève contre la peine de sûreté pour les pédophiles Le Monde - L'ancien garde des Sceaux socialiste Robert Badinter a dénoncé lundi le projet de loi prévoyant une peine de sûreté pour les pédophiles ...

Levée de boucliers contre le projet Dati sur les centres fermés ... AFP - A la veille de sa discussion à l'Assemblée nationale, le projet de loi créant des centres fermés pour les pédophiles en fin de peine a suscité ...

Centres pour pédophiles: le gouvernement veut rendre la loi ... Le Monde - Le gouvernement compte durcir à l'Assemblée nationale son projet de loi instaurant des centres fermés pour pédophiles dangereux en fin de peine, ...

Badinter dénonce le projet de loi sur la rétention de sûreté des ... nouvelobs.com - L'ancien garde des Sceaux socialiste a qualifié le texte, qui doit être débattu mardi à l'Assemblée nationale, de "dérive dangereuse". ...

Un projet de loi très contesté Libération - L’Assemblée examine demain le projet de loi visant à créer des centres de «rétention de sûreté» où seraient placés les pédophiles jugés dangereux à l’issue ...

Mots-clés: 

Commentaires

Sur le Journal d'un avocat : Retenez-moi ou je fais un malheur.

Sur Justice au singulier : Le Monde dans la tête et Saint Badinter ?

Nom: 
Baal
Site: 
http://

J'ai pensé à ce parallèle. Certaines personnes considérées folles sont enfermées pour éviter qu'elles ne fassent des victimes. Dans quelle proportion peut on parler de folie chez les criminels, notamment les pédophiles ? Après tout ils sont poussés par une pulsion ... Les seuls "sains d'esprits" sont les criminels classiques qui ont un mobile, qui disparait lors de la commission.

Quel est votre avis là dessus ?

Il faut être fou pour être pédophile. Il faut être fou pour être criminel (même avec un mobile). Supprimons les juges et remplaçons les par des médecins (supprimons les prisons, et remplaçons les par des H.P.)...

En réalité, note société a mis une frontière entre folie et délinquance (drôle de frontière puisque les prisons sont remplies de malades mentaux).

Mais vous avez raison, ce projet de loi semble ignorer la procédure de l'hospitalisation d'office (à ce sujet, je vous ai répondu ici).

Nom: 
Baal
Site: 
http://

Je pense qu'il peut y avoir des tas de justifications pour réaliser un acte criminel. Par exemple une vengeance, est ce de la folie ? La différence entre agression et légitime défense. Tout ce qui est infraction involontaire. Par exemple mise en danger de la vie d'autrui. Chacun de nous peut mettre la vie de quelqu'un en danger, sans avoir conscience du risque qu'on fait encourir. Le faux, voila un bon exemple. Celui qui pratique un faux est il fou ? Doit il passer un temps dans un centre spécialisé pour traiter sa démence ? ;)

Ceci étant, la mise en danger, le faux etc. sont plutôt des délis, non ?

(Oups, j'oubliais le faux en écriture publique).

Nom: 
online casinos
Site: 
casino real money

no deposit casino https://playcasinovivo.com/# real money casino play casino

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA