Jun
26
Note2be, le retour

Le mercredi 25 juin, la cour d'appel de Paris, a confirmé l'ordonnance de référé première instance. Immédiatement, la version 2.0 est en ligne.


Je vous en avais parlé ici et ici.

Le site du Monde fait état de cette confirmation : note2be.com : l'interdiction de citer des noms de professeurs confirmée en appel.

Les conséquences en ont été tirées et la nouvelle version est déjà en ligne :

Note2be a entendu les critiques et les juges. La version 2.0 modifie donc le site en profondeur :

1. La recherche par nom de professeur a été supprimée : il n’est désormais plus possible de trouver le lieu d’affectation d’un professeur sur le renseignement de son nom seul. Les enseignants ne sont plus accessibles que par le biais de leur établissement. Ainsi le « secret de l’affectation » est-il préservé.

2. Il faut être inscrit dans un établissement comme élève ou parent d’élève pour pouvoir noter les professeurs concernés et accéder à leur notation. Chacun admettra avec nous que les élèves ou parents d’élèves inscrits dans un établissement ont un intérêt aussi légitime qu’évident à s’exprimer sur ce qu’ils vivent pour les uns, ou à collecter et échanger de l’information pour les autres.

Ces évolutions majeures répondent à la fois aux critiques qui nous étaient adressées et aux motivations des juges, tout en permettant à note2be de proposer à nouveau la notation des enseignants en ligne.

Les élèves et leurs parents peuvent donc reprendre le chemin du site dès demain.

Note2be

Commentaires

L'arrêt est en ligne sur le forum des droits de l'internet.

Voir également, sur ce même site, l'article très documenté : To be or note2be ?

On note tout: les avocats et même les ministres

Je vous réponds chez vous.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA