creisson

déc
27

6

Par nicolas.creisson le 27/12/09
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 5 mois

La valeur n'attend pas ne nombre des années...

Cette petite vidéo, pour répondre à Alexia.

Le site officiel de ce p'tit jeune :

www.sunghajung.com

déc
27

6 X 2

Par nicolas.creisson le 27/12/09
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 10 mois

Pour satisfaire Albert Caston, j'oriente ma rubrique 6 par cette interprétation de Bach (Prononcez BâââRRRRR, pour faire classe...).

Je ne connaissais pas Adam Fulara. Vive you tubes !!!

Son site officiel semble être ici :

http://adam.fulara.com/

déc
21

6 + 4

Par nicolas.creisson le 21/12/09
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 10 mois

Cette vidéo est extraite du film Délivrance .

La communion par la musique, en quelque sorte.

Cette scène est très célèbre (du moins, pour les amateurs de cordes pincées).

Vous pouvez voir une reprise très intéressante (avec des performances humoristiques) ICI .

Par nicolas.creisson le 21/12/09
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 10 mois

Les liens renvoient vers mon site de veille d'actualité juridique.

LOIS & REGLEMENTS

REGIMES MATRIMONIAUX - PROCEDURE CIVILE

SOCIETE - EUROPE

AVOCAT - CNB - BÂTONNIER

PROCEDURE CIVILE - APPEL - AVOUES

PUBLICITE - CONCURRENCE - JURIDICTIONS

LOI PENITENTIAIRE

COMMERCE - CONCURRENCE - CIVIL - NATIONALITE

SUCCESSION - DECLARATION D'ACCEPTATION

CIVIL - RENONCIATION A SUCCESSION

PUBLIC - COLLECTIVITES TERRITORIALES

PUBLIC - JURIDICTIONS FINANCIERES

SECURITE - JUSTICE - ETUDES

PENAL - INTERNET

ADOPTION INTERNATIONALE

PROCEDURE CIVILE - PROPRIETE INTELLECTUELLE

COMMERCE - RCS - SUPPORT ELECRONIQUE

ORGANISATION JUDICIAIRE - TRIBUNAUX D'INSTANCE - SIEGE

JURISPRUDENCE

ETRANGER - RETENTION ADMINISTRATIVE - VIE PRIVEE - SEPARATION DES POUVOIRS

CEDH - GARDE A VUE

LA QUESTION PRIORITAIRE DE CONSTITUTIONNALITE

CJCE - ETRANGER - ALGERIE - TRAITEMENTS INHUMAINS OU DEGRANDANTS

PREUVE - DETECTIVE PRIVE

LOI PENITENTIAIRE

TESTAMENT - AVOCAT - PREUVE

PRET - BANQUE - RESPONSABILITE

NOTAIRE - RESPONSABILITE

TESTAMENT - PREUVE

SOCIAL - AMIANTE

PENAL - INTERNET

PRODECURE CIVILE - COMMUNICATION DE PIECES

HADOPI 2

BANQUE - CREDIT

SOCIAL – PERIODE D'ESSAI – STAGE PROBATOIRE

SOCIAL - ORDRE PUBLIC

PROCEDURE CIVILE - ORDONNANCE - MENTION OBLIGATOIRE

SUR LE NET

PRISON - SUISCIDE

JUSTICE - REFORMES

AVOCAT - DEONTOLOGIE

USM - LE NOUVEAU POUVOIR JUDICIAIRE

CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE - REFORME

PUBLIC - JURIDICTIONS FINANCIERES

PENAL - CASTRATION CHIMIQUE

CLAUSES ABUSIVES - FAQ

ADOPTION PAR UNE HOMOSEXUELLE

LOI DE FINANCE 2006

BURQA - LEGISLATION COMPAREE

Par nicolas.creisson le 18/12/09
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 10 mois

Je vous ai déjà présenté des ouvrages en ligne sur GALLICA ici, ici, ici et ici. Vous pouvez apprécier cette bibliothèque numérique en suivant sa lettre d'infirmation ou son flux.

Aujourd'hui, je vous propose un saut de quatre-vingts ans dans le passé pour découvrir une série d'articles du Petit Parisien sous la plume de Louis Roubaud : « La Justice dans son Palais ».

« Dans la tradition des grandes enquêtes menées par Albert Londres, le journaliste y décrivait par le menu le fonctionnement de la justice française des années 1920, depuis la chancellerie jusqu'à la police judiciaire, en passant par la chambre des référés et le tribunal des flagrants délits ».

(zoom indispensable)

La chancellerie

La police judiciaire

La chambre des référés

Le tribunal des flagrants délits.

déc
13

6 X 3

Par nicolas.creisson le 13/12/09
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 10 mois

En guise de pause dominicale, voici la vidéo d'une rencontre inoubliable.

Mes amis amateurs de cordes pincées connaissnt certainement ce trio qui est entré dans l'Histoire.

Si vous souhaitez jeter un oeil sur les sites officiels de ces prodiges, ils sont ici :

http://www.aldimeola.com/new-site/index.php

http://www.johnmclaughlin.com/

http://www.pacodelucia.org/

Par nicolas.creisson le 11/12/09
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 10 mois

Aujourd'hui, je vous présente deux arrêts (similaires) rendus le 10 décembre 2009 par la première chambre civile de la Cour de cassation en matière e rétention administrative.

A priori, ces deux arrêts sont décevants (pour l'avocat, j'entends).

Car la Cour suprême a jugée que « le seul fait de placer en rétention administrative un étranger en situation irrégulière accompagné de son enfant mineur ne constituait pas, en soi, un traitement inhumain ou dégradant interdit par la convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales ».

Ils sont d'autant plus décevant que ces arrêts ont été rendu sur avis non conforme de l'avocat général, qui avait estimé au contraire que ce placement devait rester une mesure exceptionnelle et que les circonstances de faits comme le très jeune âge de l'enfant suffisant à caractériser en l'espèce une violation de l'article 3 de la norme européenne.

Donc, on ne voit pas pourquoi ces décisions pourraient nous intéresser...

Mais à y regarder de plus près, la première Chambre ne valide pas inconditionnellement le placement en rétention d'un parent accompagné d'un enfant en bas âge.

Elle considère que l'obligation faite aux juges de veiller au respect des dispositions de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme ne peut les conduire à refuser d'appliquer une loi pour des motifs abstraits d'ordre général.

C'est dire que les premiers juges ne peuvent écarter l'application d'une disposition légale qu'après avoir recherché la façon concrète dont elle est mise en oeuvre.

Donc, avis aux avocats : lorsqu'un juge des libertés et de la détention est saisi d'une demande de prolongation de la rétention administrative d'une personne accompagnée de son enfant mineur, il convient de lui présenter concrètement les conditions dans lesquelles cette dernière est effectivement retenue pour qu'il puisse motiver son ordonnance en exposant en quoi cette rétention constitue bien un traitement inhumain ou dégradant prohibé.

Il reste que le transport sur place reste illusoire pour un premier Président qui n'a que quelques heures (et parfois même que quelques minutes) pour statuer...

A consulter :

Le communiqué

Arrêt n° 1308 du 10 décembre 2009 de la Première chambre civile

Arrêt n° 1309 du 10 décembre 2009 de la Première chambre civile

Par nicolas.creisson le 07/12/09
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 10 mois

Avec Google Earth

Par nicolas.creisson le 07/12/09
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 10 mois
Par nicolas.creisson le 07/12/09
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 10 mois