Par nicolas.creisson le 25/02/14

Vous avez été victime d'un "braconnier du droit" ? Votre témoignage pourrait servir a faire avancer la (bonne) cause.

Voici le message d'une journaliste qui m'a contacté et qui me demande de relayer son appel à témoignage :

Bonjour,

Je suis journaliste pour l'émission 100% mag diffusée sur M6. Je réalise un reportage sur les braconniers du droit. Les personnes ayant été escroquées pourraient m'aider à enrichir mon enquête. Quels site avez-vous consultés ? Pour quel type d'information? Je suis joignable pour en discuter par téléphone au 06 33 22 02 83 et par mail seve.picard@gmail.com

Mes remerciements pour votre aide.

Merci!

Séverine Picard

Par nicolas.creisson le 23/04/13

Dans la famille des braconniers du droit, je vous ai déjà présenté les annuaires d'avocats qui se permettent de présenter tous les avocats de France en remplaçant leur n° de téléphone par un numéro en 08 surtaxé.

Aujourd'hui, je vous présente un nouvel annuaire de ce type : il s'agit de « Juri Avocat, le portail des avocats ».

Ce site a donc collecté les coordonnées de 56 305 avocats français et met en ligne des fiches de présentation avec des numéros surtaxés (« Services à valeur ajoutée » nous précise ce site qui ne manque pas d'humour : facturés à 1,34 € l'appel + 0,337 € la min).

Le nom de domaine du site appartient à la Financial Hilan And Company, 288 Hennessy Road à Hong Kong ( +852.36633693 ; hilancompany@gmail.com).

Les liens vers les mentions légales et les conditions d'utilisation ne sont pas actifs.

Je viens d'envoyer un message en demandant la suppression de mes coordonnées, je recommande à tous les confrères de faire de même.

Je vous rappel mon petit conseil : avant d'appeler un avocat sur un n° surtaxé, commencez par consulter les pages jaunes...

Par nicolas.creisson le 18/07/12

Petite enquête sur les braconniers du droit

J'en ai déjà parlé (par exemple ici)

Hier, j'ai reçu un commentaire de la part du site sos-avocat-gratuit.

Car ce site se sert de mon blog pour se faire de la publicité, je lui retourne donc la politesse.

Faisons le point.

Ce site propose l'aide immédiate et gratuite d'un avocat.

Un simple coup d'oeil permet de voir qu'en réalité, le justiciable ne peut consulter que par un numéro surtaxé « À partir de 3,5 euros ttc/min ». Il est indiqué que l'on pourra joindre un avocat spécialisé et obtenir immédiatement une réponse en moins de 15 minutes de consultation (soit, 52.50 euros au minimum...).

La promesse de gratuité est donc un mensonge...

Dans la page de présentation, il est indiqué que les « experts en droits » qui répondront bénévolement à vos questions et à vos demandes de conseils en ligne pourront être des « juristes spécialisés », des étudiants en droit ou des « conseillers juridiques » (lesquels n'ont pas le droit de faire payer des consultations juridiques).

Vous souhaitez savoir qui est derrière ce site ? Mystère... aucune mention légale ne pourra vous renseigner.

Vous n'aurez pas plus de renseignements si vous faites un petit whois pour connaitre le nom du propriétaire du nom de domaine.

* *

*

Quelques petits rappels si vous faites appel à des prestations de service juridique sur internet :

Si vous faites appel à un site commercial qui vous met en relation avec un avocat, sachez que le nom de l'avocat intervenant doit vous être communiqué avant la conclusion de tout contrat de fourniture de prestations juridiques et l'avocat qui répondra doit toujours être identifiable.

Certains sites, parfaitement légaux, respectent à la lettre cette condition (par exemple : http://juridique.wengo.fr). Ci-après, vous trouverez une liste de site qui s'affranchissent de cette obligation...

Si vous passez par le site internet d'un avocat (ou d'un cabinet d'avocat), vérifiez que le nom de domaine comporte bien le nom de l'avocat ou la dénomination exacte du cabinet.

Sachez également que l''utilisation de noms de domaine évoquant de façon générique le titre d'avocat ou un titre pouvant prêter à confusion, un domaine du droit ou une activité relevant de celles de l'avocat, est interdite.

Si vous voyez sur ce site un encart ou bannière publicitaire (autres que ceux de la profession), c'est mauvais signe...

En tout état de cause, il vous appartient d'aller sur le site du Barreau de l'avocat en question pour vérifier son existence réelle.

Et avant toute chose, lisez les articles 6.6.1 et suivant et 10.6 du Règlement Intérieur National de la profession d'avocat

* *

*

Et maintenant, je vous propose une petite liste de site qui m'apparaissent comme plus que douteux (cette opinion n'engage que moi) :

http://www.juridique-enligne.com

http://www.conseil-avocat.co

Ces deux derniers sites étant reliés à la nébuleuse : http://www.avocats-gratuit.com (voir ici)

http://www.aides-juridiques.fr

http://www.ma-consultation-juridique-en-ligne.com

http://www.avocat-aide-juridique.com

http://www.avocatautelephone.com

http://www.protection-juridique-international.com

http://www.systeme-juridique.com

http://www.jurisconsulting.fr/index.html

http://www.espace-juridique.fr

http://www.soutienjuridique.com

http://www.juridique-assistance.fr

http://www.votre-defense.fr

Enfin il existe des sites qui sont des coquilles vides et qui renvoient vers des liens qui m'apparaissent, là encore douteux :

http://www.mon-assistance-juridique.com

http://www.juriflash.com

http://www.legicanal.com

http://www.lejuridique.com

http://www.legilien.com

http://www.monjuridique.com

http://www.juriligne.com

http://www.canaldroit.com

Avis au Confrères que pensez-vous de ces sites ?

MISE A JOUR LE 19/07/2012 / le CNB viens d'obtenir un jugement à l'encontre d'un braconnier du droit (voir la pièce jointe )