Jan
17
Condamné pour meurtre - Cour d'Assises du 12 au 14 décembre

J'ai défendu avec ma consoeur Michèle BAUER, M.L qui était accusé d'assassinat.

Les faits étaient les suivants:

M.L et Mme B étaient amants et vivaient ensemble.

Un soir, Mme B revient dans son appartement accompagnée de P.

Elle le drogue, le fait boire et le frappe.

M.L tente, en vain de s'interposer, il a peur de Mme B.

M.L et Mme B attachent les mains de P, Mme B le baillonne et ils le transportent sur un lit.

Mme B met un linge sur le visage de la victime.

P sera retrouvé mort le lendemain matin.

C'est Mme B qui appellera les secours.

Cette histoire peut paraître sordide.

En réalité, elle est la conséquence d'une misère à la fois sociale et intellectuelle.

Mme B, dans le box des accusés, était pathétique.

M.L l'était tout autant.

Ils étaient donc tous les deux accusés d'assassinat, c'est-à-dire de meurtre avec préméditation.

Finalement, les jurés de la Cour d'Assises les ont condamnés pour meurtre, sans retenir la préméditation.

Les jurés n'ont pas considéré que M.L était complice de Mme B., ce qui pourtant, à mon sens, correspondait à la réalité du dossier.

Néanmoins, M.L, certainement en raison de sa faible implication, a été condamné à une peine de 7 ans d'emprisonnement et Mme, à une peine de 15 ans.

Le frère et la mère de la victime ont obtenu une indemnisation de leur préjudice, à savoir:

-22000€ pour la mère

-8000€ pour le frère

cf article sud ouest

Contact:Maître Delphine GALI

Avocat à Bordeaux

25, rue des Frères Bonie

33000 BORDEAUX

Tél: 0556011960

delfineg@aol.com

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA