Aug
31
le droit de visite des grands-parents

La loi donne aux grands-parents un droit de visite totalement indépendant de l'accord des parents.

Le législateur a ainsi estimé que l'intérêt de l'enfant commande que celui-ci entretienne des liens privilégiés avec ses grands-parents, sauf bien sûr en cas de danger ou de difficulté majeure.

Les Grands-parents peuvent donc, par le biais d'un avocat, saisir le Juge aux Affaires Familiales afin que ce dernier statue et leur accorde un droit de visite et d'hébergement.

Cette solution ne doit, bien sûr, être employée qu'en cas de désaccord entre parents et grands-parents.

Contact:Maître Delphine GALI

Avocat à Bordeaux

3, cours du Maréchal Juin

33000 BORDEAUX

Tél: 0556011960

Commentaires

Nom: 
sylvie
Site: 
http://

ma fille me promais toujours que je pourrai avoir mes petit enfants en vacances ma a chaque foi que les vacance arrive le dernier elle ma dit que non pour une raison ou une autre . comme quoi mes enfants fête halloween et elle non car elle vient d être temion de jeovas une autre excuse aussi car elle ne veut pas séparer les deux garçons . et quand je commence a lui faire comprendre que ses excuses commence a m agacé et par tres loin elle déménage tout les 6 mois . je suis tres attaché a mes petit enfants et je ne c plu quoi faire. et les petit son attaché a leur grand mére. merci de me conseiller

Madame,

ainsi que je l'indique, vous avez le droit d'obtenir un droit de visite vous permettant de voir vos peitis-enfants.

Pour cela, vous devez saisir le Juge aux affaires Familiales du lieu où ils résident.

Nom: 
Mme Bleuzet Dominique
Site: 
http://bleuzetdomi@aol.com

Bonjour Maître,

Par un arrêt de la Cour d'Appel de Pau, nous avons obtenu la garde de notre petit fils, après le décès de notre fille.

Le père de l'enfant vit en Guadeloupe. les rapports avec lui sont explosifs. Il s'oppose à tout ce que nous décidons pour l'enfant. Nous craignons que celà ne nuise à terme à notre petit fils, et nous nous demandons si nous ne pourrions pas obtenir une délégation d'autorité parentale, ou alors une autorité parentale partagée. Notre avocate actuelle est très réticente.

Pensez vous que si nous engageons ce type de procédure, nus aurions une chance d'avoir gain de cause?

Par avance je vous remercie pour votre réponse.

D. Bleuzet

Nom: 
Chaillot
Site: 
http://amiescreas.forumactif.eu

nous habitons à 50 m je les garde normalement le mercredi et le samedi car elle a un commerce

mais cela si ma belle-fille est bien lunée elle change d'avis constamment

sans m'en avertir je suis à la retraite petits revenus mais pour mes petits

je fais en sorte qu'il y ait ce qu'il faut sur la table ...

je reste parfois presque un mois sans les voir ou à la sauvette car je me déplace

pour les entrevoir à la sortie des écoles ou autre étant donné que je connais

leur emploi de temps

tout cela est très déstabilisant pour moi et pour eux car ils m'adorent et je leur

manque tout comme ils me manquent (enfin les 2 plus grandes 10 et 7 ans peuvent s'exprimer et ne comprennent pas pourquoi je ne peux pas aller les voir chez elles ............perturbant pour elles cela aussi

que dois je faire?

merci de me répondre

M Chaillot J.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA