Feb
10
Au moment où les juges sont critiqués...

... un Juge d'Insruction, accablé de travail, se suicide:

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/02/10/justice-accable-par-son-tra...

Mots-clés: 

Commentaires

Nous menons tous des existences incroyables.

Nous savons tous que des juges font leur travail.

Avons-nous mesuré les tensions quotidiennes vécues par des millions de français ?

Personne ne conteste la vie difficile de nombre de français, mais cela ne suffit pas à cacher les drames individuels, spécialement quand ils s'inscrivent dans un conflit collectif.

Du reste, toute situation collective de mal être est la somme de situations individuelles.

Je vais être rude, mais il me semble un peu facile de dire, avec un peu de paternalisme, ne parlons pas de celui qui souffre, car tant de gens souffrent : le nombre ne fait rien à l'affaire.

A ce compte là, quelque suicidés chez Orange n'ont pas d'intérêt, puisqu'ils sont bien moins nombreux que ceux qui recherchent un emploi, ou encore nos 1.000 assassinés chaque années sont des petits bras face aux 50.000 du Brésil.

Vous m'avez mal compris !

Aucun paternalisme chez moi.

Je disais simplement que ce cas désespéré n'avait pas de lien avec le mouvement collectif dont nous parlons actuellement.

Le mouvement est né d'une déclaration du Président de la République et non des conditions de travail.

Les conditions sont mises en avant dans la réplique mais elles n'ont pas été le phénomène déclencheur.

Si les propos du Président ont déclenché un tel mouvement chez les magistrats c'est bien parce qu'ils leur sont parus d'autant plus injustes que les moyens, qu'ils réclament, leur sont refusés.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA